Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/05/2018

Black mirror et les jeux vidéo

USS Callister 
black mirror uss.jpgUn créateur de jeu vidéo, malgré son talent, n'est pas respecté dans son travail. Son associé s'est emparé des rênes de l'entreprise et lui donne des ordres, les employés ne le prennent que pour un subalterne, les femmes se moquent de lui ou le fuient. L'homme se réfugie le soir dans ses rêves : il a développé son propre jeu vidéo individuel. Il y met en scène ses collègues qui l'ont repoussé la journée : son associé l’idolâtre et obéit à tous ses désirs, la standardiste se pâme devant lui…
L'épisode est fort réjouissant car il évolue dans un univers pop kitsch, joyeuse parodie de Star trek. Les dures relations dans le monde du travail forment aussi l'un de mes sujets de prédilection. L'homme timide et rêveur, qui n'est pas reconnu à sa juste valeur et se venge en créant un monde imaginaire, ne pouvait que me plaire, à l'instar de François Merlin / Bob Saint Clar /Belmondo dans ma comédie adorée Le magnifique. A voir.

Playtest
black mirror playtest.jpgAprès le décès de son père, un jeune Américain se lance dans un tour du monde. Pour financer son voyage, il accepte un court travail qui semble alléchant : tester un tout nouveau jeu vidéo révolutionnaire, qui s’appuie sur la réalité augmentée : un casque connecté directement à son cerveau lui donne l’illusion que ce qu’il vit est réel. Plus besoin de manettes, de jeu à thèmes : le programme trouve les pires peurs du jeune homme et les projette devant lui. Quel danger devra-t-il affronter ?
Le pitch peut sembler classique, en rappelant des dizaines de films d’horreur : un homme loin de chez lui isolé dans un manoir… Mais l’histoire fonctionne du feu de Dieu. Assurée par le réalisateur de 10 cloverfield lane, Playtest est tout aussi efficace que le film, en jouant sur la tension extrême et l’appréhension du danger.
Comme je suis une spécialiste pour imaginer les pires scénarios catastrophes et me faire peur toute seule, il n’était pas difficile de me faire adhérer au concept : « Fais gaffe ! Là derrière la porte, il va y avoir Gontran b de la 5ème6 qui t'avais piqué ton pain au chocolat, puis après tu verras cette garce de Cindy et … »
J’ai marché à fond, un grand moment de flip.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Écrire un commentaire