Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/05/2015

4ème album de McCartney : Red Rose Speedway

red rose speedway.jpgLe concert au stade de France approchant et les beaux jours revenus, je porte souvent mes T-Shirts des tournées (depuis celle de 1990, j'en ai 6). Je vais remplacer mes chansons "découverte de radio Nostalgie" par McCartney, et mon collègue a intérêt à ne pas se moquer cette fois-ci, non mais.
Red rose speedway sort en 1973. Pour éviter l’échec commercial du précédent disque, passé inaperçu car il portait uniquement le nom des Wings, la photo du chanteur apparaît sur la pochette (et est bien ridicule je trouve).
L'album comporte un tube, le slow « My love », que je connais par cœur. Macca le jouait en concert en hommage à Linda. Il ne le fait plus depuis qu’il est remarié…(comme chanson romantique, il proposera certainement à la place la magnifique « And I love her »)

And when I go away
I know my heart can stay with my love, it's understood
It's in the hands of my love, and my love does it good

And when the cupboards bare
I'll still find something there with my love
It's understood, it's everywhere with my love

And my love does it good
I love oh my love
Only my love holds the other key to me
Only my love does it good to me

Don't ever ask me why, I never say goodbye to my love
It's understood, It's everywhere with my love
And my love does it good…

Red rose speedway contient une de mes chansons préférées, Single pigeon. Une mélodie toute simple, mais elle provoque chez moi un effet d’apaisement. Adolescente je ne comprenais pas les paroles, et je croyais que Paul chantait « I’m not like you ». J’ai découvert des années après en vérifiant sur Internet qu'il prononce en fait « I’m a lot like you » c’est-à-dire le contraire ! Je l’ai fait écouter à une copine et elle l’a trouvé « mignonnette » ce qui m’a un peu vexée car cette chanson est importante pour moi !
Je ne parviens pas à la jouer au piano. Depuis que je me suis coupée entièrement le nerf et le tendon du petit doigt, j’ai perdu beaucoup de sensibilité et dextérité dans la main gauche. Ça paraît étonnant mais en fait tous les nerfs sont reliés (petite pensée pour la jeune interne qui m’a envoyé des pulsations électriques dans le bras afin d’isoler le bon nerf. J’en rigolais au début « mon bras bouge tout seul ! je sens une décharge !» Elle a mis un temps fou, elle s’excusait mais à la fin je serrais les dents « c’est rien je comprends ! (je vais te foutre l’aiguille dans la main tu vas voir !) Lorsque je suis arrivée à l’hôpital, la toute première remarque du médecin a été, avec un air grave « vous êtes pianiste ? Parce que vous ne pourrez plus jamais rejouer comme avant. » Je pensais qu'il exagérait, mais en fait, si. Déjà que j’étais pas douée.

J’avais prêté Red rose speedway à un ami, et sa chanson favorite était celle que je zappe systématiquement, je trouve le rythme balourd : Only one more kiss. Il a ajouté également qu’il n’appréciait pas les medleys, comme celui qui clôt l’album. Celui de fin d’Abbey road est pourtant exceptionnel... Comme quoi les goûts…

Dans Red rose speedway,  j’apprécie la douce « little lamb/dragonfly » où McCartney explique à sa fille :
« I have no answer for you little lamb
I can help you out, but I cannot help you in
Sometimes you think that life is hard
And this is only one of them »

Certains voient dans cette chanson un appel à la réconciliation avec John Lennon :
« How did two rights make a wrong
Since you've gone I never know 
I go on but I miss you so
in my heart I feel the pain
keeps coming back again »

Sinon, j'aime bien le dynamisme des chansons Big Barn bed et The mess. Ou la curieuse Loup qui rappelle Les Pink Floyd.

Chansons de l’album Red rose speedway :
Big barn bed
My love
Get on the right thing
Little lamb dragonfly
Face B :
Single pigeon
When the night
Loup
Medley hold me tight
Bonus :
C moon
Hi hi hi
The mess

Et vous, laquelle de ces chansons préférez-vous ?

 

20/05/2015

Les Franglaises, quiz on connaît la chanson

franglaises.jpg« Tu dis oui, je dis non, tu dis stop, et je dis va, va, va. Oh non ! Tu dis au-revoir, et je dis bonjour, bonjour bonjour, je ne sais pas pourquoi tu dis au-revoir je dis bonjour… »
Moi non plus. Chers Scarabées, pourquoi écrire des paroles aussi stupides ? A cause de cette chanson apprise en cours d'anglais, toute ma classe de 6ème se moquait de mes goûts musicaux. Macca chéri, si tu as le malheur d’ouvrir le concert au stade de France par cette chanson pourrie, comme tu l’as fait à Bercy en 2011, je te préviens, tout est fini entre nous. 

Les Franglaises traduisent littéralement des chansons pop anglophones célèbres, et le public doit reconnaître les airs. Ils sont ensuite chantés, joués, dansés par la troupe. Difficile de cumuler tous ces talents de musiciens et comédiens, et parfois certains ne chantaient pas assez fort ou assez juste. Ou alors mémé a besoin d’un sonotone. J’étais pourtant morte de rire pendant tout le spectacle, surtout le strip-tease : « tu peux garder ton chapeau ! » Ou pendant la chanson de Michel fils de Jacques parfaitement chorégraphiée, Billy Jean n’est pas mon amoureuse.
Les Franglaises ne pouvaient que satisfaire ma chansonnite aiguë et mon goût pour radio nostalgie. La troupe révèle un vrai talent comique, un sens de la mise en scène, une joie communicative. Comme en témoigne cette vidéo. A ne pas rater !

Quiz On connaît la chanson, en plus des trois cités dans le texte, retrouvez ces titres et leurs interprètes :
« Réveille-moi, avant que tu partes partes, ne me laisse pas pendouiller comme un yo-yo »
« Bicyclette ! Bicyclette ! Je veux conduire ma bicyclette ! »
« Il était avec moi, ouais moi, et on continuera en chantant cette vieille chanson, ouais avec moi, chantant, j'aime le pierre et roule, donc remet dix centimes dans la jute-boîte bébé ! »

Les Franglaises, à Bobino demain, vendredi et mercredi prochain.

A vous de jouer !

 

19/05/2015

Bilan "je suis culturée" d'avril

shaun le mouton.jpgJe viens juste de porter mes impôts. Comme chaque année, j'attends le dernier jour. C'est pas comme si je m’appelais Liliane Bettencourt ou si j'avais plein de trucs à calculer soustraire, 15 immeubles et assurances vie à déclarer. Non, j'ai juste à relire ma pauvre ligne de salaire "c'est tout ?! ah oui effectivement, je gagne une misère" puis je dois juste dater et signer. J'ai noté le 15/05/15 " tous ces 5, ça fait joli" pour faire croire "je ne l'ai pas fait au dernier moment en fait, je vous assure !"

Le carnet où je note les films du mois est presque vide : j’ai oublié de l’utiliser, et comme je suis mémé Alzheimer, je ne me souviens pas de ce que j’ai vu… Depuis que je reçois Canal+ et Canal sat à la demande, je ne regarde plus les films en direct. De plus je sélectionne presque exclusivement des séries, grandes chronophages. Je n’ai ainsi plus besoin de lire ma Bible : le programme télé.
Autre changement : j’accepte beaucoup moins d’invitations. Je me sentais obligée d’écrire dessus et elle me prenait du temps d’écriture, au détriment des chroniques de mes incroyables aventures inexistantes. J’ai perdu des fidèles lecteurs du début qui suivaient mes histoires de pôle emploi et du boulot. Des  années après, j’en reparle, revenez ! Come back, baby come back !

2 Films au cinéma :

Coup de cœur :
- Shaun le mouton de Nick Park
Comme dans son Chicken run, le réalisateur utilise la même technique (l’animation de la pâte à modeler) et le même humour (parodies, burlesque). Shaun le mouton est encore plus drôle. Les scènes du restaurant, de l’hôpital et de la fourrière sont hilarantes. (voir en lien) Avec mes deux voisins trentenaires, on était les plus vieux de la salle et de loin ceux qui riaient le plus. J’ai adoré chercher les références (le seigneur des anneaux, la pochette d’Abbey road…) Outre son humour « so british » le film dégage une grande tendresse pour les gentils zanimaux (la pauvre petite chienne abandonnée qui trouve une maîtresse avec les mêmes dents moches qu’elle). Shaun se moque aussi des modes et des gens superficiels. La bande annonce et sa voix off irritante qui explique l’histoire ne fait malheureusement pas honneur au film, car il est presque muet comme un classique du burlesque. Shaun le mouton, un Chaplin des temps modernes. A voir.

- Lost River de Ryan Gosling
Prochain film prévu : aucune idée…

Films à la télé :

D’habitude une trentaine, mais là j’en ai noté… 4. Ça ne m’est jamais arrivé ! Dont un seul film sur canal+, que je n’ai même pas vu en entier, States of Grace. Il était pas mal, mais je n’avais pas le cœur de regarder une histoire de ce genre (une fille qui aide des jeunes en difficulté). Mais que se passe-t-il ? 37 euros par mois pour voir un seul film et une seule série sur Canal+, comment dire…
Prochain film prévu : film ? Que signifie ce mot ? Ça me dit quelque chose pourtant, je crois que j’aimais bien avant…

2 séries :

true detective.jpgCoup de cœur :
- True detective saison 1, Canal+

- The wrong man(s) saison 1, Arte
Prochaine série prévue : Mad men, saison 7

6 concerts :

2 coups de cœur :
- Calexico, Le Trianon
- Les Franglaises, Bobino

- Musique de chambre de François 1er
- We are match, café de la danse
- Faut qu’ça guinche, La dame de Canton
- FFF, Trianon
Prochain concert prévu : Festival We love green

6 expos :

2 Coups de cœur :
- Le cerveau, l’expo neuro ludique, cité des sciences, expo permanente
Aardman, Wallace et Groomit, l’art qui prend forme, musée art ludique, jusqu’au 30 août

François 1er , BNF, jusqu’au 21 juin
Pierre Bonnard, musée d’Orsay, jusqu’au 19 juillet
La géode, cité des sciences
L’argonaute, Sous-marin de chasse des années 50, La cité des sciences
Prochaine expo prévue : David Bowie, La philarmonie de Paris, jusqu’au 31 mai.

5 one men show, théâtre :

2 Coups de cœur :
- Fabrice Luchini et moi, Olivier Sauton, L’archipel
- Vérino (déjà le mois dernier)

- Olivia Moore, mère indigne, théâtre Trévise
- La gueule de l’emploi, Le mélo d’Amélie

 Et vous, qu'avez-vous vu dernièrement ?

 

14/05/2015

3ème album de McCartney : Wild life

wild life.jpgMoins d’un mois avant le concert de McCartney et je n’ai évoqué que deux albums ! Electra réclame la suite…
On en était resté à Ram et le règlement de comptes avec Lennon par chansons interposées. « Too many people preaching pratices, that was your last mistake » « I thought you was my friend, but you let me down » Ce à quoi Lennon répond « How do you sleep ? The only thing you done was "yesterday»

Wild life est le premier album de McCartney avec son nouveau groupe, les Wings. Il sort en 1971, six mois après Ram et est enregistré en seulement 15 jours (prolifique le Paulo). Les relations sont toujours tendues entre les deux anciens amis. Macca en parle encore à travers des paroles désenchantées, mais son appel à la réconciliation ne sera pas écouté. 40 ans après, à chaque concert, McCartney rend hommage à Lennon. Croyant deviner quelle sera la chanson qu’il va jouer, un crétin dans l’assemblée interrompt toujours son discours en criant : « Dear friend ! » Evidemment que non, pourquoi choisir une chanson aussi amère, où Paul demande à John :
« is this really the borderline ? Does it really mean so much to you ?
Are you a fool or is it true ? » (McCartney chante en fait l'émouvante « Here today » et chiale à chaque fois, comme ici à l'Olympia, j'y étais.)

Dear friend semble la seule évocation de Lennon, en fin d’album. On sent néanmoins la colère de Macca dans des chansons enragées qui lui sont peu habituelles, comme Mumbo que j’aime beaucoup, qui ouvre le disque, où il crie à pleins poumons.
Dans la chanson titre, Wild life, il proteste pour défendre les droits des animaux. On raconte que McCartney est devenu végétarien en regardant ses agneaux gambader dans son pré… Il a lancé récemment le « meat free Mondays » le lundi sans viande : «Si vous arrivez à ne pas manger de viande un jour par semaine, je suis convaincu que nous pourrons changer les choses » (vous savez que l’élevage intensif est l’une des principales causes de pollution, de déforestation donc de dégradation de l’environnement. J'essaie de manger de la viande une seule fois par semaine...)

And, man, you just got to care
Wild life, what's gonna happen to
Wild life, the animals in the zoo?
Voir en lien le court-métrage d'animation oscarisé de Nick Park (Wallace et Groomit), L'avis des animaux)

Bip Bop est une chanson beaucoup plus légère et joyeuse, on lui reproche d’ailleurs sa simplicité et son air entêtant. Elle a pourtant inspiré Alain Souchon pour son tube « J’ai 10 ans » !
McCartney continue dans Wild life ses « Silly love songs », comme Some people never know, I am your singer et Tomorrow, que je chante en duo avec mon frère au piano :
« No one else will ever see
How much faith you have in me
Only fools would disagree that it's so
Some people never know »

« Oh, baby, don't you let me down tomorrow
Holding hands we both abandon sorrow... »

Chansons de l'album Wild life :
macca meat free.jpg

Mumbo
Bip Bop
Love is strange
Wild life

Face B :
Some people never know
I am your singer
Bip Bop link
Tomorrow
Dear friend

Et vous, laquelle de ces chansons préférez-vous ?


21/04/2015

Calexico en concert

calexico black heart.JPGSi tu disais « on y va »
si tu disais « j’en ai tellement marre d’être ici »
je t’écouterais crois-moi
je n’hésiterais pas...

Ay, Caramba ! Sortez les sombreros ! Battez tambours, sonnez trompettes, Calexico est en concert, dimanche au Trianon !
Oui pour une fois mémé et son train de retard parle d’un événement AVANT qu’il ait lieu, pour donner envie aux Parisiens de venir.

J’ai découvert Calexico en 2003. Je traîne comme d’habitude chez mon disquaire vers la place Bellecour. J’achète un CD de Nick Cave (Let love in avec Do you love me ?) et le vendeur me dit : « j’ai quelque chose qui devrait vous plaire… je vous l’offre.
- ah oui ????? (ronronnements)
Et là il me sort une compilation : « anti stars, bon goût musical garanti ! »

Un disque que j’écoute toujours. Il m’a fait connaître Interpol (en concert à Rock en Seine le samedi 29 août), The music avec GetawayAsian dub foundation, Nada surf, Supergrass…

musique de films, musique, CalexicoEt dans cette compilation, je trouve un ovni, Black heart. Très sombre, envoûtant. J’étais obsédée par cette chanson. Elle m’inspirait des story board que je dessinais quand je m’ennuyais à la fac (les cours trop théoriques et ronflants d’esthétisme du cinéma). Ecoutez d’abord la chanson, en fermant les yeux et imaginant…
Comme je parle anglais comme une vache espagnole, je ne connaissais pas les paroles (je n’avais pas encore la magie d’internet pour les trouver). Je comprenais juste les mots « poison » « I’ve got no cure » « sentence » « apparitions » « last chance » « suffer the weight or get burried by this black heart ». C’était assez pour me faire un film.  J’imaginais un lourd soleil d’été, une menace qui rôde, une sourde vengeance, un règlement de comptes à ok corral, un espoir dans le refrain avec le soleil qui se lève derrière une colline, dessinant l’ombre d’un sauveur… et au final, quelqu’un qui se noie… Je mélangeais des images de western avec des cowboys, de films noirs avec un flic désabusé et une femme fatale, mais encore des fantômes (« apparitions ») ou des vampires avec Nosferatu qui surgit…
Oui, je sais, j’ai beaucoup d’imagination. Si je réalise un film à partir de cette chanson, ce sera un cauchemar très cohérent.
Je vérifie les paroles seulement maintenant (12 ans après, il était temps) : « fangs are stuck inside my skin » : les crocs dans ma peau : j’avais raison pour le vampire !

Je ne me suis pas trompée non plus pour l’influence du cinéma. Calexico revendique une musique cinématographique, souvent sans paroles, comme Algiers. Le groupe évoque la musique de western, d'Ennio Morricone ou des films de Tarantino. Par exemple la chanson Gypsy's curse.
Calexico a composé des bandes originales de films (celle de l’Irlandais par exemple). Dans Collateral de Michael Mann, on entend leur chanson guero caneloThe ballad of cable Hogue est le titre d’un film de Sam Peckinpah. 

Calexico tire son nom d’une ville à la bordure mexicaine. Le groupe composé des gringos Joey bruns et John Convertino utilise des mariachis, des trompettes, violons et joueurs à sombreros. Dépaysement garanti. Les musiciens proposent une musique planante et un peu mélancolique, qui évoque le soleil du désert.

Je ne connais pas tous les albums, mais j’aime beaucoup cette chanson que je chante et écoute tout le temps, que je trouve très romantique et sensuelle : Si tu disais, composée par Dominique A et chantée en compagnie de son ex Françoise Breut (j’espère qu’elle sera là dimanche !) :

musique de films, musique, CalexicoSi tu disais « on y va »
si tu disais « j’en ai tellement marre d’être ici »
je t’écouterais crois-moi
je n’hésiterais pas
Que ce soit pour une ville, ou un bled, un bout de terre paumé
Crois-moi, ça ne me défriserait pas
Je serais prête comme si j’attendais

Si tu disais « on y va »
Si tu disais que pour nous c’est le bon moment
Je t’écouterais crois-moi
Je suis prête depuis longtemps
Mais tu ne dis rien de tout ça
Tu ne décides rien et je ne sais pas si tu as idée
De ce qu’on pourrait faire
Je me demande pourquoi tu es là…

Autre chanson romantique que j’adore : The news about William

J'aime beaucoup Crystal frontier, qui donne envie de danser.
Sinon, j’apprécie la mélancolique Epic.

Leur nouvel album Edge of the sun vient tout juste de sortir le 13 avril. Avec par exemple : follow the river ou moon never rises.

Alors, vous sortez les sombreros, vous venez voir Calexico ?

 

01/04/2015

2ème album de McCartney : Ram, règlement de comptes avec Lennon

ram macca.jpgLe disque sort en 1971, un an après le précédent, McCartney (voir billet en lien). Le chanteur se remet toujours mal de la fin des Beatles et des soucis financiers qui s’en suivent. Mais cette fois-ci, plutôt que d’évoquer gentiment son amour pour Linda et sa famille, il parle de ses rancœurs, en lançant des piques contre John Lennon dans ses chansons :

Ainsi, dans l’excellente Too many people qui ouvre l’album :
Too many people going underground
Too many reaching for a piece of cake
Too many people pulled and pushed around
Too many waiting for that lucky break

That was your first mistake
You took your lucky break and broke it in two
Now what can be done for you?
You broke it in two

macca lennon.jpgToo many people sharing party lines
Too many people ever sleeping late
Too many people paying parking fines
Too many hungry people losing weight

That was your first mistake
You took your lucky break and broke it in two
Now what can be done for you?
You broke it in two

Too many people preaching practices
Don't let them tell you what you wanna be
Too many people holding back
This is crazy, and baby, it's not like me

That was your last mistake
I find my love awake and waiting to be
Now what can be done for you?
She's waiting for me

McCartney s’explique : « Je trouvais que John et Yoko disaient à tout le monde ce que l'on devait faire, d'où la phrase Too many people preaching practices. Ça m'enrageait de les voir agir ainsi. »

Dans la chanson Three legs, Paulo chante :
« I thought you was my friend, but you let me down, put my heart around the bend ».

La réponse de John ne se fait pas attendre. Il publie la même année son album Imagine, avec les paroles virulentes de How do you sleep ? :

macca lennon ram2.jpgSo Sgt. Pepper took you by surprise
You better see right through that mother's eyes
Those freaks was right when they said you was dead
The one mistake you made was in your head

How do you sleep ?
How do you sleep at night ?

You live with straights who tell you, you was king
Jump when your momma tell you anything
The only thing you done was yesterday
And since you've gone you're just another day

How do you sleep ?

A pretty face may last a year or two
But pretty soon they'll see what you can do
The sound you make is muzak to my ears
You must have learned something in all those years

John Lennon évoque entre autres la rumeur sur la mort de Mccartney : « ils ont raison, tu étais mort. »
Il ose dire que son ancien coéquipier n’a pas de talent ou du moins l’a perdu, en ayant composé une seule bonne chanson, Yesterday. Depuis qu’il a quitté le groupe, ses mélodies seraient médiocres (Another day, qui n’est effectivement pas sa meilleure) : « The only thing you done was yesterday, And since you've gone you're just another day » « le son que tu produis est de la musique d’ascenseur à mes oreilles » 

Lennon décrit McCartney comme un type sans caractère qui obéit aveuglément à sa mère. Or la mère de McCartney, Mary, est morte subitement lorsqu’il avait 14 ans, et il ne s’en est jamais remis. 
Presque 60 ans après, lorsqu’un fan lui pose la question via son site : « "Que feriez-vous si vous aviez une machine à remonter le temps ?" Paul répond : "Je passerais plus de temps avec ma mère" :
"Quand elle est morte, l'une des difficultés que j'ai rencontrée, c'est d'avoir de plus en plus de mal à me souvenir de son visage (…) Elle m'est apparue dans un rêve, je distinguais parfaitement son visage, particulièrement son regard. Et très doucement, très rassurante, elle m'a dit : 'Let it be.' C'était adorable. Je me suis levé avec ce sentiment de bien-être. C'était comme si elle avait choisi son moment, alors que je traversais une période difficile (1969, fin des Beatles) pour m'apparaître et me dire : 'Détends-toi, arrête de te battre contre tout, laisse-toi porter'. J'écris des chansons alors je suis allé à mon piano et ça m'est venu : 
"When I find myself in times of trouble
mother Mary comes to me
Speaking words of wisdom, let it be."

La même année, McCartney voit naître son premier enfant, une fille. Il la nommera Mary, comme sa mère…
Peut-être qu’en citant la mère de McCartney, Lennon vise en fait Linda, la femme qu’il vient d’épouser. Il peut parler, tout le monde reproche à Lennon de s’être laissé influencer par Yoko Ono !

Evidemment, je déteste How do you sleep, car je suis Peace and love moi, pourquoi les ex meilleurs amis du monde devraient-ils se détester ? 

macca lennon ram.jpgSur la couverture de Ram, Macca agrippe les cornes d’un bélier (ram). Je sais c’est un peu incongru, il avait dû abuser de la fumette. Lennon parodie la photo sur son album Imagine en empoignant un…cochon. Sur le recto de la pochette de Ram, on voit aussi des scarabées (Beatles) copuler…

Après l’amour, la haine. Mais pourquoi ces chamailleries mesquines ? Les gars vous êtes des génies, vous avez créé le groupe qui reste encore 50 ans après le plus grand du monde, vous avez inventé des chansons formidables. Pourquoi laver son linge sale en public ? Un peu de respect pour votre passé commun, vos 13 années d’amitié, toute votre jeunesse !

Ram est généralement considéré par les fans comme moi comme le meilleur album de McCartney. Je trouve la chanson titre magnifique et elle est l’une de mes préférées : 

Ram on, give your heart to somebody
Soon right away…

J’adore également Smile away, qui est un peu mon hymne de vie : être décontenancé par une remarque désobligeante, mais le prendre avec humour et sourire. Comme il m’est arrivé ici sur le billet à lire en lien.

I was walking down the street the other day
Who did I meet?
I met a friend of mine and he did say
"Man, I can smell your feet a mile away"

Smile away, smile away, smile away
Yeah, smile away !

Je chante aussi très souvent Heart of the country, ode à la campagne :

macca ram scarabées.jpgI look high, I look low
I'm lookin' everywhere I go
Lookin' for a home
In the heart of the country

I'm gonna move, I'm gonna go
I'm gonna tell everyone I know
Lookin' for a home
In the heart of the country

Heart of the country
Where the holy people grow
Heart of the country
Smell the grass in the meadow

Want horse, I want sheep
I want to get me a good night's sleep
Livin' in a home
In the heart of the country

J’aime beaucoup les étonnantes Uncle Albert et Monkberry Moon delight. Cette dernière reste impossible à chanter car McCartney hurle et écorche sa voix. On sent bien sa colère en l’écoutant…

J’apprécie les douces Long Haired lady et surtout The back seat of my car. Bref, j’aime tout l’album ! Malheureusement ce crétin Paul ne le joue quasiment jamais. Le maccaclub et moi avons pourtant hurlé "Ram on !" lors du dernier concert pour qu'il l'interprète (voir notre complot en lien). Niet. Mais le lendemain, il la jouait en Finlande... Aurons-nous enfin la chance de l'écouter ? C'est en France que McCartney remplit le plus les salles, fera t-il enfin plaisir à ses fans ? Réponse le 11 juin... En revanche, il joue toujours Another day, Yesterday et Let it be.

Chansons de l'album Ram :

Too many people
3 legs
Ram on
Dear boy
Uncle Albert/Admiral Halsey
Smile away
Heart of the country
Monkberry moon delight
Eat at home
Long haired lady
Ram on (reprise)
The back seat of my car

Bonus :
Another day
Oh woman oh why

Et vous, quelle chanson préférez-vous ? Electra, dis-moi que tu en aimes une hein ?

 

14/03/2015

Les résultats du quiz on connaît la chanson de Souchon

alain souchon.jpgVous n'avez pas été nombreux à jouer... Le quiz est sans doute trop long, comme celui sur les comédies françaises (je n'ai toujours pas donné les réponses d'ailleurs, mais d'ici 15 jours !) Ou bien mes papillotes ne vous intéressent pas ? J'en ai proposé une ce matin à une collègue que j'apprécie, elle m'a répondu "non merci". Comme si c'était de simples chocolats que je distribue à n'importe qui, m'enfin !
Je recopie le texte avec les liens vers les chansons et leur numéro, et je donne les titres à la fin.

Alain Souchon… Soussou comme je l’appelais quand j’étais petite. Mon chouchou avec McCartney et Polnareff. Je l’écoutais sur ma petite radio cassette. Et lui, contrairement aux Beatles que je chantais en yaourt, je comprenais ce qu’il disait. Trop petite, je ne saisissais pas toutes les références, mais je ressentais bien la nostalgie de l’auteur. J’aimais son côté fragile et enfantin, son langage familier, ses onomatopées, sa voix douce. 

J’appréciais ses propos mélancoliques sur des vies ratées, des amours contrariées, de gamin mal dans sa peau. Pas vraiment idéales pour une enfant. 1-« J’ai 10 ans, je vais à l’école et j’entends de belles paroles » : 
2- « Je suis mal en campagne, et mal en ville, peut-être un petit peu trop fragile… » 
3- « Elle me dit que je pleure tout le temps, que je suis comme un tout petit enfant, qu’aime plus ses jeux sa vie sa maman, que je suis carrément méchant, jamais content. » 
4- « Petit enfant, pas bonne mine, tout le monde après lui : qu’est-ce qu’il va nous faire, docteur, avocat d’affaires, quand il aura fini d’être un petit enfant tout petit ? »

Petite, en écoutant Souchon, je pensais : Ce sera ça la vie d’adulte? Subir un boulot qu’on n’aime pas ? Perdre ses rêves et espoirs de jeunesse ? 

5- « Tu la voyais pas comme ça frérot, doucement ta vie t’a mis K.O. T’avais 8 ans quand tu te voyais, et ce rêve-là, on l’a tous fait. »
6- « Le temps d’un gin et d’un film à la télé, on se retrouve à 28 balais avec dans le cœur plus rien pour s’émouvoir, alors pourquoi pas s’asseoir ?» 
7- « Je te suis pas dans cette galère, ta vie tu peux pas la refaire… »
8- « Tous ces petits moments magiques de notre existence, qu’on met dans des sacs plastiques et puis qu’on balance »
9- « Je voudrais que tout revienne alors que tout est passé, et je chante à perdre haleine que je n’ai que des regrets. »
10- « Est-ce que c’est long ou court la vie, est-ce que c’est con ou lourd? Écoutez d’où ma  peine vient. »

Je craignais : Ce sera ça la vie, souffrir des déceptions sentimentales ? 
Rester avec quelqu’un qu’on n’aime plus, par habitude et peur de la solitude? 

11- « Tiens même, v’la qu’on se dit qu’on s’aime, mais c’est que de la crème, de la pommade rose pour cacher les choses du petit plaisir, pour pas tout seul dormir. »
12- « Est-ce qu’on peut ravoir à l’eau de javel des sentiments, la blancheur qu’on croyait éternelle avant ? »
13- « Est-ce que tu m’aimeras encore dans cette petite mort ? »

Ce sera ça la vie, être quitté par l’être aimé ? Pour quelqu’un d’autre ?

14- « Quand elle enlevait sa main de ma main, ses yeux de mes yeux, ça me faisait souffrir »
15- « Sous mon pull-over pas tranquille, ça fait boum-boum, c’est pas docile. Elle est partie faire du voilier, avec ce grand crétin frisé »
16-  « Comme elle est partie, Jim a les nerfs. Jimmy t’es fort, mais tu pleures sur le cuir de ta Chrysler »
17- Si tout est moyen, si la vie est un film de rien, ce passage-là était vraiment bien. Elle est repartie, un air lassé de reine alanguie, dans l’Audi de son mari, oh, son mari… »
18- « Les filles dans nos cœurs font des travaux d’aménagement, souvent au marteau-piqueur, et sans ménagement. Si vous voyiez dans ma poitrine le chantier, il se peut que par déprime, comme moi vous chantiez »

Etre adulte, c’est subir sans broncher ?

19- « Mouton mouton, soumis docile et sans rébellion, bêê bêê, je suivrai, tout ce qui vous plaît me plaît. »
20- « On nous inflige des désirs qui nous affligent, on nous prend faut pas déconner dès qu’on est nés pour des cons alors qu’on est des foules sentimentales, avec soif d’idéal, attirées par les étoiles les voiles, que des choses pas commerciales. »
21- La boîte a coulé mais « pouce », on va se la couler douce, la pilule on va se la dorer, j’ai le parachute « chut ! » doré.

Alors, c’est ça la vie ?

J’ai vu Souchon en concert au Trianon l’année dernière. Très bien. Il a proposé une interprétation plus moderne de la ballade de Jim. Mais si il a joué Somerset Maugham et Quand je serai K.O, il n’a pas interprété Le bagad de Lann Bihoué et celle que je chantais tout le temps quand j’étais petite, Rame : 
« Rame, rame, rameurs, ramez
On n’avance à rien dans ce canoë
Là-haut, on te mène en bateau
Tu pourras jamais tout quitter, t’en aller, tais-toi et rame. »

Aujourd’hui, je la chante toujours, je la vis même souvent, au sens propre et au figuré. Je l’ai en tête trois fois par semaine à la salle de sport en faisant du…rameur. Avec les épaules que je me tape maintenant, vous pouvez me rebaptiser Raoul le déménageur, je vous porte une armoire à glace avec le petit doigt.

J’évoque principalement les premiers albums de Souchon, car je les écoutais enfant, le moment où on est le plus sensible et réceptif, marqué à vie. Mais j’aime aussi les chansons plus récentes. J’ai offert à noël à mon frère le dernier album avec Voulzy. En voici les paroles qui résument bien la discographie de Souchon : 
22« Là, derrière nos voix, est-ce que l’on voit nos cœurs et les tourments à l’intérieur, ou seulement « la la la ». Entendez-vous dans les mélodies, derrière les mots, derrière nos voix, les sentiments, les pleurs, les envies qu’on ne peut pas dire ? »

Les titres des chansons :

1- J'ai dix ans
2- Allô maman bobo
3- Jamais content
4- Le dégoût
5- Le bagad de Lann Bihoué
6- S'asseoir par terre
7- Ya d'la rumba dans l'air
8- On avance
9- Les regrets
10- Ecoutez d'où ma peine vient
11- On s'aime pas
12- L'amour à la machine
13- Quand je serai K.O
14- Somerset Maugham
15- J'ai perdu tout ce que j'aimais
16- La ballade de Jim
17- Le baiser
18- Caterpillar
19- C'est comme vous voulez
20- Foule sentimentale
21- Parachute doré
22- Derrière les mots

Vous en aviez retrouvé combien ? Quelles sont vos chansons de Souchon préférées ?

 

17/02/2015

Les concerts du mois : Marc Jolivet et Ez3kiel

marc jolivet.jpgDeux concerts qui ne resteront pas dans les annales. Ils n’étaient pourtant pas mauvais, mais je crois que j’ai enchaîné trop de sorties ces dernières années, et que désormais il m’en faut plus pour m’enthousiasmer. Je m’ennuie vite, il faut que ça bouge. Puis lorsque je vais au théâtre, ou comme ici à un concert classique, je descends la moyenne d’âge de la salle de 40 ans, je suis entourée de vieux. Je vais bientôt me transformer en vraie mémé…
J’ai donc fait une pause en janvier, boire tous les soirs ma soupe et ma tisane au fond de mon lit, avec ma bouillotte, devant ma petite série, pour voir si la vie de vieux me plaît vraiment. Ben non en fait. Donc en février, c’est décidé, je repars vers de nouvelles aventures, en trouvant des idées de sorties insolites, plus jeunes et plus marrantes (je n’ai pas encore testé la boîte gay avec mon collègue…) A suivre…

- Marc Jolivet, Comic Symphonic, Salle Gaveau, avec l’orchestre national de Lyon

concert sur paris,musique,marc jolivetDans une vie antérieure, quand je travaillais pour un journal, j’avais dû interviewer Marc Jolivet pour ce spectacle. Enfin, interviewer… Très pro, je laissais les autres journalistes parler à ma place. Mais Marc Jolivet m’a interpellée à la fin :
« Et vous mademoiselle, vous n’avez pas de questions ?                             
- Euh non non, les autres les ont déjà citées (j’avais surtout rien préparé)
- Mais si, allez-y, ne soyez pas timide, on vous écoute mademoiselle ! (à l’époque on empruntait encore cette expression. Je déteste quand on m’appelle madame, j’ai l’impression d’être vieille. Madame, c’est ma mère ! Mademoiselle, c’est plus flatteur, gentiment désuet, coquet, j’aime bien)

Marc Jolivet, très sympa, m’a offert le DVD et le CD du spectacle, mais je n’ai même pas pris le temps de les regarder… (quand on est journaliste, on reçoit des centaines de cadeaux. Pratique pour offrir à noël – ou pour revendre)
Des années plus tard, je fais mieux que de regarder le dvd, je vois le spectacle en live : un concert classique que le comédien s’amuse à perturber. Eh bien… c’est toujours mieux d’écouter en live des airs connus et magnifiques. En plus on se tenait juste au-dessus de la scène (voir photo). Mais ce n’était pas hyper drôle. Plaisant, sans plus.

- Ez3kiel, Le Bataclan

ezekiel.jpgSelon Télérama qui offrait les places, la musique ressemblait à Portishead… Parfait, j’adore leur album N.Y.C live, surtout la glaçante Half day closing qui me donne des frissons. Quand je l’écoute, j’ai l’impression que Nosferatu le vampire va entrer dans la pièce (voir en lien).
D’Ezekiel, j’avais juste entendu sur internet cette chanson, Léopoldine. Elle me fait plutôt penser à Yann Tiersen, non ? Pourtant pendant le concert, on se serait cru en boîte techno, avec la même note répétée deux cent fois, et de gros lasers hypnotiques qui faisaient mal aux yeux de mémé. J’avais fait passer en douce un litre de bière planqué sous mon manteau (j’allais quand même pas payer non, vu le prix des places... gratuites). L’alcool nous a fait passer le temps (et encore plus endormis…)

A suivre, demain : Gaston Lagaffe au musée

Jusqu'à mercredi 20 h, vous pouvez gagner des places pour Vincent n'a pas d'écailles.

 

18/08/2014

Quiz musique : les résultats

quiz culture générale, musique, paul mccartney, beatlesEncore un quiz très facile, toujours autour du même genre de musique : comme vous le savez mémé s'est arrêtée aux années 60 et à radio Nostalgie. Une question sur McCartney, et une sur la musique de films, évidemment...

1) De quelle nationalité est David Bowie ?
a) anglaise
b) canadienne
c) américaine
d) irlandaise
e) martienne
bis : citez l'une de ses chansons : Rock n' roll suicide, Five years, Ashes to ashes...

2) A quel groupe doit-on l’album intitulé L.A Woman ?
a) Pink Floyd
b) The Beatles
c) The Rolling stones
d) The Doors

3) Qui chante : « Mais qui t’a cassé ta boule de cristal ? Cassé tes envies, rendu banal ? »
a) Christophe
b) Michel Delpech
c) Michel Polnareff
d) Alain Souchon
Bis : Quel est le titre de la chanson ? 
Le bagad de Lann Bihoué.

4) Lequel de ces artistes est encore en vie ?
a) Gilbert Bécaud
b) George Moustaki
c) Salvatore Adamo
d) Henri Salvador
Adamo a 70 ans.

5) Qui est Robert Zimmerman ?
a) Eddy Mitchell
b) Bob Dylan
c) John Lennon
d) Robbie Williams
bis : Citez l’une de ses chansons
Knock’in on heaven’s door, Like a rolling stone, Hurricane…

6) Replacez la chanson avec le groupe qui l’interprétait :
a) Pinball wizard                      A) The Kinks
b) All day and All the night       B) Jefferson Airplane
c) Stairway to heaven             C) Led Zeppelin
d) Somebody to love               D) The Who
a)D - b)A – c)C – d)B

7) Quelle musique de film n’a pas été composée par Vladimir Cosma ?
a) Le château de ma mère, film d’Yves Robert
b) La septième cible, film  de Claude Pinoteau
c) Le grand blond avec une chaussure noire d'Yves Robert
d) Les choses de la vie de Claude Sautet
Question bis : Qui est l’auteur de la chanson restante ?
Les choses de la vie, la chanson d'Hélène de Philippe Sarde, j'en parle souvent...

8) Replacez la chanson avec le chanteur qui l’interprète :
a) Le paradis blanc              A) Christophe
b) Les paradis perdus          B) Michel Berger
c) On ira tous au paradis     C) Michel Polnareff
a) B – b)A– c)C

9) Quel est le vrai nom de Johnny Hallyday ?
Jean-Philippe Smet.

10) Laquelle de ces chansons n’a pas été écrite par Paul McCartney ?
a) Live and let die
b) I wanna be your man
c) Lady Jane 
d) Lady Madonna
Qui l’a écrite ?
Lady Jane, des Rollings Stones, Mick Jagger et Keith Richards. I wanna be your man est l’un des premiers tubes des Rollings Stones, mais il leur a été offert par Paul McCartney. Vous pouvez comparer les deux versions : déjà je n'aime pas trop la chanson, mais je préfère largement la version des Beatles, plus "musclée".

Alors, combien de bonnes réponses ?

 

14/08/2014

Vos devoirs de vacances : quiz musique

paul-mccartney.jpgEncore un quiz très facile, autour du même genre de musique : comme vous le savez mémé s'est arrêtée aux années 60 et à radio Nostalgie. Une question sur McCartney, et une sur la musique de films, évidemment...

1) De quelle nationalité est David Bowie ?
a) anglaise
b) canadienne
c) américaine
d) irlandaise
e) martienne
bis : citez l'une de ses chansons

2) A quel groupe doit-on l’album intitulé L.A Woman ?
a) Pink Floyd
b) The Beatles
c) The Rolling stones
d) The Doors

3) Qui chante : « Mais qui t’a cassé ta boule de cristal ? Cassé tes envies, rendu banal ? »
a) Christophe
b) Michel Delpech
c) Michel Polnareff
d) Alain Souchon
Bis : Quel est le titre de la chanson ?

4) Lequel de ces artistes est encore en vie ?
a) Gilbert Bécaud
b) George Moustaki
c) Salvatore Adamo
d) Henri Salvador

5) Qui est Robert Zimmerman ?
a) Eddy Mitchell
b) Bob Dylan
c) John Lennon
d) Robbie Williams
bis : Citez l’une de ses chansons

6) Replacez la chanson avec le groupe qui l’interprétait :
a) Pinball wizard                       A) The Kinks
b) All day and All the night        B) Jefferson Airplane
c) Stairway to heaven              C) Led Zeppelin
d)Somebody to love                 D) The Who

7) Quelle musique de film n’a pas été composée par Vladimir Cosma ?
a) Le château de ma mère, film d’Yves Robert
b) La septième cible, film de Claude Pinoteau
c) Le grand blond avec une chaussure noire, D'Yves Robert
d) Les choses de la vie, film de Claude Sautet
Question bis : Qui est l’auteur de la chanson restante ?

8) Replacez la chanson avec le chanteur qui l’interprète :
a) Le paradis blanc            A) Christophe
b) Les paradis perdus        B) Michel Berger
c) On ira tous au paradis   C) Michel Polnareff

9) Quel est le vrai nom de Johnny Hallyday ?

10) Laquelle de ces chansons n’a pas été écrite par Paul McCartney ?
a) Live and let die
b) I wanna be your man
c) Lady Jane 
d) Lady Madonna
Qui l’a écrite ?

A vous de jouer !
Vous pouvez donner vos réponses dans les commentaires, ou les envoyer par la rubrique "me contacter". Résultat lundi.