Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/10/2011

La couleur des sentiments (10 places à gagner)

couleur des sentiments.jpgMercredi sort en salles l’adaptation du best-seller La couleur des sentiments, de Tate Taylor (voir bande annonce en lien). Ne vous fiez pas à ce titre que je juge gnan-gnan, le film est bien. En version originale, il s’intitule  The Help, qu’on aurait pu traduire par « les bonnes » mais il était déjà pris par Jean Genet. (Ce n’était pas une raison pour choisir un nom pareil).

Dans le Mississippi des années 60, une jeune fille de bonne famille, voulant devenir journaliste, décide d’écrire un livre donnant enfin la parole aux domestiques Noires. La ségrégation étant d’actualité, elle doit le faire clandestinement. Ce livre chamboulera le quotidien de cette petite ville tranquille, où les apparences sont reines.
 
La couleur des sentiments offre un formidable témoignage sur cette époque et sur la ségrégation, rarement décrite au cinéma (sauf dans La couleur pourpre, Le secret de Lily Owens, Loin du paradis…)  Les années 60 nous paraissent proches et familières, mais les Américains occultent souvent qu’à cette période, comme ici, les domestiques Noirs étaient payés une misère, se faisaient lyncher pour rien ou ne pouvaient partager les toilettes de leurs employeurs.
L’émotion est de mise avec le récit tragique de ces domestiques. Pourtant le film évite avec finesse l’écueil du mélo ou de la dénonciation rageuse, en privilégiant l’humour et le recul : l’astuce pour  se venger de la loi sur les wc séparés que tente d’imposer une pimbêche « bien sous tout rapport » ne manque pas de piquant. La pimbêche manipulatrice est incarnée avec délectation par Bryce Dallas Howard (-cliquez sur le personnage en présentation-)

télé,cinéma,la couleur des sentiments,blake edwardsLe film mise beaucoup sur l’aspect visuel. L'atmosphère et la mode des années 60 sont parfaitement restituées. Par ce souci du détail, ses robes colorées à frous-frous et ses choucroutes, le film rappelle la série audacieuse Mad Men, qui décrit à merveille les années 50.
De plus, la jeune héroïne interprétée par Emma Stone, refuse une vie classique de mère au foyer passant ses journées à jouer au bridge et à colporter les cancans. Elle ne pense pas au mariage, veut travailler, réfléchir par elle-même et se rebeller contre l’ordre établi, ce qui déplait fortement à son prétendant…
Par son goût de l’esthétique, son côté féministe et sa description parfaite d’un univers féminin remplie de langues de vipères, le film plaira aussi beaucoup aux femmes, surtout les fans de Desperate Housewives. J’ai vraiment apprécié et passé un bon moment en compagnie de ces héroïnes très attachantes. J'ai un faible pour Célia, interprétée par Jessica Chastain, jeune femme issue d'un milieu modeste, naïve et spontanée, inadaptée à ce monde d'apparence et qui en est rejetée. Je compte lire le roman dont le scénario est adapté pour prolonger cette expérience.

Si vous voulez juger par vous-mêmes, Way to blue vous fait gagner 5X2 places pour voir le film. Pour ceux qui possèderaient une carte de cinéma par exemple, deux tabliers (rappelant  l'afifche du film) sont également à gagner. Pour cela, il suffit de répondre à mon prochain quiz on connaît le film, en ligne demain matin à 7 heures. Je compte sur vous !

13/09/2011

Crazy, Stupid, Love.

crazy-stupid-love.jpgBande annonce du film et interview de Steve Carell♥♥ ici.

Après 25 ans de mariage, Cal (Steve Carell) apprend que sa femme (Julianne Moore) l’a trompé avec un collègue (Kevin Bacon). Le couple se sépare, Cal noie son désespoir en traînant dans les bars. Il se fait repérer par Jacob, (Ryan Gosling) dragueur invétéré qui va lui enseigner ses techniques de séduction, avant de lui-même succomber au charme d’une ravissante jeune femme (Emma Stone). Parallèlement, le fils de Cal est amoureux de la baby sitter, qui elle, préfère Cal…

X aime Y qui aime Z, un imbroglio amoureux classique mais qui fonctionne toujours. Le film est réalisé par John Requa et Glenn Ficarra. On retrouve ici leur style, la douce folie de leur précédent film, I love you Philip Morris, (avec Jim Carrey et  Ewan McGregor).
Crazy, Stupid, love est  présenté comme la meilleure comédie romantique de l’année, qui révolutionne le genre. N’ayant vu aucun film de ce style au cinéma en 2011, je ne peux pas en juger, mais je pense que cette comédie sentimentale est largement au-dessus du lot habituel. Les dernières que j’ai vues, sur Canal + , n’étaient pas terribles, stupides ou vulgaires (La proposition, L’abominable vérité, All about Steve, La copine de mon meilleur ami…) (si vous avez aimé ces films, vous allez adorer crazy stupid love en comparaison).

Crazy stupid love est plus intelligent, plus drôle, plus déluré, plus acide. Il tend plus vers les comédies de Judd Apatow, avec lequel Steve carell a d’ailleurs tourné. Le film réserve des moments cultes (lorsque tout l’open space voit le héros pleurer et pense qu’il a un cancer : « c’est bon, youpi, c’est juste un divorce ! »). Une scène de « révélation » est vraiment réussie et tordante.
On ne peut pas toutefois parler de révolution, car on retrouve les ingrédients habituels du genre : la morale qui prime, et surtout, la scène finale larmoyante, où tout le monde fait son mea culpa en public. Les Américains font-ils vraiment ça, exposer leurs problèmes les plus intimes et s’excuser pour leur comportement passé, sur une scène, avec un micro, devant une centaine de personnes, pendant des moment totalement inappropriés, des évènements officiels comme ici une remise de diplômes (pour le brevet !! ouarf!) ? Ou bien c’est juste dans leurs films, particulièrement les comédies sentimentales ? Non parce que c’est inquiétant quand même ce manque de pudeur...

crazy-stupid-love carell.jpgLe film livre une magnifique brochette d’acteurs, avec en tête le toujours génial Steve Carell♥♥, à l’aise dans tous les registres. On retrouve le charismatique Kevin Bacon (Mystic river, Hollow man, JFK…) la splendide Julianne Moore (Les fils de l’homme, The hours, Hannibal...) un peu sous-exploités, on ne les voit pas assez à l’écran. Une qu’on voit partout en ce moment en revanche, c’est Emma Stone ( au ciné le 26 octobre pour La couleur des sentiments, que j’ai vu aussi, j’en parlerai bientôt)
Steve Carell♥♥ est vraiment l’un des meilleurs comiques américains de notre époque (la pince sans rire série The office, l’excellent malgré son titre atroce 40 ans toujours puceau). Il joue à merveille le type timide, romantique, à côté de la plaque. A priori il est présenté comme un loser. Il a un look normal un peu ringard, il n’a couché qu’avec une seule femme avec laquelle il est resté marié pendant 25 ans, il exerce un boulot administratif peu attrayant… Pourtant, il me séduit beaucoup plus que le modèle qu’il suit, Jacob /Ryan Gosling.

Déjà, je hais les dragueurs et les gens qui se la pètent. Dans un plan large et au ralenti, Jacob est présenté comme un exemple de look parfait. Or il porte un pantalon resserré aux chevilles (un slim on appelle ça ? c’est déjà moche sur une fille mais alors sur un homme…) Il associe sa tenue noire à des chaussures pointues (horreur) qui jurent complètement, marron clair couleur chiasse. (Ne me demandez pas le style des chaussures, vous savez que je déteste la mode). Bref, je croise un type comme ça, je rigole sous cape. En plus, la mâchoire légèrement prognathe et le menton en avant de Gosling lui donnent l’air un peu stupide je trouve. Ce n’est pas le type que j’aurais choisi pour incarner un tombeur. (voilà pour la partie « sisi, je suis une fille »)

Si vous voulez savoir si  l’amour vous rend fou et stupide vous aussi, vous pouvez passer le test sur le site officiel ici. Un que l’amour rend vraiment comme ça, c’est McCartney. Après s’être fait plumer de la moitié de sa fortune par son ex, il se remarie, à nouveau sans contrat de mariage apparemment. Comme le parodie les Monty Python: How sweet to be an idiot

Et vous, appréciez-vous Steve carell, les comédies sentimentales américaines ?

25/08/2011

Vos devoirs de vacances : les résultats du 2ème quiz cinéma

cinéma, quiz cinéma1) Quel groupe a composé la B.O du film la fièvre du samedi soir ?
a)    Les Rolling Stones
b)    Les Beach Boys
c)    Les Bee Gees
d)    Les Doors
Bis : citer une chanson de ce film
Réponse c : Les bee gees. Dans ce film, on retrouve les tubes Staying Alive, How Deep is Your Love, Night Fever, More Than a Woman

2) Quel film fantastique Roman Polanski a-t-il réalisé en 1968 ?
a)    la neuvième porte
b)    le bal des vampires
c)    répulsion
d)    rosemary’s baby
Réponse d : rosemary’s baby
La neuvième porte date de 1999, le bal des vampires de 1967, répulsion de 1966.

3) De quel film a-t-on souvent dit qu’il avait anticipé les évènements de mai 1968 en France ?
a)    La grande illusion de Renoir
b)    Le chagrin et la pitié de Max Ophuls
c)    La chinoise de Jean-Luc Godard
d)    Chronique d’un été de Jean Rouch et Edgar Morin
Bis : quel est le sujet des autres films ?
Réponse c : La chinoise, tourné en 1967 à l’université de Nanterre (d’où est parti le mouvement). La grande illusion, qui date de 1937, se déroule pendant la première guerre mondiale : des prisonniers français de toutes classes fraternisent, entre eux et avec certains Allemands. Ils ont « la grande illusion » que cette guerre sera la dernière. Le chagrin et la pitié, de 1969, traite de la collaboration durant la seconde guerre mondiale. Dans Chronique d’un été, de 1960, les auteurs livrent une enquête sur le bonheur, en demandant à des Parisiens comment ils mènent et voient leur vie.

4) Qui a dit « j’ai donné des directives claires pour que les Français ne produisent que des films légers, vides, et si possible stupides » ?
a)    Philippe Pétain
b)    Le général de Gaulle
c)    Joseph Goebbels
Réponse c : Goebbels.

5) En 1995, Mamoru Oshii réalise un chef d’œuvre de l’anime, Ghost in the shell. L’histoire se déroule en 2029 à Tokyo. Quelle est la particularité de l’héroïne ?
a ) c’est un robot
b) c’est un cyborg
c) c’est un animal
d) c’est un fantôme
bis : à quoi fait référence le ghost in the shell ?
réponse b : c’est un cyborg. (un robot à l’apparence humaine –comme Terminator- ou un être humain ayant reçu des greffes mécaniques -comme Robocop-). Le fantôme dans la coquille est l’âme humaine sous la carapace du robot, mais aussi le logiciel informatique connectant le cyborg au monde extérieur.

6) Lequel de ces films Clint Eastwood a-t-il réalisé ?
a)    L’inspecteur Harry
b)    Sur la route de Madison
c)    Sierra torride
d)    Les proies
Bis : qui a réalisé les autres films ?
Réponse b : Sur la route de Madison. Clint Eastwood a joué en tant qu’acteur dans les autres films cités. Ces derniers sont réalisés par Don Siegel.

7) Dans 2001 l’odyssée de l’espace, comment s’appelle l’ordinateur qui contrôle le vaisseau ?
a)    THX 1138
b)    Hal 9000
c)    R2D2
d)    C3PO
Réponse b : Hal 9000. H fait référence à l’heuristique (l’art de trouver) et al vient d’algorithme. On dit aussi que HAL fait référence à IBM, avec une avance d’une lettre dans l’alphabet. Ceci pour signifier que HAL est en avance sur les machines informatiques de la multinationale.

8) Quel est le premier long métrage de Disney ?
a)    la belle au bois dormant
b)    blanche neige et les sept nains
c)    la petite sirène
d)    la belle et la bête
bis : en quelle année a-t-il été réalisé ? (1937/1947/1957/1967)
Réponse b : blanche neige, réalisé en 1937.

9) Lequel de ces longs métrages n’a pas eu le césar du meilleur film ?
a)    Cyrano de Bergerac
b)    Le fabuleux destin d’Amélie Poulain
c)    On connaît la chanson
d)    Persépolis
Réponse d : Persépolis. c'est La graine et le mulet qui a reçu le césar cette année-là, en 2008.

10) Dans la trilogie le seigneur des anneaux, Frodon est un :
a)    elfe
b)    nain
c)    humain
d)    hobbit
bis : Que doit faire Frodon ?
réponse d : un hobbit. Frodon doit emmener l’anneau dans le lointain royaume de Mordor jusqu’à la montagne du destin,  afin de le détruire et de réduire ainsi à néant l’emprise de Sauron, le seigneur des ténèbres.

Alors, pas trop difficile ? Prochain quiz, littérature, la semaine prochaine.

22/08/2011

Vos devoirs de vacances : deuxième quiz cinéma

fièvre samedi soir.jpgPour vos devoirs de vacances, on alterne avec un quiz cinématographique :

1) Quel groupe a composé la B.O du film La fièvre du samedi soir ?
a)    Les Rolling Stones
b)    Les Beach Boys
c)    Les Bee Gees
d)    Les Doors
Bis : citer une chanson de ce film

2) Quel film fantastique Roman Polanski a-t-il réalisé en 1968 ?
a)    la neuvième porte
b)    le bal des vampires
c)    répulsion
d)    rosemary’s baby

3) De quel film a-t-on souvent dit qu’il avait anticipé les évènements de mai 1968 en France ?
a)    La grande illusion de Renoir
b)    Le chagrin et la pitié de Max Ophuls
c)    La chinoise de Jean-Luc Godard
d)    Chronique d’un été de Jean Rouch et Edgar Morin
Bis : quels sont les sujets des autres films ?

4) Qui a dit « j’ai donné des directives claires pour que les Français ne produisent que des films légers, vides, et si possible stupides » ?
a)    Philippe Pétain
b)    Le général de Gaulle
c)    Joseph Goebbels

5) En 1995, Mamoru Oshii réalise un chef d’œuvre de l’anime, Ghost in the shell. L’histoire se déroule en 2029 à Tokyo. Quelle est la particularité de l’héroïne ?
a ) c’est un robot
b) c’est un cyborg
c) c’est un animal
d) c’est un fantôme
bis : à quoi fait référence le ghost in the shell ?

6) Lequel de ces films Clint Eastwood a-t-il réalisé ?
a)    L’inspecteur Harry
b)    Sur la route de Madison
c)    Sierra torride
d)    Les proies
Bis : qui a réalisé les autres films ?

7) Dans 2001 l’odyssée de l’espace, comment s’appelle l’ordinateur qui contrôle le vaisseau ?
a)    THX 1138
b)    Hal 9000
c)    R2D2
d)    C3PO

8) Quel est le premier long métrage de Disney ?
a)    la belle au bois dormant
b)    blanche neige et les sept nains
c)    la petite sirène
d)    la belle et la bête
bis : en quelle année a-t-il été réalisé ? (1937/1947/1957/1967)

9) Lequel de ces longs métrages n’a pas eu le césar du meilleur film ?
a)    Cyrano de Bergerac
b)    Le fabuleux destin d’Amélie Poulain
c)    On connaît la chanson
d)    Persépolis

10) Dans la trilogie Le seigneur des anneaux, Frodon est un :
a)    elfe
b)    nain
c)    humain
d)    hobbit
bis : Que doit faire Frodon ?

A vous de jouer ! Réponses bientôt...