Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2020

Annie Cordy, rendez-moi mon enfance

annie cordy, chatTATA YOYO QU'EST-CE QU'IL Y A SOUS TON GRAND CHAPEAU
Désolée mais j'ai cet air qui persiste en tête depuis vendredi soir et je me devais de faire partager ce calvaire cette expérience. Niark niark.

J'envoie un sms à mon frère pour le traditionnel jeu "devine qui est mort ?" (on sait rigoler dans la famille)
- Ciné ?
- Oui mais pas que, surtout connue pour la musique. Une femme.
- Marie Laforêt ?
- Elle est déjà morte en novembre ! Non, des chansons rigolotes, pas comme "Viens, viens, sans toi l'existence n'est qu'un long silence qui n'en finit pas..."
- Françoise Hardy.
- Tu la trouves marrante ?!
"Si le dégoût de la vie vient en toi
Si la paresse de la vie s'installe en toi,
Pense à moi ?"
"On est bien peu de chose
Et mon amie la rose
Est morte ce matin ?"

Non, une énergique un peu fofolle.
- La foldingo du film de Kervern et Delepine, Le grand soir ?
- Brigitte fontaine, l'inadaptée? Parce qu'elle "déteste les gens qu'on recouvre de miel et qu'on attache sous le soleil à midi. Pourtant c'est bien normal, y faut bien que les fourmis bouffent, mais c'est plus fort que moi, il faut que je voie le mal partout."
Elle n'est pas morte, elle faisait même un concert samedi à l'Olympia ! Non, des chansons légères et surtout : qui restent en tête.
- Annie Cordy !!

"Les chansons qui restent en tête" : l'indice qui caractérise celles d'Annie Cordy. Je fredonne "chaud cacao, chaud chocolat" à chaque fois que je bois mon van houten, c'est-à-dire... tous les jours.
Je n'ai retenu que cette phrase. Pour les besoins de mon enquête d'investigation à haut risque dans les méandres de la chanson populaire, je vérifie les paroles :
Si tu me donnes tes noix de coco
Moi je te donne mes ananas
(...) Rikiki tes petits kiwis
T'es baba de mes baobabs

J'ai l'esprit mal tourné ou elle nous joue une variante de Annie aime les sucettes ? Je me souviens de "l'humiliation" comme elle le dit elle-même de France Gall en apprenant que Gainsbourg  le pervers a abusé de son innocence et de sa gueule d'ange. De la même manière, Chaud cacao est destiné aux enfants, mais les paroles me paraissent pour le moins tendancieuses...

On m'aurait menti ! Rendez-moi mon enfance, mon innocence ! Dois-je trouver des sous-entendus dans toutes les chansons d'Annie Cordy? Qu'y a-t-il réellement sous le chapeau de Tata yoyo ? Qui était vraiment Frida oum papa ? Son père était-il vraiment brasseur de bières ? Est-elle vraiment née en Bavière ? Jean-Marc Morandini est sur le coup.

Petite, j'étais aussi un peu choquée par les paroles de la bonne du curé :
Mais quand le diable me tire par les pieds
ça me grattouille, ça me chatouille
ça me donne des idées
Je fais des bêtises, derrière l'église
Je peux point m'en empêcher.

La chanson était passée dans un mariage un peu plouc, et les adultes avinés riaient grassement. Aujourd'hui j'apprécie la bonne qui préfère Claude François aux cantiques, mais les enfants sont facilement dégoûtés par les histoires étranges de la petite graine et des garçons qui naissent dans les choux.

La bonne du curé n'est pas en priorité une chanson destinée aux enfants, comme beaucoup du répertoire d'Annie Cordy en réalité. Par exemple, le titre éloquent : pourquoi tu me bats Léon
annie cordy, chatIl a bu mon cognac
Et calmement il m'a fichu
Une drôle de paire de claques

Quand Léon La Bagarre a tourné les talons
J'étais pas belle à voir
J'avais le nez en compote, les tibias en coton
Et de grands yeux noirs
C'est ce qui a fait rire la grande Mado
Pour la calmer, je l'ai mise K.O.

Qu'est-ce qu'on se marre oui...
Autre exemple, la chanson six roses :

Comme s'il ne m'avait même pas vue
Il a bu mon cognac
Et calmement il m'a fichu
Une drôle de paire de claques
https://lyricstranslate.com
Il a bu mon cognac
Et calmement il m'a fichu
Une drôle de paire de claques
https://lyricstranslate.comla chanson "six roses" :

On est samedi ce soir
Et moi au bout du comptoir
Du bar de Monsieur Edouard
Je pense... je pense...

Les copains m'appellent "Six roses"
Et je ne comprends pas pourquoi
Bien sûr ils savent que j'aime les fleurs
Mais pourquoi justement "Six roses"
Plutôt que une ou deux ou trois

Papa s'appelait pas "Six roses"
Puisqu'on l'appelait "Bois sans peur"
Grand-père on l'appelait "la liqueur"
Tonton, c'était "l'irrigateur"
Je vois pas le rapport avec les fleurs

Annie Cordy n'était pas seulement chanteuse, mais aussi actrice. Je me souviens de sa prestation dans le film Le chat de Pierre Granier-Deferre et la musique déprimante de Philippe Sarde, adapté de Simenon. Le film d'un grand pessimisme explore la déliquescence d'un vieux couple qui n’arrive plus à communiquer, dans un monde qui se transforme et qu'il ne reconnait plus, une banlieue en train de se construire et se déshumaniser. Jean Gabin reporte son affection sur son chat. Sa femme incarnée par Simone Signoret en est jalouse et commet l'irréparable, la faute impardonnable (comme le sort de Chaussette de Danse avec les loups).
Comme très souvent, j'ai vu ce film trop jeune et il m'a traumatisée, moi dont mon chat-adoré-de-ma-photo-de-profil était mon meilleur ami à qui je racontais tous mes malheurs d'enfant. Autre fait qui choquait mon innocence de petite fille qui lisait des contes de fées et croyait au prince charmant, non seulement Gabin délaissait et se moquait de Signoret, mais il fréquentait une prostituée, et une femme que j'identifiais dans un tout autre rôle, dans des chansons joyeuses pour bambins ! Devinez qui ? Annie Cordy !
Décidément étonnante !

 

15/02/2012

Papillote tricote



tricot,chat,mon chat sait tricoter

 
tricot,chat,mon chat sait tricoterQuand je lui ai demandé son avis sur ma création unique au monde (comme d’habitude j’ai inventé le modèle en mélangeant deux laines qui n’ont rien à voir) mon frère a répondu : « Il me manquait quelque chose pour descendre les poubelles. » Voyez l’air offusqué du chat. Pour se venger il a dormi dans le lit de mon frère dès que celui-ci a eu le dos tourné (voir photos floues). Je pense qu’avec ses pattes Papillote peut tricoter aussi bien qu’avec mes deux mains gauches de Gastonne Lagaffe. Mon ouvrage est en suspens pour quatre mois, le temps que je finisse le boulot et retourne chez ma mère en vacances. Je suis incapable de tricoter seule sans ma môman à mes côtés, qui compte les rangs ou s’afflige parce que j’ai tricoté à l’envers et sauté des mailles. Heureusement que je prévois grand (je parle de taille de vêtement hein, pas de mon ambition), le pull sera peut-être prêt en 2013 (enfin, si on dépasse le fameux 21 décembre)

 

08/07/2011

Bonjour le chat !

Je n’ai pas montré le plus beau des six chats… j’ai gardé le meilleur pour la fin. Elle était d’ailleurs la star du jour sur le site Bonjour le chat, le 26 juin.

chat Moustique.jpg


N’est-elle pas magnifique ? N'avez vous pas envie de lui dire bonjour le chat ? Ne voudriez-vous pas adopter un de ces chatons tout aussi mignons ? Ils n’attendent que vous !

06/07/2011

Les envahisseurs

chat, chatons à donner, les envahisseurs, SPADavid Vincent les a vus. Pour lui, tout a commencé par une nuit sombre, le long d'une route de campagne... Un beau jour (ou peut-être une nuit) ma belle-sœur se rend seule dans ce coin obscur, enfoui et glacial, un peu effrayant, où personne ne met jamais les pieds : le petit débarras dans le sous-sol, derrière la cave. Elle cherche un objet sans doute égaré dans les vieux cartons lors de l’emménagement. Pas très rassurée, la lampe de poche à la main, elle fouille avec un peu de dégoût parmi la poussière et les toiles d’araignées. Soudain, mon frère resté à l’étage entend un cri perçant. Il se lève du canapé et retire ses pantoufles se précipite dans l’escalier pour porter secours à sa belle, l’imaginant attaquée par Barbe bleue, ou des renards (c’est normal, c’est la saison).

Belle sœur, effrayée : Là ! J’ai vu un truc bouger !
Bruit de froissement
- Hiii ! là aussi !
- Haaaaa ! et là !

Ils sont attaqués de toute part !
Mon frère s’enfuit en hurlant prend son courage à deux pieds et dirige la lampe torche sur les monstres cachés, tout tremblotant (avec les pieds c’est pas pratique). Deux yeux surnaturels brillent dans la nuit. Les deux compères hurlent. Une autre paire d’yeux apparaît à gauche. Mon frère ma belle sœur manque de s’évanouir. Des yeux surgissent à droite. Des oreilles pointues se dessinent. Ils sont cernés par les petits hommes verts.

chat gris.jpg- Attends ! Mais... c’est un chat !
- Mais y en a deux !
- Trois !!
- Quatre !!!
- CINQ !!!!!

Une maman chat et ses quatre petits.  Impossible de tous les garder. On a réussi à en donner un, puis la mère a disparu. En restait trois, ce qui fait encore beaucoup, mais bon… et là, six mois après…

chatons.jpg


chat vert.jpgUn des chatons, devenu grand, a fait des petits. Comment dire… 3 chats, ça va, six, bonjour les dégâts. Ce serait chez moi je les aurai tous gardés (vous voyez, le cliché de la vieille femme aux chats, comme dans les simpson’s… c’est moi dans quelques années) Quand ma mère a voulu donner le frère de Papillote (le chat, hein ! pas l’humain) j’ai chougné c’est mon chat ma bataille, faudrait pas qu’il s’en aille, je vais tout casser si vous touchez au fruit de … euh...

Résultat, on a gardé le chat, ma mère en est gaga, il est très câlin avec elle mais il ne me laisse pas l’approcher. Pff, aucune reconnaissance. Pour Papillote, j’avais lu Tout sur la psychologie du chat en 700 pages, où l’auteur expliquait que plus un chaton est caressé plus il est affectueux adulte. Comme on avait prévu de ne garder que Papillote le panda, je la câlinais tout le temps en délaissant un peu son frère (j’essayais de ne pas m’y attacher puisqu’on devait s’en séparer). Résultat, c’est encore l’inverse. On ne peut jamais la caresser, elle déteste, alors que lui adore les câlins. (enfin, ceux de ma mère).

Pour en revenir aux nouveaux chatons, on cherche donc à les donner, et si on ne peux pas, direction la SPA. Pour l’instant on a trouvé aucun preneur…Il est donc urgent de recevoir une réponse, je n’ai pas envie que les pauvres petits croupissent en cage… Alors, qui veut une adorable boule de poils (voire trois) ? Faites circuler l’info aussi SVP. Les chatons sont sur la région lyonnaise…

24/06/2011

Des nouvelles du panda (le chat obèse)

Elle était d’abord un chaton con

papillote bébé.jpg

et encore très con (cliquez pour lire)

puis un chat très con

papillote grande.jpg

puis une grosse tasse (féminin de gros tas)
ou une vache normande

vache normande.jpg


ou un panda.

panda.jpg


Je rappelle que lorsque Papillote (le chat !) était petite, le vétérinaire nous a alarmé : « attention, votre chat fait  4 kilos, il ne faut pas qu’il grossisse plus. » Elle pèse désormais 7,6 kilos. Pendant la saison froide, le panda prend sa fourrure d’hiver pour se tenir chaud, il paraît donc encore plus gros. Alors ça donne une excuse : « mais non, il n’est pas obèse, ce sont ses poils qui donnent cette impression. » Des poils qui pèsent donc 4 kilos de trop. Bizarrement j’ai du mal à y croire…

La vache normande est si grosse qu’elle ne possède plus la grâce, l’agilité et la souplesse légendaires des chats. Elle ne peut plus se retourner ou se baisser pour se laver. Pour atteindre sa patte arrière, elle est obligée de surélever celle-ci.
La preuve en image.

chat,cinéma,kung fu panda 2,delirious



Prise sur le vif. 

En prenant cette photo, j’ai éclaté de rire. Le panda s’est immédiatement interrompu pour me fixer d’un œil dédaigneux, puis il est parti « comme un prince », vexé comme un pou. Mes chats sont susceptibles, si la grosse tasse savait que je moque d’elle sur mon blog et montre cette photo compromettante à mes millions de lecteurs, elle ne voudrait plus me miauler.
C’était un communiqué du CCC, comité contre les chats.

KUNG FU PANDA 2 -3D.JPGEn parlant de panda, j’ai également été invité à l’avant première il y a plus d’un mois du film Kung fu panda 2. Lequel est sorti depuis 10 jours... (Mémé train de retard, encore et toujours).

J’ai vu le premier film pendant un cinéma en plein air, sur la plage, j’en garde donc un bon souvenir. J’ai même préféré ce deuxième opus. J’ai bien ri à la révélation du film : le héros, Po le panda, apprend que son père, qui est une oie, n’est pas son géniteur… Ce à quoi Tigresse répond : « Ton père… l’oie ? Tu as dû être étonné... »

J’ai appris en lisant le dossier de presse que Jean-Claude Van Damme incarne la voix d’un personnage. Si je l’avais su plus tôt, j’aurais tenté de repérer d'éventuelles répliques incompréhensibles, comme il peut en sortir : « Si on enlevait l’air, les oiseaux tomberaient par terre et les avions aussi » « Les animaux ne parlent pas trop. Ils parlent avec du “feeling”, mais ils n’ont pas de langage pour nos trouilles à nous. » « Je suis mon meilleur modèle. Si je passe mon temps à prendre un autre modèle comme modèle, comment veux-tu que ce modèle puisse modeler dans la bonne ligne ? »

Et vous, avez-vous vu Kung fu panda ? Possédez-vous un chat obèse ?

08/03/2009

Des chatons très cons

chat,chatons mignons,comment avoir des lecteurs sur son blogUn jour, j’ai observé le chat : « Dis donc, il est pas un peu gros ton chat ?

Ma mère : - Oh mais oui, il mange à tous les râteliers, il essaie toujours de piquer dans mon assiette quand j’ai le dos tourné.
J’insiste. Je touche le ventre du chat : - Oui mais là c’est vraiment gros. Elle serait pas grosse, mais dans le sens GROSSE ? »
Parce que j’ai oublié un détail : le chat en fait, c’est une chatte.
Ma mère : - NE ME DIT PAS QU’ELLE A DES PETITS !!!
Ben si.

Un mois plus tard, on rentre de l’hôpital où ma belle sœur vient d’accoucher. (Notez que je préfère raconter l’histoire des chats plutôt que la sienne). La chatte me tourne autour, l’air affolé.
« Ca y est ! Elle aussi ! Elle les a fait ! Mais OU ? »
Dans le panier aménagé spécialement ? Non, trop facile. Dans le lit de ma mère bien sûr !
Je sors du lit une minuscule boule de poils de la taille d’une souris. Le comble pour un chat. Elle est noire et blanche, avec un triangle blanc sur le museau. Logique, la mère est noire.

pap bébé v2.jpg


Je découvre une deuxième souris, blanche avec des rayures jaunes. Pas un poil noir. Pas logique. Je lis qu’il peut y avoir deux pères différents sur la même portée. Rien compris. (Je préférais dessiner pendant les cours de bio au collège.)

litchi bébé recadré.jpg


La boule de couleur inexpliquée me crache dessus. C’est sûr, j’ai peur face à ce colosse de 150 grammes. Décidément les deux bestioles n’ont vraiment rien en commun. La femelle noire est douce, sociable et aventurière. Le mâle jaune est très craintif et suiveur. Les différences classiques entre hommes et femmes donc. Quand ils tètent, la femelle piétine le mâle pour s’approprier la plus grosse mamelle. A 15 jours, elle s’aventure hors du panier, avec ses pattes frêles et ses yeux fermés. Le mâle reste collé à sa mère et hurle dès qu’elle s’éloigne. (différences classi… roh, ça va, je déconne)

Quand les chatons ont un mois, leur mère se remet à sortir la nuit (pour chasser les rats, pas les mâles en boîte de nuit). C’est fin novembre, les petits délaissés ont froids. On les couvre de vieilles nippes. La femelle a une meilleure idée : elle se glisse dans le lit de ma mère (entre temps, les chats avaient accepté le panier quand même). Dès lors, les deux chatons ne la quitteront plus une seule nuit.

A deux mois, les boules de poils découvrent un truc bizarre qui remue, tiens je vais essayer de l’attraper, mais pourquoi j’ai la tête qui tourne, ah en fait c’est ma queue.

On ne peut plus regarder un film ou lire tranquillement. Les chatons prennent leur élan, grimpent sur nos têtes et repartent aussi silencieusement qu’un troupeau d’éléphants. On croit être tranquille deux secondes quand la chatte tombe de l’escalier et marche en zigzag, complètement sonnée. Elle repart de plus belle en mordant mes pieds. Pendant ce temps le mâle me lèche consciencieusement chaque mèche de cheveux.

Les chatons essaient des techniques de combat peu convaincantes : marche en crabe, dos courbé, poil hérissé. Et un jour leur mère leur apprend à chasser…

A suivre...