Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/01/2012

A la télé cette semaine : Le premier jour du reste de ta vie, Louise-Michel, La liste de Schindler, Paul

Assurance-sur-la-mort.pngCe soir Arte diffuse deux classiques du film noir : La dame de Shanghai d’Orson Welles et Assurance sur la mort de Billy Wilder. Je ne me souviens pas les avoir vus… Je fais confiance à Wilder, qui a signé le magnifique Boulevard du crépuscule (et les comédies Certains l’aiment chaud et 7 ans de réflexion), mais je me méfie un peu de Welles : j’ai dû voir ces films trop jeune, je n’ai jamais vraiment accroché à son univers et son esthétique complexes.

premier-jour-du-reste-de-ta-vie.jpgMardi, France 4 diffuse le film préféré de Thé citron Le premier jour du reste de ta vie. C’est une chronique familiale drôle et émouvante, sur la nostalgie du temps qui passe. Chacun peut identifier un membre de sa famille (la petite sœur rebelle, le frère conformiste…),une époque ou un évènement qui résonne : le premier amour, le premier déménagement… La B.O est bien mais (à l'image du film) parfois un peu facile (chansons sélectionnées par Sinclair, beurk).

En deuxième partie de soirée, NRJ12 programme Kill Bill de Tarantino. Je vous avoue que je n’ai vu ce film pourtant culte qu’une seule fois : même si les dialogues sont toujours aussi originaux et les combats inventifs, un film entier uniquement sur des bagarres a un peu gonflé mémé. Mais je possède l’excellente B.O.

louise-michel-film.jpgMercredi, Arte diffuse Louise-Michel de Gustave Kervern et Benoît Delépine. Je trouve que les complices de Groland s’améliorent de film en film (après Aaltra et Avida), ou alors je m’habitue à leur style, l’humour absurde et trash. Dans celui-ci, écrit juste avant Mammuth, un patron délocalise son usine en douce. Les ouvrières, dont la meneuse Louise (Yolande Moreau), décident d’engager un tueur pour le liquider. Mais l’homme, Michel, incarné par le toujours aussi timbré Bouli Lanners, n’est pas vraiment professionnel et Louise doit le seconder... Le titre fait bien entendu référence à l'anarchiste de la commune de Paris. On retrouve les personnages prolétaires et loufoques chers à la bande du Groland.

Jeudi, france3 propose encore un film qui va faire pleurer dans les chaumières, La liste de Schindler. Il est inspiré de l’histoire vraie d’un patron Allemand, qui pendant la guerre a sauvé un millier de Juifs en les faisant travailler dans son usine. Le film a fait polémique à sa sortie, car le personnage est ambigu : certains pensent que dans l’affaire le chef d’entreprise voyait avant tout son profit, puisqu’il faisait travailler les gens gratuitement… Le film a parfois aussi été jugé déplacé et indécent (une scène de suspense dans les douches autour du sort réservé aux malheureux …) Malgré tout il reste très émouvant. On sait que Spielberg est plus attaché à la mise en scène et aux émotions qu’elle crée qu’à la vérité historique…

Pour les abonnés canal+, je vous conseille mardi Paul de Greg Mottola, comédie un peu lourde (Télérama la classe « film le plus débile de l’année ! ») mais à voir pour mon duo d’acteur chéri : Simon Pegg/Nick Frost. Il manque le troisième membre, le réalisateur Edgar Wright : c’est là que le bât blesse. Les Anglais n’auraient pas du s’expatrier aux States. Je vous conseille également le dessin animé français Une vie de chat  et L’élite de Brooklyn. Je ne manquerai pas la nouvelle série évènement de Steven Spielberg, Terra nova.

Et vous, avez-vous vu ces films ?

15/01/2012

La rubrique nécrologique et les films de ce soir : Maguy, Lord of War, Le parrain 2

maguy.jpgDans la rubrique nécrologique de la semaine, Maguy est morte ! Rosy Varte a succombé à une infection pulmonaire, due à une bronchite mal soignée. On ne sait pas exactement quel âge elle avait (84 ou 88 ans ?) car il n’existait pas à l’époque de registre d’état civil dans son pays de naissance, la Turquie…
L’actrice débute au TNP de Jean Vilar, où elle crée Ubu roi. Elle joue ensuite de petits rôles au cinéma, comme la mère de Colette, (copine d’Antoine Doinel dans les films de Truffaut), l'épouse de Jean-Pierre Darras dans Le viager de Pierre Tchernia et la sœur de Jacques Brel dans Mon oncle Benjamin d’Edouard Molinaro. Elle connaît son plus grand succès populaire avec les 333 épisodes de la série Maguy, diffusée tous les soirs avant le JT d’Antenne 2 entre 1985 et 1993. J’aimais bien chanter le générique. (voir lien)
Elle voit souvent rouge
Avec elle ça bouge
Maguy soleil ou bien Maguy larmes
On est sous le charme...

En fait je ne l’étais pas trop, même si, trop petite, je ne savais pas dire pourquoi. Aujourd’hui je pense que je trouvais cette série un peu beauf et les personnages trop vieux, parfois méchants et bourgeois (le mari incarné par Jean-Marc Thibault était directeur d’entreprise.) Bref leurs préoccupations n’étaient pas celles du petite fille, je préférais les dessins animés…

françoise christophe fantomas.gifAutre décès cette semaine, la comédienne Françoise Christophe, à l’âge de 88 ans. Vous connaissez sans doute son visage particulier, ses yeux d’un bleu glacé : avec ce physique altier, elle incarnait souvent des aristocrates, comme Lady MacRashley dans Fantômas contre Scotland Yard.

A la télé cette semaine, ce soir Arte diffuse la suite du Parrain. Dans le premier épisode, Don Corleone (Marlon Brando) mourrait et son fils (Al Pacino dans son premier grand rôle) lui succédait. Dans ce deuxième film, on alterne le parallèle entre la jeunesse du parrain dans les années 20 (Brando remplacé par De Niro) et la vie de son fils dans les années 50. Le parrain est plus un film de famille que de gangsters.


lord of war.jpgA la même heure,  W9 programme Lord of war d’Andrew Niccol (Bienvenue à Gattaca). Ce film est un pamphlet sur le trafic d’armes, raconté par un de ses principaux représentants (interprété par Nicolas Cage) avec un humour noir et cynique dévastateur :
 « On estime à environ 550.000.000 le nombre d'armes à feu actuellement en circulation. Autrement dit il y a un homme sur douze qui est armé sur cette planète. La seule question est... Comment armer les onze autres ? » « Jusqu'a présent j'avais toujours fui la violence alors que j'aurais dû m'y précipiter. C'est dans notre nature. Les plus anciens squelettes humains étaient criblés de pointes de flèches. » « On dit "Le mal triomphe partout où les hommes de bonne volonté ont échoué" Il suffirait de dire "Le mal triomphe partout". » Un exposé implacable, à voir.

France2 diffuse Public Enemies, avec Johnny Depp♥♥ Christian Bale♥♥ et Marion Cotillard. Le film est signé Michael Mann (Heat, Le dernier des Mohicans) mais je ne peux rien en dire, je l'ai raté au cinéma...


Suite demain, les films commencent…

18/12/2011

La rubrique nécrologique et les films de la semaine : Césaria Evora, Le père noël est une ordure, E.T, Le nom des gens

calimero.pngDans la rubrique nécrologique de la semaine, la chanteuse Césaria Evora est décédée hier à 70 ans. Elle était surnommée la diva aux pieds nus, le nom de son premier album, car elle arrivait sur scène sans chaussures, parfois clope au bec et verre à la main. Elle chantait nu pieds par solidarité avec les pauvres de son pays, le Cap Vert. Elle  interprétait des Fado, musique mélancolique portugaise, comme sa chanson la plus connue : Sodade.
Autre décès cette semaine : le dessinateur Carlo Peroni, l’un des créateurs de Caliméro. C’est vraiment trop injuste.

pere_noel2_est_une_ordure.jpgA la télé cette semaine, en ouvrant mon programme j’ai pensé : « Vont-ils encore nous rediffuser comme chaque fin d’année Le Père noël est une ordure ? ». Je crois qu’ils ont battu le record : le film passe ce soir sur France 2, puis mercredi sur France 4 et france 5 lui consacre un documentaire mardi. Je pense malgré tout le regarder une énième fois, je ne connais pas encore tous les dialogues par cœur.
Autre film très bien mais multi diffusé en période de fêtes, Le nom de la rose de Jean-Jacques Annaud, ce soir sur Arte. Je crois que cette fois je vais m’abstenir.  (Pas de réparties marrantes à ressortir comme dans la comédie du Splendid).

et extraterrestre_.jpgLundi, France 4 rediffuse également E.T  (pour le coup vous êtes vraiment un extra terrestre si vous ne l’avez jamais vu). Cette version remasterisée 20 ans après l’original offre cependant des variantes : une scène en plus, et d’autres modifiées, aseptisées et politiquement correctes (comme l’est notre époque) : plus d’insultes entre les jeunes (c’est vrai que les ados d’aujourd’hui ne disent jamais de gros mots), les flingues des policiers poursuivant les enfants sont remplacés par des talkie walkie, moins choquants, la mère ne prononce plus le mot qui fait peur « terroriste »… Même E.T a été retouché numériquement. Mais bon, son essence est toujours là.
A la même heure, Canal + programme l’indispensable Année du zapping, pour nous souvenir des temps forts de l’année 2011. Pour les non abonnés, l’émission est en clair de 20h20 à 20h50.

nom des gens.jpgPour les abonnés canal +, je vous conseille vivement Le nom des gens, enfin un film non politiquement correct, qui parle joyeusement de politique et d’actualité, une bouffée d’air frais. Sara Forestier est toujours aussi vulgaire (je ne l’avais pas aimé dans L’esquive et je trouve qu’elle s’est ridiculisée aux César) mais elle colle parfaitement à son personnage et mérite bien le prix qu’elle a reçu. Dans le film, elle joue une jeune gauchiste (tous les autres sont des « fachos ») qui couche avec les mecs de droite pour les convertir à sa cause. Elle n’hésite pas à faire trois mariages blancs pour régulariser des sans-papiers. Certaines répliques et scènes sont hilarantes : j’ai été estomaquée en voyant l’invité surprise… mais chut, je ne vous le révèle pas !
Comme souvent dans les comédies, on voit une alliance des contraires improbable : une pasionaria à moitié folle et un homme très mesuré, le toujours impeccable Jacques Gamblin. Le film soulève aussi des questions émouvantes, comme les secrets de famille. A ne pas rater.

Autre comédie sympathique sur Canal+, « Ou sont passés les Morgan ? ». Comme pour Coup de foudre à Notting Hill, avec Julia Roberts la grenouille à grande bouche comme le souligne si judicieusement Catherine, j’ai beaucoup de mal avec le sourire faux cul omniprésent de Sarah Jessica Parker, mais la présence de Hugh Grant♥ remporte tous les suffrages. Je pensais que la comédie serait lourde (un couple new-yorkais branché en passe de divorcer doit se cacher dans un bled paumé pour échapper à des tueurs) mais les dialogues font mouche et on ne s’ennuie pas une seconde.

Drame : je vais partir dans ma cambrousse sans internet. Je ne pourrais pas écrire de rubrique télé, je sais, votre survie sera difficile. A moins que le Père noël ne m’offre un nouvel ordinateur (le mien rendant lentement mais sûrement l’âme depuis 6 mois) mais il faudrait également que ma mère s’abonne à Internet, là, je peux toujours croire au père noël (désolée pour cette dernière révélation pour ceux qui ne le savaient pas).

Et vous, que pensez-vous de ces films ?

11/12/2011

A la télé cette semaine : Total recall, Beau-père, La fille de d'Artagnan, Coup de foudre à Notting Hill

arnaque_.jpg Ce soir, Arte propose une soirée « Chicago et le crime organisé » avec le film L’arnaque de George Roy Hill, et le documentaire Eliot Ness contre Al capone, de Patrick Jeudy (auteur de documentaires sur Marilyn). On aime se faire rouler par cette arnaque orchestrée par un duo très culotté, qui vaut le coup d’œil (bleu) : Paul Newman♥ (Il ressemble à Victor Lanoux sur cette photo !) et Robert Redford♥. La bande son est célèbre, avec le morceau rag-time (si vous pensez ne pas connaître, cliquez sur le lien et vous direz : « ah ! C’est ça ! Mais oui bien sûr ! »), La reconstitution du Chicago des années 30, les décors et costumes sont également soignés.

total recall.jpgA la même heure, France 4 diffuse un tout autre genre, Total recall. Oui, ya Schwarzy dedans, mais le film ne propose pas que de l’action bodybuildée. Comme toujours chez Verhoeven, un de mes cinéastes préférés,  les scènes de poursuites ou combats se doublent d’une critique et réflexion sur la société américaine (Robocop, Starship Troopers…) De plus, le film est adapté de Philip K. Dick, un de mes auteurs favoris. En 2084 (dans pas si longtemps !), un homme à la vie ordinaire rêve souvent de Mars, colonisée et exploitée pour un minerai précieux. Une société permet d’implanter de faux souvenirs idéaux. Pour égayer sa vie, le héros décide de se faire implanter des rêves… mais rien ne se passe comme prévu. On retrouve les thèmes chers à K Dick, plongé dans un univers où rêve et réalité, futur, présent et mondes parallèles se confondent, un cauchemar vertigineux plein de rebondissements, dans un univers foisonnant.

fille dartagnan.jpgLundi, Arte programme La fille de d’Artagnan. Un film de cape et d’épée que j’avais bien aimé adolescente, pour sa fraîcheur. La rigueur historique n’est pas de mise (d’Artagnan avait une fille ?) mais on s’amuse beaucoup en voyant la fougueuse Sophie Marceau tenter de convaincre son vieux père (Philippe Noiret♥♥) de repartir à l’aventure et sauver le roi…
Sur M6, autre comédie enthousiasmante, contemporaine : la romantique Coup de foudre à Notting Hill. Un simple libraire Hugh Grant♥ rencontre par hasard une star (Julia Roberts, tout le monde l’adore mais j’ai du mal avec les gens qui montrent tout le temps d’immenses sourires carnassiers : je trouve qu’ils sonnent faux.) Une histoire d’amour est-elle possible entre un anonyme et une célébrité ? Le film pourrait être gnangnan, mais il est rehaussé par des situations savoureuses. L'atmosphère du quartier et les personnages secondaires font aussi tout le sel de cette comédie. En allant à Londres, j’ai découvert par hasard la librairie du film et fait ma photo clichée obligatoire.

patriiiick dewaere.jpgMardi, France 2 diffuse Beau-père, de Bertrand Blier, avec Patriiiiick Dewaere♥♥♥ mon acteur fétiche. Un film qui m’avait forcément troublée quand j’étais ado : à la mort de sa mère, une lolita de 14 ans souhaite rester avec son beau-père, dont elle est amoureuse… Ce qui n’était absolument pas mon cas à cet âge, enfin voyons. Comme toujours chez Blier, provoc, dialogues incisifs, situations cocasses…

Et vous, connaissez vous ces films ? qu’avez-vous vu cette semaine ?