Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/08/2011

La rubrique nécrologique et les films de la semaine : bonne nuit les petits, good night and good luck

bonne nuit les petits.jpgDans la rubrique nécrologique de la semaine, Claude Laydu, le créateur de Bonne nuit les petits, est décédé à l’âge de 84 ans.
La série a débuté en 1962 et une troisième version en couleur a été diffusée en 1995.
Plusieurs générations d’enfants se sont couchées chaque soir en faisant le même rituel : regarder l’épisode, avec le rassurant Nounours racontant de sa voix chaleureuse une histoire à Nicolas et Pimprenelle (dans l'extrait en lien, il joue "j'ai du bon tabac"). Le marchand de sable lançait ensuite la pluie dorée, qui endormait immédiatement les enfants. Ce moment me fascinait, moi qui n’arrivais déjà pas à dormir à l’époque. La voix du flûtiste était incarnée par Claude Laydu. Bonne nuit mon vieux, le marchand de sable est passé une dernière fois.

Depuis le début de cette série, le prénom Nicolas est très souvent donné aux petits garçons. Mais pas de Pimprenelle, je m’insurge. On possède toujours le 33 tours où les marionnettes chantent des ritournelles célèbres. Je l’adorais et l’écoutais très souvent : « Les crocodiles » « Encore un carreau de cassé, v’la le vitrier qui passe », « Jean de la lune » « Cadet rousselle » …
Je trouvais très tristes « à la volette »  et « compère guilleri » : « te laisseras-tu mourir ? ». Le petit oiseau «s’est cassé l’aile et tordu le pied». Je recueillais des oisillons tombés du nid ou chassés par le chat, mais ils ne survivaient jamais longtemps, malgré les vers de terre que je leur fourrais dans le bec. Plus d’inquiétude maintenant : Papillote le chat obèse a perdu toute son agilité et n’est plus une menace (un peu comme le chat potelé, euh, potté de Shrek 4 qui laisse les souris boire dans sa gamelle, voir l'extrait).

En tant qu’estomac sur pattes, j’adorais " la petite poule grise (qui allait pondre dans la remise) "parce que j’aimais manger « un coco dans un coco » (un œuf à la coque quoi). J’appréciais aussi « Dame tartine ». La conclusion aujourd’hui fait sourire « Donnez, bons parents, du sucre aux enfants ». Peut-être existe-il une version 2011 : « donnez bons parents, des légumes aux enfants »
Sinon, je propose comme remix : « ♪♫ J’ai du bon tabac dans ma tabatière, j’ai du bon tabac, tu n’en auras pas, parce que fumer bouche les artères et provoque des crises cardiaques et des attaques cérébrales, faites-vous aider pour arrêter de fumer, téléphonez au 113 (appel gratuit) ♪♫ »

En tant que miss bobo là, ma chanson préférée reste celle de l’âne qui a mal partout : « mon âne, mon âne, a bien mal à sa tête. Madame lui a fait faire, un bonnet pour sa tête » En revanche je détestais « Les petits bateaux» parce que la mère m’énervait en racontant n’importe quoi à son gosse. Aujourd’hui, je rétablis la vérité : non, les bateaux n’ont ni jambes ni ailes, tu n'es pas un  gros bêta. Je n'aimais pas non plus Une souris verte à cause de ses paroles illogiques et cruelles avec les gentils nanimaux.


les_trois_freres_.jpgA la télé cette semaine, ce soir TF1 diffuse Ensemble c’est tout de Claude Berri, adapté du best seller d’Anna Gavalda. J’ai été agréablement surprise par cette histoire pleine de bons sentiments et tendance, sur la cohabitation. Entre Tanguy la semaine dernière qui habite toujours chez ses parents et les jeunes en coloc, je crois que je préfère encore être Tanguy. Je ne pense pas que mémé ourse et ses petites habitudes pourraient supporter la colocation avec des inconnus.
En revanche je supporte très bien de regarder les déboires des Inconnus dans Les trois frères, mardi sur TF1, où les trois personnages opposés apprennent  justement qu'ils sont de la même famille. Le film enchaîne les gags et les répliques percutantes, j’en ai donné des exemples pour le dernier quiz on connaît le film.

Mercredi à 23h50, France 2 programme le film de George Clooney♥♥, Good night and good luck, une oeuvre au charme rétro, en noir et blanc. Elle relate l’histoire du présentateur de télé Edward R Murrow, qui a dénoncé en 1953 la chasse aux sorcières de McCarthy. 

Et vous, connaissez vous ces films et ces comptines ? Regardiez vous bonne nuit les petits ?

28/06/2011

J'ai testé pour vous : le reportage du Petit journal

Hier en passant devant Bercy, je vois des milliers de chevelus attendant l’ouverture de la salle. Bien entendu, curieuse comme un chat, je ne peux m’empêcher d’approcher. Surtout, j’espère enfin croiser… l’équipe du Petit journal de Yann Barthès! A chaque gros concert, surtout avec un public aux cheveux longs et T-shirt noir, Canal + ne manque pas de venir filmer. Je viens souvent dans l’espoir de les rencontrer, mais rien ! Vous vous rendez compte que pour cette raison, j’ai subi des milliers d’adolescentes hystériques couinant dans l’attente de Justin Bieber ? Rien que pour ça, je mérite une embauche à Canal+.
Même sans micro, je vais quand même « interviewer » des fans. Je jette mon dévolu sur une jeune fille, car les mecs à l’air sombre et portant les fameux t-shirt noirs au squelette me rebutent un peu (fear of the dark quoi)

iron maiden.jpgMoi : -Bonjour, vous venez voir qui ?
Jeune fille, l’air blasé : - Iron Maiden… (en même temps ça paraît évident vu les vêtements au nom du groupe, mais certains arborent des Metallica ou AC/DC. Heureusement que je ne porte pas mon t-shirt rose de Macca)
-Ah c’est cool, vous attendez depuis longtemps ? (Elle se tient en début de file)
- 4 heures, et ça commence dans deux… c’est long…
-oh ça va encore, j’ai déjà attendu 10h30 en me levant à 5 heures du mat !

tshirt macca.jpgSon intérêt semble se réveiller : ah oui, pour qui ?
- Paul McCartney
- Ah… (petit regard dédaigneux)
Je vois bien qu’elle a l’air de prendre Macca pour un vieux croûton (non mais, il n’a QUE 69 ans !) qui n’a composé que des silly love songs :
- c’est lui qui a écrit helter skelter, qui est considérée comme la première chanson hard rock de l’histoire !
- Iron maiden fait du heavy metal
(J’admets n’avoir toujours pas compris les différences entre hard, death, black metal etc..)

- en tout cas il ya beaucoup de monde pour Iron maiden , la queue est super longue !
- bah pour McCartney elle allait jusqu’à là-bas !
Je ne pensais pas un jour tenir une conversation sur qui a la plus grosse.

Sentant la fille sur la réserve, je la laisse. Elle est peut-être froide car justement, elle crève de chaud : il fait plus de 40 degrés en plein soleil, et comme les autres elle porte du noir, en plus avec des collants ! (Même si l’air doit passer entre les nombreuses déchirures dans le nylon)

Je rejoins un deuxième groupe plus dynamique, pas encore assommé par le soleil, mais certainement bientôt par les bières que les types tiennent dans leur main. Ils chantent ou beuglent Iron maiden à la façon des métalleux. Je leur fais le signe du métal, ils répondent en chœur. Devant leur enthousiasme, je leur dis :
- Continuez comme ça et vous passerez au petit journal !
Ils crient exactement comme ils le font pour l’émission : - Ouais !! petit journal !!!! Yann Barthès !!

Vous voyez, même sans caméra ni micro, j’obtiens la même chose qu’au petit journal. Enfin presque... Heureusement aucun des métalleux n’a fait comme d’habitude dans l’émission : montrer sa lune…

Ils attendaient le concert, j'ai attendu l'équipe du petit journal, j'ai attendu, attendu, elle n'est jamais venue (zaï zaï zaï zaï). Ce soir, j'ai vu que Yann Barthès n'a pas fait de reportage finalement. Heureusement que je suis là.

Et vous, êtes-vous déjà allé à Bercy, et voir quel concert ?

22/05/2011

La rubrique nécrologique et les films de la semaine : la mort de Colargol / Saturnin, Mystic river, Persépolis...

Colargol_.jpgDans la rubrique nécrologique de la semaine, Colargol, l’ours qui chante en fa en sol, est mort ! Enfin, sa voix, celle du « chanteur fantaisiste » Ricet Barrier. L’humoriste incarnait aussi la voix des Barbapapas et du canard Saturnin, dessin animé dont il était co-auteur des dialogues. Frédéric Mitterrand a rendu hommage à « un clown gai et pétillant, qui donnait de la force à la liberté des grands et aux rêves des petits... Sa carrière montre combien la chanson est un patrimoine qui berce nos mémoires et nous accompagne dans tous les âges de la vie ».

saturnin.jpgComme j'ai toujours 5 ans, je confirme. Séquence nostalgie avec les génériques des dessins animés, à voir ici  en rose : « Approchez tous les amis, les grands et les petits, regardez bien ! Le cœur fier et l’œil malin voici venir au loin notre ami Saturnin ! » et Pour Colargol qui chante en gilet et en faux col, quand j'étais petite je comprenais en "pot de colle".

A la télé cette semaine, ce soir sur Canal + à 19 heures les marches et la cérémonie de clôture du « festival de connes, elles sont toutes blondes elles sont toutes bonnes c’est toutes des bombes en silicone, hallucinant dans le ciné ils disent que je suis mort, ma dulcinée n’est pas d’accord ». (désolée, chansonnite aigüe…)

mystic_river.jpgA 20h30 sur France 2, le polar très sombre  Mystic River de Clint Eastwood♥♥, tiré d’un roman de Dennis Lehane (également adapté au ciné par Scorsese avec Shutter Island et par Ben Affleck avec Gone baby Gone). A Boston, trois enfants jouent dans la rue. L’un d’eux se fait enlever et séquestrer, le drame sonne la fin de leur amitié. Pourtant, 30 ans plus tard, les trois se retrouvent : la fille de l’un d’eux est retrouvée morte… Comment le traumatisme de leur enfance a t-il agit différemment sur leur vies, comment feront-ils face à ce nouveau drame, et qui est le coupable ?

persépolis.jpegAutre histoire dramatique, mais à l’origine d’un bel exemple de résilience et d’un grand succès commercial : Persépolis de Marjane Satrapi, à 23 heures sur France 3. Dans ce film adapté de sa BD autobiographique (encore plus passionnante car plus complète) l’auteure raconte avec humour son enfance pendant le renversement du shah d’iran, jusqu’à son exil en Europe : écouter Michael Jackson ou eye of the tiger (voir extrait) alors que les produits occidentaux sont interdits par exemple…

un-long-dimanche-de-fiancailles.jpgLundi, Un long dimanche de fiançailles de Jean-Pierre jeunet, adapté de Japrisot (qui a écrit L’été meurtrier, superbement adapté au ciné par Jean Becker). L’histoire est intense et émouvante : après la première guerre mondiale, une jeune fille refuse de penser que son fiancé est mort au combat et part à sa recherche. Pourtant je trouve le film un peu décevant. L’univers extravagant et très imaginatif de Jeunet (Amélie Poulain, Délicatessen…) ne correspond pas vraiment à l’histoire qui aurait mérité un traitement plus classique.

Mardi, le grand journaliste Paul Moreira♥♥♥ livre encore une de ses enquêtes chocs sur Arte : Toxic Somalia, l’autre piraterie. Des déchets industriels extrêmement toxiques provenant d’Italie sont déversés sur les côtes somaliennes, créant un désastre écologique et par là incitant les pêcheurs se retrouvant sans poissons à se « reconvertir » dans la piraterie.

orange mécanique.jpgJeudi, Arte diffuse le film culte Orange mécanique de Stanley Kubrick, ainsi qu’un documentaire analysant le contexte social dans lequel ce film est sorti, en 1971 en Grande Bretagne. Adolescente, j'ai aussi lu le livre et appris le lexique à la fin, car j’aimais bien parler comme les personnages (comme dit Dolto, les ado aiment s’approprier le langage). Mon entourage n’ayant pas lu le bouquin, mes drougs ne comprenaient pas, me lançaient de drôles de glazards et me trouvaient bien gloupide.

fantômes contre fantômes.jpgA 22h25, NT1 passe la comédie fantastique Fantômes contre fantômes de Peter Jackson (Le seigneur des anneaux, Créatures célestes). Un architecte-médium-chasseur d’esprits (Marty Mcfly Michael J.Fox) lutte avec ses amis fantômes contre un serial killer revenant… Un film farfelu mais plus complexe qu’il n'y paraît.

Vendredi, si vous captez canal+ cinéma, ne ratez pas Mother de Bong Joon ho, l’un de mes réalisateurs préférés (Memories of murder et The host), j’en ai déjà parlé ici.


Voilà, vous pouvez allumer la télévision et reprendre une activité normale. A ciao bon dimanche.

Avez-vous vu ces films et dessins animés ?
Quiz on connaît la chanson, quel est le titre cité ?

18/05/2011

Les gérard de la politique : le festival de Kahn

gérard politique.jpgEn ce qui concerne le festival de Strauss Kahn, je vous livre le palmarès et la palme, ou plutôt le parpaing... Mardi 10 mai, pour les 30 ans de l’élection de Mitterrand, s’est déroulée la première cérémonie des Gérard de la politique. (J’avais déjà donné les gérard du cinéma) Les animateurs ont attribué un parpaing à DSK, dans une catégorie on ne peut plus explicite et prémonitoire… A voir ici, le palmarès complet des Gérard de la politique.

Quelques exemples papillotiens, « d’estomac sur pattes » : (vainqueurs en gras) :

Gérard du député qui se mange :
André Flajolet
Gilles Cocquempot
Christophe Bouillon
Philippe Goujon
Jean-Paul Lecoq
Roland Muzeau
Jean-Marc Nesme

Gérard de l'idée de programme griffonnée sur un coin de nappe en papier avec cinq pastis, un cassoulet, une bouteille de Côtes du Rhône et deux calvas derrière la cravate, et allez zou !

Exemples « on connaît la chanson »

Gérard du socialiste musical :

Manuel Valls à mille temps
Benoit Hamon a highway to hell
George Frêche, fresh, exciting
Michel Rocarmadour
Annick Lepetit bonhomme en mousse

Gérard du sarkozyste musical :

Michèle Alliot Marie, si tu savais, tout le mal, que l'on me fait
Frédéric Mitterand rand rand, I get arand
Rama Yade, oh oh oh Ramaya
Edouard Balladur, dur d'être un bébé

Avec cette affaire qui passe en boucle à la télé, et avec ma maladie incurable « on connaît la chansonnite », j’ai dans la tête depuis dimanche la chanson de Sœur Sourire

Quiz on connaît la chanson : quels sont les titres cités par les gérard ?