Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2011

Paul McCartney en concert à Bercy !!!

paum mccartney concert à bercy,mccartney,beatles,back in the ussrFlew in from Miami Beach BOAC
Didn't get to bed last night
On the way the paper bag was on my knee
Man, I had a dreadful flight
I'm back in the USSR
You don't know how lucky you are, boy
Back in the USSR !

Been away so long I hardly knew the place
Gee, it's good to be back home
Leave it till tomorrow to unpack my case
Honey disconnect the phone
I'm back in the USSR
You don't know how lucky you are, boy
Back in the US
Back in the US
Back in the USSR !!!


Après Back in the USSR…
BACK IN BERCY !!!

macca bercy 2011.jpg

MACAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!!!!!!!!

09/10/2011

Mariage de Paul McCartney : And I love her...

macca mariage.jpg" I give her all my love, that’s all I do,
And if you saw my love, you’d love her too
And I love her… "

And I love him... Regardez la vidéo mise en lien, version rare de la chanson, et avec des photos de Paul-qu’il-était-trô-bô♥♥♥♥. Pour comparer avec la version connue, cliquez ici, avec de superbes photos d’actrices cette fois-ci.

linda mccartney.jpgPaul McCartney se marie avec Nancy Shevell aujourd’hui à Londres !
En 1969 il épouse d’abord celle qui est restée le grand amour de sa vie, la photographe Linda, rencontrée à 25 ans. Elle apprend à jouer du clavier pour l'accompagner, elle co-signe toutes les chansons, même si elle n’y participe pas. Paul et Linda restent ensemble, jamais séparés plus de trois jours disent-ils, jusqu’à la mort de l'épouse en 1998, d’un cancer du sein.  (Le récit de ces derniers instants est très émouvant, Macca est resté à son chevet toute la nuit, etc). Avec une amie nous avions été choquée par cette réflexion : « vous devriez vous réjouir, la place est libre maintenant ». Alors que bien entendu, nous étions fans depuis la plus tendre enfance, et avec nos 40 années de différence d’âge on voyait Macca comme une idole intouchable ou un père (il a 69 ans maintenant !)

heather+mills_.jpgAprès la mort de Linda, Paul est  dit inconsolable. Le chagrin le rend-il fragile et lui ôte-t-il tout sens commun ? Car quatre ans après, contre l’assentiment de ses enfants (en particulier la styliste Stella) qui se méfient de la promise, il épouse l’ancien mannequin Heather Mills, sans contrat de mariage. C’est pourtant la base lorsqu’on possède l’une des plus grandes fortunes d’Angleterre ! Heather Mills est nettement plus jeune que lui (26 ans de moins), elle a perdu une jambe dans un accident et en plus elle est botoxée même pas belle et a un air cruel. Ils ont un enfant et très vite l’union tourne mal. Ils divorcent et sans contrat de mariage, la femme peut donc prétendre à la moitié de la fortune de Paul… Elle empoche au final 31 millions d’euros. Avec cette séparation houleuse, les révélations pleuvent : Heather Mills est une ancienne call girl croqueuse de diamants, une « meilleure amie » révèle que le mannequin cherchait un homme fortuné pour le plumer… Le couple ne peut plus se blairer et fait la une des tabloïds anglais.

All you need is hate, il ne lui chantera plus « and I love her » (qu’il avait écrite en fait pour sa petite amie quand il était Beatles, Jane Asher)
Macca compose un album à l'époque du divorce, Memory almost full. Il témoigne de sa déprime, par exemple avec la chanson The end of the end :
« at the end of the end, it’s the start of a journey to a much better place… On the day that I die, I’d like jokes to be told…”
QUOI ?!! Non mais ça va pas ! Déjà, Macca est immortel, j’ai décidé, ensuite, on peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui comme dirait Desproges.

Aujourd’hui, Macca épouse donc Nancy Shevell, une riche héritière américaine. Il a peut-être pensé qu’elle, au moins, n’aurait pas besoin de son fric. Ils se connaissent en fait depuis une trentaine d’années et vivent ensemble depuis quatre ans. Il risque donc moins d’être surpris par son caractère.
J’ai lu que cette fois-ci encore, Paul ne signe pas de contrat de mariage, mais j’espère quand même qu’il n’est pas fou à ce point ! J’en ai déjà parlé : avec « How sweet to be an idiot » les Monty Python ont parodié à merveille les Silly love songs et mimiques de Paul, le Beatle réputé trop gentil, confiant, optimiste, voire niais…

Espérons que cette fois-ci le mariage se passera bien, et qu’il lui permettra de composer encore ces chansons d’amour dont il a le secret : « Here there and everywhere, My love, etc…
Mais si une séparation peut aussi inspirer à Mccartney d'autres magnifiques For no one, I’m looking through you, Things we said today, We can work in out , je dis pas non… (j'espère que vous cliquez sur ces superbes chansons !)

Et vous, qu'en pensez-vous ? Quelle est votre chanson préférée de McCartney ?

11/08/2011

Jouer dehors avec Mlle K et Brigitte

brigitte.jpgJe suis donc retournée aux concerts de Paris plage. Après Christophe et ses chansons des années 60, j’ai écouté de la musique d’aujourd’hui. Même si le duo Brigitte fait référence à Bardot. Mémé apprécie le côté rétro de ce groupe.
Les chanteuses de Brigitte sont rentrées sur scène avec des espèces de sac poubelle sur la tête, qu’elles ont porté la première chanson, avant de les enlever et découvrir leurs magnifiques tenues moulantes qui brillaient comme des boules à facettes (des robes lamées ? ne me demandez pas le style, mémé et la mode vous savez bien que ça fait vingt douze).

brigitte festival.jpgLes voix des Brigitte s’accordent parfaitement. Leur meilleure chanson selon moi est Battez-vous, pour laquelle j’ai un vrai coup de cœur. Je l’ai entendue pour la première fois en zappant sur la télé une nuit d’insomnie, sur France O. Je n’ai pas réussi à retrouver cette version, que je préfère car la blonde fait moins d’effets et de roucoulades sur sa voix (je déteste ça).
J’aime aussi La vengeance d’une louve
« Toi la nymphette, toi la vedette, toi les gambettes
A quoi tu joues avec mon mec ? Je vais te faire la peau si tu traînes trop autour du père de mes petits poulbots
Prends garde à mon courroux et ce n'est qu'un avant-goût
C’est la vengeance d'une louve, si tu me cherches, tu me trouves »

J’aime bien la ritournelle Cœur de chewing gum. Brigitte est aussi connue pour sa reprise de Ma benz de NTM.

festival fnac live,brigitte mlle k,musique,chanson françaiseEnsuite, après avoir rendu hommage à Amy Winehouse (c’était le jour de son décès) Brigitte a fait place à la tête d’affiche de la soirée (enfin, vu qu’elle était en dernier, on pourrait dire queue) c'est-à-dire Mlle K.
Cette dernière a composé Jalouse : " Je suis jalouse, à en faire trembler les gens, à faire trembler mes jambes, j'ai plus qu'à plonger en silence, je pourrais flotter inerte tu t'en balances…"
Mlle K a connu le succès avec ça me vexe, où paradoxalement elle se plaint de ne pas être repérée par les labels de musique : « on m’appelle pas, on m’invite pas dans les soirées, je dois pas sentir comme il faudrait l’argent et le succès et ça me vexe »

Comme Brigitte, Mlle K avait un super look, mais totalement différent. De loin, j’ai plutôt cru voir monsieur K : un pantalon de cuir, un marcel, des bretelles qui écrasaient volontairement ses formes déjà pas très existantes. Elle il portait une étonnante crête iroquoise faite en plumes rouges.
Le groupe a su mettre l’ambiance, avec des versions plus rock de ses chansons. Mlle K soigne les paroles. J’apprécie particulièrement celles de à l’ombre :
« Si tu veux rester dans l'affaire, t'as des sacrifices à faire

Si t'as le malheur d'exister
D’être un peu lent et vieillissant
Tu resteras pas faut pas rêver
On aime que ce qui est performant
Pour ceux qui restent pas de médaille
Juste le droit d'aller au travail. »

Ou encore Le cul entre deux chaises
« Regarde-toi, regarde un peu comme tu balances
t'oses même plus faire de choix, tu fuis des évidences
tu veux toujours ce que t'as pas et quand tu l'as ça suffit pas
Qu'est ce que t'es chiant ah la la »

 Beaucoup de spectatrices semblaient s’identifier aux paroles et les connaissaient par cœur.
Contrairement à ce que mémé ourse Papillote laisse croire, ma chanson préférée est Jouer dehors :
« J’ai pas envie d’être vieux
viens on va jouer dehors
j’ai pas envie d’être vieux ! »

Et vous, connaissez-vous Brigitte et Mlle K ?

09/08/2011

Les concerts de Paris plage : les mots bleus de Christophe

festival fnac live.jpgFin juillet, la Fnac organisait une série de concerts  sur le parvis de l'hôtel de ville, pour les dix ans de Paris plage. Mémé étant toujours à la pointe de l’actualité, je vous en parle 20 jours après. Les concerts étant gratuits, mémé retraitée chômeuse a bien voulu sortir de son trou deux soirs de suite (ce qui ne m’est pas arrivé depuis 1993, quand le chat n’est pas rentré deux nuits et qu’on a fait le tour de la cambrousse avec une lampe électrique pour retrouver la Pomponnette).

Et qui mémé est allée voir ? Un pépé bien sûr, né en 1945, dont les tubes les plus célèbres datent de 1965. Papy fait de la résistance, car les chansonnettes de variétés ont été remplacé par de la musique tendance, de djeun’s, de l’électro. (Ne me demandez pas ce que c’est, mémé écoute radio nostalgie je vous le rappelle). Son prochain album est prévu pour l’automne. De qui je parle ? De Christophe, le chanteur des Mots bleus, Aline, Les paradis perdus

mots bleus.jpgQuand il a entamé « moi, je construis des marionnettes, avec de la ficelle et du papier », les jeunes se sont enfuis, ne laissant plus que les vieux de la vieille. Je pense sincèrement que j’étais la seule personne de moins de 65 ans à connaître par cœur les paroles d’Aline et des Mots bleus et à les beugler : « et j’ai crié, CRIE-EH, ALINE !!!». Le couple de retraités se tenant devant moi a même fait des blagues à ce sujet (mais je n’ai pas tout compris, mémé n’est pourtant pas dure de la feuille).

J’aime bien la mélancolie des chansons de Christophe : « peut-être, un beau jour voudras-tu, retrouver avec moi, les paradis perdus. » Ma préférée reste « les mots bleus, les mots qu’on dit avec les yeux. » Au lycée, j’avais vu une pièce de théâtre où les acteurs dansaient sur cet air. Pour ce slow, ils allaient chercher des partenaires parmi les spectateurs. Mon frère a été sélectionné, mais n'a pas voulu monter sur scène (déjà, danser un slow en gardant le rythme, sans trop se coller et sans écraser les pieds, c’est difficile, mais en plus avec des centaines de regards braqués sur soi, c’est vraiment un coup à se prendre les pieds dans le tapis). (Mémé ne pense pas avoir dansé de slow depuis le bal du 14 juillet de 2001)
A la fin du concert,  j’ai crié, crié, "CHRISTOPHE!!! " pour qu’il revienne, et j’ai crié, crié, oh j’avais tant de peine, mais ça n’a pas fonctionné.

Le lendemain, je suis revenue, mais il n’y était plus. Il était remplacé par des groupes de filles  pour « Paris rebelles ». Et aussi incroyable que cela puisse paraître, j’en connaissais deux. Oui, vous avez bien lu, de la musique actuelle, pas des années 60. Mémé vous en parle demain.

Et vous, appréciez-vous Christophe ? Étiez-vous au festival fnac live ?