Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/03/2011

Le palmarès des oscars 2011

oscar franco hataway.pngSuite : J'ai donc regardé les Oscar dans la nuit de dimanche sur Canal+. La cérémonie débute très bien, avec une parodie  d’Inception : les deux présentateurs James Franco♥♥ et Anne Hataway sont projetés dans les rêves d’Alec Baldwin et dans les films nominés. Ils sont habilement incrustés dans les images et dialogues, comme vous pouvez le suivre ici.

oscars 2011,palmarès des oscars 2011,meilleur film discours d'un roi,the social network,meilleure actrice natalie portman,colin firthLes animateurs poussent plus tard la chansonnette, comme le veut la tradition. Anne Hataway explique comment Hugh Jackman♥ lui a planté ses griffes de Xmen dans le cœur, et James Franco♥♥ déguisé en femme (mais il é kan même trô bôoo) fait une blague sur Charlie Sheen (j’attends qu’Electra m’explique l’allusion).

natalie portman oscars.jpgCôté glamour, (attention je vais faire semblant d’être une fille qui s’intéresse à la mode) Natalie Portman est très élégante dans une robe violette, pourpre, bordeaux ? Enfin une couleur chaude. (Non mais mon daltonisme n’est pas flagrant, je ne vois pas la robe verte non plus) J’ai bien aimé les boucles d’oreilles aussi, même si elles rappellent le pompon des rideaux. (L’actrice avait peut-être rien à se mettre, elle a confectionné au dernier moment une robe dans ses rideaux, comme la princesse d’Il était une fois)

On dit toujours que les oscars sont bien mieux que nos césars : plus glamours, avec des sketches plus drôles, plus fins, plus nombreux. Les discours sont minutés à 45 secondes, ça change de nos interminables : « Je remercie ma môman, mon pôpa, mon chat, mon voisin qui m’a dépanné d’un peu de lait ce matin, sans lui je ne serai pas ici ! »
Pourtant cette année, les oscars ont été décriés pour leur manque d’originalité et de drôlerie, particulièrement James Franco♥♥ qui avait l’air peu motivé, la tête ailleurs (une peine de cœur j’espère ?)

Bon, passons aux choses sérieuses, le palmarès maintenant.. (Les gagnants sont soulignés en gras)
Sans surprise, Le discours d’un roi, nominé 12 fois, a raflé les principales récompenses. Même si c’est un très bon film, je suis déçue pour The social network, qui était selon moi le meilleur de l’année.

discours d'un roi.jpgMeilleur film :
Le Discours d'un roi de Tom Hooper
Black Swan de Darren Aronofsky
The Social Network de David Fincher
Toy Story 3 de Lee Unkrich
True Grit de Joel et Ethan Coen
127 heures de Danny Boyle
Inception de Christopher Nolan
The Kids Are All Right de Lisa Cholodenko
The fighter de David O'Russell
Winter's Bone de Debra Granik
 
J’ai vu Black swan, que j’ai beaucoup aimé même s’il est prévisible. Je n’ai pas encore vu le film des frères Coen ni celui avec James Franco♥♥ qui se coupe le bras ♠♠♠

Meilleur réalisateur :
Darren Aronofsky pour Black Swan
David Fincher pour The Social Network
Joel et Ethan Coen pour True Grit
David O'Russell  pour The Fighter
Tom Hooper pour Le Discours d'un roi

Encore très déçue pour Fincher ! Après vous avoir donné mon avis ici sur Le discours d’un roi, que j’ai trouvé un peu trop académique, face à certaines de vos réticences j’ai lu des critiques professionnelles. En majorité celles-ci confirment mon opinion : The social network est admirablement filmé, avec un David Fincher toujours très maniaque, capable de refaire 100 fois la même prise pour atteindre la perfection. Les journalistes estiment comme moi que Le discours d’un roi est « trop académique ».
Enfin, on dit « académie des oscars » donc la mise en scène de Tom Hooper semble correspondre aux critères recherchés par les votants… Social network a tout de même remporté l’oscar du meilleur montage.

Meilleur scénario :
Another Year de Mike Leigh
The Fighter de S.Silver, P.Tamasy et E.Jonhson
Inception de Christopher Nolan
The Kid Are All Right de Lisa Cholodenko et Stuart Blumberg
Le Discours d'un roi scénario de David Seidler

Encore ? David Seidler, qui a 74 ans, a plaisanté qu’il était certainement le plus vieux scénariste récompensé ! L’histoire était écrite depuis longtemps, mais il attendait que la reine mère soit décédée pour sortir le film.
Autre anecdote étonnante : Le discours d’un roi est censuré aux Etats-Unis car il risque une interdiction au moins de 17 ans (comme l’insoutenable Saw 3!) Tout simplement parce que Colin Firth doit apprendre à se lâcher, en disant sans bégayer le mot "fuck" . S’il ne l’avait prononcé qu’une seule fois, le film aurait « seulement » une interdiction au moins de 13 ans ! Cette scène est  pourtant cruciale, je me demande comment on peut la censurer… (En changeant : « lâchez vous ! Dîtes saperlipopette ! » ?) Comme dirait Les inconnus, « j’ai envie de crier zut, flûte, crotte… chier… »

Meilleure actrice :
Annette Bening  pour The Kids Are All Right
Nicole Kidman pour Rabbit Hole
Jennifer Lawrence pour Winter's Bone
Michelle Williams  pour Blue Valentine
Natalie Portman pour Black Swan

Très prévisible encore. J’ai vu l’interview de Daren Aronofsky par Laurent Weil sur Canal+. Le réalisateur confirme que l’actrice s’est entraînée à danser pendant un an, jusqu’à 6 à 8 heures par jour, qu’elle a perdu 8 kilos (ça se voit bien a l’écran) et qu’elle « crevait de faim ».  Crever de faim ? L’horreur absolue pour un estomac sur pattes comme moi ! Ca mérite amplement l’oscar !
oscars 2011,palmarès des oscars 2011,meilleur film discours d'un roi,the social network,meilleure actrice natalie portman,colin firthEt puis l’actrice a perdu du poids, mais elle en a vite regagné puisqu’elle est enceinte de son chorégraphe Français Benjamin… Millepied (comme son nom l’indique !)
Et comme quoi aussi, l’entraînement ne devait pas être une telle corvée, et Millepied y a vraiment mis toute son âme (bon, j’arrête avec mes blagues vaseuses)
Ah si, une dernière blague : la parodie de Portman en black swan, dansée par l’irrésistible Jim Carrey…

oscar colin firth.jpgMeilleur acteur :
Javier Bardem pour Biutiful
Jeff Bridges pour True Grit
Jesse Eisenberg pour The Social Network
James Franco pour 127 heures
Colin Firth pour Le Discours d'un roi

Très prévisible également. Comme je l’ai déjà écrit à propos de ce film, les oscars adorent récompenser les acteurs qui se "dépassent" ou se transforment pour un rôle. On peut citer Hilary Swank  qui s’entraîne longuement à la boxe dans Million dollar baby, ou se faisant passer pour un garçon dans Boy's don't cry (elle est la seule actrice à avoir reçu deux fois l’oscar). Autres exemples : Charlize Theron enlaidie dans Monsters, Nicole Kidman avec un faux nez dans The hours, etc...

Meilleur acteur dans un second rôle :
John Hawkes  dans Winter's Bone
Jeremy Renner dans The Town de Ben Affleck
Mark Ruffalo dans The Kids Are All Right
Geoffrey Rush dans Le Discours d'un roi
Christian Bale dans The Fighter
 
Normal, Christian Bale♥♥ se surpasse toujours. Il a perdu 30 kilos en 3 mois pour son excellent film The machinist, les a repris et reperdu de nouveau pour ce rôle de boxeur !

Meilleur actrice dans un second rôle :
Amy Adams dans The Fighter
Helena Bonham Carter dans Le Discours d'un roi
Hailee Steinfeld dans True Grit
Jacki Weaver dans Animal Kingdom
Melissa Leo dans The Fighter

Pas vu, je ne peux rien dire, mais j’avais remarqué sa prestation dans Frozen River.

Meilleur film d'animation :
Dragons de Chris Sanders
L'Illusioniste de Sylvain Chomet
Toy story 3 de Lee Unkrich

Pas de récompense pour le Français, mais Toy story est vraiment bien, comme le reste de la série (je n’ai pas vu Dragons)

Meilleur film en langue étrangère :
Hors la Loi de Rachid Bouchareb (Algérie)
Incendies de Denis Villeneuve (Canada)
Canine de Yorgos Lanthimos (Grèce)
Biutiful d'Alejandro Gonzalez Inarritu ( Mexique)
In a Better World de Susanne Bier (Danemark)
Vu que Hors la loi a été classé dans les gérard 2011, je me doutais qu’il ne remporterait pas la statuette… A quand un nouveau film français récompensé ? Faut renouveler l’exploit de l’excellent Préparez vos mouchoirs de Blier !

Meilleure adaptation :
127 heures
Toy story 3
True Grit
Winter's Bone
The Social network

Ah ben quand même !

Meilleur documentaire :
Charles Ferguson, Audrey Marrs pour Inside Job

Meilleure musique originale :
Trent Reznor et Atticus Ross pour The Social Network

Totalement mérité pour le chanteur du groupe Nin Inch Nails. Le Français Alexandre Desplat n’a donc pas gagné pour la BO du discours d’un roi.

Meilleure chanson originale Randy Newman pour Toy Story 3

Meilleurs décors :
Stuart Craig, Stephenie McMillan pour Harry Potter et les reliques de la mort
Robert Stromberg et Karen O’Hara pour Alice aux pays des merveilles
Dias et Mowat pour Inception
Eve Stewart, Judy Farr pour Le discours d’un roi
Jess Gonchor et Nancy Haigh pour True Grit

Le film de Burton a également remporté l’oscar des meilleurs costumes.

Meilleur maquillage : The Wolfman
Meilleure direction artistique : Alice au Pays des Merveilles
Meilleur effets spéciaux, meilleur son, meilleur montage sonore: Inception
Meilleur court-métrage : God of Love de Luke Matheny
Meilleur court-métrage d'animation : The Lost Thing de Shaun Tan et Andrew Ruhemann
Meilleur court-métrage documentaire : Strangers No More de Karen Goodman, Kirk Simon
 
 
Et vous, que pensez-vous de ce palmarès ? Avez-vous vu ces films ou la cérémonie des oscars ?
 

01/03/2011

Les oscars 2011, j'y étais !

oscar.jpgOui ! J'étais une des seules personnes à y assister ! En direct !
Enfin, j’étais une des rares à regarder la cérémonie des oscars, en direct depuis ma télé, toute la nuit de dimanche. (Depuis que je suis au chômage je m’endors en moyenne vers 3 heures, mais depuis 10 jours s’est passé à 5 heures.)

Même si la cérémonie était moins farfelue que les années précédentes (pas de sketches entre les différents résultats), j’ai quand même bien ri grâce à l’émission précédant les Oscars, en direct sur le tapis rouge.
Comme chaque année, le journaliste Didier Allouch essaie d’interroger les stars, avant leur entrée dans le théâtre où se déroule la cérémonie. Sur un plateau à proximité, il est encouragé et guidé par le journaliste ciné de Canal, Laurent Weil, Jean-Paul Rouve, ex Robin des bois et acteur (il a interprété le sosie de Polnareff dans Podium) et le comédien Gilles Lellouche.

J’apprécie beaucoup Didier Allouch, il possède une culture cinématographique phénoménale, mais il n’est pas très à l’aise dans le monde des paillettes :
Les stars défilent à la chaîne, avec des centaines de journalistes qui les accostent. C’est hilarant de voir Allouch sur le tapis rouge tenter vainement d’interviewer les célébrités, pendant que ses complices planqués derrière leur écran se moquent de lui. Ces derniers l’exhortent en chœur : « vas-y Didier ! ya Mark Walberg ! Saute lui dessus ! Mais là ! À droite ! NAAAAn trop tard !! »
Le pauvre Didier répète sans cesse : « je vais encore me prendre un gros vent, ya Natalie Portman … » Ces collègues poussent la taquinerie jusqu’à l’imiter, analyser ses ratés et les repasser au ralenti. Par exemple quand Allouch crie d’une voix aiguë et un peu pathétique « Robert !! Robeeert ! » pour attirer l’attention de Robert Downey junior, et que ce dernier lui fait juste un petit signe de la main méprisant qui signifie « bon, tais-toi maintenant ».

christian bale.jpgQuand le journaliste réussit à prendre une star dans ses filets, comme Christian Bale, ce n’est que pour quelques secondes, et pour poser des questions banales : « Qu’est ce que ça fait d’être ici ? De jouer ce rôle ? » Il reçoit bien sûr toujours les mêmes réponses langue de bois « I love to be here, it’s a great experience»
Comme l’émission est en direct de Los Angeles, que les stars sont nombreuses et passent rapidement, Allouch n’a pas le temps de traduire pour les spectateurs.
En plus, le cinéphile passionné se lance toujours dans des détails techniques superflus et s’intéresse plus aux cinéastes inconnus qu’aux stars internationales. Jean-Paul Rouve ironise : « il y a l’accessoiriste là, si tu l’interrogeais aussi ? »

radio bière foot.jpgLaurent Weil essaie d’instaurer une ambiance sérieuse et cinéphile, mais les deux comiques Rouve et Lellouche chamboulent tous ses plans. On a vraiment l’impression d’être dans son salon avec sa bande de potes, ou de regarder une parodie des Robins des bois comme "radio bière foot". Il ne manque plus que les pieds sur la table. Jean-Paul Rouve commente à sa manière le défilé : « oh ! Regardez ! y’a le sosie de Liane Foly ! » ou encore: « Didier ! Pense à refiler mon scénar à un producteur ! » (Effectivement Allouch montre un dossier relié au nom de Jean-Paul Rouve)

Laurent Weil tente encore de recentrer le débat sur le ciné, mais il est sans cesse perturbé. Non seulement par ses collègues, lesquels, on l’a compris, sont plus là pour s’amuser que parler cinéma, mais aussi par l’extérieur : les présentateurs ont laissé leurs portables allumés et reçoivent des appels de leurs amis :
« J’ai un sms de Liane Foly qui confirme son sosie ! »
 « Laurent baffie m’écrit que tu n’as pas lu ton dernier message reçu !»
-Ah ? ok (il regarde son portable) : " mon cher Jean-Paul, on est au lit on te regarde, ta maman et moi." Ah le salaud !»
- il m’a envoyé le même à l’instant, mais c’était avec ma femme... »

Gilles Lelouche résume bien l’ambiance en sortant cette vanne : il chante le générique de Fa si la chanter puis se vautre sur la table : « on en a rien à foutre, y’a 20 personnes qui nous regardent, on fait ce qu’on veut !! »
Manque de bol, j’étais dans le lot, maintenant mes 12 millions de lecteurs (au moins) sont au courant.

zizanie.jpgOutre les présentateurs semant la zizanie (petit hommage à Annie Girardot), avec les aléas du direct, on affronte les inévitables problèmes techniques… Alors que les journalistes pensent obtenir une pause, les magnétos censés diffuser des extraits de films ne fonctionnent pas et les présentateurs sont obligés de "meubler" en racontant (encore) n’importe quoi.
Le mieux, ou plutôt le pire, un générique défile à l’écran, mais canal oublie d'interrompre le son sur le plateau. On entend alors un technicien demander « ça a donné quoi le match ? » (la chaîne diffusait Lille/Lyon juste avant l’émission). Ensuite, on a le droit à l’effet inverse : le son du plateau est coupé. Pendant presque 10 minutes (!) on observe les journalistes parler, s’esclaffer, on voit leurs lèvres bouger mais aucun son n’en sort. A la place on entend la mélodie sirupeuse des Oscars…

Bref, c’était vraiment n’importe quoi cette émission, mais c’était très drôle.
La cérémonie des oscars maintenant…

Et vous, avez-vous regardé cette émission ou le palmarès des oscars ?

14/02/2011

A la télé cette semaine (prêt à jeter, manger peut nuire à la santé)

Muriel-s-Wedding.JPGCe billet était programmé pour hier, mais comme dimanche dernier, mon hébergeur a bugué. J’espère qu’hier soir sur Gulli à 20h35, vous avez regardé la comédie Muriel de P.J Hogan, où le vilain canard Toni colette (United states of tara) rêve du jour de son mariage. Contrairement aux autres films du réalisateur, comme Le mariage de mon meilleur ami ou Confessions d’une accro au shopping, Muriel n’est pas une simple comédie nunuche et conventionnelle, mais plutôt une étude de mœurs satirique et déjantée. Même les hommes apprécient ce film, et comme vous le savez tous, je suis un homme, je suis un homme quoi de plus naturel en somme. ( Je l’ai déjà écrit, je n’aime pas vraiment les films pour filles. C’est en lisant des blogs que j’ai découvert l’engouement pour Dirty dancing, je n’ai toujours pas compris si tout ce tapage était du second degré ou la marque d’un réel intérêt).
Sinon, le célèbre magazine culturel catholique bien pensant a commis une erreur classique, en illustrant le film LE sixième sens de Michael Mann (Le dernier des Mohicans, Heat, Public enemies) par une photo du Sixième sens tout court, avec le gamin qui voit des fantômes…

12-17-tri-selectif.gifMardi sur arte, un documentaire qui s’annonce essentiel et excellent, Prêt à jeter, sur l’obsolescence programmée, c'est-à-dire exactement ce que je vous expliquais la semaine dernière avec mon ordinateur qui me lâche au bout de 6 ans (TOUT LE MONDE m’a dit qu’il était vieux, c’est à dire que tout le monde trouve normal, a parfaitement intégré un problème pourtant aberrant).
Le documentaire démontre comment les produits d’aujourd’hui sont programmés pour tomber en panne rapidement et ne pas être réparés, pour faire marcher la société de consommation (et remplir les déchetteries). Avant les années 50, les appareils étaient fait pour durer, en témoigne cette ampoule qui brille depuis plus d’un siècle à Livermore. Des webcams filment en permanence ce qui nous paraît être un exploit, mais qui est tout à fait possible. Comme l’explique le magazine télé, en 1924, les professionnels du secteur se sont réunis en cartel pour se mettre d’accord : « dorénavant, la longévité des ampoules ne devra pas excéder 1000 heures. (…) Cette pratique censée entretenir la consommation sera soutenue par des discours publicitaires toujours plus enclins à vanter le frisson de la nouveauté. Sitôt achetés, sitôt passés de mode, les produits, encore en état de marche pour la plupart, sont mis au rebut. (…) Les objets de notre lassitude s’amoncellent sans relâche, alors que le sol de notre Terre s’appauvrit de ces métaux dont microprocesseurs et circuits imprimés sont si friands ».
Autre exemple relevé dans le magazine télé, les i-pod : leur batterie est conçue pour durer 18 mois mais n’est pas remplaçable, donc en cas de simple problème de batterie, il vous faut racheter  cet appareil pourtant inutile.

poulet.jpgAutre documentaire indispensable, mercredi à 23 heures sur France 3 :  Manger peut-il nuire à la santé ? Je lis depuis des années la rubrique spéciale du Canard enchaîné, donc je peux vous dire que oui… des tests scientifiques ont trouvé 36 pesticides dans des plats basiques, ça fait peur.. Mais à part ça, mangez 5 fruits et légumes par jour, c’est bon pour la santé. Ils sont plein de produits chimiques qui vous garantissent une chance sur 2 (ou 3 si vous êtes une femme) de développer un cancer, mais c’est pas grave hein. (j’ai envie de frapper à coups de pelle les gens qui osent dire dans ces cas-là : « il faut bien mourir de quelque chose »)

Cette semaine, j’ai regardé Tokyo freeters, sur ces jeunes Japonais ne trouvant pas de travail régulier, et ne pouvant donc pas mener une vie stable et fonder une famille, faute de moyens financiers. Dans quelques années, on estime que la natalité japonaise va baisser d’un quart à cause de ce problème. Comme cette nation accorde une énorme importance au travail (à vie) et à la loyauté envers l’entreprise, les jeunes Japonais ne trouvant pas d’emplois fixes sont mis au rebut, dénoncés comme feignants, et certains sont acculés au suicide. 34 % des emplois japonais sont intérimaires, contre 13 % en France. Pourvu que ce problème nippon ne se généralise pas…Loto, à qui le tour ?

Sinon, je n’ai regardé aucun film depuis jeudi, je suis en manque, je n’ai pas eu ma drogue quotidienne. J’ai vu cette semaine, par ordre de préférence :
- La garçonnière de Billy Wilder (Shirley MacLaine est irrésistible avec ses cheveux courts) Pour répondre à la question de Maxine, bien entendu j’ai attendu la rediffusion en V.O, à une heure du matin. Les vieux films doublés sont inaudibles, avec ce vieil accent ridicule des années 50. Le jour où Arte a pris cette décision catastrophique de ne plus diffuser systématiquement les films en V.O, c’est bien simple, je n’ai quasiment plus regardé cette chaîne. Enorme déception.
- The truman show de Peter Weir avec Jim carrey
- Burn after reading, une comédie des frères Coen un peu mineure, mais on ne rate jamais un film de ces réalisateurs, et en plus avec Georges clooney ♥
- Envoyés très spéciaux, comme quoi un film français peut-être appréciable : une bonne critique du métier de journaliste, un bon divertissement.
- Jennifer’s body. J’avais refusé de voir ce film au cinéma, pensant qu’il était une comédie horrifique pour ado décérébrés, mais en fait il cache une fine observation de la vie adolescente et des dialogues percutants (ce qui peut s’expliquer par sa scénariste, Diablo Cody, qui a imaginé l’histoire de Juno). Une étonnante et agréable découverte. Et Megan Fox est vraiment une bombasse.
- Les herbes folles d’Alain Resnais. Autant j’ai bien aimé Cœurs diffusé la semaine précédente, autant je n’ai pas compris l’intérêt de ce film (faut dire que j’ai dû m’endormir, l’héroïne était chez elle, puis subitement dans un avion avec le générique de fin). Télérama dont j’ai parfois du mal à comprendre les critiques lui a pourtant donné la note maximale...

Et vous, qu’avez-vous vu cette semaine ? Que comptez-vous voir ?




03/02/2011

L'année du chat, l'année de la Papillote

année du chat.jpgJe n’ai pas eu le temps d’élaborer ma note (écrite en 20 minutes), parce que j’ai  envoyé de nombreuses lettres de motivation. Démotivation conviendrait mieux, puisque je ne reçois quasiment jamais de réponses: depuis août, un seul entretien, trois réponses négatives, une positive en attente et un seul appel. Les autres, absolument rien. En six mois de chômage, cinq réponses sur des centaines de CV envoyés, faites le calcul…

On m’a quand même téléphoné hier pour un travail. L’employeur, en m’interrogeant, à tout de suite constaté qu’avec un bac +5 et un chômage complet je ne correspondais pas du tout au profil du poste : des remplacements aléatoires en cas d’arrêt maladie, à toute heure, pour un poste basique qui ne requiert aucun diplôme particulier. J’ai pourtant vivement insisté : « Nan, mais ça fait rien! Je prends quand même ! C’est mieux que rien ! Je prends tout ! Balayer les chiottes aussi si vous voulez ! Embauchez -moiiiiii »

Ben_theatre_fiche_spectacle_une.jpgPour me remonter le moral mardi une copine m’a invité à un one man-show, celui de Ben, l’acteur que l’on peut voir actuellement dans la série Les invincibles sur Arte (l’histoire de trentenaires qui décident de faire un pacte : « plaquer leurs copines pour ne pas finir vieux cons et aigris et assouvir leur soif de liberté »). C’était la première fois que je voyais un one man show, l’humour absurde et sans vulgarité de Ben m’a beaucoup plu (quand il parle métaphoriquement d’animaux pour évoquer les rencontres Internet, de la difficulté de se loger dans Paris, quand il passe du coq à l’âne sans transition aucune...)  En revanche j’ai dû mal à exploser de rire, je me contente de sourire ou de pouffer faiblement. Je correspond donc aux cauchemar des humoristes : le spectateur silencieux. Heureusement beaucoup d’extravertis remplissaient le contrat et riaient à gorges déployées.

Hier comme beaucoup d’entre vous, j’ai profité de l’excuse de la chandeleur pour me bâfrer de galettes au sarrasin et de crêpes. La copine invitée, qui ne connaissait pas encore ma réputation d’estomac sur pattes, était impressionnée par la quantité de crêpes aux fromages que j’ingurgitais (j’avais comme d’habitude préparé de la pâte pour 8 personnes... alors qu’on était deux). Elle a eu le malheur de me laisser le pot de nutella à peine entamé. Aujourd’hui pour le goûter, j’ai finalement trouvé que cette substance molle et huileuse se mariait bien avec le pain grillé, et en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, ou plutôt en trois coup de cuillère à pot, je me suis retrouvée avec le verre de 250 grammes vide. Le pire est que j’avais encore faim. Mon estomac est un puits sans fond.
D’ailleurs pour continuer dans les pourquoi notés sur mon éphéméride, la question d’hier était :«Pourquoi mange-t-on des crêpes à la chandeleur ?» La question d’aujourd’hui est « Pourquoi y a-t-il des gilets plutôt que des parachutes dans les avions ? » La vraie question serait plutôt pour moi : comment peut-on prendre l’avion sans être mort de peur ?
Vous avez les réponses ?

Sinon aujourd’hui, c’est le nouvel an chinois. Tous les médias parlent de l’année du lapin, alors qu’elle s’intitule aussi l’année du chat. Bien entendu, en tant que félin, j’ai décrété qu’on rentrait dans l’année du chat, et qu’elle serait mon année, ainsi que celle de tous les blogueurs chats : Toutouille le chat au chômage, Gribouillette, le chat masqué…
Il paraît que l’année du chat sera tranquille (normal, un chat dort 18 heures par jour). Mon horoscope me prédit « un peu traumatisé par l’année précédente, vous resterez sur la défensive et n‘entreprendrez rien ». Hum. On va dire que les horoscopes, c’est vraiment n’importe quoi. L’année du chat ne peut être que positive, non ?

 Et vous, vous avez mangé des crêpes ?  Vous avez les réponses au jeu des pourquoi ? Quel est votre signe astrologique chinois ?