Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/07/2011

A la télé cette semaine : Harry, Tanguy, Le nouveau monde, Nous irons tous au paradis, Voyage au bout de l'enfer

harry bien.jpgCette semaine,  Harry et Tanguy s'incrustent dans un foyer, tandis que des colons partent vers le nouveau monde, certains achètent une maison au paradis et d'autres voyagent en enfer...

Ce soir à 20h40, NT1 diffuse Harry, un ami qui vous veut du bien. Le titre est ironique bien sûr, « fallait pas l’inviter » comme dirait Muller. Un couple en crise rencontre par hasard un ancien camarade de classe du mari. L’ami se souvient que l’époux avait du talent pour l’écriture, qu’il a laissé dépérir face au quotidien, le mariage, les enfants. Harry remédie à ce problème…
La première fois que j’ai vu ce film, très apprécié des critiques ciné, j’ai été décontenancé par le mélange des genres : comédie, puis film angoissant, thriller… mais c’est le but recherché par le réalisateur, Dominick Moll, (son Lemming aux frontières du fantastique est tout aussi déroutant). Les acteurs choisis renforcent ce sentiment étrange, car je les ai toujours trouvés entre deux eaux, ils me mettent un peu mal à l’aise et/ou je ne les apprécie pas spécialement : Sergi Lopez a reçu un césar pour sa prestation pleine d’ambiguïté, Laurent Lucas joue souvent dans des films bizarres (Calvaire, Dans ma peau).

nous irons tous au paradis.jpgA 22h40, TMC programme Nous irons tous au paradis, où l’on retrouve les quatre compères d’Un éléphant ça trompe énormément (ce film est rediffusé lundi sur NRJ12 à 20h35). Je préfère encore cette suite, les rebondissements et gags sont plus nombreux. Surtout, elle livre ma phrase culte, que je déclame quand je me retrouve prise en défaut, sans savoir donner d’explication, ou pour rire et détendre l’atmosphère :
« pourquoi  (au choix : t’es tout le temps en retard, mon boulot est nul, Régis est un con, il n’y a plus de chocolat …)»
Réponse emphatique, baratin pseudo philo à côté de la plaque: « - Vois-tu, quand le bateau de la vie est déjà loin sur la mer… »
Pour ne pas faire un flop, je ne sors cette citation qu’en présence des personnes qui la connaissent, c’est à dire un cercle restreint. Alors, aujourd’hui, si vous voulez faire partie du comité «  le bateau de la vie » voici la citation en intégralité, écoutez cette scène mise en lien....

Le héros, soupçonnant sa femme d’avoir un amant, fait croire qu’il part pour le travail dans les pays de l’est. Il emporte un énorme manteau de fourrure. Sa femme lui commande un taxi. Il donne sa direction : « vous tournez à gauche, à gauche et encore à gauche. -Mais ça nous ramène à notre point de départ ? - oui c’est cela. » En fait, Rochefort va espionner sa compagne depuis l’hôtel d’en face. L’épouse le surprend et pense que c’est lui qui la trompe. On entend alors la superbe voix de l’acteur :
« Vous qui pénétrez dans mon cœur, ne faites pas attention au désordre. Commotionné par ce renversement scandaleux des valeurs, j’éprouvais, à l’instant de dévoiler à Marthe les machinations que j’ourdissais en secret, j’éprouvais ce que Freud ou même un autre docteur aurait appelé un blocage… Je mentais sur le moment par quelques phrases dont la beauté littéraire ne faisait que gagner du temps sur des évènements dont je n’étais plus le maître :
Vois-tu Marthe, quand le bateau de la vie est déjà loin sur la mer, le capitaine doit savoir faire le point dans la tempête. Et pour cela il a parfois besoin de s’isoler, de prendre du recul avec l’équipage. Et, quand les étoiles… » La voix littéraire et décalée déclamée par Jean Rochefort♥♥♥ est irrésistible. Quel super acteur…

cinéma,télé,à la télé cette semaine,programme téléMardi, TF1 diffuse Tanguy d’Etienne Chatiliez, où un homme de 28 ans habite toujours chez ses parents. Ses géniteurs vont tout faire pour qu’il quitte enfin le nid… Ce film est si populaire qu’il a donné son nom aux adultes cohabitant avec leurs parents. Si dans cette comédie Tanguy a les moyens de quitter la maison familiale, certains ne peuvent pas se le permettre, à cause du chômage, des loyers trop élevés… Pour moi, ça a été l’inverse : c’est ma mère qui est partie de la résidence principale pour s’installer à l’âge de la retraite dans la maison de campagne, me laissant à l’époque l’appart HLM, au putain ce qu’il est bleme, et la môme du 8ème, le hasch elle aime. Je ne suis donc pas une Tanguy, mais j’aimerais bien ne pas le devenir à cause de mon chômage sans indemnité ou du loyer parisien exorbitant… Et vous, quel est votre rapport aux Tanguy ?

nouveau monde.jpgA la même heure, France 2 programme Le nouveau monde de Terrence Malick (The tree of life, Les moissons du ciel…) inspiré de l’histoire vraie de Pocahontas.  Aventures et amour impossible, plongée dans l’époque des colons et des Indiens du 17ème siècle… Un beau film, avec Colin Farrell et Christian Bale♥♥.

Jeudi, France 3 diffuse à 23h15 un classique : Voyage au bout de l’enfer de Michael Cimino. De Niro, Christopher Walken laissent leur petites amies pour partir en guerre au Vietnam. Avec la scène intense de la roulette russe. Mais pourquoi programmer ce film culte si tard et en VF ?

Comme documentaires qui ne donnent pas (trop) envie de se pendre, lundi à minuit ( !) France 3 parle du 36 quai des orfèvres.
Mercredi France 2 rediffuse le Faites entrer l’accusé sur la passionnante histoire de Valérie Subra, reprise dans le film de Tavernier, L’appât : cette fille séduisait des hommes riches, dans l’espoir qu’ils la fassent rentrer dans leur appartement. Une fois chose faite, elle laissait la porte ouverte pour que ses deux jeunes complices viennent soutirer de l’argent à la victime, sans conscience de la portée de leurs actes : « Je serai libérée pour noël ? »
Vendredi arte diffuse Young yakusa, où l’on apprend les rites et étapes à suivre pour rentrer dans la mafia nippone (non merci, suis pas trop tentée par cette carrière)

Et vous, appréciez-vous ces films ? Connaissez-vous des Tanguy ?
Petit quiz on connaît la chanson aussi…

26/07/2011

Les résultats des devoirs de vacances : quiz cinéma

cinéma, quiz cinéma, culturons nous gaiement1 ) Qui a inventé le cinéma ?
a)    Les frères Lumière
b)    Louis Blériot
c)    Louis de Broglie
d)    Nicéphore Niepce
Réponse a, très facile pour une Lyonnaise. J’aurai pu poser cette autre question : quel est le premier film et où a-t-il été tourné ?  A Lyon, en 1895, c’est « la sortie des usines Lumière », qui regroupent aujourd’hui l’institut du film, avec comme président Bertrand Tavernier, autre réalisateur Lyonnais.

2) Où habite Amélie Poulain ?
      a ) Dans le quartier de Montparnasse, à Paris
      b) à Montmartre
      c) à Montorgueil
2 bis : qui a composé la musique du film ?
Réponse b, la musique est de Yann Tiersen (je l’ai vu 3 fois en concert, c’était magique, en plus il joue plusieurs instruments simultanément !)

3) Gérard Depardieu n’a pas joué dans :
a)    La chèvre avec Pierre Richard
b)    Le bonheur est dans le pré avec Michel Serrault
c)    Le comte de Monte Cristo avec Ornella Muti
3 bis : qui est l’acteur remplaçant Depardieu dans le film intrus ?
réponse b, l’acteur est Eddy Mitchell. J’en ai parlé ici.

4) Qui appelait-on casque d’or ?
a)    Marilyn Monroe
b)     Simone Signoret
c)     Ingrid Bergman
d)     Grace Kelly
4 bis : qui est le réalisateur du film ?
Réponse b. Le film est tiré d’un faits divers authentique. Sous le Paris de la belle époque, la femme fatale et prostituée Amélie Elie a enflammé le cœur de deux chefs de gangs… Le réalisateur est Jacques Becker (Touchez pas au grisbi, Goupi mains rouges). A ne pas confondre avec son fils Jean, également cinéaste (Elisa, Les enfants du marais, Un crime au paradis…)

5) Quel est l’interprète masculin de La mort aux trousses d’Alfred Hitchcock ?
a)    James Stewart
b)    Gary Cooper
c)    Rock Hudson
d)    Cary Grant
Réponse d, Cary Grant. (Comme George et M, je le confonds toujours avec James Stewart !)

6) Né à Paris en 1894 et décédé en 1979 aux Etats-Unis, ses films sont empreints d’un naturalisme poétique où se reconnaissent les influences des peintres impressionnistes et des écrivains comme Zola ou Maupassant. La grande illusion est l’un de ses chefs d’œuvre. De quel cinéaste s’agit-il ?
a)    René Clément
b)    René Clair
c)    Jean Renoir
d)    Marcel Carné
 Réponse c. Renoir a également réalisé Boudu sauvé des eaux, La bête humaine, La règle du jeu

7) Lequel de ces films n’a pas été réalisé par Jean-Pierre Jeunet ?
a)    Delicatessen
b)    Le fabuleux destin d’Amélie Poulain
c)    Le goût des autres
d)    Alien, la résurrection
Réponse c. Le goût des autres a été réalisé par Agnès jaoui. Eh oui Gribouillette, Alien 4 est bien de Jeunet, on y retrouve l’atmosphère et la lumière de ses autres films, comme La cité des enfants perdus.

8) En 1928, le film surréaliste un chien andalou choque les spectateurs. Qui en est le réalisateur ?
a) Luis Bunuel
b) Salvador Dali
c) André Breton
8 bis : pourquoi choque t-il ?
Réponse a. Bravo Seb, le scénario surréaliste est bien co-écrit par Dali. Il s’inspire de rêves qu’on fait les auteurs. Le film choque, pas parce qu’il met en scène un chien comme le suggère Gribouillette le chat, mais parce que l’on voit une femme en gros plan se faire couper un œil par une lame de rasoir… un prof nous avait montré cette scène et une étudiante s’était évanouie…… (Un rêve poétique ! plutôt un cauchemar oui !)

9) Qui est le réalisateur des films Z, missing et Amen ?
a)    Jean-Luc Godard
b)    Costa-Gavras
c)    Yves Boisset
d)    Claude Miller
Réponse b : Konstantínos Gavrás, donc Constantin Gavras, dit Costa Gavras. Comme dit M*, "je croyais qu'il n'avait pas de prénom, comme Juste Leblanc"

10) La palme d’or du festival de Cannes a été décernée en 2002 à :
a)    Le pianiste
b)    La pianiste
c)    La leçon de piano
10 bis : qui en est le réalisateur ?
Réponse a, Le pianiste de Roman Polanski. A ne pas confondre avec La pianiste de Michael Haneke, grand prix du jury en 2001, avec Isabelle Huppert. La leçon de piano de Jane Campion a obtenu la palme d’or en 1993.

Merci aux participants, qui ont trouvé la majorité des réponses. Bravo Aurélie qui a fait un sans faute!

Ca vous a plu ? Prochain QCM bientôt, peut-être littérature pour changer…

25/07/2011

Les films de la semaine : Toto le héros, Papy fait de la résistance, Les apprentis, Série noire

Toto le héros.jpgCe soir Arte programme LE film qui a bouleversé mon adolescence, Toto le héros. A l’époque (1991) les effets très poétiques, avec la voix off et des apartés burlesques, étaient très novateurs (par exemple les tulipes qui dansent sur la chanson de Trenet, voir la vidéo en lien). Le style de Jaco Van Dormael a été repris de nombreuses fois depuis. L’histoire : Toto, le héros, est persuadé d’avoir été échangé à la naissance avec le voisin, dont la vie lui paraît idéale. Devenu vieux, (il est incarné par le grand Michel Bouquet ♥♥) Toto s’enfuit de la maison de retraite pour « retrouver sa vie »... Plongez comme lui dans cet univers nostalgique et enfantin, à la fois triste et joyeux.

papy_fait_de_la_resistance.jpgMardi, France 2 diffuse la comédie Papy fait de la résistance, "le film qui a coûté plus cher que le débarquement". Il regroupe de grands noms du comique français : Jaqueline Maillan, Villeret, Carmet, la troupe du Splendid avec Jugnot, Clavier, Balasko, Lavanant et Lamotte "super résistant"... Le Papy du titre devait être incarné par De Funès, qui mourut avant le tournage en 1983. C’est son acolyte des Gendarmes, Galabru, qui reprend le rôle titre. Mais mon acteur préféré est bien entendu l’adjudant chef Gustav, le chat « qui a la grosse tête depuis que le führer l’a décoré ».
papy_fait_de_la_resistance_14_adjudant_chef_gustav.jpgCe film cumule les répliques cultes, bien étonnant que je ne l’ai pas encore cité dans un de mes quiz. J’aurai pu aussi faire un « on connaît la chanson » avec Villeret interprétant Julio Iglésias « je n’ai pas changé »… Vous pouvez déjà voir un aperçu  ici : Jugnot Adolfo Ramirez.

apprentis.jpgA la même heure, Direct star passe une autre comédie que j’affectionne particulièrement, Les apprentis de Pierre Salvadori, avec François Cluzet et Guillaume Depardieu. Un écrivain raté, largué par sa copine, lui écrit des lettres qu’il n’envoie jamais. Cet anxieux dépressif cohabite avec son opposé, un glandeur optimiste et décomplexé. Ces deux apprentis vont prendre des leçons de vie… "galères, embrouilles, angoisses ? rencontrez de vrais professionnnels !" Une comédie de caractère sensible et percutante.

serie-noire.jpgEnsuite, la chaîne diffuse le film dont j’ai souvent parlé, puisqu’il était un de mes sujets d’études à la fac: Série noire d’Alain Corneau. Tout autre ambiance, pour ce film considéré à l’époque comme l’un des plus déprimants au monde. « à ne surtout pas regarder si vous êtes sous Prozac ». Un brave VRP tente de sauver une adolescente (Marie Trintignant), mais rien ne se passe comme prévu…
La prestation de Patrick Dewaere est remarquable, il s’est donné à fond dans ce rôle très noir (qui lui a fait perdre la tête ?) Par exemple, dans une scène, le personnage se met à hurler en s’insultant lui-même. Dewaere prend son élan et donne un coup de tête dans sa voiture, qui le laissera sonné. « réalisé sans trucage » ce geste n’était pas prévu dans le scénario… (voir le lien sur cette scène culte)
L'acteur n’a pourtant pas reçu de césar (qui a été donné à son ami et adversaire Depardieu). Il s’en trouvera très affecté et on n’expliquera entre autre son suicide par ce manque de reconnaissance de la profession. Reconnaissance qui arrivera après sa mort, puisqu’il est aujourd’hui considéré comme un des meilleurs acteurs français et qu’un prix porte son nom…

Le film est tiré d’un roman noir de Jim Thompson (également adapté au cinéma par Tavernier dans l'excellent Coup de torchon). Les dialogues, regroupant des expressions toutes faites, sont de l’écrivain Georges Pérec. Tous les ingrédients du roman noir sont présents : le héros minable, la femme fatale, l’argent, la spirale de l’échec et de la violence, l’atmosphère poisseuse… Et pour rajouter à la morosité ambiante, tous les acteurs principaux sont morts (Bernard Blier, Dewaere suicidé, Marie Trintignant assassinée…) La musique mélancolique de Duke Ellington est sublime. (voir lien)

Je regarderai également L’assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford et The last show de Robert Altman, mais je n’en parle pas car je ne les ai pas vus. Si vous captez canal +, je vous conseille cette semaine Copacabana, où Isabelle Huppert en mère soixante-huitarde incapable de garder un boulot est épatante, ainsi que District 9, allégorie de l’apartheid.

Et vous, connaissez-vous ces films ? qu’avez-vous vu cette semaine ?

24/07/2011

La rubrique nécrologique et astrologique de la semaine : Servan-Schreiber, Amy Winehouse, Twitter et "la malédiction des neptuniens"

Amy_Winehouse.jpgPour la rubrique nécrologique de la semaine, j’évoque essentiellement ici les célébrités du monde du spectacle décédées, mais j’ai été étonné de voir que même dans les journaux officiels de la télé, la mort d’Amy Winehouse faisait aussi la une, avant les attentats d’Oslo…
Pour la chanteuse, probablement morte d’une overdose, il faut donc croire que sa dernière rehab du mois dernier n’a pas fonctionné.  Quel gâchis. Comme pour l’affaire DSK, j’ai appris la nouvelle avant qu’elle soit officielle, sur le média qui concurrence dorénavant les journaux : twitter. J’ai tenté de vérifier dans les sites web ou sur wikipédia, mais l’info n’apparaissait pas encore. Quant à la télé… elle l’a annoncé bien après. Les Guignols ont bien raison de présenter leur journal en disant « bonjour, vous regardez l’ancêtre d’Internet… »

Amy Winehouse fait désormais partie du « club des 27 », les rock stars mortes au même âge : Brian Jones des Rolling Stones, (retrouvé mort dans sa piscine, overdose ?) Jim Morrison (mort dans sa baignoire, overdose), Kurt Cobain (suicide par balle),  Janis Joplin (overdose) Jimi Hendrix (overdose, étouffé par son vomi)… 27 ans, ils auraient pu composer encore tant de chansons ! Je donne les causes officielles, mais comme souvent dans ces cas-là circulent des rumeurs de meurtre, complot de la CIA etc…
 
musique, amy winehouse, club des 27, twitterLa photo de ce top tweet montrant un ancien numéro du magazine horoscope tombe à pic : « Ils meurent tous à 27 ans, Amy Winehouse dangereusement menacée : la malédiction des neptuniens ».

Je voudrais bien savoir si je suis neptunienne et quelle est ma planète dominante, mais je n’ai pas envie de donner mon mail, toutes les infos et mes coordonnées bancaires pour avoir la réponse. Heureusement, j’ai dépassé le stade des 27 ans. Je ne sais pas comment ça marche, mais étant capri c’est fini corne, je crois que ma planète est censée être Saturne.

Je cite : « Saturne nous informe sur les obstacles dans la vie du sujet, les leçons, les épreuves qu'il doit endurer. »
par exemple il n’obtiendra jamais ses indemnités Pôle emploi ni de travail et aura tout le temps des bobos là.
« Saturne, étant une planète dite maléfique (voilà, je suis victime d’une malédiction), paraît peu sympathique mais elle permet au sujet d'évoluer, de savoir réfléchir, de devenir fort et responsable »
Je ne dois pas être saturnienne alors. Plutôt saturnin je dirais, comme le canard.
« Les personnages ayant rapport avec Saturne sont les vieilles personnes, Saturne correspond à l'âge de la vieillesse, où l'on commence à se désintéresser de la vie matérielle, c'est l'âge de la solitude, du retirement (maison de retraite) ».

Finalement, une planète de mémé solitaire et sans le sou, Saturne c’est tout moi.

Pour les films de la semaine, le billet est programmé pour demain. En attendant vous avez le choix ce soir entre le classique La traversée de Paris sur TMC avec Gabin, De funès et Bourvil qui font du marché noir (et Gabin qui hurle « Jambier !!! »), Trop belle pour toi de Bertrand Blier avec Depardieu et Carole Bouquet (elle était peut-être trop belle pour lui car dans la vie ils se sont aussi séparés) et le documentaire sur l’inventeur de facebook, qui n’est sans doute pas aussi fascinant que le film Social network.

N.B : j'apprends à l'instant (22h30) la mort du médecin David Servan-Schreiber, auteur des célèbres livres "guérir"  et "anti cancer". Il a fini par succomber à cette maladie qu'il avait pourtant vaincu 20 ans plus tôt...

22/07/2011

Vos devoirs de vacances : quiz cinéma

cinéma,quiz cinéma,quiz culture générale,qcm pour préparer concoursC’est l’été, vous êtes peut-être en vacances ? Vacances, j’oublie tout, plus rien à faire du tout ? Que nenni, vous n’allez pas vous en sortir comme ça. Les enfants ont bien leurs cahiers de torture pour préparer la rentrée, vous avez droit aussi aux devoirs de vacances. Le professeur Papillote doit savoir si vous avez le niveau pour rester dans sa classe l’année prochaine.

Série de quiz de culture générale. On commence par la catégorie cinéma. Pour changer quoi. Pour mettre ma patte de chat sadique et corser le tout, j’ai rajouté des questions bis.

1) Qui a inventé le cinéma ?
a)    Les frères Lumière
b)    Louis Blériot
c)    Louis de Broglie
d)    Nicéphore Niepce

2) Où habite Amélie Poulain ?
      a ) Dans le quartier de Montparnasse, à Paris
      b) à Montmartre
      c) à Montorgueil
2 bis : qui a composé la musique du film ?

3) Gérard Depardieu n’a pas joué dans :
a)    La chèvre avec Pierre Richard
b)    Le bonheur est dans le pré avec Michel Serrault
c)    Le comte de Monte Cristo avec Ornella Muti
3 bis : qui est l’acteur remplaçant Depardieu dans le film intrus ?

4) Qui appelait-on casque d’or ?
a)    Marilyn Monroe
b)     Simone Signoret
c)     Ingrid Bergman
d)     Grace Kelly
4 bis : qui est le réalisateur du film ?

5) Quel est l’interprète masculin de La mort aux trousses d’Alfred Hitchcock ?
a)    James Stewart
b)    Gary Cooper
c)    Rock Hudson
d)    Cary Grant

6) Né à Paris en 1894 et décédé en 1979 aux Etats-Unis, ses films sont empreints d’un naturalisme poétique où se reconnaissent les influences des peintres impressionnistes et des écrivains comme Zola ou Maupassant. La grande illusion est l’un de ses chefs d’œuvre. De quel cinéaste s’agit-il ?
a)    René Clément
b)    René Clair
c)    Jean Renoir
d)    Marcel Carné

7) Lequel de ces films n’a pas été réalisé par Jean-Pierre Jeunet ?
a)    Delicatessen
b)    Le fabuleux destin d’Amélie Poulain
c)    Le goût des autres
d)    Alien, la résurrection

8) En 1928, le film surréaliste un chien andalou choque les spectateurs. Qui en est le réalisateur ?
a) Luis Bunuel
b) Salvador Dali
c) André Breton
8 bis : pourquoi choque t-il ?

9) Qui est le réalisateur des films Z, missing et Amen ?
a)    Jean-Luc Godard
b)    Constantin Costa-Gavras
c)    Yves Boisset
d)    Claude Miller

10) La palme d’or du festival de Cannes a été décernée en 2002 à :
a)    Le pianiste
b)    La pianiste
c)    La leçon de piano
10 bis : qui en est le réalisateur ?

Les questions sont extraites du livre de Jean-Michel Ouillion, 2500 QCM de culture générale.  Oui, j’ai décidé que cette fois je ne me tracassais plus à trouver des citations, ça me prend des jours. Je recopie. Mais comme j’aime bien me compliquer la vie j’ai quand même rajouté des questions…
La prochaine fois, la suite du quiz cinéma, avant d’embrayer sur les autres catégories (arts, langue française, histoire, monde actuel...) mais n’ayez pas peur, je ne vous poserai pas les 2500 questions...

Alors, vos réponses ? Et sans tricher !

P.S : Petit quiz on connaît la chanson avec Vacances j'oublie tout (Catherine ne me remercie pas...)

20/07/2011

Les contes de la nuit

contes de la nuit.jpgAujourd’hui sort en salles Les contes de la nuit, le nouveau film de Michel Ocelot. Le réalisateur est déjà l’auteur d’Azur et Aznar, et des désormais célèbres Kirikou.
Si vous avez apprécié son film Princes et princesses, vous ne pourrez qu’aimer ce nouvel opus. Les contes de la nuit reprend la même esthétique : la technique du théâtre d’ombres, avec des silhouettes noires projetées sur écran, et l’arrière plan très coloré, des décors majestueux. Le résultat est magnifique. D’autant plus que cette fois-ci, le film est également disponible en 3D, les silhouettes se détachent vraiment de l’arrière plan.

Dans un théâtre, deux enfants, accompagnés d’un vieux technicien, inventent des contes, dessinent les décors et costumes, et les mettent en scène sous nos yeux. Les six histoires s’enchaînent, entrecoupées par « le retour au réel » et les interventions des personnages.

cinéma, michel ocelot, les contes de la nuit, kirikouChaque conte se situe dans une époque et un pays différents, ce qui permet de changer complètement de décor et d’atmosphère. Par exemple Ti-Jean et la belle sans connaître se situe aux Antilles, avec une bonne humeur communicative et des couleurs très vives. Le loup-garou se déroule au moyen âge, la nuit, l’élue de la ville d’or chez les Aztèques, sous un soleil de plomb et une ville dorée.

L’auteur s’est parfois inspiré de contes traditionnels, qui ne sont pas forcément moraux, comme l’étonnante histoire tibétaine. Le garçon qui ne mentait jamais (on entendait des « oh ! et des « ah ! » des enfants éberlués dans la salle). Comme dans ses autres films, le courage, l’intelligence, l’entraide, la persévérance, le respect de la nature et des animaux sont les thèmes principaux.
Dans ces contes, on retrouve les jeunes héros qui ont fait le sel des précédents films d’Ocelot : Ti-Jean et le garçon tam-tam font penser à Kirikou par leur optimisme et leur vivacité, tandis que les quêtes des beaux et fiers chevaliers rappellent Azur et Aznar.

cinéma,michel ocelot,les contes de la nuit,kirikouDans Le loup garou, une jeune princesse est secrètement amoureuse d’un beau chevalier, mais celui-ci épouse sa sœur.
Dans Ti-Jean et la belle sans connaître, un garçon enjoué tombe dans le royaume des morts, mais son ingéniosité lui sera une aide précieuse.
Dans L’élue de la ville d’or, la plus belle fille doit être sacrifiée, mais un garçon courageux s’oppose à cette coutume sanglante.
Dans Garçon tam-tam, en Afrique, le personnage découvre l’instrument magique qui règle tous les différends par la danse.
Dans Le garçon qui ne mentait jamais, une princesse machiavélique manipule un innocent. Dans La fille-biche et le fils de l’architecte, le héros part à la recherche de la fée des caresses, seule capable de rendre forme humaine à sa fiancée métamorphosée par un sorcier.

Michel Ocelot estime que ses « héros sont des innocents qui ne se laissent pas faire. Ils savent résister à l’abus de pouvoir, à la méchanceté, à la sottise, à la superstition. »
Le réalisateur explique l’intérêt de son dispositif (des jeunes créant des décors et histoires) : il « souhaite que les enfants soient actifs, qu’ils prennent des crayons et des ciseaux, plutôt que de rester affalés devant la télé ».

Chaque histoire commence par le lever d’un rideau rouge, suivi du hululement d’une chouette. L’ambiance est vraiment parfaite pour raconter des histoires, comme au théâtre, ou le soir pour dire bonne nuit aux petits… Alors, si vous avez des enfants, n’hésitez pas à les emmener voir le film.

Et vous, connaissez-vous les précédents films d'Ocelot ?

18/07/2011

A la télé cette semaine : A history of violence, Out of Africa, Benoît Poelvoorde...

history-of-violence.jpgCe soir, ne ratez pas à 22h40 sur France 2 A history of violence de David Cronenberg, avec Viggo Mortensen♥♥♥. Les critiques s’accordent pour dire que ce film est excellent, je l’apprécie beaucoup aussi, même si lors de sa sortie je l’ai trouvé un peu trop classique pour un Cronenberg (la mouche, existenz).

Un bon père de famille, bon travailleur, bon citoyen, un homme discret apparemment sans histoire, étonne tout le monde en abattant deux tueurs. Il devient un héros et fait la une des journaux. Un malfrat reconnaît alors en lui un ex coéquipier lui ayant fait faux bond, et décide de le traquer, lui et sa famille… Qui est réellement cet homme à priori paisible ? D’où lui vient cette violence ? Sa famille et son entourage le connaissent-il vraiment ? Un homme peut-il changer?  la rédemption est-elle possible ? Jusqu’où peut-on aller pour protéger les siens ? Vous avez une heure 40 pour obtenir une réponse dans cette histoire de la violence.

outofafrica.jpgJeudi, France 3 diffuse le grand classique Out of africa, grande histoire d’amour impossible: tout y est, les paysages grandioses de l’Afrique, la musique romantique et sublime de John Barry, le beau et indomptable Robert Redford, la nostalgie du temps passé (avant la première guerre mondiale). Mais bon, Robert est un chasseur qui tue les gentil nanimaux de la savane, alors je ne l’aimais pas trop quand j’étais petite. Non mais.

Comme documentaire qui donne envie de se réfugier dans une grotte, vendredi si vous l’avez raté, LCP rediffuse La bataille de Tchernobyl.

c-est-arrive-pres-de-chez-vous-dvd-r0-35478.jpgHier, peut-être avez-vous regardé la biographie de Benoît Poelvoorde. Il est pour moi l’un des meilleurs acteurs de notre époque (mon préféré reste toujours Dewaere, décédé en 1982…) Comme Patriiiick, son humour, son extrême sensibilité, sa vitalité et son anxiété qui transparaissent à l’écran me parlent beaucoup. Certains ont été étonnés de le voir sombrer dans la dépression, mais pour moi c’est évident que Poelvoorde est un clown triste. Il avoue être un perfectionniste qui doute de tout. Je l’ai découvert dès son premier film, C'est arrivé près de chez vous, qui a été un véritable choc et une révélation (même si en le revoyant récemment, j’ai quand même été un peu choqué parfois… je me fais vieille). Lors de l’avant-première du Vélo de Ghislain Lambert, je lui ai un peu parlé, on a fait quelques blagues (il avait mal compris mon prénom). En bonne groupie j’ai demandé un autographe, que j’ai perdu lors de mon déménagement.

Et vous, appréciez-vous Benoît Poelvoorde ? Avez-vous vu les films cités ?

12/07/2011

A la télé ce soir : coup de tête vs le magnifique

coup de tête.jpgAttention, attention ! Ce soir duel de comédies cultes papillotiennes ! Elles font partie de mon top 50 ! Si j’avais un marteau camion je ferais comme les cirques s’installant dans les villages : je  tournerais dans la ville avec un haut parleur pour annoncer la nouvelle en boucle. Ou alors je lancerais un avion publicitaire avec une banderole au dessus de la plage.

Ce soir à 20h30, Coup de tête de Jean-Jacques Annaud sur direct 8, face à Le magnifique de Philippe de Broca sur W9. Qui va gagner le match?

Je suis pour l’équipe coup de tête. Le rôle principal est interprété par mon acteur préféré, Patriiiiick Dewaere♥♥♥. Le scénario est en béton armé, puisqu’il est signé Francis Veber, qui a livré d’innombrables comédies cultes (le dîner de cons, la chèvre, l’emmerdeur…)
 
Comme souvent chez le scénariste, le héros se nomme François Perrin et est un peu loser. Il blesse la vedette de son équipe de foot, et se retrouve immédiatement black listé par tous les notables qui tiennent la ville.  A Trincamp (nom inventé, mais satire d’une ville existante)  tout tourne autour du football. Le jour où la vedette de l’équipe commet un viol, le  négligeable François Perrin est présenté comme coupable idéal. Alors qu’il se morfond en prison pour ce crime qu’il n’a pas commis, les joueurs sont blessés dans un accident de car : Perrin devient alors indispensable pour le prochain match. Il tient là sa revanche…

Et pourtant je n’aime pas le foot… Les acteurs sont  excellents, les répliques et situations désopilantes, pleines de satire, moquant l’hypocrisie, les phénomènes de masse… Et la musique signée par Bachelet est très sympathique. Je siffle souvent l’air à la fois joyeux et mélancolique.

Je l’ai déjà cité lors de mon précédent quiz on connaît le film :
« Monsieur le président, j’aimerais vous dire deux mots. On m’a viré du foot il y a trois semaines, aujourd’hui on me vire de l’usine… Je suppose que vous allez me reprendre mon logement… Je vous dois tout monsieur le président, alors je vous rends TOUT !!! (Il commence à se déshabiller, puis voit le regard narquois de la présidente)  Je vous enverrai mon slip par la poste ! (Il salue) madame la présidente… et mes chaussettes !»

 « Je lève mon verre à la plus formidable bande de salopards que j'ai jamais rencontrée. Je lève mon verre au tas d'ordures qui m'entoure, et y'a de quoi remplir une sacrée poubelle ! »

magnifique.jpgA la même heure, W9 diffuse le magnifique de Philippe de Broca. J’avais montré ce film à un ami en prenant soin de ne pas lui dévoiler le pitch, il a donc été très surpris après le premier quart d’heure… (ATTENTION SPOILER, à ne pas lire si vous ne l’avez jamais vu et comptez le voir)... en voyant une femme de ménage débarquer avec son aspirateur sur la plage au milieu des bandits.
Dans ce film, Belmondo est un homme falot et discret, qui mène une vie solitaire et grise. Il est un petit écrivain de romans d’espionnage, tyrannisé par son éditeur et secrètement amoureux de sa voisine. Il se venge dans ses romans en transposant sa vie idéale : il s’y voit sous les traits d’un grand agent secret sûr de lui, Bob Saint Clar. Son éditeur est l’infâme Karpov et sa belle voisine est folle de lui… La fiction peut-elle devenir réalité ?

Alors, si vous les connaissez, quel film préférez-vous, lequel remporte vos suffrages ?

Allez, Trincamp Trincamp Trincamp, but but but !



08/07/2011

Bonjour le chat !

Je n’ai pas montré le plus beau des six chats… j’ai gardé le meilleur pour la fin. Elle était d’ailleurs la star du jour sur le site Bonjour le chat, le 26 juin.

chat Moustique.jpg


N’est-elle pas magnifique ? N'avez vous pas envie de lui dire bonjour le chat ? Ne voudriez-vous pas adopter un de ces chatons tout aussi mignons ? Ils n’attendent que vous !

06/07/2011

Les envahisseurs

chat, chatons à donner, les envahisseurs, SPADavid Vincent les a vus. Pour lui, tout a commencé par une nuit sombre, le long d'une route de campagne... Un beau jour (ou peut-être une nuit) ma belle-sœur se rend seule dans ce coin obscur, enfoui et glacial, un peu effrayant, où personne ne met jamais les pieds : le petit débarras dans le sous-sol, derrière la cave. Elle cherche un objet sans doute égaré dans les vieux cartons lors de l’emménagement. Pas très rassurée, la lampe de poche à la main, elle fouille avec un peu de dégoût parmi la poussière et les toiles d’araignées. Soudain, mon frère resté à l’étage entend un cri perçant. Il se lève du canapé et retire ses pantoufles se précipite dans l’escalier pour porter secours à sa belle, l’imaginant attaquée par Barbe bleue, ou des renards (c’est normal, c’est la saison).

Belle sœur, effrayée : Là ! J’ai vu un truc bouger !
Bruit de froissement
- Hiii ! là aussi !
- Haaaaa ! et là !

Ils sont attaqués de toute part !
Mon frère s’enfuit en hurlant prend son courage à deux pieds et dirige la lampe torche sur les monstres cachés, tout tremblotant (avec les pieds c’est pas pratique). Deux yeux surnaturels brillent dans la nuit. Les deux compères hurlent. Une autre paire d’yeux apparaît à gauche. Mon frère ma belle sœur manque de s’évanouir. Des yeux surgissent à droite. Des oreilles pointues se dessinent. Ils sont cernés par les petits hommes verts.

chat gris.jpg- Attends ! Mais... c’est un chat !
- Mais y en a deux !
- Trois !!
- Quatre !!!
- CINQ !!!!!

Une maman chat et ses quatre petits.  Impossible de tous les garder. On a réussi à en donner un, puis la mère a disparu. En restait trois, ce qui fait encore beaucoup, mais bon… et là, six mois après…

chatons.jpg


chat vert.jpgUn des chatons, devenu grand, a fait des petits. Comment dire… 3 chats, ça va, six, bonjour les dégâts. Ce serait chez moi je les aurai tous gardés (vous voyez, le cliché de la vieille femme aux chats, comme dans les simpson’s… c’est moi dans quelques années) Quand ma mère a voulu donner le frère de Papillote (le chat, hein ! pas l’humain) j’ai chougné c’est mon chat ma bataille, faudrait pas qu’il s’en aille, je vais tout casser si vous touchez au fruit de … euh...

Résultat, on a gardé le chat, ma mère en est gaga, il est très câlin avec elle mais il ne me laisse pas l’approcher. Pff, aucune reconnaissance. Pour Papillote, j’avais lu Tout sur la psychologie du chat en 700 pages, où l’auteur expliquait que plus un chaton est caressé plus il est affectueux adulte. Comme on avait prévu de ne garder que Papillote le panda, je la câlinais tout le temps en délaissant un peu son frère (j’essayais de ne pas m’y attacher puisqu’on devait s’en séparer). Résultat, c’est encore l’inverse. On ne peut jamais la caresser, elle déteste, alors que lui adore les câlins. (enfin, ceux de ma mère).

Pour en revenir aux nouveaux chatons, on cherche donc à les donner, et si on ne peux pas, direction la SPA. Pour l’instant on a trouvé aucun preneur…Il est donc urgent de recevoir une réponse, je n’ai pas envie que les pauvres petits croupissent en cage… Alors, qui veut une adorable boule de poils (voire trois) ? Faites circuler l’info aussi SVP. Les chatons sont sur la région lyonnaise…