Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2013

Bilan des one man show : Baptiste Lecaplain, Alex Lutz et Bérengère Krief

Les blogueurs « normaux » écrivent sur les spectacles et sorties à faire quand ils sont encore d’actualité. Certains publient chaque jour (mais comment font-ils ? Même au chômage, j’ai trop de films à voir sur Canal +, trop de vidéos de chats à regarder sur le net, enfin trop de trucs importants à faire) D’autres font un bilan mensuel, voire annuel des meilleurs films, spectacles ou expos qu’ils ont vus.
Mémé Papillote qui a toujours un train de retard invente un concept plus original : faire le bilan au mois de juin, des sorties faites... depuis 2012. C’est sympa hein ? Alors l’hypnotiseur Messmer proposait le spectacle le plus fascinant que j’ai jamais vu, les expos Toutankhamon et Tim Burton étaient les plus intéressantes. Des évènements incontournables, tous les médias en parlaient… mais c’était l’année dernière.
Nan, mais mémé n’a pas un train de retard, elle en a un d’avance, car ces attractions vont revenir ! Grâce à moi, vous saurez avant tout le monde ce qu’il faut voir. Enfin, je vais quand même attendre un peu avant d’écrire, comme j’ai le temps… (rendez-vous en 2014 alors).

D’abord, le bilan catégorie one man show (cliquez sur les sketches en lien, ils valent le coup):

alex lutz.jpegAlex Lutz (sur Paris en novembre)
Alex Lutz interprète une mégère dans la revue de presse de Catherine et Liliane du Petit journal. Il a également joué le fils de nazi « qui vit dans un groupe hippie » dans l’excellent OSS 117, Rio ne répond plus. Dans son spectacle, l’humoriste incarne avec une justesse étonnante plusieurs personnages qu’il a pu croiser, comme un directeur de casting ou un technicien de cinéma. Sa facilité à transformer sa voix, à adopter les mimiques des personnages est impressionnante.

On peut le constater avec cette formidable observation d'une vendeuse de vêtements insupportable : " la voilà qui arrive avec le 44. Ah non je ne préfère pas que vous passiez le 42 au cas où. J'ai été correcte avec vous, je vous demande d'être correcte avec le produit." Le comédien est admirable également dans ses portraits d’une adolescente en crise qui veut faire de l'humanitaire à Londres et se pense autonome parce qu'elle est déléguée de classe: "j'ai fait une T.S, c'est vachement grave, j'ai avalé cul sec tous les tubes d'homéopathie de ma mère. J'ai acheté un cahier dans lequel je note toutes mes pensées, et j'ai écrit une phrase en hommage à la vie que je vais me tatouer sur le visage : la vie de l'homme est comme un ruban qui se déroule, sur lequel je cours jusqu'à perdre l'haleine, jusqu'au carrefour de mes rêves, que je verrai s'effacer au fur et à mesure où j'ouvrirai les yeux". Et plein d'autres personnages dans le même genre. A voir.


baptiste lecaplain.jpgBaptiste Lecaplain (en tournée, voir les dates sur son site)
Contrairement a Alex Lutz qui imite surtout ses contemporains, Baptiste Lecaplain pratique plutôt l'autodérision en évoquant ses propres souvenirs : "Ma copine m'a largué récemment : "- J'pense qu'il faut qu'on arrête là. Parce que honnêtement, tu mérites mieux. - Je mérite pas mieux non. Je suis qu'une merde, je mérite que toi !" En fait je fais le malin, mais je suis rentré chez moi, j'ai chialé, j'ai écouté James Blunt Goodbye my loveeer !"

Vous connaissez peut-être ce blondinet pour son rôle du colocataire dans la série Bref, ou pour ses sketches qui commencent à devenir célèbres, comme celui-ci ou celui des filles en boîte de nuit. Je l’avais vu il y a trois ans à une grande soirée spectacle organisée par Arthur, avec une trentaine de jeunes comiques encore méconnus. Lecaplain était clairement pour moi celui qui se démarquait le plus, avec Vérino. J’ai eu du flair, car le petit devient grand. J’adore sa façon de passer du coq à l’âne et de gesticuler comme un survolté sur scène. Surtout, je le trouve souvent touchant et sensible, quand il évoque sa jeunesse par exemple (moi aussi je n'aimais pas mon prénom, j’ai fait L, j’étais la dernière choisie pour les groupes de sport…) J'ai vu Baptiste Lecaplain pour sa dernière au Bataclan, et le pauvre chou était tout ému à la fin et a versé une larmichette, c’était craquant. Il s’est aussi lancé dans une dragouille maladroite et marrante de spectatrice, et ne savait plus où se mettre en apprenant que la jeune fille était venue accompagnée de sa mère…

Bérangère-Krief.jpgBérengère Krief (toujours à l’affiche !)
Encore une qui a joué dans Bref (Marla). Par sa voix et certaines attitudes, elle fait penser à Florence Foresti. Son sketch le plus connu est son cours de réparties anti-relou (à 3 min sur la vidéo), très utile pour les filles, qui ont toutes affaire un jour à ces dragueurs de rue pathétiques : « hé, on fait un tour de bagnole ?
- Il croit que je vais répondre quoi ? : «  C’est mon rêve ! De faire une balade en Opel corsa la nuit avec 5 mecs que je connais pas ! Mais non, excuse-moi Francis Heaulme, mais là on est en 2013 et j’ai vu Faites entrer l’accusé la semaine dernière… »
« - Hé mademoiselle, t’as fait tomber quelque chose… mon cœur…
- Ben écoute, il a dû tomber dans le même trou que ton charisme, ton intelligence et ta beauté. Pas de chance ! »
Ses personnages sont parfois un peu caricaturaux : les hommes, souvent infidèles, les femmes amatrices de mode (Je vous rappelle que mémé Papillote déteste le shopping et garde encore des vêtements achetés en francs.) Mais la jeune femme possède une fraîcheur revigorante. Puis comme moi elle vient de Lyon et a suivi les mêmes études (à peu de choses près, on sortait de la même promo). (Je vous ai dit aussi qu’à Lyon j’habitais l’immeuble en face de Liane Foly et à côté de l’affaire Louis Trio ? Comme quoi mon quartier pourri cachait des pépites) (il faut me compter dedans bien sûr) (bah oui, grâce à ma chansonnite).

Suite du bilan one man show bientôt, avec entre autres Chris Esquerre ou Alexandre Barbe.

Et vous, connaissez-vous ces humoristes ? Que pensez-vous de ces sketches ?

06/01/2012

Bref, je suis hypocondriaque : ce que révèle votre visage de votre santé

frères bogdanoff.jpgBref, je suis hypocondriaque.  Un article de msn s’intitule donc :
« Ce que révèle votre visage de votre santé ». « Ces petits désagréments que l'on considère souvent comme bénins peuvent parfois être révélateurs de troubles beaucoup plus graves...»

bref,kyan khojandi,hypocondriaqueExemple, j’ai les joues parfois gonflées, surtout comme ce noël, quand je séjourne chez ma mère qui me gave comme une oie à manger au réveillon. Quand elle invite ses copines, les mamies aiment bien me pincer les joues comme si j’avais trois ans en disant « oh les jolies fossettes ! Ta maman te nourrit bien ! » Je pensais que ma gueule de hamster découlait de mon estomac sur pattes, (je dresse un portrait flatteur) mais les docteurs m’ont expliqué que j’avais un problème de thyroïde et que « Tchernobyl m’était passé sur la tête » (maintenant que Fukushima l’a fait aussi…)

Vous avez les lèvres gercées ? Comme tout le monde en hiver pensez-vous. Eh bien non, vous faites de l’anémie. Mangez du foie de veau. Contrairement à 99% de la population, j’adore ce plat. Pourtant je n’en achète jamais à cause du prix élevé, alors j’attends de voir ma mère deux fois par an pour qu’elle m’en cuisine. (Elle vient de m’apprendre ces vacances, quand j’espérais ma traditionnelle tranche, que le boucher de la cambrousse n’en faisait plus car justement « plus personne n’achète de foie de veau ». Je suis en deuil.)

Vous avez les yeux rouges et vous voyez parfois flou ? Il faut arrêter la drogue, Courez chez l’ophtalmo avant de devenir aveugle et risquer le glaucome.
Sinon, c’est tout simplement de la fatigue (m’endormir à 4h du matin ne m’aide pas) ou du surmenage (ne pas trouver de travail sans savoir ce que je vais faire le lendemain ne m’aide pas non plus.)

Vous avez les yeux gonflés ? Il faut arrêter de chougner devant E.T (même si c’est trop triste quand on croit qu’il meurt et quand il s’en va) (je pense que je n’ai spoilé personne en révélant l’histoire hein ?)
Si vous ne sortez pas vos mouchoirs devant les drames, vos yeux gonflés sont peut-être dus à un problème de reins, qui peut conduire à l'hypertension artérielle, l'anémie, la fragilité des os et des lésions nerveuses. » (Ils sont gais sur MSN). Comme quoi, l’expression « pleure, tu pisseras moins » est vraie.

 « D'autres symptômes sont à surveiller tels que la fatigue, le manque d'appétit, l'insomnie, les crampes musculaires la nuit, les pieds et chevilles gonflés, la peau sèche et le besoin d'uriner plus souvent. » L'hypocondriaque imagine les cumuler presque tous, sauf un (l’estomac sur pattes vous laisse deviner lequel).

gaston cache nez.jpgVous avez le nez rouge comme moi ? Arrêtez de boire.
Je pensais que je le devais à un problème circulatoire. En hiver je ne sens plus mes pieds, mes mains et surtout mon nez : je comprends l’angoisse des enfants quand on leur fait croire qu’on leur vole leur tarin : j’ai l’impression qu’on a coupé le mien pour le remplacer par un glaçon, ce qui produit un tic très glamour : je touche sans arrêt mon nez pour le réchauffer, et au passage vérifier qu’il est toujours là (on ne sait jamais, comme dans la nouvelle de Gogol mon nez peut aller voir ailleurs si j’y suis…) Je voudrais bien comme Gaston Lagaffe un minuscule bonnet avec un pompon, mais je n’ai pas le nez assez gros ni rond.
Pour msn, le nez rouge peut être signe d’hypertension artérielle ou d'un « lupus érythémateux disséminé, maladie chronique inflammatoire où le système immunitaire attaque les substances, organes ou tissus normalement présents dans l'organisme. » Cette maladie vous défigure en donnant l’impression que vous avez porté un masque de fer qui vous a brûlé le visage, un masque de la mort rouge en forme de loup (d’où le nom lupus).
Le journaliste responsable de ce billet est peut-être parti en dépression. Je vais demander s’ils ont besoin de quelqu’un pour le remplacer.
 
Vos gencives saignent parfois ? Ce n’est pas parce que vous avez dérapé en  vous brossant les dents, ni parce que vous vous êtes planté une miette de pain (j’ai testé pour vous). Non, vous souffrez de parodontite, maladie des dents mal lavées, qui entraînera plus tard un risque de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral. Rien que ça.
Mémé hypocondriaque a donc décidé d’acheter du fil dentaire. Mon dentiste me l’a conseillé en 2009 en m’expliquant : « si vous en utilisez tous les jours, vous n’aurez plus besoin de venir me voir. » Après l’avoir revu deux fois en deux ans, j’ai donc fini par utiliser du fil dentaire la semaine dernière (mieux vaut tard que jamais). Je n’ai absolument pas compris comment je devais m’en servir pour atteindre les dents du fond (j’ai mis trois jours à comprendre pour celles de devant).
Se laver les dents trois fois par jour après chaque repas, ils sont marrants eux. Comment fait-on quand on est un estomac sur pattes qui grignote tout le temps ? Et trois repas seulement ? Ils oublient le plus important : le goûter, avec un cacao, du pain, une banane et une papillote. 

 Alors, vous filez à l’hôpital faire un check-up ? Vous êtes aussi hypocondriaque ?

05/01/2012

Bref, je suis hypocondriaque

bref hypocondriaque.pngUn sketch de Bref explique :
Pour reconnaître un hypocondriaque, il suffit de lui dire :
« -T’es vraiment hypocondriaque
- Non, je fais juste attention. »

Je persiste à dire qu’il est normal de se laver les mains avant manger et après les toilettes (je ne sais plus quel lecteur avait rigolé un jour ici : « se laver les mains comme les enfants ! »).

Comme Kyan Khojandi, je connais mon numéro de sécu par cœur, depuis mes 15 ans environ... Je pensais que c’était normal, comme celui d’une carte bancaire ou d’un compte postal ? De même, « quand un type éternue, je le hais ». J’aurais volontiers poussé hors de la rame hier pour qu’il s’écrase sous le métro le porc mec qui m’a éternué dessus 3 fois de suite sans même mettre la main devant sa bouche ni s’excuser. Même si en hiver, pour éviter de recevoir et respirer tous ces microbes qui circulent, je me couvre le visage de mon écharpe (on a l’impression que je vais braquer une banque car seuls les yeux dépassent) (en même temps braquer une banque avec une écharpe à majorité rose et multicolore, ce n’est pas crédible) (modèle unique au monde, c’est ma môman, qui l’a faite) (je porte aussi un magnifique béret avec un chat dessus) (je me demande encore pourquoi on pense que j’ai 15 ans en me voyant).

C’est sans doute grâce à ces principes que malgré mes multiples bobos là (des maladies qui ne s’attrapent pas par contagion) je connais rarement les joies de la grippe, gastro et toutes leur petites copines.
Je ne suis donc pas hypocondriaque, juste prévoyante. Comme Bref, « quand j’ai un doute, je vérifie sur un forum. Généralement, après les avoir consultés, je suis sûr d’avoir une maladie orpheline. J’ai d’ailleurs toujours deux symptômes sur trois. » Et justement, sur Msn, un article m’a fait frémir !
 « Ce que révèle votre visage de votre santé ». « En effet, ces petits désagréments que l'on considère souvent comme bénins peuvent parfois être révélateurs de troubles beaucoup plus graves. (à prononcer avec la voix de Dark Vador). Voici un guide qui vous aidera à déceler quelques indices la prochaine fois que vous vous regarderez dans le miroir ! »
Mais ça va pas d'écrire sur des sujets pareils ! Ils veulent m'achever ou quoi ? Comme je ne veux pas le subir seule, je vous fait partager l'article sadique...
J’ai déjà deux maladies avérées sur les 10 répertoriées (et effectivement, comme les symptômes paraissent anodins, j’ai mis plusieurs mois à m’en apercevoir) il ne m’en fallait pas plus pour imaginer subir les autres…
Suite demain

et vous, êtes-vous hypocondriaque ?