Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2015

5ème album de McCartney : Band on the run

band on the run.jpgComme prévu j’ai remplacé les chansons « découverte de radio nostalgie » par du McCartney. Mon collègue qui n’a décidément aucun goût n’a pas aimé. Vexée comme un pou, j’ai boudé comme dans la cour de récré : « T’es plus mon copain ! Je te causerai plus jamais !! » Mais j’ai vite compris que c’était un soulagement pour lui. J’ai donc décidé de relever un cran au-dessus : je suis passée à deux chansons par jour, Polnareff et Paulo. Et maintenant… je chante.
« - Qui a tué grand-maman, est-ce le temps où les hommes, qui n’ont plus le temps de passer le temps ?
- C’est moi ! C’est moi qui l’ai tuée ! Et je vais t’achever toi aussi !!
- Le con de collègue, a tué grand-maman, et changé ses fleurs en marteau piqueur… Papillote pour chanter, ne trouve que des chantiers, est-ce pour cela que l’on te pleure ?
- Je te regretterai pas moi je t’assure… 

The grand old painter died last night, his paintings on the wall
Before he went, he bade us well,
And say goodnight to us all
Drink to me, drink to my health
You know I can’t drink anymore… 
- Bon débarras ! »

Cette dernière chanson, Picasso's last words (drink to me), est extraite de Band on the run. Il est l’album préféré des critiques, classé numéro un lors de sa sortie en 1973, six mois après Red Rose speedway.
On y trouve le tube qui ouvre le disque et en donne son nom. Comme toujours Macca le proposera forcément au stade de France, et il l’a joué lors du concert mythique à l’Olympia (1500 personnes, j’étais à 10 mètres de Paul, alors qu’on sera 82 000 au stade de France et que je serai au fond du stade). Je vous ai déjà révélé que lorsque j’ai reconnu à l’Olympia les premières notes de Band on the run, j’ai couiné comme une midinette, et Macca s’est interrompu « faut arrêter, on est filmé » (je traduis en gros). Il a repris la chanson mais j’ai quand même re-miaulé. La preuve en lien ici. Comme vous pouvez le constater on entend très bien au début mes deux cris suraigus isolés (mémé et son train de retard). J’aime partager mes moments de honte.

Je préviens donc les spectateurs du stade de France : je vais vous bousiller les tympans. En plus je broie les bras de mes voisins quand je reconnais mes chansons préférées. Je m’étais rendue seule à l’Olympia (personne n’avait voulu faire la queue à 6 heures du mat dehors par 3 degrés en plein hiver avec moi, je ne comprends pas !) mais après 10h30 d’attente j’ai forcément fini par sympathiser avec des gars. Ils gardent certainement à vie la trace de mes griffes incrustées dans leurs biceps. En plus, ils m’ont parfois portée sur leurs épaules pour que je puisse passer devant la caméra de Canal+ et voie mieux la scène…
Conclusion : venez avec moi au stade de France, vous n’allez pas le regretter. Mon-collègue-qui-n’a-aucun-goût ne veut pas se déplacer, mais j’en ai convaincu d’autres, viendez tous, on louera un car !

L’album Band on the run enchaîne avec Jet, un autre tube qui met la pêche, souvent joué par Macca en concert. Puis il continue avec une chanson plus douce que j’aime bien fredonner, Bluebird :
Late at night, when the wind is still 
I'll come flying through your door, 
And you'll know what love is for
I'm a bluebird

La face A se termine par un slow que j’apprécie beaucoup aussi, Let me roll it :
I can’t tell you how I feel
My heart is like a wheel
Let me roll it, let me roll it to you !

Je suis moins fan de la face B, mais l’album se conclut par une chanson que je trouve géniale, que Macca a interprété la dernière fois à Bercy, et j’espère qu’il va réitérer : 1985. Je ne parviens pas à la jouer au piano (voir billet précédent) mais mon frère peut et je l’accompagne au chant.

Sur la pochette de l’album, on peut reconnaître dans le groupe en fuite l’acteur Christopher Lee (Dracula, Saroumane dans Le seigneur des anneaux, Dark Tyranus dans Star Wars).

Alors, vous rejoignez la bande à Basile ou pas ?

Chansons de l’album Band on the run :
- Band on the run
- Jet
- Bluebird
- Mrs Vandebilt
- Let me roll it
Face B :
- Mamunia
- No words
- Picasso’s last words (drink to me)
- Nineteen hundred and eighty five
Bonus /
- Helen Wheels
- Country dreamer

 

27/05/2015

Les chansons maudites

musique, Beatles, mccartney, Polnareff, Souchon, William Sheller, chanson françaiseLa malédiction du chat noir : à chaque fois que je vais à un concert, le groupe ne joue pas mes chansons préférées.
- Concert de Polnareff en 2007 : ni Mes regrets, ni Rosée d'amour n'a pas vu le jour.
- Concert de Souchon au Trianon en 2013 : ni Le bagad de Lann bihoué, ni Rame.
- Concert de William Sheller aux Folies bergères : ni Le nouveau monde, ni Basket-ball.
etc.

Ces chansons dévoilent pourtant des paroles magnifiques, si vraies :
« Vous, qui restez si bien de glace, souffrez que mes mots dépassent, le peu de raison que je tienne, quand vous laissez ma peine, en disgrâce… »
« Mais quand t’étais là, je ne savais rien dire, ils parlaient tous aussi fort, tu ne voyais même pas ce que ça voulait dire, quelqu’un qui tient ton regard aussi fort… »

« Inutile de te lever pour m'écouter, navré de te déranger une si belle soirée, ta robe de mariée est faite pour épouser mes regrets...»
« Rose ma vie, si tu es mon amie, va lui dire que je me meurs d'ennui. Fais-toi douce et belle, mais si elle te renvoie, sors tes épines et lui pique les doigts »

Deux explications : soit j'ai des goûts de chiotte, soit les mecs se disent "oh purée ya Papillote qui vient ! On annule Le nouveau monde remballez les violons ! On va plutôt jouer mon air d'opéra qui dure 18 minutes, le truc bien relou..." "Papillote, ma fan numéro 1 ? Je peux pas jouer Pourquoi faut-il se dire adieu, pas possible ! On va plutôt proposer une grosse bouse comme Tout tout pour ma chérie !"

Sur Twitter, j'écris à Polnareff, qui annonce un nouvel album. Je lui envoie les paroles des chansons : "Si tu reviens nous aurons pour toujours un été sans septembre". Il me retweete et met en favori à chaque fois, vous croyez qu'il a compris le message ?! Je lui ai mâché tout le boulot : j'ai planifié toute sa play-list pour son prochain concert ! (tiens, si je faisais pareil pour McCartney ?)

J'exagère, car ces chanteurs ont composé tellement de bonnes chansons, ils ne peuvent pas toutes les jouer. Polnareff a tout de même chanté L'amour avec toi, Love me please love me, et même une moins connue comme Le prince en otage. Sheller a joué Fier et fou de vous, Le carnet à spirale, Loulou. Souchon Quand je serai K.O et Somerset Maugham...

Je vous ai parlé ici de Calexico et de ma chanson préférée du groupe, Black heart. Devinez ce qui s'est passé lors de leur concert au Trianon fin avril... Plus l'heure avançait, plus j’angoissais « c’est pas possible, ils sont obligés de la chanter…  en rappel ? Ce sera la dernière ?  non, ils joueront sûrement celle qui clôt le dernier album, Follow the river (j’avais raison)». Ça m’a fait décrocher les 15 dernières minutes. Surtout quand la grosse vache la chanteuse a beuglé une chanson que j’ai trouvée inintéressante, sans instrument pour l’accompagner. Un seul homme intelligent a interrompu ce moment de « recueillement solennel » en hurlant « black heart ! » depuis la fosse, et j’ai renchéri depuis le balcon « oui ! black heart ! » Notre appel à la raison n’a pas été écouté. Évidemment, je n'ai pas eu le plaisir d'entendre The news about William ni Si tu disais ni Crystal frontier. Le groupe est venu à Paris en 2013 et j’avais raté à mon grand désespoir le concert. Il avait joué toutes ces chansons…

Mais cette fois-ci, on y croit ! Au stade de France, Macca débutera par Venus and Mars, Rock show et Jet ! Je l'espérais au dernier concert, mais il a commencé par cette niaiserie d'Hello goodbye. Il les a jouées aux autres dates de la tournée, comme ici en lien (regardez, le stade de Sao Paulo est plein, ça va être trop bien le 11 juin !!) Il a aussi chanté Ram on...
Dans 15 jours à Paris, il interprétera enfin mes chansons préférées. On y croit !

 

22/05/2015

4ème album de McCartney : Red Rose Speedway

red rose speedway.jpgLe concert au stade de France approchant et les beaux jours revenus, je porte souvent mes T-Shirts des tournées (depuis celle de 1990, j'en ai 6). Je vais remplacer mes chansons "découverte de radio Nostalgie" par McCartney, et mon collègue a intérêt à ne pas se moquer cette fois-ci, non mais.
Red rose speedway sort en 1973. Pour éviter l’échec commercial du précédent disque, passé inaperçu car il portait uniquement le nom des Wings, la photo du chanteur apparaît sur la pochette (et est bien ridicule je trouve).
L'album comporte un tube, le slow « My love », que je connais par cœur. Macca le jouait en concert en hommage à Linda. Il ne le fait plus depuis qu’il est remarié…(comme chanson romantique, il proposera certainement à la place la magnifique « And I love her »)

And when I go away
I know my heart can stay with my love, it's understood
It's in the hands of my love, and my love does it good

And when the cupboards bare
I'll still find something there with my love
It's understood, it's everywhere with my love

And my love does it good
I love oh my love
Only my love holds the other key to me
Only my love does it good to me

Don't ever ask me why, I never say goodbye to my love
It's understood, It's everywhere with my love
And my love does it good…

Red rose speedway contient une de mes chansons préférées, Single pigeon. Une mélodie toute simple, mais elle provoque chez moi un effet d’apaisement. Adolescente je ne comprenais pas les paroles, et je croyais que Paul chantait « I’m not like you ». J’ai découvert des années après en vérifiant sur Internet qu'il prononce en fait « I’m a lot like you » c’est-à-dire le contraire ! Je l’ai fait écouter à une copine et elle l’a trouvé « mignonnette » ce qui m’a un peu vexée car cette chanson est importante pour moi !
Je ne parviens pas à la jouer au piano. Depuis que je me suis coupée entièrement le nerf et le tendon du petit doigt, j’ai perdu beaucoup de sensibilité et dextérité dans la main gauche. Ça paraît étonnant mais en fait tous les nerfs sont reliés (petite pensée pour la jeune interne qui m’a envoyé des pulsations électriques dans le bras afin d’isoler le bon nerf. J’en rigolais au début « mon bras bouge tout seul ! je sens une décharge !» Elle a mis un temps fou, elle s’excusait mais à la fin je serrais les dents « c’est rien je comprends ! (je vais te foutre l’aiguille dans la main tu vas voir !) Lorsque je suis arrivée à l’hôpital, la toute première remarque du médecin a été, avec un air grave « vous êtes pianiste ? Parce que vous ne pourrez plus jamais rejouer comme avant. » Je pensais qu'il exagérait, mais en fait, si. Déjà que j’étais pas douée.

J’avais prêté Red rose speedway à un ami, et sa chanson favorite était celle que je zappe systématiquement, je trouve le rythme balourd : Only one more kiss. Il a ajouté également qu’il n’appréciait pas les medleys, comme celui qui clôt l’album. Celui de fin d’Abbey road est pourtant exceptionnel... Comme quoi les goûts…

Dans Red rose speedway,  j’apprécie la douce « little lamb/dragonfly » où McCartney explique à sa fille :
« I have no answer for you little lamb
I can help you out, but I cannot help you in
Sometimes you think that life is hard
And this is only one of them »

Certains voient dans cette chanson un appel à la réconciliation avec John Lennon :
« How did two rights make a wrong
Since you've gone I never know 
I go on but I miss you so
in my heart I feel the pain
keeps coming back again »

Sinon, j'aime bien le dynamisme des chansons Big Barn bed et The mess. Ou la curieuse Loup qui rappelle Les Pink Floyd.

Chansons de l’album Red rose speedway :
Big barn bed
My love
Get on the right thing
Little lamb dragonfly
Face B :
Single pigeon
When the night
Loup
Medley hold me tight
Bonus :
C moon
Hi hi hi
The mess

Et vous, laquelle de ces chansons préférez-vous ?

 

14/05/2015

3ème album de McCartney : Wild life

wild life.jpgMoins d’un mois avant le concert de McCartney et je n’ai évoqué que deux albums ! Electra réclame la suite…
On en était resté à Ram et le règlement de comptes avec Lennon par chansons interposées. « Too many people preaching pratices, that was your last mistake » « I thought you was my friend, but you let me down » Ce à quoi Lennon répond « How do you sleep ? The only thing you done was "yesterday»

Wild life est le premier album de McCartney avec son nouveau groupe, les Wings. Il sort en 1971, six mois après Ram et est enregistré en seulement 15 jours (prolifique le Paulo). Les relations sont toujours tendues entre les deux anciens amis. Macca en parle encore à travers des paroles désenchantées, mais son appel à la réconciliation ne sera pas écouté. 40 ans après, à chaque concert, McCartney rend hommage à Lennon. Croyant deviner quelle sera la chanson qu’il va jouer, un crétin dans l’assemblée interrompt toujours son discours en criant : « Dear friend ! » Evidemment que non, pourquoi choisir une chanson aussi amère, où Paul demande à John :
« is this really the borderline ? Does it really mean so much to you ?
Are you a fool or is it true ? » (McCartney chante en fait l'émouvante « Here today » et chiale à chaque fois, comme ici à l'Olympia, j'y étais.)

Dear friend semble la seule évocation de Lennon, en fin d’album. On sent néanmoins la colère de Macca dans des chansons enragées qui lui sont peu habituelles, comme Mumbo que j’aime beaucoup, qui ouvre le disque, où il crie à pleins poumons.
Dans la chanson titre, Wild life, il proteste pour défendre les droits des animaux. On raconte que McCartney est devenu végétarien en regardant ses agneaux gambader dans son pré… Il a lancé récemment le « meat free Mondays » le lundi sans viande : «Si vous arrivez à ne pas manger de viande un jour par semaine, je suis convaincu que nous pourrons changer les choses » (vous savez que l’élevage intensif est l’une des principales causes de pollution, de déforestation donc de dégradation de l’environnement. J'essaie de manger de la viande une seule fois par semaine...)

And, man, you just got to care
Wild life, what's gonna happen to
Wild life, the animals in the zoo?
Voir en lien le court-métrage d'animation oscarisé de Nick Park (Wallace et Groomit), L'avis des animaux)

Bip Bop est une chanson beaucoup plus légère et joyeuse, on lui reproche d’ailleurs sa simplicité et son air entêtant. Elle a pourtant inspiré Alain Souchon pour son tube « J’ai 10 ans » !
McCartney continue dans Wild life ses « Silly love songs », comme Some people never know, I am your singer et Tomorrow, que je chante en duo avec mon frère au piano :
« No one else will ever see
How much faith you have in me
Only fools would disagree that it's so
Some people never know »

« Oh, baby, don't you let me down tomorrow
Holding hands we both abandon sorrow... »

Chansons de l'album Wild life :
macca meat free.jpg

Mumbo
Bip Bop
Love is strange
Wild life

Face B :
Some people never know
I am your singer
Bip Bop link
Tomorrow
Dear friend

Et vous, laquelle de ces chansons préférez-vous ?


01/04/2015

2ème album de McCartney : Ram, règlement de comptes avec Lennon

ram macca.jpgLe disque sort en 1971, un an après le précédent, McCartney (voir billet en lien). Le chanteur se remet toujours mal de la fin des Beatles et des soucis financiers qui s’en suivent. Mais cette fois-ci, plutôt que d’évoquer gentiment son amour pour Linda et sa famille, il parle de ses rancœurs, en lançant des piques contre John Lennon dans ses chansons :

Ainsi, dans l’excellente Too many people qui ouvre l’album :
Too many people going underground
Too many reaching for a piece of cake
Too many people pulled and pushed around
Too many waiting for that lucky break

That was your first mistake
You took your lucky break and broke it in two
Now what can be done for you?
You broke it in two

macca lennon.jpgToo many people sharing party lines
Too many people ever sleeping late
Too many people paying parking fines
Too many hungry people losing weight

That was your first mistake
You took your lucky break and broke it in two
Now what can be done for you?
You broke it in two

Too many people preaching practices
Don't let them tell you what you wanna be
Too many people holding back
This is crazy, and baby, it's not like me

That was your last mistake
I find my love awake and waiting to be
Now what can be done for you?
She's waiting for me

McCartney s’explique : « Je trouvais que John et Yoko disaient à tout le monde ce que l'on devait faire, d'où la phrase Too many people preaching practices. Ça m'enrageait de les voir agir ainsi. »

Dans la chanson Three legs, Paulo chante :
« I thought you was my friend, but you let me down, put my heart around the bend ».

La réponse de John ne se fait pas attendre. Il publie la même année son album Imagine, avec les paroles virulentes de How do you sleep ? :

macca lennon ram2.jpgSo Sgt. Pepper took you by surprise
You better see right through that mother's eyes
Those freaks was right when they said you was dead
The one mistake you made was in your head

How do you sleep ?
How do you sleep at night ?

You live with straights who tell you, you was king
Jump when your momma tell you anything
The only thing you done was yesterday
And since you've gone you're just another day

How do you sleep ?

A pretty face may last a year or two
But pretty soon they'll see what you can do
The sound you make is muzak to my ears
You must have learned something in all those years

John Lennon évoque entre autres la rumeur sur la mort de Mccartney : « ils ont raison, tu étais mort. »
Il ose dire que son ancien coéquipier n’a pas de talent ou du moins l’a perdu, en ayant composé une seule bonne chanson, Yesterday. Depuis qu’il a quitté le groupe, ses mélodies seraient médiocres (Another day, qui n’est effectivement pas sa meilleure) : « The only thing you done was yesterday, And since you've gone you're just another day » « le son que tu produis est de la musique d’ascenseur à mes oreilles » 

Lennon décrit McCartney comme un type sans caractère qui obéit aveuglément à sa mère. Or la mère de McCartney, Mary, est morte subitement lorsqu’il avait 14 ans, et il ne s’en est jamais remis. 
Presque 60 ans après, lorsqu’un fan lui pose la question via son site : « "Que feriez-vous si vous aviez une machine à remonter le temps ?" Paul répond : "Je passerais plus de temps avec ma mère" :
"Quand elle est morte, l'une des difficultés que j'ai rencontrée, c'est d'avoir de plus en plus de mal à me souvenir de son visage (…) Elle m'est apparue dans un rêve, je distinguais parfaitement son visage, particulièrement son regard. Et très doucement, très rassurante, elle m'a dit : 'Let it be.' C'était adorable. Je me suis levé avec ce sentiment de bien-être. C'était comme si elle avait choisi son moment, alors que je traversais une période difficile (1969, fin des Beatles) pour m'apparaître et me dire : 'Détends-toi, arrête de te battre contre tout, laisse-toi porter'. J'écris des chansons alors je suis allé à mon piano et ça m'est venu : 
"When I find myself in times of trouble
mother Mary comes to me
Speaking words of wisdom, let it be."

La même année, McCartney voit naître son premier enfant, une fille. Il la nommera Mary, comme sa mère…
Peut-être qu’en citant la mère de McCartney, Lennon vise en fait Linda, la femme qu’il vient d’épouser. Il peut parler, tout le monde reproche à Lennon de s’être laissé influencer par Yoko Ono !

Evidemment, je déteste How do you sleep, car je suis Peace and love moi, pourquoi les ex meilleurs amis du monde devraient-ils se détester ? 

macca lennon ram.jpgSur la couverture de Ram, Macca agrippe les cornes d’un bélier (ram). Je sais c’est un peu incongru, il avait dû abuser de la fumette. Lennon parodie la photo sur son album Imagine en empoignant un…cochon. Sur le recto de la pochette de Ram, on voit aussi des scarabées (Beatles) copuler…

Après l’amour, la haine. Mais pourquoi ces chamailleries mesquines ? Les gars vous êtes des génies, vous avez créé le groupe qui reste encore 50 ans après le plus grand du monde, vous avez inventé des chansons formidables. Pourquoi laver son linge sale en public ? Un peu de respect pour votre passé commun, vos 13 années d’amitié, toute votre jeunesse !

Ram est généralement considéré par les fans comme moi comme le meilleur album de McCartney. Je trouve la chanson titre magnifique et elle est l’une de mes préférées : 

Ram on, give your heart to somebody
Soon right away…

J’adore également Smile away, qui est un peu mon hymne de vie : être décontenancé par une remarque désobligeante, mais le prendre avec humour et sourire. Comme il m’est arrivé ici sur le billet à lire en lien.

I was walking down the street the other day
Who did I meet?
I met a friend of mine and he did say
"Man, I can smell your feet a mile away"

Smile away, smile away, smile away
Yeah, smile away !

Je chante aussi très souvent Heart of the country, ode à la campagne :

macca ram scarabées.jpgI look high, I look low
I'm lookin' everywhere I go
Lookin' for a home
In the heart of the country

I'm gonna move, I'm gonna go
I'm gonna tell everyone I know
Lookin' for a home
In the heart of the country

Heart of the country
Where the holy people grow
Heart of the country
Smell the grass in the meadow

Want horse, I want sheep
I want to get me a good night's sleep
Livin' in a home
In the heart of the country

J’aime beaucoup les étonnantes Uncle Albert et Monkberry Moon delight. Cette dernière reste impossible à chanter car McCartney hurle et écorche sa voix. On sent bien sa colère en l’écoutant…

J’apprécie les douces Long Haired lady et surtout The back seat of my car. Bref, j’aime tout l’album ! Malheureusement ce crétin Paul ne le joue quasiment jamais. Le maccaclub et moi avons pourtant hurlé "Ram on !" lors du dernier concert pour qu'il l'interprète (voir notre complot en lien). Niet. Mais le lendemain, il la jouait en Finlande... Aurons-nous enfin la chance de l'écouter ? C'est en France que McCartney remplit le plus les salles, fera t-il enfin plaisir à ses fans ? Réponse le 11 juin... En revanche, il joue toujours Another day, Yesterday et Let it be.

Chansons de l'album Ram :

Too many people
3 legs
Ram on
Dear boy
Uncle Albert/Admiral Halsey
Smile away
Heart of the country
Monkberry moon delight
Eat at home
Long haired lady
Ram on (reprise)
The back seat of my car

Bonus :
Another day
Oh woman oh why

Et vous, quelle chanson préférez-vous ? Electra, dis-moi que tu en aimes une hein ?

 

18/03/2015

1er album de McCartney : McCartney

macca album mccartney.jpgIl a dû cogiter longtemps avant de trouver le titre. L’album McCartney paraît en 1970, en même temps que Let it be, le dernier disque des Beatles. A cette occasion, Paul annonce la séparation du groupe, qui s'est produite en fait six mois auparavant. On dira alors que Macca est à l’origine de la rupture, mais il expliquera « Je n'ai pas quitté les Beatles. Mais personne ne veut être celui qui annonce que la fête est finie. »

Après la fin difficile du groupe légendaire, McCartney se réfugie dans sa maison en Ecosse, avec sa femme Linda qu’il a épousée en 1969, et leur premier enfant, Mary. Il imagine ces chansons, en jouant lui-même tous les instruments. Cela se ressent dans la simplicité des arrangements "maison", reproche que l’on peut faire à cet album intimiste. Il fait également tous les chœurs avec Linda. Il lui apprend à jouer du clavier pour l’accompagner. « Elle est une épaule sur laquelle se reposer, un deuxième avis, et une photographe renommée. Plus que tout cela, elle croit en moi, constamment. »

McCartney lui consacre ainsi la première chanson de l’album, The lovely Linda, et la plus belle, qu’il joue à tous ses concerts, Maybe I’m amazed. On l’entendra forcément au stade de France en juin :

Maybe I'm amazed at the way you love me all the time
Maybe I'm afraid of the way I love you
Maybe I'm amazed at the the way you pulled me out of time
You hung me on a line
Maybe I'm amazed at the way I really need you

Baby I'm a man and maybe I'm a lonely man
Who's in the middle of something
That he doesn't really understand
Baby I'm a man and maybe you're the only woman
Who could ever help me
Baby won't you help me to understand

Maybe I'm amazed at the way you're with me all the time
Maybe I'm afraid of the way I leave you
Maybe I'm amazed at the way you help me sing my song
You right me when I'm wrong
Maybe I'm amazed at the way I really need you

A part Maybe I’m amazed, ma chanson préférée de l’album est Every night, une ballade toute simple que je chante très souvent. Je sévissais encore ce matin au travail, me croyant seule… Jusqu’à ce qu’un collègue surgisse de derrière une étagère : « mais c’est toi qui chante comme ça ?! J’ai cru que c’était un mec ! » Je me demande comment je dois le prendre. C’est vrai que je chante avec une voix plus grave, en imitant un crooner sur « believe mama ! » J’ai beaucoup de mal à interpréter des chansons de femmes. Je suis incapable de chanter du Mylène Farmer, sa voix est beaucoup trop aiguë ! Je suis un homme, je suis un homme, quoi de plus naturel en somme.

Every night I just want to go out, 
Get out of my head 
Every day I don't want to get up, 
Get out of my bed 
Every night I want to play out 
And every day I want to do
But tonight I just want to stay in 
And be with you. 

Every day I lean on a lamp post, 
I'm wasting my time
Every night I lay on a pillow, 
I'm resting my mind 
Every morning brings a new day 
Every night that day is through 
But tonight I just want to stay in 
And be with you. 
Believe me mama !

Autre chanson que je chante plusieurs fois par semaine, la plus triste de McCartney avec Here today (hommage à John Lennon lors de sa mort) : Junk. Je la chante aussi au boulot, mais si un collègue me surprend, je pense qu’il préviendra le chef « attention Papillote veut saper le moral des troupes. On va déposer un arrêt de travail pour dépression ».
Yvan Attal utilise cette chanson mélancolique dans Do not disturb, seul point que j’ai retenu du film.
J’aime aussi Teddy boy, composée comme Junk du temps des Beatles. (voir musique et paroles en lien), et Man we was lonely.

La pochette de l'album représente des cerises que l'on a trempées dans un bol de sirop (de sang ?) Elle fait référence à l'expression "life is a bowl of cherries" pour dire que la vie est belle, mais utilisée ironiquement par ces pince-sans-rire d'Anglais. On sent qu'avec la fin des Beatles, ce n'était pas une période facile pour McCartney. Il avait besoin de se retrouver dans l'intimité et la simplicité de sa famille, avec un album minimaliste loin des arrangements grandioses de Sergent Peppers par exemple.

Chansons de l’album McCartney :

The lovely Linda
That would be something
Valentine day
Every night
Hot as sun / glasses
Junk
Man we was lonely
Oo you
Momma miss america
Teddy boy
Singalong junk
Maybe I’m amazed
Kreen-Akrore

Et vous, appréciez-vous ces chansons ? Laquelle préférez-vous ?

 

Bientôt, deuxième album de McCartney en solo : Ram. Courage Electra, plus qu’une … vingtaine (niark niark)

15/03/2015

Paul McCartney en concert !!!

macca out there.jpg

Stuck inside these four walls
Sent inside forever
Never seeing no one
Nice again, like you
Macca ! you, Macca !

If I ever get out ot here
thought of giving it all away
to a registered charity
all I need is a pint of day
If I ever get out of here
If we ever get out of here

Well the rain exploded with a mighty crash
As we fell into the sun
And the first one said to the second one there :
"I hope you're having fun !!!"

BAND ON THE RUN !!!

J'AI MES PLACES !!!!!!!
Vous n'avez pas fini d'en entendre parler... (désolée Electra)

Macca est un tantinet photoshopé sur la photo non ? ou alors pépé de 72 ans a abusé du botox.
Le titre de cette vidéo BFM : 80 000 places vendues en moins de deux heures. Quand on l'écoute, c'est en fait la moitié qui est partie si vite... Je me suis précipitée comme d'habitude pour en avoir en pré vente, il ne restait plus que des sièges au fond du stade. Le lendemain, pour la vente officielle, des places étaient remises à disposition dans toutes les catégories : j'aurai pu en obtenir de bien meilleures. Tant pis, l'important c'est d'y être. Le stade de France comporte plus de 81 000 places, elles n'allaient pas partir aussi vites que celles de Bercy qui en possède 17 000. Lors du concert de 2009 en lien ici, elles ont été vendues en 2 minutes 40...
Je verrai donc Macca de très loin, mais je m'en fiche, je l'ai déjà eu à 10 mètres de moi lors du concert mythique à l'Olympia en 2007, cette petite salle de 1800 places !

Peu avant de savoir que McCartney serait en concert en 2009, je racontais ici le concert de 2007. Et là, 15 jours avant d'apprendre la nouvelle du stade de France, je parle sur le blog de ma passion pour Les Beatles et Macca. Dès que je consacre un article à Paulo, il fait un concert. Je dis ça, je dis rien. 

En attendant le stade de France, vous pouvez relire mes nombreux billets sur les concerts, dont mon attente de 10h30 dès 6h du matin devant l'Olympia, et mon périple pour obtenir des places en 2011. Je compte aussi poster mes chansons préférées de Paulo, album par album. (re-désolée Electra).

 

22/02/2015

Les Beatles, les sixties et moi

many years macca.jpgTitre de la biographie de Paul McCartney, que je recommande aux fans.
J’ai commencé un billet sur les victoires de la musique, puis j’ai voulu parler d’abord des chanteurs que j’aime. J’ai donc pondu un roman que je débute aujourd’hui :
Dans mon collège fou fou fou fou où tout le monde est fou, j’étais la seule à aimer les Beatles. J’affirmais avec passion comme d’habitude, que les Fab four composaient et resteraient le meilleur groupe du monde, tandis que les musiques de mes camarades ne survivraient pas à la postérité. Je l’ai raconté récemment à une amie qui n’en revenait pas : « Tout le monde aime les Beatles pourtant ! » Eh bien non, je subissais des collégiens dégénérés. Je me sentais vraiment seule contre tous. Je doutais : « est-il possible que je sois la seule à avoir un cerveau du goût et qu’ils aient tous tort ? La majorité a-t-elle toujours raison ? » Ils écoutaient la techno à la mode. Dans le car qui nous emmenait à la piscine, les filles chantaient à tue-tête Mariah Carey ou Céline Dion. Un supplice pire pour moi que la douche collective.

En 6ème, la prof d’anglais nous a fait apprendre Hello Goodbye, car ses paroles d’une simplicité enfantine se retenaient facilement par des débutants. Les élèves se sont moqués de moi pendant des semaines et depuis je déteste cette chanson. Lors de son dernier concert à Bercy en 2011, McCartney a commencé par Hello Goodbye… mais il a superbement terminé par le medley de fin d’Abbey road.
En 4ème, rebelote, Pour nous apprendre les temps particuliers du  futur, la même prof nous présente When I’m sixty four. C’est une chanson rétro, hommage au père de McCartney qui appréciait le ragtime. Les élèves (je me suis coltinée ces boulets pendant 4 ans) me reprochaient : « comment tu peux écouter une merde pareille ? »

 Au lycée, j’ai réussi à convertir une seule personne à ma religion, mais je prêchais déjà un croyant : le type était fan des Beatles et de John Lennon, mais ne connaissait pas Macca chéri ! C’est toujours comme ça : les gens préfèrent Lennon et son image de rebelle assassiné en pleine gloire. McCartney, « le Beatle gentil » et plus tranquille, ne fait pas rêver. J’ai prêté au gars mes disques préférés, Band on the run (on m'entend hurler de joie sur cette vidéo du concert à l'Olympia) et surtout Ram. Il était épaté « mais c’est super en fait ! » Ben oui, Paulo était un génie avec les Beatles, il a composé la majeure partie des titres de Sergent Peppers, le meilleur album, pourquoi son talent se serait-il amoindri ensuite ?

A la fac, j’ai justement prêté Sergent peppers lonely hearts club band à mon copain au tout début de notre relation (le truc de base). « Fais attention, c’est le CD de mon frère ».  Il me l’a rendu avec la boite rayée, en me disant « j’ai pas accroché, j’ai trouvé ça vieux ». J’aurais dû le larguer direct. Plus de 10 ans après, mon frère m’avoue ce weekend : « à l’époque y avait l’autre, ton meilleur pote, j’aurais préféré que tu sortes avec. Lui au moins, il aimait les Beatles et était guitariste, on avait des points communs ! » Je l’ai pourtant perdu de vue après la fac à Lyon, et je l’ai recroisé des années plus tard à… Bercy, au milieu de 17 000 personnes, au concert de… McCartney ! Aujourd’hui, il habite en Angleterre, est toujours musicien et en couple avec sa chanteuse.

Avec le blog, j’ai enfin pu faire connaître et apprécier les Beatles et des chansons de McCartney méconnues à certains lecteurs, dont une à même crée un blog de fans. Comme quoi il n’est jamais trop tard !
Demain, je tenterai de vous convertir à mes autres religions : Souchon, William Sheller et Polnareff. Le premier, ça devrait être facile, pour Michou, je trouverai bien quelques disciples.

Suite demain

 

 

18/08/2014

Quiz musique : les résultats

quiz culture générale, musique, paul mccartney, beatlesEncore un quiz très facile, toujours autour du même genre de musique : comme vous le savez mémé s'est arrêtée aux années 60 et à radio Nostalgie. Une question sur McCartney, et une sur la musique de films, évidemment...

1) De quelle nationalité est David Bowie ?
a) anglaise
b) canadienne
c) américaine
d) irlandaise
e) martienne
bis : citez l'une de ses chansons : Rock n' roll suicide, Five years, Ashes to ashes...

2) A quel groupe doit-on l’album intitulé L.A Woman ?
a) Pink Floyd
b) The Beatles
c) The Rolling stones
d) The Doors

3) Qui chante : « Mais qui t’a cassé ta boule de cristal ? Cassé tes envies, rendu banal ? »
a) Christophe
b) Michel Delpech
c) Michel Polnareff
d) Alain Souchon
Bis : Quel est le titre de la chanson ? 
Le bagad de Lann Bihoué.

4) Lequel de ces artistes est encore en vie ?
a) Gilbert Bécaud
b) George Moustaki
c) Salvatore Adamo
d) Henri Salvador
Adamo a 70 ans.

5) Qui est Robert Zimmerman ?
a) Eddy Mitchell
b) Bob Dylan
c) John Lennon
d) Robbie Williams
bis : Citez l’une de ses chansons
Knock’in on heaven’s door, Like a rolling stone, Hurricane…

6) Replacez la chanson avec le groupe qui l’interprétait :
a) Pinball wizard                      A) The Kinks
b) All day and All the night       B) Jefferson Airplane
c) Stairway to heaven             C) Led Zeppelin
d) Somebody to love               D) The Who
a)D - b)A – c)C – d)B

7) Quelle musique de film n’a pas été composée par Vladimir Cosma ?
a) Le château de ma mère, film d’Yves Robert
b) La septième cible, film  de Claude Pinoteau
c) Le grand blond avec une chaussure noire d'Yves Robert
d) Les choses de la vie de Claude Sautet
Question bis : Qui est l’auteur de la chanson restante ?
Les choses de la vie, la chanson d'Hélène de Philippe Sarde, j'en parle souvent...

8) Replacez la chanson avec le chanteur qui l’interprète :
a) Le paradis blanc              A) Christophe
b) Les paradis perdus          B) Michel Berger
c) On ira tous au paradis     C) Michel Polnareff
a) B – b)A– c)C

9) Quel est le vrai nom de Johnny Hallyday ?
Jean-Philippe Smet.

10) Laquelle de ces chansons n’a pas été écrite par Paul McCartney ?
a) Live and let die
b) I wanna be your man
c) Lady Jane 
d) Lady Madonna
Qui l’a écrite ?
Lady Jane, des Rollings Stones, Mick Jagger et Keith Richards. I wanna be your man est l’un des premiers tubes des Rollings Stones, mais il leur a été offert par Paul McCartney. Vous pouvez comparer les deux versions : déjà je n'aime pas trop la chanson, mais je préfère largement la version des Beatles, plus "musclée".

Alors, combien de bonnes réponses ?

 

14/08/2014

Vos devoirs de vacances : quiz musique

paul-mccartney.jpgEncore un quiz très facile, autour du même genre de musique : comme vous le savez mémé s'est arrêtée aux années 60 et à radio Nostalgie. Une question sur McCartney, et une sur la musique de films, évidemment...

1) De quelle nationalité est David Bowie ?
a) anglaise
b) canadienne
c) américaine
d) irlandaise
e) martienne
bis : citez l'une de ses chansons

2) A quel groupe doit-on l’album intitulé L.A Woman ?
a) Pink Floyd
b) The Beatles
c) The Rolling stones
d) The Doors

3) Qui chante : « Mais qui t’a cassé ta boule de cristal ? Cassé tes envies, rendu banal ? »
a) Christophe
b) Michel Delpech
c) Michel Polnareff
d) Alain Souchon
Bis : Quel est le titre de la chanson ?

4) Lequel de ces artistes est encore en vie ?
a) Gilbert Bécaud
b) George Moustaki
c) Salvatore Adamo
d) Henri Salvador

5) Qui est Robert Zimmerman ?
a) Eddy Mitchell
b) Bob Dylan
c) John Lennon
d) Robbie Williams
bis : Citez l’une de ses chansons

6) Replacez la chanson avec le groupe qui l’interprétait :
a) Pinball wizard                       A) The Kinks
b) All day and All the night        B) Jefferson Airplane
c) Stairway to heaven              C) Led Zeppelin
d)Somebody to love                 D) The Who

7) Quelle musique de film n’a pas été composée par Vladimir Cosma ?
a) Le château de ma mère, film d’Yves Robert
b) La septième cible, film de Claude Pinoteau
c) Le grand blond avec une chaussure noire, D'Yves Robert
d) Les choses de la vie, film de Claude Sautet
Question bis : Qui est l’auteur de la chanson restante ?

8) Replacez la chanson avec le chanteur qui l’interprète :
a) Le paradis blanc            A) Christophe
b) Les paradis perdus        B) Michel Berger
c) On ira tous au paradis   C) Michel Polnareff

9) Quel est le vrai nom de Johnny Hallyday ?

10) Laquelle de ces chansons n’a pas été écrite par Paul McCartney ?
a) Live and let die
b) I wanna be your man
c) Lady Jane 
d) Lady Madonna
Qui l’a écrite ?

A vous de jouer !
Vous pouvez donner vos réponses dans les commentaires, ou les envoyer par la rubrique "me contacter". Résultat lundi.