24/12/2013

Eternels 25 ans

eternels 25 ans.jpgJe recycle et commente un article du 24 décembre 2009, en observant le chemin parcouru (3 mètres à cloche pied)... :

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire. J’ai 25 ans… depuis plusieurs années.
On m’a dit : « fais gaffe, hein, quand tu emploies le terme "vieux" ou "mémé" sur ton blog, c’est pas cool… »
Je vous rassure tout de suite, il ne faut pas se sentir visé. Un vieux ne désigne pas pour moi une personne de 80 ans. Non. Juste quelqu’un qui a six mois de plus que moi. Inversement, un « gamin » a 6 mois de moins. Ma définition de « vieux » ou de « jeune » change donc continuellement.
Observations 4 ans après : j'ai élargi mes critères : les "vieux" et les "gamins" ont désormais deux ans de différence avec moi.

Je me souviens très bien de la réflexion désespérée qui m’a traversé le jour de mes 17 ans : « ça y est, c’est la limite. Rimbaud disait : "on est pas sérieux quand on a 17 ans " L’année prochaine, c’est foutu, la majorité, le bac, le droit de vote, le permis… je suis censée être adulte. »
J’ai donc décidé entre autres de ne jamais passer le permis pour rester une gamine.
A 20 ans, même déprime : « ça y est, c’est la limite. J’entame une nouvelle décennie, c’est foutu. »
21 ans : « ça y est, c’est la limite. J’ai le droit de boire en Amérique. »
25 ans a été la limite absolue. J’ai arrêté de compter.

4 ans après : J'ai avancé ma limite à 27. A 27 ans, on pouvait encore finir ses études si on avait changé 36 fois d'orientation, on pouvait ne pas encore avoir trouvé de vrai boulot à cause de la crise, on pouvait encore être un jeune. 28, là, on était plus censé avoir un vrai travail à responsabilité, comme un grand. Certains même pensent à fonder une famille, acheter une maison... Je pensais avec horreur aux deux prochaines années... Puis j'ai accepté 28, 29... Mais le nombre horrible, non. Jamais. Et là, 4 ans après l'écriture de ce billet, j'ai passé la barre fatidique... Vous savez là, le truc au-dessus, la déce.. décennie... la tren, la trente... Non je ne peux pas prononcer ce mot affreux.

De toute façon, quand je donne mon vrai âge, personne ne me croit. Je suis conciliante, je ne vais pas les contredire. Au fil des années, je suis obligée de mentir pour ne pas passer pour une attardée. Je parviens même à me tromper moi-même. Je sais que j’ai plus, mais je n’arrive pas à imaginer au-delà de 26. 4 ans après, j'ai enfin accepté mes... 27 ans.

La semaine dernière, je vais chez le médecin (pour changer). Il me pose les questions habituelles pour remplir le dossier : « adresse, téléphone, âge… » Je réponds « 26 » comme d’habitude. A la fin de la consultation, le docteur me demande ma carte vitale et l’observe :
Docteur : « MAIS ! Vous n’avez pas 26 ans !
Moi (sincère) - Ah bon ? Ah oui, c’est vrai ! »

4 ans après, quand on me demande mon âge, je marque un temps d'arrêt car je suis obligée de... calculer. La dernière fois, à la mi-décembre, on m'a quand même donné "la vingtaine". Moi qui ai pourtant pris un gros coup de vieux, mais seuls ceux qui me connaissaient avant peuvent le voir et me le souligner si délicatement "Nan, mais tu pouvais pas non plus faire gamine toute ta vie... Puis c'est les soucis comme ci puis ce puis ça" etc. 20 années d'insomnies commencent à se voir. Et comme le dit Florence Foresti : "à 20 ans tu es fraîche comme la rosée du matin. A 35, tu es fraîche comme la bouteille de rosée de la veille".

Ce qui compte, ce n’est pas l’âge réel, mais l’âge mental. Et j’ai 10 ans, je sais que c’est pas vrai mais j’ai 10 ans, si tu me crois pas tartagueule à la récré.
On dit aussi qu’on a l’âge de ses artères. Dans ce cas je suis mal barrée, nourrie à la cuisine au beurre toute mon enfance, et vas-y que je te rajoute 3 louches de gras pour donner plus de goût. C’est peut-être pour ça aussi que j’ai toujours aimé les légumes : je ne mangeais pas des épinards avec un peu de crème fraîche, mais de la crème aux épinards…

J’ai trouvé la solution miracle pour ne pas vieillir (subitement le nombre de connexion au blog quadruple). Il ne faut pas travailler et ne pas avoir d’enfants. Pour le premier point, c’est râpé, ce qui explique mes 5 ans dans la gueule. Se lever tôt, dormir moins, ça creuse les traits et les cernes. (4 ans après : j'y remédie en restant au chômage). Le pire, ce sont les gosses. Avec mes neveux mon frère a vu ses premiers cheveux blancs. Avant d’être père il était obligé de sortir sa carte d’identité pour prouver son âge… Il fait toujours 5 ans de moins, mais il déprime toujours à son anniversaire.

Moi, je suis toujours contente de fêter le mien. Je ne vous empêche donc pas de m’offrir plein de cadeaux aujourd’hui, pour l’éternel retour de mes 25 ans.
27.
Pas plus.

 

07/12/2013

Miss France 2014 : le résultat du quiz

marine loprhelin.jpgCe soir a lieu l’élection de Miss France 2014. Chaque année avec mon frère, on parie sur qui sera élue. Si vous voulez jouer avec nous, les photos sont ici. Pour moi la plus jolie est miss Tahiti, ensuite miss Provence, même si je n’aime pas trop les blondes (mais je préfère largement les blonds aux bruns) et je ne sais pas, ensuite elles se ressemblent toutes, peut-être Miss île de France ou Pays de Loire…

Comme toujours, le chat noir perd, mais l’année dernière, pour la première fois en plus de 25 ans, j’ai enfin trouvé, Marine Lorphelin ! (Ça me fait penser que je n’ai jamais reçu mon gain). Pour une fois, la miss France était vraiment belle. À part Valérie Bègue, les autres avaient élection miss france 2014, toujours des petits défauts : Malika Ménard et son nez bizarre, l’air cruche d’Alexandra Rosenfeld… Et bien sûr, la pire de toutes, la honte de ma ville, miss yeux globuleux d’extra terrestre Sylvie Tellier. Quand je pense qu’elle était miss Lyon… Je l’ai vu pour une interview, et de près elle semble encore plus effrayante. Je sais, ce n’est pas bien de se moquer du physique, mais elles sont là pour ça… Même si on leur fait passer un test de culture.
Sous la demande générale (environ 12 millions de personnes) je lève le suspense et dévoile enfin les résultats du quiz Miss France. Je ne suis pas si culturée que ça, car je n’ai pas su répondre à la plupart des questions sur les miss ou la mode… Enfin chacun sait que je ne suis pas une vraie fille (un chat ne met pas de stilettos).

1) Histoire-Géographie

1 - Que célèbre t-on le 11 novembre ?
L'anniversaire de mon neveu. Sinon accessoirement, l’armistice mettant fin à la Première Guerre Mondiale. (Je rappelle qu’à noël, on fête mon anniversaire)
2- Citez les 5 continents
La tanière de Papillote, tout un monde, mais aussi l’Europe, l’Afrique, l’Asie, l’Amérique et l’Océanie.
3 - A qui doit-on le code civil ?
Je dirai mémé qui aimerait bien expliquer à ses voisins comment se comporter de manière civilisée (non, on ne klaxonne pas à 6h du matin en hurlant des horreurs), mais en fait  Napoléon Bonaparte.
4 - Quel pays vient d'être frappé par le typhon Haiyan ?
Les Philippines.

2) Economie et actualité

5 - Quel réseau social vient d'entrer en bourse ?
Twitter. Je tiens à signaler que mémé nulle en nouvelle technologie possède un compte, même si je n’ai encore pas compris tout le fonctionnement.
6 - Quelle est la différence entre un CDD et un CDI ?
La durée : Contrat à Durée Déterminée ou Indéterminée. Le CDD, on sait que le calvaire va s’arrêter un jour. Le CDI, on peut partir mais à nos risques et périls, sans indemnités.
7 - En France, le vote est-il obligatoire ou conseillé ?
Il est conseillé, surtout par Papillote.
8 - Qu'est ce que le RSA ?
Le revenu de solidarité active destiné aux personnes sans ressource, comme le sera bientôt Papillote.
9 - Comment appelle-t-on familièrement le travail non déclaré ?
Le travail au noir, si ça continue je vais devoir m’y résoudre.

3) Politique

10 - Qui est l'actuel ministre de l'Intérieur ?
Manuel Valls
11 - Quand auront lieu les prochaines municipales ?
En mars 2014
12 - Comment s'appelle le fils de Kate et William ?
Une grande question politique ! Le prince George Alexander Louis.
13 - De quel parti est issu l'actuel Président de la République ?
Le parti socialiste.

4) Cinéma et télévision

14 - Quel film a remporté la dernière Palme d'Or à Cannes ?
La Vie d'Adèle. Je ne l’ai pas vu car je ne peux pas piffrer Kechiche. Depuis que j’ai pris connaissance des polémiques autour du tournage, je l’apprécie encore moins.
15 - Qui présente le Grand Journal de Canal + ?
Antoine de Caunes. J’avoue ne pas avoir regardé, mais il parait qu’il n’égale pas l’époque de NPA et de Didier l’embrouille.
16 - Citez les deux acteurs principaux du film Gravity ?
George Clooney et Sandra Bullock
17 - Sur quelle chaîne est diffusée l'émission "Touche pas à mon Poste" ?
D8. J’ai regardé au début occasionnellement, j’aimais bien la bonne humeur communicative. Je déplorais les sujets peu intéressants (la télé réalité), le manque de culture et la vulgarité de certains chroniqueurs. Elise Chassaing relevait un peu le niveau, mais elle a vite dégagé. Je trouvais aussi que les fous rires d’Hanouna sonnaient faux. Je me doutais qu’il cachait une main de fer dans un gant de velours, qu’il faisait semblant d’être cool et proche des gens. Intuition qui s’est confirmée depuis…

5) Littérature

18 - Quel livre a remporté le Goncourt en 2013 ?
Au revoir là-haut. Je ne le savais même pas… Ces prix littéraires à moitié truqués où on récompense surtout une maison d’édition ne m’intéressent pas.
19 - Quel est le titre de la trilogie sulfureuse écrite par E.L.James ?
Ça c’est de la littérature ! 50 Shades of Grey.
20 - Qu'est ce qu'un alexandrin ?
Un vers de 12 syllabes. Le nom vient du Roman d’Alexandre, écrit par Alexandre de Bernay, et qui glorifie Papillote Alexandre le grand.

6) Musique

21 - Citez les deux villes où se tiennent les festivals : Eurockéennes, les Francopholies ?
Belfort et La Rochelle. Mémé radio nostalgie n’y a jamais mis les pieds, mais cet été j’ai fait mon premier festival : rock en seine, comme je l’ai raconté ici.
22 - En quelle année est morte Amy Winehouse ?
2011, j’ai fait ma rubrique nécrologique à l’occasion comme d’habitude.
23 - Avec qui Rihanna signe t-elle son duo "Monster" ?
Eminem.  Mémé qui s’est arrêtée aux années 60 ne savait pas évidemment.
24 - Qui signe 8 titres de l'album "Love Songs" de Vanessa Paradis ?
Benjamin Biolay, le chanteur qui ne se lave jamais les cheveux.

7) Logique et mathématiques

25 - Complétez la suite de chiffres : 1 2 4...
1 2 4 8 16 32... J’ai obtenu 0,5/20 en « activités logiques » en CM2, je vous laisse deviner le temps qu’il m’a fallu pour comprendre…
26 - Vous partez à New York par le vol de 10h, heure française. Avec un temps de vol de cinq heures, à quelle heure atterrirez-vous à New York en heure locale, sachant qu'il y a un décalage horaire de - 6h ?
9h . Mémé maths sup a su faire du premier coup, il neige.
27 - Combien font 2% de 120 ?
2,40. J’effectuais le seul calcul que je sais bien faire, qui me sert pour calculer les promos dans les magasins : un produit en croix. Sauf que la première fois, je trouvais 6000… Après j’ai compris qu’un simple calcul mental suffisait… (Je n’ai qu’un bac +5)
28 - A combien environ équivaut le nombre PI ?
3,14. Je m’en souvenais alors que ce truc ne m’a jamais servi (j’ai arrêté les maths après mon contrôle calamiteux de CM2)

8) Sport

29 - A quel pays appartient le fond d'investissement ayant récemment racheté le PSG ?
Le Qatar.
30 - Quel pays accueille la prochaine coupe du monde de football ?
Le Brésil
31 - Citez le nom d'un joueur français évoluant en NBA
Tony Parker ou Joachim Noah
32 - Qui est Novak Djokovic ?
Un tennisman serbe.

9) Mode et luxe

33 - Qui est Carine Roitfeld ?
Une journaliste styliste, ancienne rédactrice en chef de Vogue Paris. Jamais entendu parler.
34 - Citez le célèbre couturier de la Maison Chanel
Karl Lagerfeld. Je ne supporte pas son arrogance.
35 - Qu'est ce qu'un "Angel" chez Victoria's secret ?
Les mannequins qui défilent pour la marque.
36 - Qu'est ce qu'une paire de stilettos ?
Des chaussures à talons fins de 10 cm. Je savais, mais de là à donner la mesure exacte… Mémé se tord la cheville avec des baskets, alors dans des chaussures de filles, je ressemble à Coluche déguisé en travelo dans Inspecteur La Bavure.

10) Miss

37 - De quelle nationalité est Miss Univers 2013 ?
Vénézuélienne.
38 -  Citez une ancienne Miss ayant participé à "Danse avec les Stars"
Laury Thilleman, Valérie Bègue. Je ne savais pas. Mémé ne regarde que les films de Canal+ et les documentaires d’Arte, voyons.
39 - De quelle région est originaire Mareva Galanter ?
Tahiti
40 - Quelle écharpe Marine Lorphelin a-t-elle remporté lors de la finale de Miss Monde 2013 ?
1ère dauphine de Miss Monde.

Alors, votre score ? Vous voteriez pour qui à l’élection Miss France ?

16/09/2012

Papillote tricote et A la télé cette semaine

papillote tricote.jpgJ’aurais bien conseillé l’excellent Les infiltrés de Scorsese, remake de l’excellent Infernal Affairs, mais TF1 le déprogramme pour mettre à la place l’excellent Mais où est donc passée la 7ème compagnie ? en hommage à Pierre Mondy.
J’aurais pu aussi enfin écrire la rubrique nécrologique… Mais vous n’avez toujours pas répondu à la devinette ! J’ai compris, on s’en fout de mes films. Ou alors, en n’écrivant pas de l’été, j’ai perdu tous mes lecteurs et ne me retrouve plus qu’avec les requêtes tapées sur google, dont la plus demandée est bizarrement « comment devenir syndicaliste » (Pourtant je ne le suis pas, et les employés français sont parmi les moins syndiqués en Europe). Je lis aussi d’autres loufoqueries comme « Jeannie Longo a une tête bizarre » ou « chat qui tricote ». Mais pas de demande cinématographique.
Donc j’ai bien reçu le message. Mémé va parler tricot. Justement ça tombe bien, vous savez que Papillote tricote.

tricot bleu.jpg

tricot bouton.jpgN'essayez pas de retrouver le modèle, je l'ai inventé. Je le trouvais trop monochrome, triste et monotone et m'ennuyais au bout de trois rangs en utilisant une seule laine, alors j'en ai mélangé 3... (j'aime me compliquer la vie). J’ai même réussi à finir mon gilet pour bébé de l’hiver dernier… cet été. Heureusement j’avais prévu le carnage et tricoté large. (J’ai choisi directement du 3 ans pour un enfant d’un an et demi) (Si vous voulez un pull pour votre prochain bébé, prévenez-moi avant même sa conception). (Enfin je ne compte pas me lancer dans une carrière, un seul représentait déjà un exploit…)

poupée rose et jaune entière.jpgEn revanche, une qui adore tricoter et veut bien le faire pour les autres, c’est ma mère. Elle a même confectionné une vingtaine de vêtements pour ma poupée d’enfance. Voici quelques photos, je vous mettrai les autres plus tard. Attention, si ça continue le site va devenir un blog de mode. D’ailleurs je ne vous ai jamais raconté mémé sortie de sa cambrousse invitée à un défilé de la fashion week… Heureusement le public n’était pas éclairé et on nous voyait pas trop, mon vieux jean et moi.

Pour ceux qui sont encore intéressés par la rubrique ciné, je vous conseille Lundi sur Arte l’excellent 7h58 ce samedi-là de Sidney Lumet, un thriller noir, histoire de famille au scénario implacable.
Mardi, le film d’animation Wall-E sur W9.
Mercredi, Les regrets de Cédric Kahn sur Arte.
Jeudi sur NT1, Edward aux mains d’argent. L’expo consacrée à Tim Burton présentait l’incroyable tenue de Johnny Depp et ses fameux ciseaux-doigts, impressionnants, mais les photos étaient interdites…
Le même jour, Gulli diffuse Les mariés de l’an II de Jean-Paul Rappeneau, avec Bébel, comédie où souffle un petit vent de folie propre aux années révolutionnaires. A la même heure, France 3 propose Basic Instinct de Verhoeven, un de mes réalisateurs préférés.
Pour les abonnés canal +, Layer cake mercredi et La guerre est déclarée jeudi.

Alors les photos de tricot...

poupée r.et j. chaussons.jpg

Vous remarquez que ma mère a tricoté non seulement la robe, la veste, mais aussi les chaussons assortis, modèle "avec le petit lacet qui se boutonne sur le côté". (ça se sent que je ne suis pas blogueuse mode et ne connais pas les termes, hein ?)

poupée robe rose.jpg

Elle va la tomber, tomber la chemise (ça se sent que je ne sais pas quoi dire ?)

poupée rose près.jpg

et une autre tenue :

poupée robe blanche.jpg

Parfaite pour emmener votre poupée à une soirée ou un mariage (quoi, ça ne vous arrive jamais ?)

poupée blanche et rose.jpg

Ma poupée est une star, il ne lui manque plus que les lunettes noires.

poupée blanche.jpg

Elle porte aussi un noeud au col mais il se voit mal (ça se sent que je sais pas faire les photos ?)

poupée blanche chaussons.jpg

D'autres tenues bientôt...

20/01/2012

Les Golden Globes dans de beaux draps

Ricky-Gervais-Golden-Globes-2012.jpgA la cérémonie des Golden Globes, côté bons mots, le présentateur Ricky Gervais j'en veux pas s’est encore distingué. L’année dernière il faisait polémique en se moquant des travers des stars, qui avaient peu apprécié. Il présentait par exemple Bruce Willis comme « le père d’Ashton Kutcher », alors que les deux hommes ont partagé la même épouse, Demi Moore (50 ans). Gervais riait ainsi de la différence d’âge entre l’ancien mari, Bruce Willis (56 ans), et le nouvel amant Ashton (33 ans). Cette année, rappelé à l’ordre, le comique s’est assagi et n’a pas osé évoquer le récent divorce entre la cougar et son chaton, euh, les deux tourtereaux. Il a préféré des cibles plus faciles universellement décriées (pourtant on ne tire pas sur des ambulances). Par exemple Kim Kardashian, élue personnalité la plus vulgaire de l’année 2011 : « Les Golden Globes sont aux Oscars ce que Kim Kardashian est à Kate Middleton. Un peu plus bruyants, un peu plus trashs, un peu plus saouls... et plus facilement achetés. »

alexandra-lamy-golden-globes.jpgAlexandra Lamy a joué la touriste et fan en photographiant les stars avec son téléphone portable (Le petit journal l’a montré lundi en train de mitrailler Brad Pitt et Angelina Jolie). Je trouve cette attitude plutôt touchante, l’actrice ne se prend pas pour une célébrité désabusée, elle paraît encore humble et ravie d’être là. Elle a aussi tenté un remake de Sophie Marceau à Cannes (ou Janet Jackson au super bowl) en dévoilant un bout de « cachez ce sein que je ne saurai voir ». Il ne faut pas lever les bras quand on porte un bustier.

charlize theron.jpgCôté tenues de gala (et là je vais faire semblant d’être une fille) la tendance était au « je saute du lit, m’enroule dans mon drap et fais passer ça pour une super robe à 12 millions de dollars ». On a encore pu observer de beaux spécimens cette année... comme Charlize Théron qui a déchiré son drap en se prenant les pieds dedans (attention la chute a provoqué un trou devant)

 

golden globe.jpgà droite, Blake Lively qui a enfilé le rideau du salon pour jouer au fantôme (ça fonctionne, on a peur).

Sarah Michelle Gellar, qui a déversé 2500 cartouches d'encre sur sa housse de couette (elle voulait imiter Pollock ?) Ou alors elle porte une serviette de plage, l'imprimé bleu et blanc signifiant les vagues et l'écume des jours, une ambiance fraîcheur marine (il manque plus que la bouée et la planche).

sarah michelle gellar.jpg

Emily Deschanel s'est vêtue de son plus beau drap, tandis que sa sœur Zooey porte une tenue dont la couleur flashy et la texture en gros points granuleux évoquent un scoubidou crocodile géant.

scoubidou crocodile.jpg

Oups pardon, je me suis trompée de photo. il est vrai que la ressemblance est frappante :

deschanel globe.jpg

Certaines n’ont pas peur de la couleur (préparez les lunettes de soleil pour ne pas être ébloui) Natalie Portman et ce rose pouf très discret :

portman globe.jpg

Paula Patton et ce jaune poussin sous acide :

globe jaune.jpg

Je reste perplexe devant le look (et cette expression étrange!) de Julianna Margulies.

marguiles globe.jpg

Bien entendu mémé ne connaît pas la moitié de ces filles…

Et vous, que pensez-vous de ces tenues ?

27/12/2011

Les sept secrets

et extraterrestre_.jpgElectra m'a refilé il y a une éternité le tag des sept secrets, mais j'y avais déjà répondu deux fois. En attendant de trouver de nouvelles particularités, je vous remets (et dévoile pour les nouveaux venus) sept exemples prouvant que j'habite sur Mars  :

1 ) J’ai une écriture de mecs. Quand je sais que je vais être lue, je me force à être lisible et à arrondir mes lettres. Sinon, même ma propre mère n’arrive pas à me déchiffrer… Mes lettres sont anguleuses, faites de pattes de mouches et de grandes envolées. Je déteste les graphies en scripte, arrondies et molles. Les Anglais nous envient nos cursives, alors pourquoi uniformiser nos écritures ?

2 ) Je refuse depuis toujours de passer le permis de conduire et d’avoir une voiture. Toute petite, c’était surtout par conviction écologique, mais maintenant que c’est à la mode, je préfère ajouter que c’est aussi par refus de consommer. Je déteste dépenser mon argent inutilement, et la voiture est un mange fric bien connu (avec l’essence et les réparations scandaleusement chères). Des amis possédant des voitures à Paris ont dû les revendre : les Parigots roulent comme des tarés, et le temps de trouver une place pour se garer, on arrive plus vite en métro, comme le chante si bien Joe.
Le métro de Lyon est classé plus agréable de France, ce mode de transport ne me gênait pas avant. Puis j’ai découvert l’horrible, immense, vieux, bondé, bruyant et puant métro parisien… (oui, puant : vous vous êtes déjà arrêté à la station Madeleine et ses odeurs d'oeufs pourris ?) J’ai travaillé dans mon quartier pendant deux ans. J’ai fait de grosses économies de transports.
Surtout, j’ai déjà peur sur un vélo, alors conduire une voiture…

3 ) Je porte des bouchons d’oreille de 1h du matin à 17h30 le soir. Mon appart n’est pas isolé, et même avec les boules quiès, je suis réveillée tous les matins à 6h30 par les poubelles, puis, quand je me suis enfin rendormie, par le rideau de fer d’un magasin à 7h30. Ensuite, comme je prends l’affreux métro parisien qui couine et grince à chaque arrêt, je garde mes bouchons. Idem au travail, car je suis souvent au téléphone. J’ai résisté une semaine sans bouchons, mes oreilles sifflaient à la fin de la journée. Le soir, je vais souvent au cinéma, ce qui nous rajoute encore des bouchons de 22h à 0h30. En gros, j’enlève mes boules quiès juste pour me laver et manger (sinon on entend trop les « scronch scronch » de la mastication et ça me dérange)
Rectification deux ans après la première publication de cette note : ne travaillant plus, n'étant donc plus toute la journée au téléphone ou entourée de mioches braillards, je porte donc moins mes bouchons d'oreilles. Mais je les mets chaque nuit ou dans les transports en commun pour pouvoir me concentrer sur mon livre.


4 ) Je déteste les bonbons. Au boulot, elles ont toutes leur paquet de Harib* qu’elles se font passer avec des couinements d’hystérie « hiiii le crocodile ! j’adore ! » « mais euh, moi je voulais le rose ! » Pour ne pas refuser une énième fois, j’ai accepté un jour un caramba*, car je me suis souvenue que j’aimais bien ces horreurs lorsque j’étais enfant. J’ai eu mal à l’estomac pendant 5 h. L’avantage d’avoir une enzyme en moins dans la bile comme dit mon docteur, c’est que je ne peux pas manger « trop gras, trop sucré, trop salé, 5 fruits et légumes par jour (ah, non, le dernier point est autorisé).

5 ) Je ne me parfume jamais, l’odeur me donne mal à la tête. (ne partez pas, je mets quand même du déo !) Je n’aime pas sentir le parfum des gens. Pourtant l’odeur envahit les salles confinées, comme le cinéma, le théâtre et l’opéra. J’ai constaté que mon avis sur un spectacle dépend beaucoup du parfum de ma voisine de fauteuil. Par exemple je garde un mauvais souvenir d’une adaptation de Musset, pompeuse et « prise de tête » car le parfum lourd et entêtant de ma voisine me donnait la migraine… Très intriguée, j’ai humé des parfums très réputés et célèbres, persuadée qu’ils embaumaient : ils puaient ! Ils m’ont immédiatement rappelé ces vieilles femmes riches de l’opéra… Je n’affectionne pas non plus les parfums sucrés pour jeunes femmes, comme un fameux que toutes les filles de ma classe mettaient et qui empeste la vanille… beurk.. je ne tolère que les parfums pour hommes en fait.

Comme j’ai la flemme et que ce tag devient trop long, je pique les idées des autres qui savent faire court, elles :

6 ) comme Mme Kévin, « j’ai une intuition vive, j’ai des "pressentiments " qui se réalisent »

7 ) comme Le Professeur Debbie, « je ne regarde jamais les pages mode et beauté dans les magazines féminins », je zappe systématiquement les 30 pages de photos, impossible de m’y intéresser. Enfin, « zappait » depuis que j’ai bossé dans un magazine féminin, je n’en ai plus ouvert un seul.

Rectification deux ans après : à part quand on m'a reproposé récemment de faire des piges pour un magazine, dont je tairai le nom ridicule. J'ai perdu deux euros, je n'ai pas eu le poste. Si j'ai bien compris, j'écrivais des mots de plus de deux syllabes, faisais des blagues et références ne pouvant pas être comprises par le lectorat lobotomisé.

Voilà. Vous êtes encore là ? Vous n’avez pas téléphoné aux Men In Black pour leur révéler mon cas d’extraterrestre ?
Il y en d’autres comme moi ?
(Les aliens sont parmi nous)

29/04/2011

Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants (un jour son prince est venu)

mariage william.jpg♪♫♥Un jour mon prince viendra, un jour il me dira ces mots d'amour si troublants et si tendres que j'aurai tant plaisir à entendre...♥♫♪

Comme deux milliards de personnes, j’ai fait dans la cuculterie l’originalité : regarder le mariage princier. M6 diffuse des programmes de 9 heures à 17h30 : « Kate et William: un mariage royal », puis « la fièvre des préparatifs » (ça c’est du titre : « Ils m’ont mis la fièvre ! Pendant des heures ») suivi de « la cérémonie », d’un documentaire « Kate et William : les nouveaux romantiques » et d’un téléfilm « William et Kate » (notez l’originalité dans le titre: cette fois l’homme passe avant). Si avec ça on frôle pas l’overdose. Je veux bien me dévouer, regarder le mariage, mais le téléfilm de M6 de l’après-midi, pitié, non. Je souhaite simplement voir la cérémonie, quand elle dit « oui » (enfin, « yes »)

Sur ma bible le programme tv, TF1, France 2 et M6 notent la cérémonie pour 10h30. J’allume donc l'écran à ce moment-là. Gros effort, car j’ai battu mon record en matière d’insomnie : la dernière fois que j’ai regardé l’heure cette nuit en attente du sommeil, en me retournant rageusement pour la 257ème fois dans mon lit, il était 6h40. L’heure de se lever pour les travailleurs. Bref, j’allume la télé vers 10h30, fraîche comme Narta.

mariage royal.jpgHeureusement, pas besoin d’avoir l’esprit bien réveillé pour regarder un mariage. Je constate vite que les présentateurs n’ont pas l’air très vifs non plus : commentaires peu intéressants (« On attend toujours la sortie du prince…  Un garde bouge, ça va être bon ! Ah non… »). Réflexions sans rapports avec le sujet (« Mais cela ne nous regarde pas » comme diraient les Inconnus). Faut dire que c’est dur de meubler quand il ne se passe rien (« On attend d’une minute à l’autre la sortie du prince… On s’agite devant les grilles, ça va être bon ! Ah non »)

Les animateurs sont parfois incapables de nommer les invités: « Et voilà le duc de Pétaouchnock qui rentre… - Non vous vous trompez je crois que c’est le prince de Fort Fort lointain… » « Kate porte le diadème que lady Di avait à son mariage ! - Vous êtes sûrs ? (On entrevoit le bijou un centième de seconde quand la future mariée se faufile dans sa voiture) L'animateur, tout excité : Oui oui, c’est certain, je le reconnais bien !» Le sujet  le tient en haleine pendant 10 minutes et il s’enfonce dans sa bourde « Les pierres sont en forme de goutte, ce qui rend le diadème très reconnaissable …» puis Kate arrive dans l’église et le journaliste avoue tout penaud « Ah non en fait ce n’est pas le diadème de lady Di ». etc, etc.

mariage prince william.jpgQuelques présentateurs semblent tout de même maîtriser le sujet (Mais qui c’est les deux là ? William et qui ? Kate ? si t’en as pas t’en achètes ? ça se sent que j’ai pas dormi) Ils font au moins l’effort de parler de sujets plus « consistants » (historique de la famille royale, explication du protocole, comparaison avec d’autres mariages…), mais en général, ça ne vole pas très haut. Je me demande encore pourquoi Cristina Cordula, la relookeuse de M6 qui crie tout le temps « ma chéwiiiie » a été invité. Pas de longues réflexions pertinentes sur les tenues, mais de simples commentaires superficiels et laconiques: Qu'en pensez vous Cristina ? - C’est joli/ distingué/ discret » Même pas une petite pique facile en voyant certains chapeaux ridicules (le clou : un espèce d’oiseau empalé sur sa branche).

Les bookmakers ont lancé des paris sur tout et n’importe quoi : à quelle minute exacte le prince va enfin sortir… Principal sujet : de quelle couleur sera la tenue de la reine ? Certains ont parié sur le jaune. La reine va-t-elle oser cette couleur criarde, la couleur de la jalousie, la couleur du canari, de Titi ? Le suspense est insoutenable.

Oui, le suspense est insoutenable. Comme je ne suis pas une vraie fille et que j’aime pas parler fringues, que je ne lis pas de magazines people, que je ne connais rien à la famille royale et qu’avant l’annonce du mariage je crois que je ne savais même pas qui était Kate Middleton, que les commentaires sont inconsistants et qu’ils ne se passent rien de bien intéressant avant le fameux "oui, Andy, dis-moi oui" et comme je n’ai presque pas dormi cette nuit, bref, arrive ce qu’il devait arriver, je m’endors. Au moment crucial.

Ils-se-marierent-et-eurent-beaucoup-d.jpgLe programme télé annonce la cérémonie pour 10h30, mais en fait le fameux « oui, Andy se tâte, Andy se méfie» a lieu à midi. Entre-temps, j’ai quelques absences. Le prince William qu’on attendait avec impatience se retrouve comme par magie devant l’église (« Mais il est déjà là lui ? J’ai dû louper un truc »). Puis je passe directement du « Ah ben non c’est pas le diadème de Lady Di » au gros plan sur le prince William en train de casser la phalange de sa promise. Enfin, je suppose, vu comme il force en lui passant cet anneau qui visiblement est trop petit… « ya une bosse au niveau de l’articulation, m’en fiche je passe quand même, je suis là pour mettre une bague à ton doigt je le ferai coûte que coûte ! ah je t’ai pété un os ? ») Pour changer j’exagère un tantinet, mais j’imagine quand même la mariée hurler et s’évanouir de douleur, le doigt cassé en deux, les secours débarquer en urgence… Ca mettrait de l’ambiance.

Pour l’échange des vœux solennels qui devait me tirer une larme de midinette je repasserai, vu que j’émerge à l’instant le plus bouleversif, un œil à moitié ouvert et l’empreinte de l’oreiller sur la joue « Meuh qu’est ce qui s’passe, ils en sont où ? gné déjà  là ? mais qu’est c’qu’y dit ? »
La télé a la bonne idée de doubler les voix, on n’entend pas les réponses originales. On ne peut donc pas guetter les voix tremblotantes d’émotion des fiancés, au plus beau et plus important moment de leur vie (petit passage fleur bleue). Des fois qu’ils disent autre chose que « Voulez-vous épouser mademoiselle ?- Oui je le veux »... C’est vrai, l’archevêque aurait pu demander à la place « Vous trouvez pas qu’il fait un peu moins beau ? ça se rafraîchit ces derniers temps » et William répondre « Oui, justement je me posais la question pas plus tard que ce matin… »
N’empêche que des spécialistes qui savent lire sur les lèvres décryptent les échanges. Ainsi en entrant dans l’abbaye le prince Harry aurait blagué auprès de son frère « Je croyais que ça devait se faire dans l’intimité » (petit mariage convivial et sans façon, 1900 invités et 2 milliards de spectateurs…)

palais_royal.jpgEnsuite les époux se baladent en carrosse, calèche, enfin un truc tiré par des chevaux, puis se montrent avec toute la famille au balcon de Buckingham. (donc il y a du monde au balcon) Ils ont une dérogation pour avoir le droit de s’embrasser en public (en se fouettant pas mal des regards obliques des passants honnêtes) et même qu’ils le font deux fois ces rebelles (je suis choquée).

Voilà, après j’ai éteint ma télé pour reprendre une activité normale, c’est-à-dire pour allumer l’ordi. J’aurais bien fait la sieste mais j'ai pensé qu’à force d’épuisement je finirai bien par m’endormir à une heure normale un jour, ou plutôt une nuit (près d’un lac je m’étais endormie)  Puis j’avais du boulot, c'est-à-dire en chercher justement. Il fallait bien aussi que j’écrive tout ça.

Ah oui, sinon, j’ai oublié de faire le commentaire classique : donc la robe était très jolie, la mariée très souriante. Etc… (et sa sœur aussi d’ailleurs, elle l’éclipsait presque…)
Après le mariage de lady Di en 81, puis celui-ci en 2011, j’espère que la prochaine fois je ne m’endormirai pas, en 2041.

Et vous, avez-vous regardé la cérémonie, qu’en avez-vous pensé ?

quiz on connaît la chanson : 5 chansons sont citées, lesquelles ?

28/10/2010

Frêche, Sardou, Zemmour et le misogyne du jour

misogyne.jpgDans le cadre de la citation du jeudi, voici un exemple particulier :

« Ce qui est rare chez les femmes, elle était drôle ; et si jolie que son intelligence étonnait »

Mais qui a pondu de telles affirmations ?

- Georges Frêche, notre grande gueule nationale enterrée mardi ?
« Je devrais me présenter aux élections municipales à Toulouse. Dans cette ville, quand j'étais étudiant, j'ai baisé 40% des Toulousaines.» (500 000 habitants tout de même, ça fait beaucoup de femmes)

- Michel Sardou ?
Auteur de la chanson Le temps des colonies :

« Au temps béni des colonies
Autrefois à Colomb-Béchar
J'avais plein de serviteurs noirs
Et quatre filles dans mon lit »

Et son remix techno d’être une femme :
« L’amour d’automne c’est encore mieux
laisser un homme faire ce qu’il veut »

- Eric Zemmour ?
« Il y a une malédiction féminine qui est l'envers d'une bénédiction. Elles ne détruisent pas, elles protègent. Elles ne créent pas, elles entretiennent. Elles n'inventent pas, elles conservent. (..) Elles ne transgressent pas, elles civilisent. Elles ne règnent pas, elles régentent. En se féminisant, les hommes se stérilisent, ils s'interdisent toute audace, toute innovation, toute transgression. »
Cet extrait est tiré de son essai Le premier sexe.

Ce titre devrait vous donner la puce à l’oreille… Car non, la citation misogyne du jour n’est pas l’œuvre de Frêche, Sardou, Zemmour et autres consorts, mais de l’auteur du Deuxième sexe, du manifeste féministe : Simone de Beauvoir ! Tome 3 de son autobiographie, La force des choses, édition Gallimard, NRF, p344.

Ben alors Simone ?
Ça vous en bouche un coin, n’est-ce pas ?
Je ne suis pas chienne de garde, mais vives les clichés, dans un sens comme dans l’autre…

01/07/2010

10 ans de taule, au moins

eclair-au-chocolat.jpgUn crime abominable a été commis. J’en suis la pauvre victime innocente.
On fait les courses avec Choupinounet. Il s’exclame : «J'ai oublié le saucisson ! » Il retourne en chercher, en laissant son sac de courses tout seul. Comme je suis méfiante, j’imagine tout de suite que quelqu’un va nous voler nos produits pour s’éviter de chercher dans les rayons. Je soulève le sac, mais comme il est trop lourd, je me ravise : «Oh allez, ça ira, t’es vraiment trop parano… » et je m’éloigne pour continuer les courses.

Je jette tout de même des coups d’œil à mon colis abandonné. Personne autour, à part une femme à l’air louche. Je reviens alors vers le sac, Choupinounet arrive en même temps et le reprend.
Je salive d’avance en imaginant le dessert du soir. A la fin du dîner, la bave aux lèvres, je me dirige vers la table.
Moi : « Mais… Mais… MAIS !!!! »

Rien. Je fouille partout, les placards, le frigo, les sacs, je vérifie la note. Aucune trace. Choupinounet, tranquillement assis sur sa chaise en finissant son saucisson, me regarde m’agiter dans tous les sens :
Choupinounet, stoïque : « qu’est ce qu’il t’arrive encore ?
Moi, hystérique : OU SONT PASSES LES ECLAIRS AU CHOCOLAT ????!!?
Choupinounet : bah… ils ont dû tomber du sac…
Moi :  MAIS NON ! C’EST LA GROSSE VACHE QUI NOUS LES AS VOLES ! AH ! MAIS JE L’AVAIS BIEN VU TOURNER AUTOUR DU SAC, CE SALE VAUTOUR !
Choupinounet : T’es sûre ?
Moi : OUI !!! Ah, la garce, elle doit bien s’empiffrer en ce moment même, avec MES éclairs au chocolat !! De toute façon elle est déjà obèse, elle le sera encore plus, elle va se boucher les artères, elle va avoir une maladie cardio vasculaire, bien fait ! Elle avait qu’à pas me piquer mes éclairs au chocolat ! Elle en crèvera !
Puis je me lamente : bouhouoouhh… ils étaient si bons… tu t’en souviens la dernière fois hier quand j’en ai acheté ? si chocolaté, si fondant… un vrai délice… quelle torture… qu’est ce que je vais manger maintenant…bouhouuouh…
Choupinounet : « bah, t’as qu’à prendre un fruit pour remplacer. Tu viens de le dire, les gâteaux font grossir… après tu vas encore te plaindre que t’as pris des kilos…
Moi : M’EN FOUS ! j’veux mes éclairs au chocolaaaaaaat… »

vache-violette.jpgPour me consoler, j’ai avalé un cacao et une barre de chocolat aux noisettes entières, d'une marque que je ne citerai pas, même en photo (euh).
Ce qui est plus calorique que mon gentil éclair au chocolat. Je vais encore grossir.
De toute manière, personne ne le remarquera. Il pleut tout le temps, ce n’est pas demain la veille que l’ours frileux va sortir en short et-t-shirt. Ah, mince, depuis que j’ai écrit ce texte (1 semaine), c’est la canicule maintenant. Personne ne verra quand même mes kilos pris, je ne sors pas, j’ai trop chaud.

Vous voyez, je ne me plains pas. (Comment ça, si ?)
Par contre, si vous remarquez une grosse vache violette en train de manger des éclairs au chocolat, ou une marmotte qui met du chocolat dans du papier alu, vous l’arrêtez et vous m’appelez, hein.

29/06/2010

Sex and the city avec Dorothy Parker

dorothy parker bio.gifVous croyiez que j’en avais fini avec Dorothy Parker ? Eh bien non : place à sa biographie. Je savais que c’était une connerie, mais je n’ai pas pu m’empêcher de lire d’abord le tome 1 de l’autobiographie de Simone de Beauvoir. Forcément, face au talent du « Castor », face au choc de la lecture du génial Mémoires d’une jeune fille rangée, le livre de Dominique de Saint Pern ne fait pas le poids. J’aurai certainement mieux apprécié cette biographie, pourtant très bien faite, si je l’avais lu en premier.
Le titre me titille tout de suite : l'extravagante Dorothy Parker. Je le juge un peu gnangnan. Ensuite, c’est le nom de l’auteur qui me turlupine : « madame de Saint » : il m’évoque l’aristocratie coincée, à l’opposé de la progressiste Dorothy Parker... enfin, il ne faut jamais se fier aux apparences...

Dès les premières pages, j’ai l’impression de tomber dans Sex and the city : une critique des gens chics et riches, des journalistes et écrivains célèbres, qui cache mal en fait l’admiration que l’auteur leur porte. Dorothy Parker évoluait dans le milieu mondain des années folles, elle côtoyait les auteurs les plus renommés (Fitzgerald, Hemingway). Elle décrivait dans ses nouvelles l’hypocrisie des amitiés de la haute société. On comprend dans ses écrits que Dorothy Parker méprisait sincèrement ce milieu bourgeois. Or, j’ai senti que sa biographe, elle, est fascinée par ce milieu.

sex and the city.jpgC’est un peu comme Sex and the city. J’aimais bien la série car les scénaristes se moquaient des personnages. Petit à petit, l’ironie a disparu et ces femmes sont devenues des modèles. Bien sûr, officiellement, on rit toujours de leurs gaffes, mais on apprécie aussi leur liberté et leurs tenues excentriques. Pourtant j’ai souvent pensé qu’elles s’habillaient comme des clowns.
L’héroïne Carrie me semble pathétique, puisqu’elle dépense tout son salaire dans des chaussures hors de prix et souvent moches (par exemple celles avec des plumes roses, sur lesquelles Miranda perd les eaux. J'en ai déjà parlé, faut croire que je m'en remets pas). Elle ne peut plus acheter son appartement à cause de ses dépenses inconsidérées, elle est victime du monde superficiel de la mode. Elle en est fière au lieu de d’en désoler. Le pire, c’est que les héroïnes soit disant expertes en amour commettent toutes les erreurs possibles avec les hommes. Bref, ce ne sont vraiment pas des modèles à suivre.

C’est pareil pour les magazines féminins. J’ai appris que certaines  journalistes si drôles, qui donnent des conseils pour draguer les mecs, sont en réalité impitoyables avec leur subalternes, sans humour, aigries car incapables de garder un homme. Le problème, c’est qu’elles donnent des conseils aux jeunes filles qui s’empressent de reproduire ces erreurs…
En faisant des recherches, j’ai lu que l’auteur de la biographie, Dominique de Saint Pern, est rédactrice en chef d’un magazine féminin… je saisis mieux sa description un peu admirative du monde superficiel des gens riches et dépensiers, des belles fringues, des célébrités …

En lisant cette biographie, on constate que, comme les héroïnes de Sex and the city, Dorothy Parker est une victime des hommes et de la mode. Elle choisit les types que je méprise le plus et que je repère à 20000 km : les plus machos, les plus crâneurs, flambeurs, superficiels, instables et égoïstes, qui la laissent tomber comme une vieille chaussette (après l’avoir engrossée et contrainte à l’avortement, pour l’un d’eux). Pour ces loosers, elle se ruine en vêtements de luxe, elle les défend même quand un de ses pauvres types la bat.

Bref, Dorothy Parker n’est pas montrée sous son meilleur jour. Je pensais que les filles décrites dans ses nouvelles étaient inspirées par les femmes de son entourage, pas par elle-même... Du coup je comprends mieux pourquoi Dorothy Parker se méprisait à ce point (elle a même tenté plusieurs fois de se suicider.)

Ajouté à cela, l’écrivain qui était célèbre pour ses bons mots et son redoutable sens de la répartie était aussi connue pour dire du mal de ses amis dès qu’ils avaient le dos tourné. Je n’aime pas vraiment cette mentalité et méchanceté gratuite…

Je finis par le pire de tout, l’inconcevable, l’incompréhensible, l’inacceptable, l’inexcusable, pire que l’hypocrisie, le goût du luxe, de l’argent et des pauvres mecs :
Dorothy Parker adorait les chiens et en possédait des dizaines ! Quelle horreur ! Des chiens ! Les écrivains préfèrent toujours les chats, qu’est ce que c’est que cette hérésie ?
Je plaisante (à moitié).

Sinon, rassurez-vous, Dorothy Parker reste toujours un formidable écrivain féministe. J’ai forcé sur le défaut que je lui ai trouvé, mais cette biographie de Dominique de Saint Pern est très agréable à lire, bien documentée, on ressent facilement la vie mouvementée de Dorothy Parker, même si je n’ai pas adhéré à tous les aspects de sa personnalité… bref, je pense que la plupart de mes lectrices l’apprécierait beaucoup.

Vous avez vu le film sex and city 2 ? il vaut le coup ou ce n'est qu'une longue pub pour des fringues et produits de marque ?

P.S : ce soir je vous conseille la soirée théma sur Arte : "je consomme, donc je suis"

23/05/2010

La carrément méchante de la salle de sport (fin)

vilaine.jpgSuite et fin de mes stratagèmes de carrément méchante, jamais contente de la salle de sport :

A l’intrus n°9, un homme très maigre :
Moi : - "ici, c’est plus une salle pour filles. Pas un seul appareil de musculation avec des poids. Rien pour travailler les biceps, les pectoraux… Vous devriez plutôt aller à la salle trucmuche, c’est à une station de métro d’ici. Je passe souvent devant, et comme elle possède une grande baie vitrée, j’ai remarqué de nombreux appareils de musculation. En plus la salle est déserte.
Intrus n°9 : - Très bien en effet ! Vous connaissez le tarif ?
- Je n’ai pas retenu mais justement en ce moment j’ai vu une promotion affichée sur leur porte…
- Super ! Merci beaucoup, bon ben j’y cours alors !"

A l’intrus n°10, une femme qui me paraît particulièrement anxieuse et mal dans sa peau, je souligne le problème que pose l’absence de fenêtres (uniquement de petites lucarnes sous le plafond) :
Moi : "- On se sent particulièrement oppressée, sans fenêtres… on a un peu la sensation d’étouffer, on ne voit pas la lumière du jour… puis avec ce miroir, tout le monde s’observe…
Intruse n°10 : -brrr… vous avez parfaitement raison ! Ça ne donne pas envie du tout !"
Je n’ai pas rappelé que de toute façon, en ce moment et à Paris en général, le ciel est toujours gris et on ne voit pas le soleil.

Pour l’intrus n°11, l’hôtesse d’accueil a dû se douter de quelque chose (vu que tous les visiteurs refusent de rester), car cette fois elle accompagne la personne. Alors je rajoute une petite fourberie de Scapin. Je me dirige vers le vélo, tout en sachant pertinemment qu’il ne fonctionne pas. assise dessus, je m’exclame bien fort :
Moi : « -Ah zut ! J’ai oublié que lui aussi ne fonctionne pas !
Mon plan marche du tonnerre de Dieu :
Intrus n°11 : - Ah parce que y en a beaucoup des comme ça?
Moi (faisant semblant d’être extirpée de mes réflexions) : - Quoi ? euh… ah… oui… l’elliptique aussi… et le deuxième stepper… enfin, je crois… (Je le sais parfaitement mais c’est toujours utile de jouer l’innocente quand on veut berner les gens)
Intruse n°11 : - ah ben en effet ! (En s’adressant à l’hôtesse) dites donc, vous les réparer des fois, vos appareils ?
Heureusement, l’hôtesse s’en fiche complètement. Un client en moins, elle est payée pareil, et en plus ça lui fait moins de boulot.

Rassurez-vous, la salle ne fera pas faillite. Comme je ne peux pas y être en permanence pour décourager les nouveaux, une bonne trentaine s’est finalement incrustée. (Pas tous en même temps quand même)

Dont une bande de 4 étudiantes venant ensemble, qui piaillent très fort et surtout squattent tous les appareils intéressants.
Il me faut absolument un nouveau plan contre elles.

J’aurai pu expliquer que la salle n’étant pas surveillée, j’ai failli rester enfermée dedans (j’ai déjà tout raconté ici)
J’aurai pu inventer des détails encore plus rédhibitoires : «j'ai vu des gros pervers qui matent et draguent… je crois même qu’il y en a un qui rentre dans les douches pour filles… oui, personne ne surveille ! Il peut nous arriver n’importe quoi ! »
« Les appareils sont tellement mal entretenus, qu’une fois une femme s’est coincée le doigt dans une machine… le doigt gisait sur le sol dans une mare de sang, c’était pas joli-joli… attendez ! Ne partez pas ! Je ne vous ai pas raconté la fois où… »

Oui, j’aurai pu en rajouter des couches ou rentrer dans les détails, mais je me suis tenue à la vérité la plus apparente.
Je suis gentille, hein ?
Comment ça, non ?

Le "On connaît la chanson" d'aujourd'hui est encore très facile...