Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2012

Les Gérard de la télévision 2012

gerard télé 2012.jpgLes Gérard ont révélé les nommés et les catégories pour les pires animateurs et émissions télé. Depuis son lancement en 2006, j’apprécie beaucoup cette cérémonie parodique. Chaque année je vous livre les palmarès (ici et ). Les gérard s’attaquent au milieu consensuel et formaté des médias et du cinéma, en osant remettre en question le statut de certaines stars, comme par exemple :
Gérard de Madame La Grande Actrice qui va s’encanailler dans une comédie de ploucs pour casser son image de vieille bourgeoise coincée : Carole Bouquet dans Protéger et servir. (gérard du cinéma 2010)
Certains intitulés sont hilarants et bien sentis, comme :
Gérard du réalisateur qui continue à faire des films en toute impunité malgré un CV déjà passablement chargé : Luc Besson avec Arthur et la vengeance de Maltazard. (2010)
Ou encore :
Gérard du super héros invincible qui résiste à tout depuis plus de trente ans : aux directeurs de programmes, à la pression politique, aux mauvaises audiences et à la canicule : Super Michel Drucker ! (2011)

Cette année, entamée avec les gérard du cinéma, j’ai trouvé que l’humour devenait vraiment limite, trop lourd ou trop facile. Cette tendance s’affirme avec cette dernière cérémonie pour (contre) la télévision. Les gérard ne parviennent pas à se renouveler.
Alors je me lance dans un Gérard des gérard, je crée aussi des catégories pour les classer :

Gérard de l’humour limite :
Gérard de l’émission de bonnes femmes qui donnent leur opinion :
Le Grand 8 avec Laurence Ferrari (D8)
C'est au programme avec Sophie Davant (FR2)
La Matinale avec Ariane Massenet (C+)
Les Maternelles avec Julia Vignali (FR5)
Comment ça va bien avec Stéphane Bern (FR2)

Gérard de l'intitulé « c’est un peu court jeune homme, on aurait pu dire bien des choses en somme : »

Gérard de l'animateur, sa vie, c'est de la merde :
George Pernoud, 30 ans de Thalassa (FR3)
Pierre Dhostel, 30 ans de M6 Boutique (M6)
Thierry Beccaro, 30 ans de Motus (FR2)
William Leymergie, 30 ans de Télématin (FR2)
Bertrand Renard, 30 ans de Chiffres et des Lettres (FR3)

Gérard de l’intitulé trop long, déjà fait, déjà vu, redondant, répétitif, bon ça va on a compris :

Gérard de la super soirée au El Crétino Circus ! Ce soir, venez admirer notre grande ménagerie ! Nos ploucs analphabètes, nos chtimis débiles, nos bimbos platines à gros seins refaits, nos petites zazas hystériques ! Ils n'ont peur de rien, ils osent tout, pour le plaisir des petits comme des grands ! Venez leur jeter des cacahuètes et leur envoyer des SMS lors d'une soirée pleine de rire, ce soir, au El Crétino Circus !
La Belle et ses princes presque charmants (W9)
Les Chtis à Mikonos (W9)
Vous êtes en direct (NRJ12)
Secret story (TF1)
Qui veut épouser mon fils ? (TF1)
Les Anges de la téléréalité (NRJ12)

Et surtout, Gérard de l’intitulé le plus étonnant, complètement à l’opposé de l’esprit satirique de la cérémonie, qui fout tout à l’eau, on va faire comme si on l’avait pas vu, les gars c’est pas grave vous ferez mieux la prochaine fois :

Gérard de l’émission que tu prétends regarder au deuxième degré genre « Putain, les gogols ! » mais en fait t’es à fond dedans et tu verses même ta petite larme quand Thierry présente Annie à sa famille :
Nouveau look pour une nouvelle vie (M6)
L’Amour est dans le pré (M6)
Quatre mariages pour une lune de miel (TF1)
La Belle et ses princes presque charmants (W9)
Belle tout nue (M6)

J’espère qu’ils plaisantent ?

Certains titres m’ont encore fait rire, fort heureusement (je les lisais au boulot et les grincheux de l’open space prenaient l’air offusqué en me voyant rouler sous ma chaise) :

Certains intitulés font toujours dire « mais oui c’est tout à fait ça ! » :

Gérard du vieux châtelain dont on se demande ce qu’il fout à la télé, vu qu’il a plus une tête à jouer du cor dans les chasses à courre, mèche au vent, galopant à bride abattue derrière des lévriers dans la rosée du petit matin le dimanche à Fontainebleau :
stephane_bern.jpgLouis Laforge dans des Racines et des ailes (FR3)
Bernard de la Villardière dans Enquêtes exclusives (M6)
Patrick de Carolis dans le Grand tour (FR3)
Stéphane Bern dans Comment ça va bien (FR2)
Olivier Barrot dans Un Livre un jour (FR3)

Je vote pour Stéphane bern.

D’autres me font penser le contraire « mais non c’est pas ça les gars ! » :

Gérard de l’animateur embourgeoisé qui se regarde dans le miroir en repensant aux années où il avait des cheveux, des abdos, des idées, l’envie de provoquer, de conquérir le monde, de devenir le nouveau Coluche, d’enregistrer un album, de tourner avec Noiret, de monter un Planet Hollywood avec Tom Cruise ! … avant d’aller repasser sa cravate fluo pour son jeu du midi :
Nagui
Arthur
Cauet
Lagaf
Christophe Dechavanne
Lagaf et Cauet ont déjà eu des idées ? et des cheveux ? Dechavanne est peut-être celui qui correspond le mieux à cette catégorie.

J’apprécie toujours autant l’humour noir :

Gérard de la personnalité à qui on aurait bien aimé remettre un Gérard, mais voilà, trop tard :
Jean-Luc Delarue
Michel Polac
Thierry Roland
Jacques Antoine
Mouss Diouf

Je trouve que l’esprit acerbe de Michel Polac est celui qui manquera le plus à la télévision. Jean-Luc Delarue, je me souviens en quelle circonstance j’ai appris son décès : j’étais à la montagne, dans un restaurant à 2000 mètres d’altitude, précisément en train d’enrouler laborieusement les fils de ma fondue autour de mon bout de pain en tentant de ne pas le faire sombrer dans le pot, lorsque la radio diffusée dans le restau nous a annoncé la nouvelle. Tous les clients se sont parlés pour la première fois : « han, je l’aimais bien ! » « C’est vrai qu’il était bien malade le pauvre et qu’il a eu bien des déboires » m’a dit la restauratrice en me resservant un verre de vin blanc. 

Les blagues les plus courtes sont souvent les meilleures (mes Gérard préférés):

Gérard de la personnalité qui n'en a aucune :
Machin Lopez
Truc Rottenberg
Machin-chouette Bouleau
Bidule Badou
Chose Romeijko
Machine Quétier
La nouvelle miss météo du Grand Journal, tu sais, l’autre, là. Avec les nichons.

Je ne savais même pas qui portait ce nom d’arbre, pour vous dire à quel point cette rubrique est pertinente. Il s’agit du présentateur du JT de TF1. Un homme tronc quoi. (oups, pardon).

Gérard de l’émission dont on n’a jamais entendu parler et c’est normal, elle est sur France 3 :
Avenue de l’Europe avec Véronique Auger (FR3)
L’Ombre d’un doute avec Franck Ferrand (FR3)
Météo à la Carte avec Laurent Romejko (FR3)
Le Monde d’après avec Franz-Olivier Gisbert (FR3)
Les Masters de pétanque (FR3)

Mais elles existent vraiment ?!

Gérard du programme court qui ne l’est pas encore assez :
roumanoff-et-les-garcons.jpgSoda avec Kev Adams (W9)
Nos chers voisins avec Martin Lamotte (TF1)
Sophie et Sophie avec Alice Belaïdi et Clémence Faure (C+)
Le mot de la fin avec Baptiste Lorber (C+)
Roumanoff et les garçons avec Anne Rounanoff (FR2)

Je vote pour Le mot de la fin, qui est en réalité la seule émission de la liste que j’ai regardée, (elle ne s’intitule pas plutôt la question de la fin ?) J’ai regardé deux secondes Roumanoff et j’ai vite changé de chaîne, car la pauvre me faisait de la peine.

Encore beaucoup d’humour facile, limite et répétitif, mais on leur pardonne :

Gérard de l'ambulance sur laquelle on va tirer quand même :
Anne Roumanoff
Christophe Hondelatte
Laurence Ferrari
Evelyne Thomas
Le Grand journal

Evelyne Thomas ? Mais elle n’est pas morte ? Je m’étais arrêtée à l’émission culturelle C’est mon choix. Quant à Hondelatte, déjà gagnant du « gérard de l’animateur qui n’aurait pas dû » (chanter Docteur House) il s’est encore distingué dernièrement avec son énième coup de gueule, cette fois-ci contre Dave (voir le lien)

Gérard de l’émission parisianiste pour hipster à moustache Technikart et bobo girl néovintage :
Les Inrocks
Tracks (Arte)
Le Petit journal (C+)
Paris Dernière (Paris Première)
Ce Soir ou jamais (FR3)
Bref (C+)

Catégorie qui ressemble à celle de l’année dernière, où Yann Barthès était déjà nominé (et gagnant) :
Gérard du petit métrosexuel à chemise Fred Perry, bottines Paul Smith et costard The Kooples, embauché au départ pour faire bander les gays du Marais mais qui au final fait mouiller les vieilles du Vésinet.

Gérard de l’animateur sivôplè missiou-dames qui la voudrait une émission sivôplè :
hondelatte.jpgChristophe Hondelatte
Guillaume Durand
Marc-Olivier Fogiel
Patrick Poivre d’Arvor
Bataille et Fontaine
Karl Zéro

Décidément hondelatte est notre chouchou. Mais rendez-lui Faites entrer l’accusé ! Avec sa remplaçante glaciale, on a vraiment l’impression d’être devant une porte de prison (alors qu’on constate bien en suivant l’émission que justice n’est pas toujours rendue).

Gérard de l’émission que tu regardes pour te taper une bonne branlette intellectuelle :
Ce soir ou jamais avec Frédéric Taddéi (FR3)
Philosophie avec Raphaël Enthoven (Arte)
28 minutes avec Elizabeth Quin (Arte)
Des Mots de minuit avec Philippe Lefait (FR2)
C dans l'Air avec Yves Calvi (FR5)

Je ne supporte pas le fameux Raphaël de la chanson de Carla Bruni, « 4 consonnes et trois voyelles ». Il était le mari de Justine Lévy, fille de BHL, avant que Carla ne lui mette le grappin dessus, après avoir testé au préalable son…père, Jean-Paul Enthoven.

Gérard de la touffe :
Sébastien Follin dans le Lab’Ô (FRÔ)Audrey-Pulvar-lunettes.jpeg
Mouloud Achour dans le Grand journal (C+)
Mireille Dumas dans Signé Mireille Dumas (FR3)
Stéphane Bern dans Comment ça va bien (FR2)
Audrey Pulvar dans le Grand 8 (D8)

Pour cette dernière, je dirais plutôt gérard des grosses affreuses lunettes de vieille (qui selon Technikart coûteraient 12 000 euros !)

Gérard « nos régions ont du talent » :
La Picardie, fournisseurs d’obèses dépressifs pour Tellement Vrai (NRJ12)
Le Nord-Pas-de-Calais, fournisseur de têtes de noeud premier choix pour Confessions intimes (TF1)
La Seine-Saint-Denis, fournisseur de jeunes des quartiers et de rappeurs salafistes pour Enquêtes d’action (W9)
Les Bouches-du-Rhône, fournisseurs de cagoles aux tétons percés pour Enquêtes Exclusives (M6)
Les Antilles, fournisseurs de participants pour une Famille en or (TF1)
Les Cévennes, fournisseurs d'affineurs de calissons et de rémouleurs de clochers pour le JT de Jean-Pierre Pernaud (TF1)
 
Une catégorie qui va surtout plaire aux gens du nord qui ont dans leurs yeux le bleu qui manque à leur décor.
Enfin, tant qu’on ne critique pas les Lyonnais.

Gérard du Chevalier de la Légion Donneur de Leçon :
Audrey Pulvar dans le Grand 8 (D8)
Yann Barthès dans le Petit journal (C+)
Natacha Polony dans On n’est pas couché (FR2)
Mouloud Achour dans le Grand journal (C+)
Eric Zemmour dans Zemmour et Naulleau (Paris Première)

Je vote Audrey Pulvar. Mouloud Achour, certains le prennent au sérieux, vraiment ?
 
Gérard de l'animateur qui fait de la scène, mais qui ferait mieux de se jeter dedans :
Cauet dans Picard for ever
Julien Courbet dans Julien Courbet crève l’écran
Catherine Laborde dans Avec le temps
Arthur dans Arthur à la Cigale
Bertrand Renard et Arielle Boulin-Prat dans Une Lettre bien tapée

Mais qui sont ces gens ? Quelles sont ces émissions ?

Gérard de l’accident industriel :
Roumanoff et les garçons avec Anne Roumanoff (FR2)
Le Grand 8 avec Laurence Ferrari (D8)
Vous trouvez ça normal ? avec Bruce Toussaint (FR2)
Volte-Face avec Nagui (FR2)
Grand public avec Aïda Touihri (FR2)

Et les catégories les plus attendues :

Gérard du plus mauvais animateur :
Vincent Cerutti dans Danse avec les stars (TF1)
Patrick Sabatier dans les Stars du rire (FR2)
Frédéric Lopez dans la Parenthèse inattendue (FR2)
Jean-Marc Morandini dans Vous êtes en direct (NRJ12)
Bruce Toussaint dans Vous trouvez ça normal ? (FR2)
Jérémy Michalak dans On n'demande qu'à en rire (FR2)

Je n’ai pas regardé sa nouvelle émission, mais j’aimais bien le côté nounours de Bruce Toussaint dans La nouvelle édition de canal +.

elsa-fayer.jpgGérard de la plus mauvaise animatrice :
Daphné Burki dans le Grand journal (C+)
Laurence Ferrari dans le Grand 8 (D8)
Elsa Fayer dans Qui veut épouser mon fils (TF1)
Carole Rousseau dans Masterchef (TF1)
Catherine Barma dans On n’demande qu’à en rire (FR2)
Faustine Bollaert dans 100% Mag (M6)

L’embarras du choix, mais je penche tout de même pour le visage pincé, figé, émacié, affamé (botoxé?) d’Elsa Fayer.

 

La cérémonie sera diffusée le lundi 17 décembre sur Paris Première.

Et vous, quels sont vos pronostics, que pensez-vous de ces catégories ?

 

11/03/2012

La rubrique nécrologique et le film de ce soir : Gran Torino, Moebius, Pierre Tornade...

pierre tornade.jpgUne rubrique nécrologique encore bien chargée cette semaine. Quelle bonne idée de l’écrire le dimanche soir, moment de déprime avant de reprendre le boulot le lendemain, non ?

Pierre Tornade est décédé le 7 mars des suites d’une chute, à l’âge de 82 ans. Il était surtout connu pour sa voix particulière, doublant Obélix et Abraracourcix. A propos de voix chaudes et magnifiques, je rappelle que Jean Rochefort et Jean-Pierre Marielle, qui ont le même âge, ont la formelle interdiction de décéder. (Yann Barthès et sa belle voix grave aussi, mais à 37 ans il a encore de la marge normalement, à moins que Bayrou et Sarkozy ne se vengent de ses piques et l’achèvent en direct la semaine prochaine quand ils seront au Petit journal).
Pierre Tornade jouait des seconds rôles dans la 7ème compagnie et la série Nestor Burma, mais mon personnage préféré parmi sa filmographie reste celui du père meurtri dans Dupont-Lajoie, réalisé par Yves Boisset (où l’on retrouve la jeune Isabelle Huppert, tuée accidentellement par Jean Carmet, et les deux autres formidables acteurs que sont Marielle♥♥♥ et Jean Bouise♥♥♥.)

moebius.jpgAutre décès, le dessinateur Jean Giraud, alias Moebius. J’avoue que je ne suis pas très sensible à ses dessins et son univers de science fiction, que je juge trop sombres. Il a participé à la conception graphique du 5ème élément (on retrouve bien ses personnages), mais aussi d’Abyss, Alien et Willow. Sa fille tient la série d’animation Minuscule diffusée sur france5.

aristochats.jpgDes dessins animés d’un univers différent, le compositeur des musiques de Walt Disney, Robert B Sherman, est décédé à 86 ans. La presse cite étonnamment cette oeuvre, qui peut pourtant sans peine concourir comme LA PIRE CHANSON DE L’UNIVERS, j’ai nommé l’horrible « it’s a small small word ».  3 ans après ma visite à Disneyland, j’ai encore cette mélodie affreuse en tête. Toutes ces poupées qui braillent, un vrai film d’horreur. Chucky c’est Bambi à côté. Je citerais plutôt les musiques des Aristochats, parce que tout le monde veut devenir un cat, parce qu’un chat quand il est cat retombe sur ses pattes, et le livre de la jungle, parce qu’il en faut peu pour être heureux, il faut se satisfaire du nécessaire. Je n’étais pas très fan du Supercalifragilisticexpialidocius, mais je suis particulièrement fière de me souvenir encore du mot ! (Je l’avais appris en jouant au trivial pursuit junior).

Encore un décès parmi les compositeurs de films, Ravi Shankar Sharma, auteur de la BO Slumdog millionnaire (je n’aime pas trop ce film). Au début j’ai cru que c’était Ravi Shankar « tout court » comme dirait les Inconnus, celui qui a appris à jouer du sitar à George Harrison, mais il s’agit d’un homonyme.

gran torino.jpgA la télé ce soir, ne ratez pas l’excellent Gran Torino de Clint Eastwood, même si TF1 « la chaîne de la culture » n’a toujours pas compris l’intérêt de la diffusion multilingue et qu’il sera en VF. Un vétéran de la guerre de Corée, ronchon et raciste, devient du jour au lendemain le héros de ses voisins asiatiques. Il se prend d’affection pour des gamins résistant à l’appel des gangs. La scène du repas est d’anthologie, j’étais pliée et scotchée sur mon fauteuil de cinéma en entendant les réflexions du vieux réac, mais certains spectateurs bien pensants et sans humour poussaient des « oh ! » d’indignation. On rit mais on pleure aussi, préparez encore les mouchoirs… Ne ratez pas ce film, à la trame qu’on peut juger classique, mais vraiment bien fait et bouleversant.

Le reste de la semaine tv… la semaine prochaine. (le film va commencer !)

Et vous, quel décès vous a le plus touché cette semaine ? Que pensez-vous de Gran Torino ?

20/02/2012

A la télé cette semaine : Brad Pitt et moi au Petit journal, François Truffaut, The artist et les César

antoine_doinel1.jpgCe soir Arte diffuse la fin du cycle Antoine Doinel : Domicile conjugal et  L’amour en fuite. Après avoir courtisé Christine dans Baisers volés (le meilleur de la série selon moi, avis partagé par ennA), Antoine l’épouse. Dans le prochain, ils divorcent… Je ne saisis pas pourquoi Arte n’a pas aussi diffusé les premiers épisodes de la « saga » qui court sur 20 ans :  Les 400 coups où Jean-Pierre Léaud a 12 ans, Antoine et Colette où il a 17 ans… antoine doinel jeune.jpgPeut-être parce que la chaîne ne voulait pas que la supercherie se remarque : non mais franchement, qui peut croire que le petit gros des 400 coups est la même personne que le grand maigrichon des films suivants ? Oui, je vous le révèle ce soir : le jeune Jean-Pierre Léaud a été remplacé par un imposteur.

Autre film de Truffaut, Jules et Jim, mercredi sur Arte. Une histoire d’amour à trois, même si je ne comprends pas pourquoi les deux garçons se laissent emporter dans le tourbillon de la vie avec Jeanne Moreau : "elle avait des bagues à chaque doigt, des tas de bracelets autour des poignets, et puis elle chantait avec une voix, qui sitôt m'enjôla... pas" je suis très sensible aux voix et je ne supporte pas le ton éraillé de cette actrice. Je n’aime pas non plus sa bouche dédaigneuse, antipathique, avec les coins des lèvres qui tombent. (Comme autre voix, je n’apprécie pas celle de Fanny Ardant non plus, trop grave, trop relâchée, on a l’impression qu’elle parle toujours la bouche pleine).

the-artist-photo.jpgMardi, M6 diffuse le premier OSS117, Le Caire nid d’espions, superbe parodie des films d’espionnage, où Jean Dujardin excelle. Il rappelle les bons vieux Bébel comme Le magnifique, L’incorrigible ou L’homme de Rio.
J’ai enfin vu The Artist, et comme Electra, j’ai été un peu déçue. J’ai apprécié l’hommage fait aux films des années 30, le charme désuet, l’originalité du projet (il fallait oser le noir et blanc et le muet) mais côté scénario… c’est un peu léger et prévisible. Je sortais du travail où je m’étais ennuyée toute la journée comme d’habitude, dehors il faisait froid, je suis rentrée dans cette salle silencieuse, bien chauffée… c’est mon propre ronflement qui m’a réveillée 20 minutes plus tard. J’ai lutté 5 fois, mais 5 fois je me suis rendormie. Malgré tout, chauvinisme oblige, j’espère que Dujardin va remporter l’Oscar du meilleur acteur.
Je ne comprends pas les propos de Kim Novak : « Je veux dénoncer un viol. J'ai l'impression que mon corps - ou au moins mon œuvre - a été violé par le film The Artist». Tout ça parce que Ludovic Bource a réutilisé la magnifique BO de Vertigo… Il est d’ailleurs nommé pour les Oscar et les César et a déjà reçu un Golden globe pour la musique de The artist.

brad pitt.jpgangelinajolie.jpgEn sortant de la salle, alors que je comptais vite rentrer comme une mémé manger une bonne soupe devant le Petit journal, j’ai été attirée par une équipe de l’émission justement : j’ai donc vu par hasard à 1 mètre de moi Brad Pitt, Angeline Jolie et… BHL, qui tentait comme d’habitude de s’attirer les flashs mais s’est pris un bide monumental. J’ai adoré également mon voisin dans la foule qui demandait :          « -c’est qui ? Angelina Merkel ? Et le blond, on le connaît non ?
Et une admiratrice agacée de lui répondre : - On peut dire ça oui… c’est Brad Pitt… »



pitt et jolie.jpgLes nombreux photographes présents hurlaient de façon grotesque les noms des stars annoncées, pour s’attirer leur regard, mais étaient totalement incapables de reconnaître les autres acteurs invités (Alexandra Lamy, Clément Sibony…) les réalisateurs ou les hommes politiques, comme Jean-Jacques Annaud ou Douste-Blazy…

Vendredi, je regarderai les César. J’ai tenté d’y assister par l’intermédiaire de Canal+, qui offre souvent des privilèges à ses abonnés, mais comme d’habitude je n’ai pas été tirée au sort. Pourtant je fais sans cesse la pub pour cette chaîne et je suis abonnée depuis 16 ans, elle pourrait me remercier quand même. A la place, j’ai reçu une lettre expliquant que, comme la TVA augmente, mon abonnement aussi : je vais payer l’équivalent d’un treizième mois...

Et vous, avez-vous aimé The Artist ? Quels sont vos pronostics pour les César ?

19/02/2012

La rubrique nécrologique du mois : Whitney Houston, Christian Blachas et Culture pub

christian_blachas_culture pub.jpgDans la rubrique nécrologique… du mois (j’en suis arrivée là) la mort de Whitney Houston. J’ai appris la nouvelle lundi matin par La matinale de canal+. Comme l’animatrice l’a dit quatre jours plus tard : « tous ceux qui n’aimaient pas Whitney Houston n’osent plus rien dire depuis sa mort ». Son décès m’a étonnée et un peu émue, elle était connue tout de même, mais j’avoue que j’étais totalement insensible à son style de musique, comme à celui de Mariah Carey ou de Céline Dion. D’ailleurs Yann Barthès a comparé cette dernière à « the voice », ce qui a fait rire Philippe Manœuvre (l’artiste raté qui se prend pour un rocker avec ses lunettes noires, le soi-disant spécialiste mégalo, qui se trompe souvent -je le constate  à propos des Beatles et de Macca- Ici, Manoeuvre a donné une mauvaise date de sortie pour I will always love you, qui était à l'origine une chanson de Dolly Parton, ce qui n’est pas bien important, je dois me tromper environ 12000 fois par jour, mais visiblement ça a choqué de nombreux fans parce que le critique prenait comme d’habitude un ton péremptoire et définitif.)


Ben quoi, les trois chanteuses ne pratiquent pas le même genre de musique ? Faudrait qu’on m’explique, les journaux surnomment Houston « la diva de la pop » or ils ont fait de même pour Michael Jackson, « le roi de la pop » et ils disent la même chose de McCartney. Je ne suis pas une pro mais je trouve tout de même leurs styles très différents… Bien sûr, « la diva » possédait une sacrée voix, mais elle ne m’a jamais fait trembler d’émotion.

Autre décès, Christian Blachas, le père de Culture pub. Plus de Badumba ! Je ne ratais aucune de ses émissions quand j’étais plus jeune, ce qui est paradoxal, parce que lorsque je vois des pubs à la télé, je zappe automatiquement. Mais Blachas décryptait merveilleusement les techniques des publicitaires pour nous faire acheter des produits inutiles, son émission était vraiment intéressante. Je me souviens de certaines pubs vraiment très drôles, surtout les anglaises (je reste hermétique à l’humour asiatique par contre) mais comme d’habitude je suis incapable de vous citer la plupart des produits que les annonces vantaient. Comme quoi celles-ci n’étaient pas si efficaces, tant mieux.
Je me souviens de beaucoup de slogans, que je cite encore, je fais un flop car je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. Je dis ainsi souvent, comme l’a fait récemment Electra dans un commentaire : « reviens Léon ! J’ai les mêmes à la maison ! »  mais je n’ai pas retenu quel est ce fameux produit justement, j’ai peut-être le même à la maison moi aussi.


Je parodie aussi « non, j’en veux pas…- aidons-les, à trouver la force de dire non » Ce slogan était récité sur un ton totalement risible, mou, certainement pas prononcé par des acteurs professionnels… je crois qu’il s’adressait aux jeunes, pour les empêcher de boire de l’alcool, fumer ou se droguer, enfin un truc dans ce genre.
C’est fou comme toutes ces pubs « anti » restent inefficaces, d’ailleurs Culture pub y consacrait une émission : comme les jeunes se veulent  rebelles, la notion d’interdit est justement ce qui les attire, donc ce genre de pub « rappel à l’ordre » produit l’effet inverse de celui recherché. (Enfin personnellement je n’ai jamais fumé, justement parce qu’au collège tous les rebelles le faisaient pour se donner un style. Je comprenais donc que pour être un vrai rebelle, il ne fallait tout simplement pas suivre la mode (ou la « morale » et la « loi »), ni être systématiquement contre, il fallait simplement réfléchir par soi-même.)
(Après recherche la première pub vantait des raviolis en boîte, mais je n’en achetais pas).

A la télé cette semaine, je publierai demain parce que j’ai déjà écrit une tartine.

Et vous, regardiez-vous Culture Pub ? Pour vous Whitney Houston faisait de la pop ?

07/02/2012

Questions pour un champion, suite

yes men.jpgSuite du tag de Filou-Baz'art :

Si vous deveniez millionnaire dans la nuit, quelle est la première chose que vous achèteriez ?
Enfin de la bonne bouffe et pas les pauvres produits discounts d’Edmond, qui n’ont que la qualité médiocre du discount sans le prix, presque aussi élevé que les produits classiques. Depuis que la marque n’est plus affiliée au carrefour après le rond point, le magasin ressemble à un supermarché de l’ex-RDA ou d’un pays en pleine guerre : des rayons entiers sont vides. Quand le gérant trouve enfin un fournisseur, il commande un stock immense de produits, qui ne se vendent jamais complètement et sont donc bradés à l’approche de la date de péremption. Je me nourris donc beaucoup de jambon et de saucisses périmés « ne passons pas à côté des choses simples et sans goût ».
Pour les produits indispensables (comme le chocolat noir à 70%, le cacao j’enveuxhouten et l’ami du petit déjeuner) que je ne trouve pas chez Edmond, je suis obligée d’aller au magasin Fortprix, ce qui me coûte un bras. Mais j’achète tous mes fruits et légumes chez le primeur, car comme dirait Aimé, « ça ne coûte pas plus cher de bien manger » : Un chou à 1 euro 40 me nourrit une dizaine de repas, en potée, diverses soupes, salades… J’attends de retourner chez ma mère pour enfin manger de la vraie viande et du vrai poisson. J’avais commandé pour les vacances de noël une choucroute, un rôti, un coq au vin, du canard à l'orange… et des papillotes bien sûr. Je n’ai pas remangé de viande depuis noël. (à part les fameuses saucisses périmées « ne passons pas à côté des choses simples et sans goût ».)

Quel est le dernier film que vous ayez vu ?
J’en vois au moins un par jour, voire deux ou trois quand je ne travaille pas. En 2011 j’en ai comptabilisé 367, et je ne compte pas les séries… (Avec des épisodes allant de 8 -Braquo- à  24 (How I met Your mother…) Depuis que je travaille, j’ai moins de temps mais toujours l’envie de regarder tous les films et documentaires, donc mon disque dur DVD est plein.
J’ai vu en dernier un film enregistré sur canal et que j’avais déjà vu au ciné, Mother de Bong Joon Ho, un de mes réalisateurs favoris (Memories of murder, The Host) et j’ai montré à mon frère une séquence du documentaire « Les yes men refont le monde »

Avez-vous vu quelque chose d’étrange aujourd’hui ?
Oui, souvent, beaucoup de choses m'interpellent. Dans les Yes Men..., deux types archi culottés se font passer pour des représentants de grandes sociétés et parlent en leur nom devant les médias. L’un d’eux présente le principe du « squelette doré » : des pertes humaines qui peuvent être bénéfiques financièrement pour les sociétés bancaires. Ce faux discours était censé choquer, mais l’un des participants (qui ne savait donc pas qu’il assistait à un canular) a trouvé le principe, je cite, « rafraîchissant ».

Au travail, j'ai vu un type tenter de se faire rembourser un lit et une machine à laver  "pour améliorer les conditions de travail". On bosse dans un bureau hein. Je n'ose pas les raconter, mais dans chaque boulot j'observe toujours des anecdotes ahurissantes. C'est dommage car j'ai de quoi écrire un bouquin, je pourrai l'intituler "les tribulations d'une chômeuse intérimaire" et obtenir le même succès qu'Anna Sam, pourquoi pas ?
Sinon, à la bibliothèque, j’ai trouvé étrange que deux personnes me passent devant dans la file d’attente, comme si j’étais transparente.

Dites-nous quelque chose que nous ne savons pas ?
J’ai déjà fait deux tags sur les 7 secrets, Electra m’en demande un troisième… Je peux trouver facilement 22 secrets (j’en cache des choses !) mais des détails que je veux partager, beaucoup moins facile…

Quel serait le prénom de votre enfant si c’était une fille ?
Par exemple ça, c’est une question trop personnelle. Je pense qu’il ne faut jamais au grand jamais donner à l’avance le nom choisi pour son mioche : on trouvera toujours quelqu’un pour critiquer, et ça gâchera le plaisir. J’ai une amie qui n’avait rien dit quand je lui avais révélé le prénom de mon neveu (très beau je trouve). Le lendemain, elle m’invite à une soirée avec ses copains, et là, alors que je ne lui en avais pas parlé, une fille soule se moque du nom. Mon "amie" avait donc colporté la nouvelle à tout le monde et s'en était moquée. Je l’ai très mal pris (intérieurement, car j’ai fait mine de ne pas entendre). Depuis, cette amie n’en est plus une (ce qui n’a pas de lien avec cette histoire, même si elle a perdu 20 points dans l’échelle de mon estime avec ses propos malheureux).

Et si c’était un garçon ?
Pareil. Enfin, il ne s’appellerait pas « pareil » hein, je répondrais juste comme la question au-dessus. Monsieur Pignon, votre prénom à vous, c’est François, c’est juste ? Eh ben lui c’est pareil, c’est Juste.

Avez-vous pensé à vivre à l’étranger ?
Mémé à l’étranger ? Mémé qui refuse de parler anglais à Londres, seule fois où je me suis risquée hors des frontières ? Alors que je me suis tâtée 20 bonnes minutes à l’idée d’aller jusqu’à la bibliothèque, à 5 minutes à pied, parce que c’était trop loin, qu’en heure de pointe il y a du monde, je n’aime pas la foule, puis il fait froid j’hiberne ? ouarf ouarf ouarf. L’idée ne m’a jamais traversée.

Quelle est la dernière chose que vous ayez regardée à la télévision ?
Le Petit journal de Yann Barthès. Si je sais bien compter c'est la centième demain, j'espère un numéro spécial (pas comme le 69 annoncé des semaines à l'avance, mais où il ne se passait rien d'extravagant).  La télé est encore allumée et en ce moment passe le SAV d’Omar et Fred, émission qui s’arrête en juin.

Que pensez-vous de ce questionnaire ?
Ca m’a bien amusé de le faire, et il se fait vite, ce qui me change des billets sur McCartney ou les films.

Je refile le tag à qui n’en veut.

03/02/2012

Questions pour un champion

marilyn fragments.jpg(un titre à la con)  Baz'art m'a tagguée !

Attrapez le livre le plus proche, allez à la page 18, écrivez la quatrième phrase:
« Le cauchemar est à présent réalité, ou vice-versa. »
Euh… Ce n’est pas un signe, hein ? Ou alors je compte la première phrase, qui commençait à la page précédente ? Ce serait alors : « Le papillon se retrouve dans la même situation que Warburg : enfermé dans une cage ».
Le livre : Fragments, les carnets de Marilyn Monroe.

Sans vérifier, devinez l’heure:
20h48
Vérifiez :    
20h53

Que portez vous ?
Comme Filou, mémé est frileuse et écolo. J’ai déjà décrit plusieurs fois mes tenues de combats pour affronter l’hiver. Là, dans mon studio pas isolé chauffé à l’électricité, je porte deux t-shirts à manches longues, un pull à col roulé, une veste, un peignoir et un châle par-dessus. Parfois je rajoute un plaid, mais le poids des couches de vêtements me fait mal aux épaules… Véridique… j’ai aussi une couverture autour des jambes. Et je bois ma soupe maison (poireaux, carottes, navets, patates). Quand je vous dis que je suis une mémé.

Avant de répondre à ce questionnaire que regardiez-vous ?
Télérama sortir, car mon frère a trouvé que -25 degrés prévus avec les rafales de vent pour le weekend, c’était le bon moment pour venir sur Paris. Je pense lui proposer le salon « rétromobile » comme ça je pourrai m’en dispenser (j’aime pas les voitures) et continuer à hiberner.

Quel bruit entendez-vous à part celui de votre ordinateur ?
Les jeunes un peu saouls qui rigolent ou s’engueulent dans la rue comme tous les vendredi soirs (heureusement que je m’endors rarement avant 3h du mat, je déteste être réveillée). Les gens stationnent toujours sous ma fenêtre pour discuter et téléphoner, car il s’y trouve un grand bac à fleurs sur le bord duquel ils peuvent s’asseoir (et enterrer leurs clopes dans les géraniums). Je connais toute la vie sentimentale de Mohamed et sa copine, elle est palpitante.

Quand êtes-vous sorti pour la dernière fois, qu’avez vous fait ?
Mémé, sortir ? Je vous rappelle que j’hiberne jusqu’en mars. Cet aprem, mémé à son grand regret a dû aller à la pharmacie renouveler ses médicaments (ça faisait déjà un jour que je les prenais plus par flemme de sortir), mais c’est la peur de manquer de chocolat qui m’a décidé à affronter le froid (je me suis trompée, j’ai acheté du chocolat au lait. Comme je trouve qu’il faut en manger beaucoup pour sentir le goût, contrairement au noir 70 % de cacao dont j’ai l’habitude, ben… j’en ai déjà mangé les ¾... J’ai une réputation d’estomac sur pattes à tenir.)
Non en réalité, bonne résolution de l’année, je suis souvent sortie en janvier : 4 visites guidées dans Paris, offertes par une amie pour mon anniversaire (Paris hanté, Paris au Moyen age, le père Lachaise et les plus beaux ponts de la capitale), trois expos (Sempé, Munch et la danse à Beaubourg), un concert, le défilé du nouvel an chinois, un Grand journal. C’est fou, hein, pour une mémé ourse ? C’est pour ça qu’il neige, désolée.

Avez-vous rêvé cette nuit ?
Oui, que j’étais invitée par une famille (je ne sais pas laquelle) dans leur maison de campagne au bord de la mer. On y allait en voiture, en arrivant, je voyais l’immense ciel bleu, les falaises et les plages de galets, et je m’exclamais : « oh, déjà ! On ne met que deux heures ! Et il fait super beau ici, c’est fou ! On pourra revenir tous les week-ends c’est génial ! » Et là je me réveille. Et je me retrouve dans la grisaille parisienne où il fait -12 degrés.

Quand avez-vous ri pour la dernière fois ?
Je ne ris jamais, je suis très sérieuse comme fille, enfin voyons. En plus c’est vrai, je ne ris pas aux éclats tous les jours, je souris ou pouffe à une blague plutôt, souvent, mais un vrai rire… Dans les années 40 les gens estimaient rire une quinzaine de minutes par jour, et aujourd’hui plus qu’une seule... (Ces chiffres m’ont marquée mais ne me demandez pas d’où je les sors, ils sont déjà vieux.)

Je pense rire le plus souvent devant Le Petit Journal de Yann Barthès. Ah si, je me souviens maintenant : j'ai éclaté de rire hier en lisant les petits messages que l'équipe laisse dans le générique. D'habitude les journalistes écrivent des private joke persos et énigmatiques, mais ces derniers temps ils font référence à la polémique sur le renouvellement de leurs cartes de presse (font-ils du divertissement ou du journalisme ? à lire ici). Cette semaine ils notaient donc leur numéro de carte presse pour prouver qu'ils étaient journalistes, et hier alors que je guettais un nouveau nombre l'un d'eux a transmis celui de sa carte vitale... Evidemment raconté par moi c'est beaucoup moins drôle, mais sur le coup c'était étonnant. Dans 300 numéros (Le Petit Journal fête la 100ème mercredi, j'ai calculé) vous verrez peut-être mon nom et ma carte de presse s'affficher eux aussi dans le générique (on a le droit de rêver)


Qu’y a t il sur les murs de la pièce où vous êtes ?
Au dessus de ma tête, la photo d’un soleil couchant agrandie en toile, cadeau gagné chez LMO avec les billets sur mes souvenirs de vacances, écrits ici et ..
Juste à côté de l’écran d’ordi, l’autocollant du Petit Journal et l’autographe de Yann Barthès. Je n’en aurai pas demandé, peur de paraître une ridicule groupie, mais quand j’ai vu ma voisine sortir un beau carton bien préparé et quémander un petit mot, j’ai fait le mouton, j’ai sauté sur l’occasion. J’ai donc tendu le premier bout de papier tout chiffonné trouvé au fond de ma poche. Quand Yann m’a demandé « c’est pour qui ? », j’ai répondu « pour moi » au lieu de donner mon nom. (Il s’est un tantinet foutu de ma gueule, j’aime faire bonne impression).
Sur le mur opposé, on voit les reproductions de la dame à la licorne : six toiles du Moyen Age symbolisant les 5 sens, plus un sixième (mais mémé n’arrive pas à retrouver les symboles). Sur le mur de côté, une tenture d’Amano. Sur ma porte, un calendrier de Klimt. Mes murs ne sont pas trop chargés pour ne pas étouffer le studio qui est déjà bien petit.

Et vous, qu'auriez-vous répondu ? Suite bientôt

30/01/2012

La rubrique nécrologique et le film de ce soir : Théo Angelopoulos, L.A Confidential

Pas de rubrique télé hier, car en plus de mon travail lobotomisant, j’ai enchaîné 4 sorties ! en pleine hibernation ! Et je retourne demain à canal+ voir Yann Barthès♥♥♥. Vous vous rendez compte ? Il faudra bien trois mois à mémé pour se remettre de tous ces évènements. J’ai peur que la mémé issue de sa cambrousse ne se transforme en parisienne hype-in the mouv- it girl (désolée je ne sais pas encore manier ces expressions).

la confidential.jpgDans la rubrique nécrologique de la semaine, le réalisateur Théo Angelopoulos est mort mardi 24 janvier, à l’âge de 76 ans. Il a été renversé par une moto alors qu’il tournait son dernier film. La route était coupée à la circulation, mais dans un sens uniquement, et le cinéaste est passé de l’autre côté... (cas de le dire). Ce décès suscite une polémique car l’ambulance a mis plus de 50 minutes à venir, faute de personnel. Dans un pays où certains ne reçoivent plus leur paie depuis des mois, on comprend que les employés n’aient pas envie d’aller bosser gratuitement… Théo Angelopoulos avait reçu la palme d’or en 1998 pour L’éternité et un jour, qui porte bien son nom : dans ce film qui semble durer une éternité, le héros vit son dernier jour de liberté avant de rentrer à l’hôpital, où il sait qu’il va bientôt finir sa vie… Théo n’aura même pas eu cette chance.


A la télé ce soir, suite du cycle noir sur Arte avec L.A confidential, inspiré de James Ellroy. Comme dans Le dahlia noir, l’histoire évoque le Los Angeles corrompu des années 50, le crime organisé et l’envers du décor de Hollywood… (c’est un thème cher à l’écrivain, car sa mère a été assassiné pendant cette époque trouble, et ce meurtre ressemble à celui du dahlia. Je vous conseille son livre et les enquêtes sur le sujet.)

BIIIIIIIIIP, passage de la mire : veuillez nous excuser pour cette brusque interruption des programmes, mais je suis exténuée et le film commence, je vais aller m’endormir devant comme une grosse larve et me réveiller 20 minutes après en disant « gné, déjà? Mais qu’est ce qui s’est passé ? C’est quoi cette bestiole ? Mais ils sont où ? (mais ils sont où, mais ils sont où les Ly-o-nnais…♪♫♪»). Comme la semaine dernière devant Terra Nova (si quelqu’un veut me raconter l’épisode 2...)

24/01/2012

Les nominations aux Oscars 2012

nominations oscars 2012, cinéma, télé, the artist, jean dujardinCe soir, dans la série "documentaires qui donnent envie de se réfugier dans une grotte", Arte diffuse Prêt à jeter, sur l’obsolescence programmée, j’en ai déjà parlé ici.

En deuxième partie de soirée, France 2 diffuse Albums d’Auschwitz de William Karel, (auteur du Monde selon Bush et de nombreux documentaires de la regrettée émission « les brûlures de l’Histoire » j’A-DO-RAIS la musique du générique, très triste -cliquez sur le lien-).

A minuit, la chaîne présente Après les camps, la vie que j’ai déjà vu. Le document s’attarde sur un aspect méconnu des camps de concentration : les nombreux films consacrés au sujet se limitent à la description des camps et s’arrêtent à la Libération, mais que sont devenus ensuite les survivants, comment ont-ils été perçus à leur retour, comment se sont-ils réadaptés à « la vie normale de tous les jours ? »

Si vous l’avez raté la semaine dernière, M6 rediffuse à 23 h en version multilingue Lord of war.
Une soirée joyeuse en perspective.

On connaît depuis aujourd’hui la liste des Oscars. Encore cocorico, The artist est nommé dix fois ! Comme pour les Golden Globe, il se trouve dans les catégories les plus prestigieuses : Meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur, meilleure actrice dans un second rôle et meilleur scénario original. La cérémonie des oscars se déroulera le 26 février, mémé insomniaque la suivra peut-être en direct comme l’année dernière (voir lien).

Meilleur film :
The Artist de  Michel Hazanavicius
The Descendants d' Alexander Payne
La Couleur des sentiments de Tate Taylor
Le stratège de Bennett Miller
Cheval de guerre de Steven Spielberg
The Tree of life de Terrence Malick
Minuit à Paris de Woody Allen
Extrêmement fort et incroyablement près de Stephen Daldry
Hugo Cabret de Martin Scorsese

Meilleur réalisateur :
Michel Hazanavicius pour The Artist
 Martin Scorsese pour Hugo Cabret
Alexander Payne pour The descendants
Woody Allen pour Minuit à Paris
Terrence Malick pour The tree of life

Meilleur acteur :
Brad Pitt pour Le stratège
Gary Oldman pour La Taupe
George Clooney pour The Descendants
Jean Dujardin pour The Artist
 Demian Bechir pour A better life

Et Michael Fassbender♥♥♥ ?! George Clooney a déjà remporté le Golden Globe, et souvent les gagnants sont les mêmes. Soyons faussement chauvins comme Le petit journal ce soir : Jean Dujardin au moins, il joue avec un chien devenu superstar, alors que Clooney était copain comme cochon avec un cochon justement, Max, son animal de compagnie. Jean Of the garden, what else ?

Meilleure actrice :
Meryl Streep pour La Dame de Fer
Michelle Williams pour My Week With Marilyn
Viola Davis pour La Couleur des sentiments
Glenn Close pour Albert Nobbs
Rooney Mara pour Millenium

Je penche pour la dernière. Les Oscar adorent récompenser les acteurs qui se transforment physiquement pour un rôle (Nicole Kidman, Hilary Swank, Charlize Theron…)

Meilleur second rôle féminin :
Bérénice Bejo pour The Artist
Jessica Chastain pour La Couleur des sentiments
Melissa Mccarthy pour Mes Meilleures amies
Octavia Spencer pour La Couleur des sentiments
Janet McTeer pour Albert Nobbs

Euh… L’actrice Française n’a pas le premier rôle féminin en fait ?!

Meilleur second rôle masculin :
Christopher Plummer pour Beginners
Jonah Hill pour Le Stratège
Kenneth Branagh pour My Week With Marilyn
Nick Nolte pour Warrior
Max Von Sidow pour Extrêmement fort et incroyablement près

Meilleur film d'animation :
Rango de Gore Verbinski
Une vie de chat d'Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli
Chico et Rita de Fernando Trueba et Javier Mariscal
Kung Fu Panda 2 de Jennifer Yuh
Le chat potté de Chris Miller

Deux chats qui se battent ! Je soutiens le film français, bonne surprise, pas nunuche, avec même des aspects tristes. J’ai apprécié sa vision idéalisée et poétique des toits de Paris.

Meilleur Scénario original :
The Artist de Michel Hazanavicius
Mes Meilleures amis de Annie Mumolo, Kristen Wiig
Minuit à Paris de Woody Allen
Margin Call de JC Chandor
Une séparation de Asghar Farhadi

Meilleur Scénario adapté :
The Descendants d'Alexander Payne, Nat Faxon, Jim Rash
La Taupe de Bridget O'Connor, Peter Straughan
Hugo Cabret de John Logan
Le stratège de Steve Zaillant et Aaron Sorkin
Les marches du pouvoir de George Clooney et Grant Heslov

A noter que Clooney concourt à la fois pour The descendants, où il est acteur, et Les marches du pouvoir, où il est réalisateur scénariste.

Meilleur film en langue étrangère :
Bullhead de Michael R. Roskam (Belgique)
Monsieur Lazhar de Philippe Falardeau (Canada)
Une Séparation d'Asghar Farhadi (Iran)
Footnote de Joseph Cedar (Israël)

Meilleure musique originale :
Ludovic Bource pour The Artist
John Williams pour Tintin et les secret de la Licorne
Howard Shore pour Hugo cabret
Alberto Iglesias pour La taupe
John Williams pour Cheval de Guerre

John Williams s’affronte lui-même. Pas mal.

Meilleure chanson originale :
Man or Muppet  (Les Muppets)
Real in Rio (Rio)

Deux seulement ?!

Meilleur son :
Drive
Millenium
Hugo Cabret
Transformers 3
Cheval de Guerre
The artist

Non, je déconne pour le dernier…

Meilleurs effets spéciaux :
Harry Potter 7 - partie 2
Hugo Cabret
Real Steel
La planète des singes origines
Transformers 3

Meilleurs costumes :
Anonymous
The Artist
Hugo Cabret
Jane Eyre
W.E

Meilleur documentaire :
Hell and back again
If a tree falls
Paradise Lost 3 : purgatory
Pina
Undefeated

Meilleur montage :
The Artist
The descendants
Millenium
Hugo Cabret
Le stratège

Meilleur maquillage :
Albert Nobbs
Harry Potter et les Reliques de la Mort 2
La dame de fer

Meilleure technique cinématographique :
Guillaume Schiffman pour The Artist
Jeff Cronenweth pour Millenium
Robert Richardson pour Hugo Cabret
Emmanuel Lubezki pour The Tree of Life
Janusz Kaminski pour Cheval de Guerre

Meilleure direction artistique :
The Artist
Harry Potter et les Reliques de la Mort - Partie 2
Hugo Cabret
Cheval de Guerre

Meilleur mixage :
Millenium
Hugo Cabret
Le stratège
Transformers 3
Cheval de Guerre

Et vous, vos pronostics ?


Vous remarquez, plus j’écris que je n’ai pas le temps ou le courage d’écrire, plus je publie. Je devrais travailler plus souvent. (En fait j’ai tellement l’impression de perdre mon temps et mon cerveau la journée au boulot que je tente de les récupérer le soir, en faisant le plus d’activités plaisantes possibles).

20/12/2011

Les Gérard de la télévision 2011 : les nominés

télé, gérard de la télévision, petit journal de yann barthès, yann barthèsCe soir sur Paris Première, les fameux Gérard de la télévision ! Cette cérémonie parodie les césar, sur le modèle des Razzie awards américain, récompensant les pires acteurs et films. Comme chaque année les intitulés sont tordants. Qui va remporter les parpaings ? Donnez vos pronostics ! Vous pouvez revoir les gagnants cinéma ici.

Cette année, grande nouveauté : mon chouchou Yann Barthès apparaît enfin !

Gérard du petit métrosexuel à chemise Fred Perry, bottines Paul Smith et costard The Kooples, embauché au départ pour faire bander les gays du Marais mais qui au final fait mouiller les vieilles du Vésinet :
. Cyril Féraud dans Le Grand jeu (France 3)
. Matthieu Delormeau dans Tellement vrai (NRJ12)
. Yann Barthès dans le Petit journal (Canal+)
. Vincent Cerutti dans Danse avec les stars (TF1)
. Julian Bugier dans le JT (France 2)

Je suis entièrement d’accord pour la première partie de l’énoncé, mais à mon sens la fin ne correspond pas à Yann Barthès : il plaît surtout aux jeunes filles en fleurs, comme il les nomme lui-même. Des filles entre 15 et 25 ans en moyenne se retrouvent sur des forums et blogs consacrés à l'animateur, des écrits souvent drôles (« plus hot qu’un fer à lisser »).
J’espère que Yann Barthès va gagner et aura l’humour, le cran et la modestie d’aller chercher son prix… Mais j’en doute (vu comme il est discret).

D'autres nominés :

Gérard de la présentatrice météo qui, au rythme du réchauffement climatique, s’assèche doucement mais sûrement :

. Evelyne Dhéliat (TF1)
. Florence Klein (France 3)
. Isabelle Martinet (France 2)
. Catherine Laborde (TF1)
. Fabienne Amiach (France 3)

J’ai vérifié, elles présentent toutes la météo depuis une vingtaine d’années (1988 pour Martinet, 1989 pour Laborde). Je vote pour la plus âgée, Evelyne Dhéliat…

Gérard de l’animateur qui n’aurait pas dû :
. Christophe Hondelatte, qui n’aurait pas dû enregistrer Dr House
. Jean-Luc Delarue, qui n’aurait pas dû arrêter la drogue
. Laurent Ruquier, qui n’aurait pas dû remplacer Zemmour et Naulleau par Nounouille et Coconne
. Elisabeth Tchoungui, qui n’aurait pas dû en général, mais aussi en particulier
. FX de Secret Story, qui n’aurait pas dû traverser sans regarder
. Cyril Viguier, qui n’aurait pas dû naître

Je vote pour Hondelatte. Vous pouvez constater les dégâts son album et sa prestation chez Ruquier, où il a très mal pris les critiques. Au moins, Hondelatte a fini par relativiser : Yann Barthès lui a demandé d’annoncer le prochain invité du grand journal (docteur House) et Hondelatte s’est prêté à la blague de bon cœur, en chantant sa (calamiteuse) chanson.

Gérard du type, sa tête, on dirait une marionnette des Guignols :
. Gilles Bouleau dans le JT (TF1)
. Arlette Chabot dans A vous de juger (France 2)
. Igor Bogdanov dans A deux pas du futur (France 5)
. Grichka Bogdanov dans A deux pas du futur (France 5)
. Yves Calvi dans C à vous (France 5)
. Mickaël Vendetta dans Carré Viiip (TF1)
. Anne Roumanoff dans Vivement dimanche (France 2)

Rectificatif : Arlette Chabot ne ressemble pas à une marionnette, elle ressemble à un homme. Vous ne trouvez pas ? On lui coupe les cheveux et hop ! Ni vu ni connu on la rebaptise Robert. Je voterais ex aequo, les Bogdanoff ? D’ailleurs, comment expliquez-vous la transformation de leurs visages ? Chirurgie esthétique, maladie, enlèvement par des extra-terrestres qui ont effectué des expériences sur eux ? (Je penche pour la dernière option. Les Bogdanoff doivent en être ravis, ils ont enfin pu explorer l’univers pour de vrai)

Gérard de l’émission où on mange des vers :
. Koh Lanta (TF1)
. Fourchette et sac à dos (France 5)
. Rendez-vous en terre inconnue (France 2)
. Seul face à la nature (NT1)
. Familles d’explorateurs (TF1)

Je n’en regarde aucune, mais je dirais Koh Lanta ?

Gérard de l’animateur qui a trop de dents, et elles sont trop blanches :
. Jean-Marc Morandini dans Morandini (Direct 8)
. Philippe Vandel dans Vive la télé (Paris Première)
. Vincent Cerruti dans Danse avec les stars (TF1)
. Elizabeth Tchoungui dans Avant-premières (France 2)
. Marc-Olivier Fogiel dans Face à l’actu (M6)

Je penche pour Morandini, Le petit journal aussi a l’habitude de se moquer de ce détail.

Gérard de l’émission de warriors où des candidats se fightent façon Alien vs Predator sur du Carmina Burana, tout ça pour déterminer si le menu makis de Célestin est meilleur que le menu verrines de Floriane :
. Top Chef (M6)
. MasterChef (TF1)
. Quatre mariages pour une lune de miel (TF1)
. Un dîner presque parfait (M6)
. Un dîner presque parfait : la finale des chefs (M6)

Je connais quelqu’un qui collabore à l’une d’elles et m’a révélé que les résultats étaient truqués…

Gérard du super héros invincible qui résiste à tout depuis plus de trente ans : aux directeurs de programmes, à la pression politique, aux mauvaises audiences et à la canicule :
. Super Michel Drucker
. Super Michel Denisot

Je vote pour le premier : Drucker travaille à la télé depuis 1965 et Denisot depuis 1972.

 Gérard du chômeur qui vient pointer à Paris Première plutôt qu’à Pôle Emploi :
. Guillaume Durand dans Rive droite
. Pierre Lescure dans Lescure tôt ou tard
. Philippe Vandel dans Vive la télé
. Eric Zemmour dans Zemmour et Naulleau
. Eric Naulleau dans Zemmour et Naulleau

Je voudrais bien le faire aussi ?

Gérard du zoo :
. Secret story (TF1)
. Les Anges de la télé réalité (NRJ12)
. Confessions intimes (TF1)
. Morandini ! (Direct8)
. Les Ch’tis à Ibiza (W9)
. Tellement vrai (NRJ12)

Entre la peste et le choléra… Ces personnes consternantes de bêtise et vulgarité ne sont même pas drôles au troisième degré je trouve… Elles m’affligent plus qu’autre chose.

Gérard du jardin des plantes :
. Sandrine Quétier dans 50 mn inside (TF1)
. Victoria Silvstedt dans La Roue de la fortune (TF1)
. Elodie Gossuin dans Touche pas à mon poste (France 4)
. Sandrine Corman dans X-Factor (M6)
. Ariane Massenet dans le Grand journal (Canal+)

La poupée plastique de La roue de la fortune ?

Gérard de l’émission qui a fait un tel krach d'audience qu'on a eu du bol que Standard & Poor's ne dégrade pas la note de la France dans la foulée :
. Avant-première avec Elizabeth Tchoungui (France 2)
. Vendredi sur un plateau avec Cyril Viguier (France 3)
. L’Etoffe des champions avec Raymond Domenech (France 3)
. Sing off 100% vocal avec Alexandre Devoise (France 2)
. Face à l’actu avec Marc-Olivier Fogiel (M6)
. Carré Viiip avec Elsa Fayer (TF1)
. 3 Princes à Paris d’Angela Lorente (TF1)
. Midi en France avec Laurent Boyer (France 3)

 J’ai pourtant bien ri en commentant en direct sur Twitter Carré VIP. Dommage, les participants promettaient encore de belles réparties.

Gérard de l’animatrice tellement nulle que tu te demandes ce qu’elle a bien pu faire pour décrocher son poste. Enfin non, tu te le demandes pas, tu le sais, mais tu le gardes pour toi pour pas t’attirer d’emmerdes avec Ni putes ni soumises :
. Faustine Bollaert dans Vies croisées (W9)
. Karine Ferri dans Morandini ! (Direct8)
. Solweig Rediger-Lizlow dans Le Grand journal (Canal+)
. Laurence Ferrari dans le JT (TF1)
. Cécile de Ménibus dans Morandini ! (Direct8)
. Matthieu Delormeau Tellement vrai (NRJ12)

Elles se valent toutes… Quoique le terme valeur est ici galvaudé.

Gérard de l’astuce 100% malin, 100% discount, pour remplir votre chaîne TNT à prix futés!
. Piquer des vidéos du net (Direct 8)
. Et en faire des zappings (NT1)
. Rediffuser des Simpson de 1985 (W9)
. Diffuser des télé-achats américains (TMC)
. Passer que des clips de R’n’B toute la journée (Direct Star)
. Filmer des chansonniers qui rient encore en imitant Georges Marchais et Raymond Barre (Paris Première)

L’embarras du choix ! Je dirais les Simpson’s ? De 20 heures à minuit le samedi et des épisodes tous les jours…

Gérard de l'émission qui te fait croire que tu vas trouver l’amour
. L'Amour est dans le pré (M6)
. L'Amour est aveugle (TF1)
. L'Amour au menu (Direct 8)
. Belle toute nue (M6)
. Nouveau look pour une nouvelle vie (M6)

Il me semble que L’amour est dans le pré s’est tout de même conclu par des unions plus ou moins écologiquement durables. Dans Belle toute nue, la majorité des participantes sont déjà en couple (comme quoi, la beauté intérieure…)

Gérard du KGB :
. Igor Bogdanov dans A deux pas du futur (France 5)
. Grischka Bogdanov dans A deux pas du futur (France 5)
. Alexandra Golovanov dans La mode la mode la mode (Paris Première)
. Jean-Pierre Cov dans Vivement dimanche prochain (France 2)
. Anne Roumanov dans Vivement dimanche (France 2)
Encore les Bogdanoff !!! Les gérardov les aiment décidément.

Gérard de l’émission qui a un nom de pièce de boulevard avec Marthe Villalonga et Bernard Menez en slip caché dans un placard :
. On n'demande qu’à en rire (France 2)
. On n’est pas couché (France 2)
. Zemmour et Naulleau (Paris Première)
. Chabada (France 3)
. Comment ça va bien ? (France 2)
. Les Z’amours (France 2)

J’ai toujours tiqué sur le titre on n’demande qu’à en rire, pas très fin et interminable… Comment ça va bien est particulièrement beauf aussi.

Gérard du membre d'un jury de tocards qui a toute légitimité à te juger vu comment il a brillamment réussi sa carrière :
. Jean Benguigui dans On n’demande qu’à en rire (France 2)
. Henry Padovani dans X Factor (M6)
. Tina Arena dans Sing off (France 2)
. Alessandra Martines dans Danse avec les stars (TF1)
. Tatiana de Secret Story 1 dans Les Voix de la chance (NRJ12)

Je ne regarde pas ces émissions.

Gérard du pire animateur de l’année :
. Cyril Viguier dans Vendredi sur un plateau (France 3)
. Vincent Cerutti dans Danse avec les stars (TF1)
. Bernard de la Villardière dans Enquête exclusive (M6)
. Jean-Marc Morandini dans Morandini ! (Direct8)
. Laurent Boyer dans Midi en France (France 3)
. Nikos Aliagas dans 50 mn inside (TF1)

Pareil. Je laisse les pros juger…

Gérard de la pire animatrice de l'année :
. Carole Rousseau dans Masterchef (TF1)
. Elizabeth Tchoungui dans Avant-première (France 2)
. Laurence Ferrari dans le JT (TF1)
. Claire Chazal dans le JT (TF1)
. Elsa Fayer dans Carré Viiip (TF1)
. Daniela Lumbroso dans Chabada (France 3)

Idem.

Vos votes maintenant ! Je vous livre les résultats dès que je trouve accès prolongé à Internet...




08/12/2011

Paul McCartney en concert à Bercy (2ème partie)

macca bercy affiche.jpg"Sitting In The Stand Of The Sports Arena
Waiting For The Show To Begin"

On en était resté là : le parcours du combattant pour obtenir les places restantes. Trois heures seulement après la mise en vente, je peux uniquement acheter des 2ème catégorie « balcon, arrière scène, visibilité réduite ».
Allons-nous bien voir Paulo?  Je sais juste qu’on sera sur le côté de la scène. Où exactement ? Il existe une grande différence entre les gradins, à 20 mètres de Macca, et les places en balcon, tout en haut, pourtant les sièges sont au même prix. Par quel numéro le balcon commence t-il ? Si c’est le n°1, ça sent le roussi (je suis en 84…)
Sur Internet je recherche pendant des heures des commentaires sur l’emplacement : « les balcons sont beaucoup trop haut » « les places en M (juste après les miennes donc) c’est une véritable honte de les vendre, on ne voit rien, on est tout derrière la scène etc… »
NOOOOOON !
Je tente alors d’échanger mes places assises contre la fosse. Cinq minutes après, j’ai déjà deux acheteurs potentiels, dont un qui me refilent carrément son nom et numéro de portable (je voudrais l’adresse et la carte bleue aussi ?)

macca plan bercy.jpgInquiète, avec mon frère on décide de poser directement la question à Bercy en nous rendant au guichet.
La caissière : « ah oui quand même… Donc pour voir les écrans géants, laissez tomber, impossible.  Vous êtes dans le virage, un peu derrière. Vous verrez McCartney de haut. Elle plaisante : Vous pourrez constater s’il est chauve ou porte un postiche… (sur l'image, nos places sont au niveau gris au dessus des jaunes)
Mais c’est pas drôle ! On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui ! On parle de Macca et moi là ! L’heure est grave !
- Puis c’est vrai que c’est plus sympa en fosse, on a une meilleure ambiance… Pas besoin de venir 6 heures à l’avance comme certains. Vous y croyez, des fans viennent dès 13 heures ?!! Sont fous les gens !
Confuse, je regarde mes pieds pour ne pas lui avouer que j’ai fait bien pire. Mon frère qui m’accompagne donne le coup de grâce :
- Oh ben ma sœur elle l’a déjà attendu dès 6 heures du matin devant l’Olympia ! »
La caissière me regarde comme une extra-terrestre. Je cherche mon vaisseau pour m’enfuir.

Caissière : « - Faut arriver au dernier moment et se mettre au fond. Tout le monde attend des heures pour s’agglutiner devant, alors qu’en prenant du recul on voit mieux et on a de la place pour danser (c’est EXACTEMENT ce que je disais à mon frère pour le convaincre).
- Mais c’est vrai qu’avec vos billets numérotés vous n’avez pas d’attente, c’est le seul intérêt. Puis par ce froid, ce n’est pas négligeable… Et vous savez à l’avance où vous allés être placés contrairement à la fosse… puis ya des mouvements de foule, on est serrés… non, je vous conseille les places assises, c’est plus sympa. »
Euh… elle ne se contredit pas un peu là ?

Mon frère, soulagé, s’en tient à la deuxième version qui conforte ses attentes (de pépé). Je ne retiens que le début confirmant mes pires craintes… (J’ai tendance à voir le verre à moitié vide...)
Le soir, veille du concert, à la fois excitée par l’évènement et inquiète de ne pas voir la scène, je ne m’endors pas avant 5 heures du matin. Il faut dire aussi que mon frère regarde des vidéos de Paul McCartney jusqu’à 3 heures… (et j’habite un studio).
Le jour J arrive enfin…

Je n’ai jamais vu de file d’attente aussi gigantesque, pour aucun autre artiste. Pourtant je passe 2 fois par semaine devant Bercy, où sont programmés des groupes très connus. La file longe la salle, le parc, pour revenir devant Bercy. Je calcule qu’elle doit faire au moins un kilomètre.
Comme j’ai des places numérotées, je peux arriver au dernier moment, 20 minutes avant. Je nargue double tous les gens qui se pèlent à attendre dans le froid depuis des heures pour entrer dans la fosse, et je me pointe comme une fleur devant l’entrée principale. Pendant la courte attente, j’entends un portable sonner avec la musique de Because (un peu morbide non ?) : « Oui je suis là ! A droite ! » Bon courage pour se retrouver dans une foule de 17 000 personnes.

macca bercy dans salle.jpgComme à chaque concert, je guette les journalistes du Petit Journal. Et cette fois-ci… Je les vois enfin ! Je ne m’approche pas trop quand même, je ne voudrais pas me ridiculiser devant la France entière (je le fais déjà assez toute seule) « une maman doit être fière de son bout de chou » comme disait Yann Barthès le 24 novembre avec les fans de Motörhead. Depuis, chaque soir je guette les images sur canal, mais comme Anne, je ne vois rien venir. Quoi, les fans de Macca ne valent pas les métalleux ? Pourtant certains ont aussi montré leur postérieur…

Je rentre dans le hall de Bercy… Notre porte d’accès se situe tout au fond, c’est exactement la dernière… J’ai peur… Je vais bel et bien me retrouver derrière la scène et je ne verrai pas Macca ! Puis je pénètre dans la salle…

Mais elle n’est pas si grande ! On n’est pas si haut, au deuxième rang en partant du bas ! Et on n’est pas vraiment dans le virage, ni derrière ! Et on a un petit écran juste en face de nous !
Je vais bien voir Macca en fait !!!!
La salle est remplie à ras bord. Je ne peux pas vous mettre de photos car mon nouveau téléphone portable pourri (oui Electra j’en parlerai !), qui indiquait une batterie chargée, s’est éteint dès le début le saligaud. (Je suis mieux située que sur la photo trouvée)

Une sorte de DJ diffuse des reprises marrantes des Beatles (je vous rassure, on n'a pas eu droit aux 3000 versions de Yesterday). Comme pour le concert de 2009, on s’amuse à reconnaître les célébrités. La dernière fois on était juste en dessous et on a pu les voir de près (mon frère était plus intéressé par la belle blonde qui accompagnait Patrick Bruel que par le chanteur). Ce soir-là, je sympathise avec ma voisine qui me prête gentiment ses jumelles. La pauvre n’avait pas calculé que j’étais venue avec toute ma smala et que mon frère allait squatter l’instrument un long moment à la recherche de la nouvelle star.
On reconnaît Lenny Kravitz, Laurent Voulzy, Marc Lavoine, Francis Cabrel, Calogero, Pascal Obispo, et aussi Bruce Toussaint, Guillaume Durand et certainement beaucoup d’autres. (J’espérais Yann Barthès, car il aime bien parler de Macca, et plusieurs fois sur le plateau du Petit journal, pendant l’attente dans le public, il diffusait du McCartney). A  la sortie, mon frère a surpris Louis Chédid en train d’échanger son numéro avec Yves Duteil. Bref l’attente est amusante et on ne la voit pas passer. On sent l’excitation monter dans la salle, les gens s’agiter, siffler, chanter…

Puis les lumières s’éteignent…

Paulo va-t-il jouer les chansons que j’attends ? Va-t-il commencer par les mythiques Venus and Mars et Rock Show, idéales pour un début de concert : la première solennelle, la deuxième endiablée ?
Si vous ne cliquez pas pour écouter ces chansons formidables, je ne vous cause plus. Si vous n’aimez pas, vous êtes bannis du blog. (Je plaisante hein, Electra !)

macca arrive bercy.jpg« Sitting in the stand of the sports arena
Waiting for the show to begin… »

« The lights go down, they’re back in town, OK
Behind the stacks, you glimpse an axe
The tension mounts, you score an ounce ole
Temperatures rise as you see the white of their eyes ! »

McCartney arrive sur scène ! La foule l’acclame, l’applaudit, je hurle de mon cri le plus suraigu !
Et là, Macca joue Hello Goodbye. Je la déteste. Déçue et énervée, je prends mon sac et je m’en vais.



 


Nan je déconne !
Suite et fin (enfin !) demain…