Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2021

Bilan "je suis culturée" semaine 2

littérature,titanic,cinéma,cinéma françaisVu le succès phénoménal du premier bilan (un seul commentaire, aucun like) je continue mon journal intime. Vous pouvez lire le premier bilan ici :

7 FILMS :

D'après une histoire vraie :
- Undercover de Yann Demange, 2018
Sur un enfant de 15 ans informateur pour le FBI, infiltré dans un trafic de drogue.
- Les éblouis de Sarah Suco, 2019
Les souvenirs d'enfance de la réalisatrice, enrôlée dans une secte avec sa famille.

Fantastique
quelques minutes.jpg- Quelques minutes après minuit de Juan Antonio Bayona, 2016
- La dernière vie de Simon de Léo Karmann, 2019 
- The room de Christian Volckman, 2019

Souvenirs déjà vus :
- Au milieu coule une rivière de Robert Redford, 1992
- Master and commander de Peter Weir, 2003

7 DOCUMENTAIRES :

Titanic :
Après Titanic, la dernière preuve la semaine dernière, j'ai eu envie de revoir ces documentaires que je connaissais déjà, disponibles sur youtube:
- Titanic, la véritable histoire de Philippe Torreton
- Les fantômes du Titanic de James Cameron

Les sectes :
 Titanic_la_veritable_histoire.jpgLes éblouis m'a replongé dans les documentaires sur les sectes. Comme le sujet m'intéresse, je connais déjà les mécanismes d'enrôlement et d'emprise, mais je ne peux pas m'empêcher de penser en écoutant les témoignages hallucinants : "comment ils ont pu aller si loin ?!" :
- Waco, une secte assiégée, Planète
- Sous emprise, Planète
Florence et le mandarom
Amoreena et les enfants de dieu

Les ovnis :
- Roswell, le denier témoin x2 épisodes, Planète
Après le doc sur les dossiers déclassifiés peu convaincant, j'ai persisté, mais celui-ci comporte les mêmes défauts.

2 LIVRES :
- Vies écrites de Javier Marias
Biographies d'écrivains célèbres, sous des angles originaux et méconnus. 
- Chaque jour est une fête Le Voutch

1 SERIE :
- Designated survivor, saison 1, Netflix

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

16/01/2021

Les documentaires de la semaine

documentaires , animauxLa vie secrète du zoo

Je suis tombée plusieurs fois sur l'émission française, une saison au zoo, qui ne m'a pas convaincue. Je ne sais pas si j'ai changé d'avis ou si la version anglaise est plus pertinente et drôle (le fameux humour british, d'ailleurs ce sont les Anglais qui ont inventé le mot, je l'ai appris dans l'excellent Ridicule) mais je me suis prise de passion pour la vie des habitants du zoo de Chester (voir les vidéos en lien).
Du mignon (les bébés animaux) de l'amour, partagé (le couple de vieux manchots) ou non (la souris et le lézard qui refusent de se reproduire) de l'entraide (chez les fourmis, les lycaons...) Des trahisons (la femelle rhinocéros qui ne veut plus jouer avec son partenaire, alors il devient copain avec... un cerf) Des duels, des groupes qui se lient contre le tyran (les femelles zèbres contre le mâle). Des luttes pour obtenir le pouvoir (deux reines qui s'affrontent chez les rats taupes nus) des rebelles qui ne veulent pas rentrer dans le rang (l'oiseau qui veut s'enfuir). Mais aussi des drames, des deuils (la mort du petit éléphant, et son copain qui le secoue pour qu'il se réveille : déchirant), des jalousies (les ados envieux des petits frères). Tout cela sous les commentaires mordants des soigneurs. Bref, du Shakespeare ! 

La reine Victoria et ses 9 enfants 

documentaires , animauxLa reine adorait son mari le prince Albert, mais détestait les enfants et les grossesses.
Son époux lui reprochait : "Il est dommage que tu ne trouves aucune consolation dans la compagnie des enfants. La racine du mal est ta notion, absolument fausse, que la fonction d’une mère est toujours de corriger, gronder, donner des ordres."
Elle a écrit à sa fille : "Crois-moi, les enfants sont une terrible inquiétude, et le chagrin qu’ils causent est beaucoup plus grand que les joies qu’ils apportent."
Lorsque son époux décède alors qu'ils n'ont tous les deux que 42 ans, la reine se laisse sombrer dans la dépression et martyrise ses enfants, qu'elle tolérait uniquement jusque-là par égard pour son mari.
Un documentaire en 3 épisodes, des scandales dignes de The crown et la meilleure publicité pour la contraception !

Ovnis, les dossiers déclassifiés américains

documentaires , animauxLes images des ovnis rendues publiques par le Pentagone ont fait le tour du monde, grâce à l'ancien directeur du programme de la défense chargé d’évaluer les menaces aériennes. Il s'inquiète de ces mystères qui ne sont pas pris au sérieux. Il divulgue les rapports, démissionne, et se consacre à interroger les témoins d'ovnis dans cette série documentaire....
Je n'ai tenu qu'un épisode : les doublages effectués par-dessus les témoignages, la mise en scène mélodramatique, les nombreuses répétitions (comme si on pouvait oublier ce qu'on vient d'entendre 3 minutes plus tôt -sans doute dû aux coupures pub de la diffusion américaine-) donnent l'impression d'être dans une mauvaise téléréalité à sensation. Sur le même sujet, je vous conseille le plus sérieux et passionnant "ovnis une affaire d'état.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

15/01/2021

Heroïc losers et Gold

heroic losers.jpgHeroïc losers de Sebastián Borensztein

En 2001 dans un village argentin, de modestes habitants mettent leurs économies en commun, afin de racheter l'entreprise locale en faillite et de relancer le travail et la vie dans la communauté. Mais à cause d'une crise économique, le gouvernement bloque les comptes bancaires et donc tout le financement de la coopérative. Lorsque les villageois comprennent que le banquier était au courant en avance et a gardé l'argent pour lui, ils décident de récupérer le magot. Évidemment rien ne se passe comme prévu...
Un film qui a cartonné en Argentine, certainement car il exorcise et venge une douloureuse période, celle du corralito, où le peuple argentin s'est retrouvé ruiné par son gouvernement. La bande de pieds nickelés et les rebondissements catastrophiques rappellent les frères Coen et les films sociaux anglais comme The full monty. L'organisation du braquage fait penser à un Ocean eleven du pauvre, mais en moins rythmé, et avec des acteurs moins sexys (des vieux édentés, des frères attardés, mais mené par l'acteur Argentin le plus connu, Ricardo Darin (Dans tes yeux). Un film sympathique, mais qui finit par s'essouffler, dommage.

Gold de Stephen Gaghan 

gold.jpgUn chercheur d'or vend tout ce qui lui reste pour partir dans une jungle au bout du monde, persuadé qu'il trouvera enfin la fortune.... Le film s'inspire vaguement d'une histoire vraie incroyable qui a tout pour plaire. Malheureusement Conaughey cabotine un peu trop, (était-il aussi nécessaire de  se rendre chauve et ventru ?) et les multiples rebondissements finissent par être poussifs aussi. Paradoxalement, malgré ses excès, la mise en scène reste relativement sage et un peu toc. Un bon divertissement néanmoins.

Rendez-vous sur Hellocoton !

14/01/2021

C'est l'hymne de nos campagnes

marche avec les loups.jpgDanse avec les loups de Kevin Costner 

Un classique, une ode à la nature, à la tolérance, à la liberté... Le tout sublimé par la musique de John Barry (Out of Africa). La mort du loup reste parmi mon top ten des traumatismes d'enfance. Chaussette♥ a jamais dans nos coeurs (voir en lien la scène de danse avec Chaussette).

Marche avec les loups de Jean-Michel Bertrand

Danse avec les loups m'a donné envie de voir ce documentaire, où Jean-Michel Bertrand passe deux ans à suivre les traces d'un loup solitaire. Lorsque des louveteaux naissent dans une meute, les adolescents doivent laisser leur place et partir créer leur propre famille plus loin. Dans ses Alpes natales, le cinéaste dispose ses caméras sur les lieux de passages supposés des animaux sauvages. Les appareils se déclenchent au moindre mouvement et alertent leur utilisateur sur son téléphone. On voit ainsi un cerf, un sanglier, puis un loup curieux reniflant en gros plan la caméra. Jean-Michel Bertrand attend patiemment le loup, pendant 2 ans ! On le voit vivre en harmonie avec la nature, Il s'installe dans une grotte avec une vue magnifique, ramasse des truffes grosses comme le poing qui paieraient une semaine de salaire et s'en fait tranquillement une omelette...

Comme Danse avec les loups dont le titre fait évidemment référence, le fim est un hymne à la bienveillance pour la nature. Pourtant, avant même sa sortie, il a provoqué un tollé chez les bergers et le réalisateur a reçu des menaces de mort... 

Le film n'aborde pas seulement les loups, mais aussi les lynxs♥ Le documentariste déplore également le triste sort réservé aux blaireaux, gazés dans leur terrier, alors qu'ils se nourrissent essentiellement d'insectes. De même, les renards sont massacrés en France, la fédération de chasseurs de Charente-maritimes accordant une prime à tout chasseur rapportant 35 queues de renards roux, et un prix de 500 euros à celui qui en tuera le plus. Le renard se nourrit pourtant essentiellement de souris, mais on le classe en nuisible, et parallèlement on inonde la terre de produit de dératisation qui empoisonnent les sols, les plantations, donc les humains (la France est le premier consommateur européen de pesticides)... 

L'appel de la forêt de Chris Sanders

appel foret.jpgDans la lignée des films sur la nature, je me lance dans cette adaptation de Jack London (Croc-blanc). On suit ici le périple d'un chien volé à une riche famille californienne pour tirer un traîneau en Alaska, pendant la ruée vers l'or des années 1890. il est d'abord recueilli par un gentil postier (Omar Sy, dans son éternel rôle du bon gars qui sourit tout le temps) puis par Harrison Ford, Indiana Jones qui a pris 105 ans dans la gueule, buriné et barbe blanche, qui comme aventure se contente de passer son temps assis sur son fauteuil à picoler. 

Une adaptation édulcorée, qui plaira plus aux enfants qu'aux adultes. Les personnages sont manichéens, le méchant est très méchant, comme le veut un film Disney. Le chien est en image de synthèse et l'acteur Terry Notary (qui se prend pour un singe dans The square) joue le chien avant sa numérisation. Il lui prête des expressions humaines, cet anthropomorphisme est assez dérangeant. A tout moment je m'attendais à entendre le cabot parler....

Rendez-vous sur Hellocoton !