Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/08/2014

A la télé cette semaine : Witness, Le pantalon, L'urgence de ralentir...

witness.jpgSemaine spéciale "rebelles contre l’injustice", en commençant ce soir sur Arte avec l’excellent Witness de Peter Weir. Un enfant Amish est témoin d’un meurtre effectué par un flic corrompu. Pour le protéger, un policier honnête et courageux (Harrison Ford♥) intègre la communauté des chrétiens radicaux. Un film passionnant, qui mêle thriller et suspense à une réflexion quasi sociologique sur la société des Amish. Depuis, je regarde tous les documentaires (il y en avait un la semaine dernière sur France 5) sur ces êtres fascinants qui vivent en retrait de notre société moderne, sans électricité. Vivre sans télé ni Internet !!! Comment vont-ils faire pour regarder le film ce soir ?

Côté documentaire, je ne raterai pas évidemment sur Arte à 22h30 Dans l’antichambre des Beatles, récit de la secrétaire particulière des Fab Four durant toute leur carrière.

pantalon boisset.jpgLundi, autre rebelle sur France 5, Yves Boisset, avec son film Le pantalon. Une histoire vraie qui m’avait révoltée lorsque j’étais ado, en me faisant penser à l’injustice des Sentiers de la gloire : pendant la première guerre mondiale, un soldat français qui refuse de porter le pantalon d’un mort tâché de sang est jugé par un tribunal de guerre. Un fait qui était aussi relaté lors de la formidable exposition Fusillés pour exemple. J’aime beaucoup Yves Boisset, son désir de dénoncer  les injustices  et les histoires sombres de la France (l’affaire Seznec, l’affaire Dreyfus, Le juge Fayard etc...) J’ai lu son autobiographie dont je vous ai parlé ici et que je vous conseille, même si vous ne connaissez pas tous ses films comme moi : La vie est un choix, titre qui lui convient parfaitement : un peu brut de décoffrage, mais un homme toujours dans l’action, qui a vécu mille vies et rencontré des personnes fascinantes…

Autre personnalité indispensable dénonçant les scandales, Paul Moreira♥♥♥, à la même heure sur Canal+, dans un Spécial Investigation: Bientôt dans vos assiettes, de gré ou de force, sur les OGM de Monsanto. Ce documentaire que je n’ai pas encore vu doit forcément rappeler l’excellent travail de Marie Monique Robin♥♥♥, Le monde selon Monsanto et Notre poison quotidien. Paul Moreira est l'auteur entre autres de Travailler à en mourir et Des nouvelles censures, dans les coulisses de la manipulation de l’information.

erin brockovitch.jpgMardi, à 22h30 sur Arte, encore un documentaire rebelle qui promet d’être très instructif, et plutôt positif en montrant des solutions viables : L’urgence de ralentir de Philippe Borrel. Voir la bande annonce en lien.

Jeudi sur NT1, autre histoire vraie de rébellion, Erin Brockovich, seule contre tous de Steven Soderbergh. Une mère célibataire au chômage (Julia Roberts) galère depuis des années. Elle parvient à se faire embaucher sans diplôme par un cabinet d’avocats. Grâce à son opiniâtreté et son courage, elle dénonce un scandale d’eau empoisonnée et défend des centaines de victimes…

 

23/07/2014

A la télé cette semaine : Chacun cherche son chat, OSS 117, Rio ne répond plus...

chacun cherche-son-chat-.jpgCe soir sur Arte, Chacun cherche son chat de Cédric Klapisch. En cherchant Gris-Gris, son matou noir qui s’est fait la malle, une jeune femme timide et solitaire rencontre enfin ses voisins du 11ème arrondissement de Paris. Les habitants les plus emblématiques du quartier (la gouailleuse Mme Renée) jouent leurs propres rôles. Une rafraîchissante comédie sentimentale et sociale, qui m’avait ravie quand j’étais ado. 

viens chez moi copine.jpgAutre comédie sur France 4, après Marche à l’ombre la semaine dernière, on retrouve Michel Blanc dans son rôle de loser geignard avec Viens chez moi, j’habite chez une copine. Cette fois-ci, il met le bazar dans l’appartement et la vie rangée d’un couple (Thérèse Liotard et Bernard Giraudeau, très beau). On retrouve également la musique de Renaud : Sur les bords, au milieu, c’est vrai qu’il craint un peu. Irrésistible.

oss 117 rio.jpgJeudi sur M6, OSS, Rio ne répond plus de Michel Hazanavicius. Film que j'adore évidemment, car il parodie Le magnifique et d'autres films cultes. Après Le Caire nid d’espions, le réalisateur va encore plus loin dans l’humour irrévérencieux. On sent qu’il était l’un des auteurs des Nuls, et le réalisateur du film pour cinéphiles,  La classe américaine. En 1967, Hubert Bonisseur de La Bath, agent secret calamiteux, est envoyé à Rio pour traquer les nazis. Il se pointe à l’accueil d’un grand hôtel : « Vous avez bien une amicale d’anciens nazis ? Un club ? Une association peut-être ? » Quelques citations :

Hubert (à un groupe de hippies) : "Changer le monde, vous êtes bien sympathiques mais faudrait déjà vous lever le matin. Parce que je ne sais pas si vous êtes au courant, mais le monde, il ne vous attend pas. Il bouge et il bouge vite. Vous n’allez pas tarder à rester sur le carreau, j'vous le dis, hein. Parce que là vous êtes en vacances, très bien. Mais à la rentrée... 
Un hippie : On n'est pas en vacances.
Hubert : OK, admettons. Vous avez pris une année sabbatique, très bien. Mais l'année prochaine, vous y avez pensé à ça ? C'est pas le monde qui va se plier à vos désirs, les enfants. C'est pas « 68 année de la jeunesse ». C'est pas comme ça que ça se passe. C'est le vrai monde dehors. Et le vrai monde, il va chez le coiffeur, déjà. Alors gna gna gna la guitare, les troubadours, tout ça c'est fini. (Un hippie lui tend un joint) Non merci j'ai les miennes." (Il sort son paquet de cigarettes)

- "Finalement, cette bande de hippies est plutôt sympathique, une fois passée la barrière de l'hygiène s'entend. Enfin, que voulez-vous, c'est la jeunesse. Tôt ou tard, la vie se chargera de leur couper les cheveux."

Carlotta (réveillant volontairement Hubert avec de l'eau au bord de la piscine) : "Oh pardon, je suis affreusement maladroite. Apparemment je vous ai éclaboussé.
Hubert : - Mais je vous en prie. D'ailleurs ne dit-on pas qu'une femme qui éclabousse un homme, c'est un peu comme la rosée d'une matinée de printemps ? C'est la promesse d'une belle journée et la perspective d'une soirée enflammée.
Carlotta : Quel réveil !
Hubert : Ah, je n'y suis pour rien. C'est l'inexpugnable arrogance de votre beauté qui m'asperge.

Si vous voulez en découvrir plus, regardez le film…

 

20/07/2014

A la télé cette semaine : Basic Instinct, Les rois du désert, Les promesses de l'ombre...

gamin au vélo.jpgA la télé ce soir sur France 2, Le gamin au vélo. Les frères Dardenne filment toujours la misère sociale (Rosetta et L’enfant, deux palmes d’or).  Mais ici, avec plus de tendresse et d’espoir. Un enfant difficile, abandonné par son père, traîne avec des petits voyous. Il est recueilli par une coiffeuse au grand cœur (Cécile de France, toujours charismatique, fraîche et naturelle).Va-t-il suivre le bon chemin? 

basic instinct.jpgSur Arte, Basic Instinct de mon chouchou Paul Verhoeven. On connaît tous la fameuse scène de l’interrogatoire de Sharon Stone… et sa parodie par Les nuls « Vous allez me coffrer pour mangeage de choucroute prohibée ? » Un thriller sulfureux, troublant, une relation perverse et machiavélique entre Sharon Stone et Michael Douglas. Avec l'envoûtante musique de Jerry Goldsmith. A revoir.

ripoux.jpgSur France 4, Les ripoux, une bonne comédie populaire à la française, fonctionnant sur un duo décalé. Noiret♥ incarne un vieux flic désabusé, dont le travail principal est de ramasser des pots de vin, assister aux courses hippiques et manger à l’œil au restaurant. Bref, glander. Le petit bonhomme de vie du ripou se retrouve perturbé par l’arrivée d’un jeune inspecteur, Thierry Lhermitte♥, pétri de principes et  ravi de passer à l’action… 

En deuxième partie de soirée, rediffusion de Marche à l’ombre de Michel Blanc.

traversee paris.jpgLundi sur TMC, La traversée de Paris, de Claude Autant-Lara, d’après une nouvelle de Marcel Aymé. Durant l’occupation, un chômeur (Bourvil) transporte des denrées au marché noir, de nuit, à l’autre bout de Paris. Il est aidé par un homme incontrôlable (Jean Gabin). Avec Louis de Funès dans le rôle qui le fera connaître, celui de « Jaaaaambiiier !!!! Je veux deux milles francs ! » (voir extrait). « Salauds de pauvres ! »

On retrouve Bourvil sur Arte, dans un film du satirique Jean-Pierre Mocky, Un drôle de paroissien.

rois du desert.jpgA 23h, ne ratez pas une autre comédie sarcastique sur France 3, Les rois du désert de David O Russell (American Bluff, Happiness Therapy) avec George Clooney et Mark Wahlberg. Après la guerre du golfe, 4 soldats recherchent le trésor de Saddam Hussein. Une comédie noire et jubilatoire.

viggo promesses de lombre.jpgMardi, à 22h35 sur France 2, ne loupez pas non plus Les promesses de l’ombre, de mon autre chouchou David Cronenberg (Dead zone, La mouche). Une jeune fille meurt pendant son accouchement. La  sage-femme (excellente Naomi Watts) tente de retrouver son identité à travers le journal intime de la défunte, écrit en russe. Son enquête l’amène dans un restaurant, qui est en fait tenu par un redoutable mafieux. Un homme de main (Viggo Mortensen, le roi du Seigneur des anneaux) tente de protéger la courageuse sage-femme. Une histoire d’amour impossible, un thriller au scénario redoutable, au suspense et à la violence intenses (la scène du hammam). Le personnage de Viggo est éminemment complexe : peut-on changer, échapper à son destin ? A la sortie du film, j’ai pu rencontrer David Cronenberg et lui serrer la main. Je ne l’ai pas lavée depuis 2007.

Côté documentaire, à 20h50 sur Arte, l’excellent Evasion fiscale, le hold-up du siècle  de Xavier Harel. 30 000 milliards de dollars seraient cachés dans des paradis fiscaux, ce qui représente les 2/3 de la dette mondiale ! 

La semaine prochaine, suite des films de la semaine

 

17/07/2014

A la télé ce soir : Lord of War, Brothers

gazon maudit film.jpgCe soir sur TMC, Gazon maudit de et avec Josiane Balasko. Cette dernière incarne une routarde homosexuelle venant semer la zizanie dans un couple (Alain Chabat et Victoria Abril). Une comédie légère et originale.
A la même heure sur Numéro 23, encore un film avec Chabat, mais dans un rôle dramatique cette fois : Le cousin, un honnête polar psychologique autour d’un flic et de son indic (ou « cousin ») dans le milieu de la drogue, incarné par Patrick Timsit. Les deux comiques sont étonnants de justesse dans ces rôles sombres. Le film est signé Alain Corneau (Série noire). 

lord of war.jpgÀ 23h15 sur M6,  Lord of war d’Andrew Niccol (Bienvenue à Gattaca). Ce film est un pamphlet contre le trafic d’armes. Il est raconté par un de ses principaux représentants (interprété par Nicolas Cage) avec un humour noir et cynique dévastateur :
« On estime à environ 550.000.000 le nombre d'armes à feu actuellement en circulation. Autrement dit il y a un homme sur douze qui est armé sur cette planète. La seule question est... Comment armer les onze autres ? » « Jusqu'à présent j'avais toujours fui la violence alors que j'aurais dû m'y précipiter. C'est dans notre nature. Les plus anciens squelettes humains étaient criblés de pointes de flèches. » « On dit "Le mal triomphe partout où les hommes de bonne volonté ont échoué" Il suffirait de dire "Le mal triomphe partout". » Un exposé implacable, à voir.

brothers.jpgA la même heure sur France 3, Brothers de Jim Sheridan (Au mon du père). Un époux modèle (Tobey Maguire, Spiderman) part à la guerre en Afghanistan. Il est porté disparu. Son frère (Jack Gyllenhaal, Prisoners) sorti de prison, trouve un  moyen de se racheter en aidant la jolie veuve (Natalie Portman). Problème : le supposé mort revient, traumatisé et transformé par la guerre… Rivalité entre frères, rivalité amoureuse, réflexion sur la place que l’on occupe dans la famille et la société… Un très bon film.