Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/04/2017

Belmondo l'incorrigible

belmondo livre.jpgJean-Paul Belmondo fête ses 84 ans aujourd'hui 9 avril ! Je suis justement en train de lire son autobiographie, "Mille vies valent mieux qu'une". Bébel, l'un des plus grands acteurs français, qui m'a accompagnée de ses films toute ma vie. Il égayait les soirées du dimanche et mardi soir de ma jeunesse avec ces films populaires. Les comédies : Le cerveau que je connais par cœur, Les mariés de l'an II, 100 000 dollars au soleil… Mais aussi ses rôles de baroudeur viril qui me dérangeaient un peu plus, comme Peur sur la ville, Le professionnel ou L'héritier. Adolescente, je l'ai découvert différemment, plus sérieux, plus intello dans Léon Morin prêtre (dont un remake sort en ce moment en salles) A bout de souffle ou Pierrot le fou de Godard. Il m'a fallu être adulte pour pleinement apprécier la nostalgie d'Un singe en hiver. Mais pour moi, il restera à jamais Bob Saint Clar/François Merlin, qu'il a joué dans l'une de mes comédies préférées : Le magnifique.
Son livre confirme qu'il est aussi potache et intenable que dans ma comédie culte, et que dans les films du même réalisateur Philippe de Broca : L'homme de Rio, Les tribulations d'un chinois en Chine, Cartouche ou L'incorrigible. Voici des extraits de l'autobiographie pour vous le confirmer :

Bébel tu es mon modèle, cinéma français, jean-pierre marielle la plus belle voix du monde"Pour des raisons communes, (avec Philippe de Broca) nous avions choisi de rester des enfants qui jouent, qui transgressent, qui se comportent de façon inconséquente.
Derrière nous, il y avait eu la guerre de 1939, et surtout, l'Algérie. Lui, il était au service documentation de l'armée, qui lui commandait des films pédagogiques sur le chargement des armes. Dont il s'amusait à inverser les séquences de sorte que ça ne puisse pas fonctionner. Après avoir assisté à toutes les horreurs commises là-bas par des adultes, il n'a plus jamais voulu en être un.
Ce qui m'arrangeait considérablement."

(…) Sur le tournage de Lhomme de Rio (qui a inspiré OSS 117), en 1964 au Brésil :
"Nous avons réalisé avec Philippe l'une des blagues dont je suis le plus fier : fourrer de la farine dans les climatisations des chambres de l'hôtel, de sorte qu'il suffisait que les clients les mettent en route - la première chose qu'il faisait en entrant, vu les chaleurs excessives de ce genre de pays - pour qu'ils se retrouvent entièrement blanchis.
Mais ça ne suffisait jamais, une dinguerie en entraînant une autre. En arpentant le marché amazonien de la ville, je me suis pris d'affection pour de ravissants petits crocodiles, dont je redoutais qu'ils ne terminent aux pieds ou à la taille de quelque vilain capitaliste à cigare. J'ai décidé de dévier la destinée de l'un d'eux. Je lui ai trouvé un nid parfait, au frais, un petit bassin cosy où s'ébrouer : la baignoire de Simone Renant, la compagne de Mnouchkine le producteur. Quand la dame a découvert le crocodile gentiment installé dans ses appartements, elle a poussé un cri à réveiller les morts. Après coup, elle en a ri, mais à la vue de l'animal à grande bouche, elle a frôlé la syncope."

Bébel tu es mon modèle, cinéma français, jean-pierre marielle la plus belle voix du mondeSur le tournage de Cartouche :
"Je récidive lors d'une conférence de presse. Je défais ma ceinture sous la table, et finis par me mettre debout pour discuter avec les journalistes. Peu à peu, mon pantalon glisse sur mes jambes jusqu'à mes chaussures. Bien sûr, je fais mine de n'avoir rien remarqué et continue de répondre à la curiosité des médias, en slip. Je parle ainsi depuis deux minutes, quand je vois débouler du fond de la salle mon camarade Philippe de Broca qui, expert en surenchère, s'est totalement déshabillé. C'est à poil qu'il monte sur l'estrade pour parler de Cartouche. La salle a dû apprécier notre sketch improvisé, puisque les articles furent élogieux !"

Je peux vous citer des dizaines d'extraits, Belmondo enchaîne les blagues à chaque page. Gags qu'il a souvent effectués avec son grand ami, la plus belle voix française : Jean-Pierre Marielle.
Je n'ai pas encore fini la lecture du livre et n'ai pas encore atteint le tournage du Magnifique et de L'incorrigible, ça promet !
Bébel est définitivement mon modèle (avec Pierre Richard). Demain, j'emmène les sacs de farine au boulot ! (non, je ne réitérerai pas son exploit de la conférence de presse) (et j'aurai du mal à trouver un crocodile).

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

28/03/2017

Le quiz On connaît la chanson de Renaud le rebelle : les résultats

renaud,chanson française,quiz chansonLes chansons-réponses sont en lien rose en vidéo :

1) Un côté blanc, un côté noir
Personne n’est tout moche ou tout beau
Moitié ange et moitié salaud
Et c’est ce que nous allons voir
Docteur Renaud, Mister Renard

2) Col en léopard, homologué chez SPA,
Monoï et Shalimar, futal en skaï comme Travolta
Qu'est-ce qu'elle vient nous frimer la tête ?
Non mais elle se croit au palace !
J’peux pas saquer les starlettes ni les blondasses
Réponse : Marche à l'ombre

3) Car aucune femme sur la planète
Ne sera jamais plus con que son frère
Ni plus fière, ni plus malhonnête
A part peut-être...
Miss Maggie

4) J'espère au moins que là-haut
Y'a beaucoup moins de salauds
Tu nous laisses avec les chiens
Avec les méchants, les crétins
Réponse : Putain de camion (en hommage à Coluche)

renaud,chanson française,quiz chanson5) Je ferai le tour du monde
Pour voir à chaque étape
Si tous les gars du monde
Veulent bien me lâcher la grappe
Réponse : Dès que le vent soufflera

6) Deux étrangers au bout du monde, si différents
Deux inconnus, deux anonymes, mais pourtant
Pulvérisés sur l’autel
De la violence éternelle
Réponse : Manhattan Kaboul

7) A chaque fois qu'il culbute une collègue de bureau
Ou qu'il va se faire une pute, ce ringard, ce blaireau
Il dit que c'est pas tromper, que c'est juste pour l'hygiène
Mais que si sa femme l'imitait, il l'assommerait à coups de beignes
Le jour où les cons seront cuisiniers, c'est lui qui préparera les sauces
Mon beauf

8) Il se recrée l'Indochine
Dans sa petite vie de peigne cul
Sa femme sort pas de la cuisine
Sinon il cogne dessus
Réponse : Dans mon HLM

9) Je sais, ton père est patron
Faut pas en faire un complexe
Le jour de la révolution
On lui coupera que la tête
Réponse : Camarade bourgeois

renaud,chanson française,quiz chanson10) Ils font la fête au mois de juillet,
en souvenir d'une révolution
qui n'a jamais éliminé
la misère et l'exploitation
Ils s'abreuvent de bals populaires,
de feux d'artifice et de flonflons,
ils pensent oublier dans la bière
qu'ils sont gouvernés comme des pions
Réponse : Hexagone

11) Ma plume est un peu assassine
Pour ces gens que je n’aime pas trop
Par certains côtés j’imagine
Que je fais aussi partie du lot
Réponse : Les bobos

12) Après moi qui viendra ?
Après moi c'est pas fini
On les a récupérés
Oui, mais moi on m'aura pas
Je tirerai le premier
Et je viserai au bon endroit

J'ai chanté dix fois, cent fois
J'ai hurlé pendant des mois
J'ai crié sur tous les toits
ce que je pensais de toi
Société, tu m'auras pas

13) Mais je ne vous ai jamais oublié
Et pour ceux à qui j'ai manqué
Vous les fidèles, je reviens vous dire merci
Vous m'avez manqué vous aussi
Trop content de vous retrouver
Je veux continuer nom de nom
Continuer à écrire et à chanter
Chanter pour tous les sauvageons
Réponse : Toujours debout
Vous pouvez relire ici mon billet sur la tournée de Renaud et sa chanson Toujours debout

Bravo à Agoaye et Akem Syl qui ont trouvé toutes les réponses !
Prochain quiz bientôt !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

24/03/2017

Les films vus en 2016, fin : les rencontres avec les acteurs

toutr controle.jpg- La tour 2 contrôle infernale de Eric Judor

J’admets que je me souviens mieux de la rencontre avec Eric et Ramzy que du film en lui-même. Les deux comiques ont fait leur show, en enchaînant les vannes, en se taquinant  : « va regarder le site « pas de répartie.com ! » qui est devenu une de mes répliques depuis. Toujours rebelles, ils bondissaient dans la salle, s’asseyaient à côté de nous et interpellaient les spectateurs qui voulaient rester discrets… Ils se sont pliés de bon cœur à une séance photo. J'ai de super clichés des acteurs qui m'entourent les épaules. Eric faisant des grimaces et me vannant : « alors t’es libre ce soir ? », Ramzy qui me caresse le dos de haut en bas « mmh mais oui » et moi toute rouge entre eux « mais qu’est-ce qu’ils font ? » Des deux compères, je regardais lorsque j'étais ado la série H, et plus récemment, j'ai adoré Platane de Eric, surtout la première saison.

- Un homme à la hauteur de Laurent Tirard

Une comédie avec de bons acteurs, mais un scénario pas à la hauteur justement, qui ne tient pas sur la longueur. A la fin de la séance, Jean Dujardin et Virginie Efira sont venus échanger sur le film. On pouvait faire des photos à la sortie, mais devant un décor de ciel vide, quel intérêt ? Ce n’est que le lendemain qu’on a appris qu’en fait les acteurs se laissaient photographier avec les spectateurs, on était juste partis trop tôt…

- Arrête ton cinéma ! livre de Sylvie Testud et film de Diane Kurys

arrete cinéma.jpgL’actrice voulait réaliser son premier film, mais s’est heurtée à deux productrices foldingues (ici représentées par les excellentes Balasko et Zabou). Le film livre une instructive et drolatique plongée dans l’envers du décor du cinéma. On regrette cependant la fin peu crédible et quelques scènes trop poussées. Décrire la réalité suffisait, car elle dépasse la fiction. Sylvie Testud et Diane Kurys (Diabolo menthe) nous ont parlé de leur expérience dans un lieu étonnant : une salle de projection dans le superbe palace Le royal monceau. La grande classe !

- Pattaya de Franck Gastambide

Deux amis un peu limités veulent partir en Thaïlande pour trouver des filles faciles. Pour payer le voyage, ils inscrivent à son insu un type de leur quartier au championnat de boxe des nains… Le premier quart d’heure qui résume la relation amoureuse puis la rupture du héros est excellent, très drôle et pertinent. Ensuite, l’humour est parfois trop absurde et surtout trop scato, dommage. Franck Gastambide est venu nous voir à la fin : le mec est bien plus subtil que son film !
 
- Dans les forêts de Sibérie de Safy Nebbou
Voir mes articles et mon mariage ma rencontre avec Raphaël Personnaz  en lien.

- Cigarettes et chocolat chaud de Sophie Reine

Pour une fois, je n'ai pas l'air d'une alcoolo sur ma photo avec Camille Cottin lors du cocktail de présentation du film. Mais du coup je n'étais pas assez soûle pour oser aborder Gustave Kervern et lui demander à lui aussi une photo souvenir... 


 

Rendez-vous sur Hellocoton !

19/03/2017

Star Wars, épisode 172

stars wars reveil.jpg- Star wars, le réveil de la force de JJ Abrams

Ne me demandez pas le combientième c’est, quand l'histoire se déroule… Je mélange toutes les époques. J’ai cru qu’il était la suite du dernier sorti en salles (le 28 e ?) Quand ils partent à la poursuite de Luke Skywalker, j’ai cru qu’ils le cherchaient… bébé. C’est seulement après 45 minutes, quand Harrison Ford, 73 ans, apparaît tout ridé tout flapi, que j’ai pensé « mais qu’est-ce qu’il fout là ? Mais alors Luke est vieux aussi ! Mais ça se passe quand ? »

Han Solo reste mon chouchou : j’étais invitée à l’expo star wars, où on pouvait définir selon sa personnalité quel personnage nous ressemble : toutes les filles étaient princesse Leia, mais moi j’étais solitaire, battante et blagueuse comme le contrebandier. Harrison Ford a pris cher (la seule scène où il court : papi frôle la crise cardiaque). Le pire est quand même pour Carrie Fisher, devenue une baleine et... morte à noël. Quand leur fils enlève son casque et révèle sa gueule de mérou, la salle entière a éclaté de rire. Quant au scénario, il ressemble beaucoup, surtout le début trop long et prévisible, à celui de l’épisode … Euh, je ne sais plus lequel.

J’ai bossé sur une convention Star Wars et j’étais ravie de l’ambiance bon enfant, avec des pères de 45 ans qui étaient plus excités que leurs gamins et voulaient me racheter mon badge star wars comme si c’était un talisman. J’ai récupéré plein de goodies et je les ai donnés au gosse que je gardais à l’époque. Je suis sûre que j’aurais pu les revendre et m’acheter un duplex à Paris avec. Mais j’ai conservé un T shirt « convention star wars, j’y étais ! »

- Star Wars rogue one de Gareth Edwards

star wars les papis.jpgJ'étais déjà perdue avec le précédent... J'avais enfin compris où on en était, je vais voir celui-ci, mais ce n'était pas la suite de celui que je venais de voir ! M'enfin mais arrêtez de nous embrouiller ! La salle était pleine, mais on était que 3 filles, sans doute traînée de force par leurs petits copains "si tu viens pas, je te quitte". Ôtez-moi un doute : si ce film s'appelle "one" c'est parce qu'on va encore en avoir un autre après ? Mais ils s'arrêteront jamais ? C'est bien joli, les paysages incroyables, les bébêtes étranges, les grosses machines et les sabres lasers... La magie fonctionne toujours. Mais le scénario... Toujours les mêmes ficelles, le film met plus de temps à décoller que le faucon Millenium de Han Solo. On a l'impression qu'à l'avenir, pour le Star wars 219, Disney va se dire :

"Les gars, ça fonctionne toujours autant, ils achètent toujours des places et des figurines, on engrange un max de thunes, faut continuer !
- Mais là on a plus d'idées ! Qu’est ce qu'on pourrait faire ?
- Un préquel du sequel du reboot de la suite du remake !
- Attend je comprend pas, tu parles du stars wars 17 ou du 26 ?
- Non, on pourrait reprendre 2 minutes du 8ème film, tu sais à la scène 328, Harrison Ford revient à la base. Carrie Fisher lui demande si tout s'est bien passé mon canard à la praline, et il répond qu'il a dû buter 2/3 stormtroopers pendant le trajet. Eh ben j'ai une super idée : on pourrait faire un film sur ce trajet qu'on a pas vu !
- Tu crois que le public va marcher ?"

Eh oui...

 Suite des films demain

 

Rendez-vous sur Hellocoton !