Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/01/2010

Mes meilleurs livres de 2009

Pour continuer dans le marronnier, après celui de l’année dernière, voici mon best of des livres lus en 2009.
Après l’exceptionnel bon cru de 2008, cette année, sur les 48 lus, seuls 23 m’ont vraiment plu et une dizaine m’ont carrément saoulé. Je voulais acheter le dernier Ellroy car j’ai adoré Le Dalhia noir, mais j’ai peur de perdre encore 25 euros…

Même mes chouchous m’ont déçu. Bruits de l’asphalte de Philip K Dick est triste et banal, en évoquant le quotidien à la place de la science-fiction inventive habituelle. Le tome 3 des Nouvelles de Matheson est moins original que les deux précédents. Peut-être aussi que mon point de vue est altéré par mes conditions de lecture. J’ai lu les deux premiers tomes confortablement installée dans mon lit, alors que j’ai bouquiné le dernier dans le bruit et la foule du métro…
J’ai tout de même adoré certains livres cette année. Sur les 48 lus, mes préférés sont :

1er : Le matin des magiciens de Louis Pauwels et Jacques Bergier
le-matin-des-magiciens-.jpgPassionnant et fascinant. Un extrait résume le sujet :
« Une des grandes puissances du siècle est la certitude qu’ont les hommes civilisés de savoir tout de l’univers dans lequel ils vivent (…) La connaissance scientifique n’est pas objective. (…) On rejette quantité de faits parce qu’ils dérangeraient les raisonnements établis. Nous vivons sous un régime d’inquisition où l’arme la plus fréquemment employée contre la réalité non conforme est le mépris accompagné de rires. Qu’est ce que la connaissance, dans de telles conditions ? »
Les auteurs citent une quantité d’exemples de faits non expliqués par la science, mais aussi d’inventions et découvertes qui existaient bien avant notre époque, contrairement à ce qu’on suppose (plus on avance dans le temps, plus on est intelligent et sophistiqué). Je ne vous cite pas les nombreuses preuves pour vous inciter à lire cet essai !

2 ème : Les falsificateurs d’Antoine Bello
les-falsificateurs.jpgEncore un roman qui nous apprend des trucs. (Avant de me coucher, j’adore me remémorer ce que j’ai appris le jour même. J’ai l’impression d’être plus intelligente que le matin, mais le lendemain, je ne retiens jamais la leçon…)
Un jeune homme rentre dans le monde du travail et se rend compte que son entreprise n’est pas comme les autres. Son rôle est de réécrire l’histoire et l’actualité en créant des scénarii et des faux documents. Par exemple, Laïka, la première chienne lancée dans l’espace par les Russes, ne serait qu’une invention pour pousser les Américains à se lancer eux aussi dans la conquête spatiale…
Un roman foisonnant, ludique, inventif et drôle.
En revanche, je trouve que la suite Les éclaireurs est décevante : elle relate l’histoire archi connue du 11 septembre 2001, certains personnages et intrigues du premier tome sont laissés à l’abandon…

3 ème : Persépolis de Marjane Satrapi
persépolis.jpegJ’avais déjà beaucoup aimé le film, et la B.D est encore plus détaillée. J’aime beaucoup les biographies, ces « leçons de vie ».

4ème : Nouvelles, tome 2, 1953-1959 de Richard Matheson
Cet écrivain scénariste a vraiment un don pour créer des histoires, mais j’ai déjà tout expliqué l’année dernière.



5ème : Many years from now, les beatles, les Sixties et moi de Paul McCartney et Barry Miles
many years.jpgBen oui, Macca chéri… J’aime les biographies, alors celle de Macca… Elle est vraiment captivante et même exaltante. Pas niaise (« un pauvre garçon issu du monde ouvrier… » « Il rencontre Linda, l’amour de sa vie » etc…) mais centrée sur le monde artistique des sixties. Macca dans ses entretiens enjolive certainement, mais il donne le sentiment d’avoir tout vécu, que tout était possible à cette époque. La description du Swinging London est très enthousiasmante. Un livre qui met de bonne humeur, avec plein d’anecdotes croustillantes (Malgré son image de minet propret, c’est McCartney qui a appris à fumer le joint au « rebelle » Mick Jagger... Il lui a aussi composé ses premiers tubes.)

Je vous donne la liste des autres romans. Initialement j’avais noté une brève critique pour chaque bouquin, mais vous imaginez la longueur du texte…

Romans et contes

vol coucou.jpgVol au-dessus d’un nid de coucou de Ken Kesey
Dans un asile d’aliénés, un détenu se heurte à une infirmière sadique. Bien, mais misogyne : les seules femmes du roman sont soient castratrices (l’infirmière « aux gros nichons », sévère, donc « mal baisée ») soient des prostituées idiotes !

Chagrin d’école de Danniel Pennac
Le diable et marguerite de Mikhaïl Bolgakov
Le meurtre et autres nouvelles de John Steinbeck
Le silence de la mer de Vercors
Emma de Jane Austen
Persuasion de Jane Austen
Northanger Abbey de Jane Austen
Contes de l’Egypte ancienne de Viviane Koenig
Contes de Norvège de Johanne Margrethe Patrix
Nouvelles orientales de Marguerite Yourcenar
Le journal de mon père de Jîro Taniguchi

Thrillers et faits-divers
Au-delà du mal de Shane Stevens
Eloge de la pièce manquante d’Antoine Bello
Ce cher Dexter de Jeff Lindsay
L’évangile du bourreau de Arkadi et Gueorgui Vaïner
Est-ce ainsi que les femmes meurent ? de Didier Decoin
Un faits divers réel sordide : une femme assassinée devant son immeuble, sous les yeux d’une trentaine de voisins qui n’ont pas réagi : ils allaient chercher une chaise pour mieux admirer le spectacle ! Un sujet en or : l’auteur aurait pu exploiter les archives du procès, interroger des témoins, livrer une vraie réflexion sur la noirceur de l’âme humaine… Mais il n’en donne qu’une ébauche. Déception.

Science fiction et fantastique
shining.jpgShining de Stephen King
Sauvagerie de J-G Ballard
Cauchemar à quatre dimensions de J-G Ballard
A l’ouest d’octobre de Ray Bradbury
Rashômon et autres contes de Ryûosuke Akutagawa

Sociologie, psychologie
Les nouvelles solitudes de Marie-France Hirigoyen
Ils ne mourraient pas tous mais tous étaient frappés de Marie Pezé
Le compte à rebours a-t-il commencé ? d’Albert Jacquard
L’ensorcellement du monde de Boris Cyrulnik
Autobiographie d’un épouvantail de Boris Cyrulnik
Un merveilleux malheur de Boris Cyrulnik
Secrets de famille et psychogénéalogie de Véronique Tison
Les monologues du vagin de Eve Ester
Où on va papa ? de Jean-Louis Fournier

Humour et Bandes dessinées
L’erreur est humaine de Woody Allen
Crises et grouchotements de Groucho Marx
Livre composé de plusieurs entretiens du comique. Lorsque Groucho raconte ses débuts périlleux, c’est excellent. Quand il est enfin célèbre et envoie des lettres aux journaux qui n’évoquent pas son spectacle par exemple, c’est beaucoup plus anecdotique. A force de lire tous les écrits de Marx dans ce recueil, sans tri, sans pertinence, je m’attendais à sa liste de courses…
vie de chat.gifUne vie de chat de Philippe Geluck
J’adore cet auteur. Je l’ai rencontré et il est vraiment sympathique, drôle et modeste.
Ubu roi d’Alfred Jarry
Les nuls, le livre
Les Bidochon, morceaux choisis
Joséphine de Pénélope Bagieu
Vie de merde
Quand on lit la sélection drastique des VDM aujourd’hui (j’en ai publié deux :100 000 personnes pensent que j'ai une vie de merde !), on a peine à croire que les auteurs aient pu sélectionner des anecdotes aussi insignifiantes pour certaines (« aujourd’hui, je me suis mis le doigt dans l’œil et j’ai bien mal »). Certaines aventures ne respectent même pas les « codes des VDM» : trop longues, plusieurs temps de conjugaison etc… décevant.
V pour Vendetta de Alan Moore David Lloyd

Et vous, qu’avez-vous lu cette année ?
Je vous incite grandement à me donner des exemples. Les romans conseillés sont souvent mes préférés (merci à Mathieu pour Le matin des magiciens et à Martin pour les falsficateurs)

13/10/2009

Les 100 livres préférés des Français

jaime lire.gifJ’ai expliqué que je n’osais pas écrire une critique de cinéma. Je n’ai toujours pas fait de critiques de livres non plus. Je note juste des listes de best of, c’est plus facile... En voici une, qui a circulé sur beaucoup de blogs, je l’ai trouvé chez Madame Kévin.

C’est la liste des 100 livres préférés des Français.

je trouve instructif de connaître les goûts de nos concitoyens. J’ai constaté que la plupart des livres sont des classiques qu’on étudie à l’école... ils ne lisent plus ensuite ?
Par exemple, mon exemplaire de Cyrano de Bergerac date des années 60 et a été étudié par toute la famille. Avec les caricatures et blagues de potache de mes frères dans les marges, c’était facile de se concentrer sur la lecture…
Comme les livres sont connus et que je ne vais jamais chercher bien loin mes idées de livres, j’en ai lu 67 si je sais bien compter (soulignés en rose). Je les ai surtout bouquinés au collège et pas relus depuis, mes goûts ont certainement changés. Le meilleur des mondes que j’aimais à 12 ans m’a un peu déçu à 25, idem pour le K, etc....

1.    La Bible (je ne suis pas franchement sûre que les Français l’ait lue en entier…)
2.    Les misérables de Victor Hugo (j’ai vu le film avec Jean Gabin et Bourvil, ça compte ?)
3.    Le petit prince d'Antoine de Saint-Exupéry (je le trouvais gnangnan. Pas dû comprendre le texte caché à l’époque. (école primaire)
4.    Germinal d'Emile Zola (j’ai aussi adoré le film de Berri quand j’étais ado)
5.    Le seigneur des anneaux de J.R.R. Tolkien (3ème tome lu pendant un job d’été !)
6.    Le rouge et le noir de Stendhal (un peu trop jeune pour le lire. Je l’ai trouvé chiant)
7.    Le grand Meaulnes d'Alain-Fournier (j’ai adoré à 12 ans. Une révélation. Pas relu depuis, j’ai peur d’être déçue.)
8.    Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne (j’adorais le film aussi)
9.    Jamais sans ma fille de Betty Mahmoody (c’est pas moi c’est ma mère qui m’a forcée !)
10.    Les trois mousquetaires d'Alexandre Dumas (pas lu jusqu’au bout. C’est lui qui était publié d’abord dans des journaux et payé à la ligne,  du coup il mettait trois tonnes de phrases inutiles ?  Parce que les descriptions me gonflent…)
11.    La gloire de mon père de Marcel Pagnol (adoré à 11 ans. Le film aussi)
12.    Le journal d'Anne Frank d'Anne Frank (pas aimé à 12 ans mais mieux apprécié à 18)
13.    La bicyclette bleue de Régine Deforges
14.    La nuit des temps de René Barjavel
15.    Les oiseaux se cachent pour mourir de Colleen Mc Cullough (par contre le film romantique réjouissait mon cœur de jeune fille)
16.    Dix petits nègres d'Agatha Christie (j’ai lu tous les Agatha Christie entre 11 et 13 ans, pas relu un seul policier depuis !)
17.    Sans famille d'Hector Malot (j’aimais bien le dessin animé aussi, hi hi)
18.    Les albums de Tintin de Hergé (mais pas tous)
19.    Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell (le film aussi et je les adore toujours)
20.    L'assommoir d'Emile Zola (qui comme son nom l’indique, assomme. J’aime bien Zola. Ca se lit vite quand on passe les descriptions…)
21.    Jane Eyre de Charlotte Brontë (j’aime bien le film avec Charlotte Gainsbourg aussi)
22.    Dictionnaires Petit Robert, Larousse, etc. (c’est sûr, les Français lisent le dictionnaire pour se distraire, le soir en livre de chevet)
23.    Au nom de tous les miens de Martin Gray
24.    Le comte de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas (j’ai vu le film avec Depardieu, ça compte ?)
25.    La cité de la joie de Dominique Lapierre (idem)
26.    Le meilleur des mondes d'Aldous Huxley (m’a déçue à la relecture. J’avais déjà trouvé la fin ridicule à 13 ans (retour à l’âge préhistorique) vraiment le final gâche tout.)
27.    La peste d'Albert Camus
28.    Dune de Frank Herbert (un peu longuet, et le film, pourtant de Lynch, est kitsch)
29.    L'herbe bleue, Anonyme (à lire quand on est ado)
30.    L'étranger d'Albert Camus
31.    L'écume des jours de Boris Vian (j’ai détesté les personnages qui se ressemblent tous et sont des branleurs)
32.    Paroles de Jacques Prévert (adoré à 17 ans)
33.    L'alchimiste de Paulo Coelho (beaucoup rigolé en le lisant, je l’ai trouvé pathétique)
34.    Les fables de Jean de La Fontaine (comme tout le monde quoi. Réciter  Le corbeau et le renard debout sur l'estrade devant toute la classe…que d'horribles souvenirs…)
35.    Le parfum de Patrick Süskind (adoré à 15 ans)
36.    Les fleurs du mal de Charles Baudelaire (adoré à 18 ans)
37.    Vipère au poing d'Hervé Bazin
38.    Belle du seigneur d'Albert Cohen (soit on adore soit on déteste. J’ai détesté)
39.    Le lion de Joseph Kessel (beaucoup aimé à 11 ans. Je crois que j’ai même versé ma petite larme)
40.    Huis clos de Jean-Paul Sartre (beaucoup aimé à 16 ans)
41.    Candide de Voltaire (beaucoup aimé à 14 ans)

Vous avez vu comment je me souviens de l’âge ? C’est parce que je note tous les livres que je lis depuis mes 10 ans, eh oui c’est la classe. En fait je les note surtout parce que j’ai une mémoire de poisson rouge. Au moins c’est pratique, je peux voir un film une dizaine de fois sans me souvenir de la fin ! Sauf Titanic, mais tout le monde la connait à l'avance...
42.    Antigone de Jean Anouilh (beaucoup aimé à 17 ans)
43.    Les lettres de mon moulin d'Alphonse Daudet (pas beaucoup aimé à 9 ans. Un peu chiant)
44.    Premier de cordée de Roger Frison-Roche (j’ai vu le film, ça compte ?)
45.    Si c'est un homme de Primo Levi (un peu trop froid à mon goût)
46.    Les malheurs de Sophie de la comtesse de Ségur (à 8 ans, j’ai surtout retenu que Sophie se goinfrait avec des supers goûters et avait vraiment une vie de luxe !)
47.    Le tour du monde en 80 jours de Jules Verne
48.    Les fourmis de Bernard Werber (adoré à 16 ans)
49.    La condition humaine d'André Malraux
50.    Les Rougon-Macquart d'Emile Zola (Ceux qui sont déjà listés ici, lus en classe comme beaucoup de monde)
51.    Les rois maudits de Maurice Druon
52.    Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand (j’en ai appris des passages par cœur. J’ai aussi adoré le film avec Depardieu)
53.    Les hauts de Hurlevent d'Emily Brontë (beaucoup aimé le film des années 40 aussi)
54.    Madame Bovary de Gustave Flaubert (J’avoue, j’ai mieux apprécié le film de Chabrol avec Isabelle Huppert et le beau Malavoy…)
55.    Les raisins de la colère de John Steinbeck (beaucoup aimé le film de Ford aussi)
56.    Le château de ma mère de Marcel Pagnol (comme la gloire de mon père)
57.    Voyage au centre de la Terre de Jules Verne
58.    La mère de Pearl Buck
59.    Le pull-over rouge de Gilles Perrault (j’adore tous les récits de crimes et faits-divers)
60.    Mémoires de guerre de Charles de Gaulle
61.    Des grives aux loups de Claude Michelet
62.    Le fléau de Stephen King (j’ai adoré le premier tome, parfait pour une parano et hypocondriaque comme moi, mais j’ai trouvé que c’était un peu longuet. 1500 pages, quand même !)
63.    Nana d'Emile Zola
64.    Les petites filles modèles de la comtesse de Ségur (La comtesse de Ségur et sa morale m’ont vite gonflé)
65.    Pour qui sonne le glas d'Ernest Hemingway
66.    Cent ans de solitude de Gabriel García Márquez (pas lu, pourtant c’est un classique, mais j’ai lu un recueil de ses nouvelles et je n’ai pas accroché)
67.    Oscar et la dame rose d'Eric-Emmanuel Schmitt
68.    Robinson Crusoé de Daniel Defoe (trouvé chiant)
69.    L'île mystérieuse de Jules Verne
70.    La chartreuse de Parme de Stendhal
71.    1984 de George Orwell (adoré à 15 ans)
72.    Croc-Blanc de Jack London (adoré à 12 ans. Le film aussi. J’ai versé ma petite larme)
73.    Regain de Jean Giono
74.    Notre-Dame de Paris de Victor Hugo (mais j’ai vu le film avec Anthony Quinn !)
75.    Et si c'était vrai de Marc Levy (Pas tenu jusqu’au bout)
76.    Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline (adoré à 17 ans)
77.    Racines d'Alex Haley
78.    Le père Goriot d'Honoré de Balzac (bien aimé à 15 ans)
79.    Au bonheur des dames d'Emile Zola
80.    La terre d'Emile Zola
81.    La nausée de Jean-Paul Sartre (j’aimais bien Sartre à 17 ans, pas sûre que ce soit toujours le cas maintenant)
82.    Fondation d'Isaac Asimov (Je compte lire ce grand classique, j’ai déjà lu quelques nouvelles)
83.    Le vieil homme et la mer d'Ernest Hemingway
84.    Louisiane de Maurice Denuzière
85.    Bonjour tristesse de Françoise Sagan
86.    Le club des cinq d'Enid Blyton (ben j’étais jeune quoi !)
87.    Vent d'est, vent d'ouest de Pearl Buck
88.    Le deuxième sexe de Simone de Beauvoir (je compte le lire car c’est un classique)
89.    Les cavaliers de Joseph Kessel
90.    Jalna de Mazo de la Roche
91.    J'irai cracher sur vos tombes de Boris Vian (je compte le lire aussi)
92.    Bel-Ami de Guy de Maupassant (classé dans mon best of 2008)
93.    Un sac de billes de Joseph Joffo
94.    Le pavillon des cancéreux d'Alexandre Soljenitsyne (je compte le lire)
95.    Le désert des Tartares de Dino Buzzati (idem)
96.    Les enfants de la terre de Jean M. Auel
97.    La 25e heure de Virgil Gheorghiu
98.    La case de l'oncle Tom de H. Beecher-Stowe
99.    Les Thibault de Roger Martin du Gard
100. Le silence de la mer de Vercors (il m’a bouleversé à 14 ans. Le film aussi. Je l’ai relu le mois dernier, j’étais plus pondérée.)

A vous maintenant. Quels livres avez-vous lus parmi cette liste ?