Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/06/2018

The long and winding road

beatles, musique, paul mccartneyUne chanson triste à pleurer car elle a précipité la fin des Beatles. Je suis toujours émue lorsque McCartney la joue en concert. Il y évoque sa relation devenue difficile avec Lennon, déjà relatée ici dans Let it be. Il explique qu’il  tente désespérément de faire des efforts et de  renouer le dialogue, de suivre la longue et sinueuse route qui mène à la porte de son ami, mais Lennon ne le laisse plus rentrer :

Many times I've been alone, and many times I've cried
Souvent j'ai été seul et souvent j'ai pleuré
Anyway you'll never know the many ways I've tried
Tu ne sauras jamais tous les chemins que j'ai essayés

L’enregistrement du titre se déroule au début de l’année 1969, mais Lennon n’est plus investi. Il préfère se consacrer à sa carrière solo. Il a sorti un premier album de musique expérimentale assez spécial avec sa nouvelle compagne, Yoko Ono. L’artiste perchée a une forte emprise sur son mari, elle est omniprésente lors des sessions d’enregistrements et donne son avis sur tout, ce qui agace fortement McCartney.

Lennon a bien compris le message de la chanson, et fait comprendre qu’il n’y est pas favorable en la massacrant. Paul abandonne alors à son tour (il ne va pas défoncer la porte à coups de bélier ni camper devant) et the long and winding road est barrée.
Jusqu’à ce que le producteur Phil spector force le passage. Sans que McCartney soit au courant, Spector décide de modifier la chanson :

« The Long and Winding Road était un enregistrement terriblement mauvais quand je l’ai entendu pour la première fois. John jouait de la basse avec des fausses notes partout. (…) C’était vraiment horrible. (…) John n’aimait pas cette chanson. C’est pourquoi il jouait de la basse. (NDLR : l’instrument de McCartney). C’était une véritable farce et j’ai dû faire tout ce que je pouvais pour masquer toutes ces erreurs. »

John a quitté officieusement le groupe en septembre 69. En mars 70, le nouveau manager des Beatles veut conserver sa poule aux œufs d’or et confie les bandes de long and winding road et d’autres titres à Phil Spector, pour voir ce qu’il peut en sauver. Ce qui donnera l’album Let it be, le moins abouti du groupe selon moi. Lorsque McCartney découvre ce que le producteur a fait de sa chanson, en y rajoutant des violons sirupeux alors que le compositeur la souhaitait épurée (elle est assez larmoyante comme ça !) Paul rentre dans une colère noire. Il annonce alors officiellement la séparation des Beatles, et on l’accusera à tort d’en être responsable, alors qu’au contraire il a tout fait pour maintenir le groupe et que c’est Lennon qui a claqué la porte six mois auparavant.
Ainsi en avril 1970, les Beatles se séparent. La route qui mène à la réconciliation reste encombrée d’obstacles, et se retrouve définitivement interrompue par l’assassinat de John Lennon dix ans plus tard.

The long and winding road that leads to your door
La longue et sinueuse route qui mène à ta porte
Will never disappear, I've seen that road before
Ne disparaîtra jamais, je l’ai déjà vue
It always leads me here
Elle me conduit toujours ici
Leads me to your door
Elle me conduit à ta porte

The wild and windy night the rain washed away
La nuit tumultueuse que la pluie a emportée
Has left a pool of tears crying for the day
A laissé une flaque de larmes pleurant toute la journée
Why leave me standing here
Pourquoi me laisser ici
Let me know the way
Montre-moi le chemin

Many times I've been alone and many times I've cried
Souvent j'ai été seul et souvent j'ai pleuré
Anyway you'll never know the many ways I've tried
Tu ne sauras jamais tous les chemins que j'ai essayés

But still they lead me back to the long and winding road
Mais ils me ramènent encore à la longue et sinueuse route
You left me standing here a long, long time ago
Tu m'as laissé ici il y a très, très longtemps,
Don't leave me waiting here, lead me to you door
Ne me laisse pas attendre ici, conduis-moi à ta porte.

 

29/06/2018

Toujours à la pointe de l'actu

gaston courrier.pngRentrée 2017, je reviens des vacances gonflée à bloc et remplie de bonnes résolutions :
« Grâce aux encouragements de mes 12 millions de lecteurs, je suis en pleine écriture d'un livre sur mes expériences de travail et de chômage, que j'ai déjà amorcée ici ou . J'ai donc délaissé le blog, mais je vais m'y remettre ! Je vais raconter mes dernières aventures incroyables, reprendre les bilans culturels et finir de commenter mes derniers films, séries et concerts, puis reprendre les quiz ! »

J'ai donc écrit sur une quinzaine de concerts et trois quiz sur les Beatles : « je les programmerai dans le mois »
En septembre 2017.
Je n'ai toujours pas publié mes articles pourtant rédigés sur le concert de Tri yann d'octobre 2016, ni sur les concerts de William Sheller de 2013 et 2015.
A ce rythme-là, je pourrai programmer les billets pour la rubrique nécrologique. (Les musiciens du groupe breton ont plus de 70 ans, et Sheller était fortement affaibli lors de sa dernière tournée).

Le site Hellocoton me mettait à nouveau en coup de cœur pour le concert de Renaud, en le titrant "pas le meilleur de l'année pour Papillote" puisque je comptais raconter bientôt le concert de Dropkick Murphys. Depuis, le groupe a eu le temps de faire un autre concert, que j'ai aussi vu et toujours pas relaté, un an s'est écoulé, et un autre meilleur concert de l'année lui a succédé.
Mémé Papillote, toujours à la pointe de l'actualité.

Quant aux trois quiz Beatles déjà écrits, je comptais en publier un par semaine. Puis j’ai décidé de donner les réponses des chansons en détaillant leur contexte, ça m’a pris des mois et… Je n’ai jamais donné la dernière chanson et dernière réponse au quiz.
Mais cette fois-ci, je vais vraiment m’y remettre hein, on y croit !

Ainsi, roulement de tambours, je vous livre ENFIN, demain, près d’un an après, les réponses du premier quiz Beatles, et vous pourrez jouer au deuxième la semaine prochaine, promis.
Avec les résultats avant 2019.

18/06/2018

L'appel du 18 juin

mccartney, beatles, musiqueAujourd'hui c'est l'anniversaire de Paul McCartney, 76 ans ! Je compte bien sur lui pour nous faire son appel du 18 juin :

« Moi le chef qui, depuis de nombreuses années, est à la tête de la pop music mondiale, j'ai formé un groupe. Ce groupe, alléguant la défaite de notre puissance vocale, s'est mis en rapport avec l'ennemi la vieillesse pour cesser le combat. Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la faiblesse mécanique, terrestre et aérienne, de l'ennemi. Mais le dernier mot est-il dit ? L'espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non ! Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n'est perdu pour les concerts en France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire. Car les fans ne sont pas seuls ! Ils ne sont pas seuls ! Ils ne sont pas seuls !
Foudroyés aujourd'hui par la faiblesse mécanique, nous pourrons vaincre dans l'avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là. Moi, Sir Paul McCartney, actuellement à Londres, j'invite Papillote et les fans français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, avec leurs banderoles « I♥ Paul » ou sans, à se mettre en rapport avec moi. Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas. Demain, comme aujourd'hui, je parlerai en concert à Bercy. »

C'est pas moi qui le dis, c'est lui.

En attendant ses prochains concerts en France, vous pouvez toujours revivre ceux de l'Olympia, de Bercy et du stade de France ici.

08/01/2018

Le quiz on connaît la chanson de Johnny, les résultats

quiz chanson, musique, chanson française, johnny hallyday1) Retrouvez les paroliers de ces chansons : 
A - Le pénitencier     a) Michel Berger
B - Retiens la nuit    b) Jean-Jacques Goldman 
C - Allumez le feu    c) Gérald De Palmas 
D - Laura                d) Zazie 
E - Oh Marie           e) Hugues Aufray 
F - Quelque chose de Tennessee f) Charles Aznavour
Réponse : A)e  B)f  C)d  E)c F)a

2) Quelle chanson n'est pas une reprise :
- Noir c'est noir : Black is Black de Los Bravos 
- Le pénitencier : The house of the rising sun, The animals
- L'idole des jeunes : Teenage idol de Ricky Nelson 
- Souvenirs souvenirs : souvenirs de Bill Ramsey
- Je veux te graver dans ma vie : Got to get you into my life des Beatles
- Un jour viendra

3) Pour qui Gilles Thibaut avait-il initialement écrit, à sa demande, la chanson Ma gueule ?
- Jacques Dutronc
- Eddy Mitchell
- Alice Sapritch
Réponse : Alice Sapritch, la duègne de la folie des grandeurs (voir scène du strip-tease en lien)

4) A qui s'adressait la chanson cheveux longs idées courtes ?
- John Lennon
- Antoine
- Christophe
- Daniel Balavoine
Réponse : Antoine, voir chanson en lien

5) De quelle chanson sont extraites ces paroles ?
Quand mon corps sur ton corps
Lourd comme un cheval mort
Ne sait pas, ne sait plus
S'il existe encore
Réponse :  Que je t'aime

6) Complétez le titre de la chanson :
Les gens m'appellent l'idole des jeunes, il en est même qui m'envient
Mais ils ne savent pas, dans la vie, que parfois je m'ennuie
Je cherche celle qui serait mienne, mais comment faire pour la trouver?
Le temps s'en va, le temps m'entraîne, je ne fais que passer.

7) Retrouvez les titres de ces chansons :
Et même si c'est pas vrai, si on te l'a trop fait 
Si les mots sont usés, comme écrits à la craie 
On fait bien des grands feux en frottant des cailloux 
Peut-être avec le temps, à force d'y croire 
On peut juste essayer pour voir 
Réponse : Je te promets

8) Cette volonté de prolonger la nuit
Ce désir fou de vivre une autre vie
Ce rêve en nous avec ses mots à lui
Réponse :  Quelque chose de Tennessee

9) J'ai jamais su trouver les gestes
Qui pouvaient soigner tes blessures
Guider tes pas vers le futur
A tous les signaux de détresse
Dis, comment j'aurais pu faire face
Pris entre le feu et la glace ?
Réponse : Sang pour sang

10) J'y mets mes joies, j'y mets mes peines
Et tout ça ça devient le blues 
Je le chante autant que je l'aime 
Et je le chanterai toujours 
Réponse :  Toute la musique que j'aime