Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/09/2015

David Bowie à la Philharmonie de Paris

bowie expo.jpegPas en concert hein, ne vous précipitez pas pour acheter vos billets. Juste une expo sur lui. Ne cherchez pas à y aller : c'était jusqu'en juin, mémé et son éternel train de retard... Consolez-vous, vous n'avez rien raté.

Déception pour cette expo très attendue. On porte un casque, dans lequel on entend divers extraits d’interview, en v.o non traduite. Mémé parle anglais comme une vache espagnole, donc je ne comprends pas tout. Je lis tranquillement des articles de journaux, qui me demandent des efforts de concentration, car il ne peut pas être né en France et avoir des documents rédigés en français comme tout le monde ? Ajouté à ça j’ai Bowie qui me baragouine dans les oreilles : trop d’infos pour mon petit cerveau. Plus tard je passe devant un écran, et je comprends qu’en fait j’avais déclenché la bande son d’un documentaire, et que le même discours revenait en boucle dans le casque …

Beaucoup de confusion, confirmée dans la salle principale, où tout est mélangé. Des chansons diffusées dans la salle, et d’autres en même temps dans le casque ! Ils veulent nous rendre schizo ou quoi ? D’intéressants costumes de scènes excentriques sont mêlés à des objets anodins (un mouchoir en papier sur lequel Bowie a essuyé son rouge à lèvres après un concert, euh ?) On sent qu'ils n'avaient pas beaucoup de documents pour l'enfance et les débuts du musicien, manque qu'ils comblent comme ils peuvent avec des coupures de journaux anecdotiques.

De plus, je ne connais pas autant ce chanteur que les Beatles, pourtant  cette exposition ne m’a pas appris grand-chose…

- Jean-Paul Gaultier, Grand palais

david bowie,expositions parisEncore des costumes excentriques. 130 vêtements « qui restent toujours dans le bon goût et la décence » selon un panneau explicatif. Euh, le pantalon de mec avec une tête de tigre sur l’entrejambe ? Les corsets aux seins comme des obus ? Puis on en rencontre souvent dans la rue, c’est délicat et discret, « ça va avec tout » parfait pour se rendre au bureau. Je préfère sa marinière classique, mais c’était très sympa de voir ses costumes extravagants et immettables (à moins de s’appeler Madonna ou Mylène Farmer, pour lesquelles Gaultier a confectionné des tenues de scène). J’étais quand même bien contente de ne pas payer (13 euros !) et de subir la longue file d’attente (une heure !)

Demain, suite des expos avec une visite du Panthéon qui m'a enchantée 

 

01/12/2014

Bilan "je suis culturée" de novembre

interstellar.jpgEnfin, je fais mon bilan à temps ! En revanche, à cause de mon hibernation peut-être, je m’aperçois que j’ai baissé le rendement niveau sorties ce mois-ci. J’ai aussi vu beaucoup moins de films et de documentaires, car je capte enfin Canalsat à la demande. J’ai accès à des centaines de programmes, l’embarras du choix, et le temps que j’en sélectionne un, la soirée est déjà bien avancée.

 9 Films au cinéma :

 Coup de cœur :
- Interstellar de Christopher Nolan

 - Respire de Mélanie Laurent
- La french de Cédric Jimenez, sortie le 3 décembre
- L’incomprise de Asia Argento
- Canada Morrison de Mathias Lucchesi
- L’homme du peuple de Andrezj Wajda
- Eden de Mia Hansen-Love
- Men women and children de Jason Reitman, sortie le 10 décembre
- Nature de Patrick Morris et Neil Nightingale, sortie le 24 décembre
Prochain film prévu : Hunger Games

 28 Films à la télé :

 sorties à paris, cinéma, télé, expositions parisCoup de cœur Canal+ :
- Rebelle de Mark Andrews
Prochain film prévu : Suzanne

 4 Documentaires :

 Coup de cœur :
- Twenty feet from stardom de Morgan Neville

 - Philippe Sarde, un voyage musical dans l’histoire du cinéma
Renaud, les raisons de la colère
- Churchill
Prochain documentaire prévu : Les artistes sous l’occupation

 2 Séries :

sorties à paris, cinéma, télé, expositions paris Coup de cœur :
- The Americans saison 2, canal +

 - The affair, canal +
Prochaine série prévue : Gomorra, Canal+

2 Concerts :

 Coup de cœur :
- Archimède, Le divan du monde

- soirée Eden, le Queen, Dj, Sven Love
Prochain concert prévu : Ez3echiel, Le Bataclan

3 Spectacles :

 Coup de cœur :
- Fuis moi je te suis, Comédie des boulevards

 - Born to be in live, Théâtre du petit gymnase
- Des gens intelligents, Théâtre de Paris
Prochain spectacle prévu : King Kong théorie

 sorties à paris, cinéma, télé, expositions paris1 exposition :

- Paul McCarthy, Chocolate factory, La monnaie de Paris, jusqu'au 4 janvier

Et vous, qu’avez-vous vu en novembre ?

 

 

03/02/2012

Questions pour un champion

marilyn fragments.jpg(un titre à la con)  Baz'art m'a tagguée !

Attrapez le livre le plus proche, allez à la page 18, écrivez la quatrième phrase:
« Le cauchemar est à présent réalité, ou vice-versa. »
Euh… Ce n’est pas un signe, hein ? Ou alors je compte la première phrase, qui commençait à la page précédente ? Ce serait alors : « Le papillon se retrouve dans la même situation que Warburg : enfermé dans une cage ».
Le livre : Fragments, les carnets de Marilyn Monroe.

Sans vérifier, devinez l’heure:
20h48
Vérifiez :    
20h53

Que portez vous ?
Comme Filou, mémé est frileuse et écolo. J’ai déjà décrit mes tenues de combats pour affronter l’hiver. Là, dans mon studio pas isolé chauffé à l’électricité, je porte deux t-shirts à manches longues, un pull à col roulé, une veste, un peignoir et un châle par-dessus. Parfois je rajoute un plaid, mais le poids des couches de vêtements me fait mal aux épaules… Véridique… j’ai aussi une couverture autour des jambes. Et je bois ma soupe maison (poireaux, carottes, navets, patates). Quand je vous dis que je suis une mémé.

Avant de répondre à ce questionnaire que regardiez-vous ?
Télérama sortir, car mon frère a trouvé que -25 degrés prévus avec les rafales de vent pour le weekend, c’était le bon moment pour venir sur Paris. Je pense lui proposer le salon « rétromobile » comme ça je pourrai m’en dispenser (j’aime pas les voitures) et continuer à hiberner.

Quel bruit entendez-vous à part celui de votre ordinateur ?
Les jeunes un peu saouls qui rigolent ou s’engueulent dans la rue comme tous les vendredis soirs (heureusement que je m’endors rarement avant 2h du mat, je déteste être réveillée). Les gens stationnent toujours sous ma fenêtre pour discuter et téléphoner, car il s’y trouve un grand bac à fleurs sur le bord duquel ils peuvent s’asseoir (et enterrer leurs clopes dans les géraniums). Je connais toute la vie sentimentale de Mohamed et sa copine, elle est palpitante.

Quand êtes-vous sorti pour la dernière fois, qu’avez vous fait ?
Mémé, sortir ? Je vous rappelle que j’hiberne jusqu’en mars. Cet aprem, mémé à son grand regret a dû aller à la pharmacie renouveler ses médicaments (ça faisait déjà un jour que je ne les prenais plus par flemme de sortir), mais c’est la peur de manquer de chocolat qui m’a décidé à affronter le froid (je me suis trompée, j’ai acheté du chocolat au lait. Comme je trouve qu’il faut en manger beaucoup pour sentir le goût, contrairement au noir 70 % de cacao dont j’ai l’habitude, ben… j’en ai déjà mangé les ¾... J’ai une réputation d’estomac sur pattes à tenir.)
Non en réalité, bonne résolution de l’année, je suis souvent sortie en janvier : 4 visites guidées dans Paris, offertes par une amie pour mon anniversaire (Paris hanté, Paris au Moyen age, le père Lachaise et les plus beaux ponts de la capitale), trois expos (Sempé, Munch et la danse à Beaubourg), un concert, le défilé du nouvel an chinois, un Grand journal. C’est fou, hein, pour une mémé ourse ? C’est pour ça qu’il neige, désolée.

Avez-vous rêvé cette nuit ?
Oui, que j’étais invitée par une famille (je ne sais pas laquelle) dans leur maison de campagne au bord de la mer. On y allait en voiture, en arrivant, je voyais l’immense ciel bleu, les falaises et les plages de galets, et je m’exclamais : « oh, déjà ! On ne met que deux heures ! Et il fait super beau ici, c’est fou ! On pourra revenir tous les week-ends c’est génial ! » Et là je me réveille. Et je me retrouve dans la grisaille parisienne où il fait -12 degrés.

Quand avez-vous ri pour la dernière fois ?
Je ne ris jamais, je suis très sérieuse comme fille, enfin voyons. En plus c’est vrai, je ne ris pas aux éclats tous les jours, je souris ou pouffe à une blague plutôt, souvent, mais un vrai rire… Dans les années 40 les gens estimaient rire une quinzaine de minutes par jour, et aujourd’hui plus qu’une seule... (Ces chiffres m’ont marquée mais ne me demandez pas d’où je les sors, ils sont déjà vieux.)

Qu’y a t il sur les murs de la pièce où vous êtes ?
Au dessus de ma tête, la photo d’un soleil couchant agrandie en toile, cadeau gagné chez LMO avec les billets sur mes souvenirs de vacances, écrits ici et ..
Juste à côté de l’écran d’ordi, l’autocollant du Petit Journal et l’autographe de Yann Barthès. Je n’en aurai pas demandé, peur de paraître une ridicule groupie, mais quand j’ai vu ma voisine sortir un beau carton bien préparé et quémander un petit mot, j’ai fait le mouton, j’ai sauté sur l’occasion. J’ai donc tendu le premier bout de papier tout chiffonné trouvé au fond de ma poche. Quand Yann m’a demandé « c’est pour qui ? », j’ai répondu « pour moi » au lieu de donner mon nom. (Il s’est un tantinet foutu de ma gueule, j’aime faire bonne impression).
Sur le mur opposé, on voit les reproductions de la dame à la licorne : six toiles du Moyen Age symbolisant les 5 sens, plus un sixième (mais mémé n’arrive pas à retrouver les symboles). Sur le mur de côté, une tenture d’Amano. Sur ma porte, un calendrier de Klimt. Mes murs ne sont pas trop chargés pour ne pas étouffer le studio qui est déjà bien petit.

Et vous, qu'auriez-vous répondu ? Suite bientôt