Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2020

Nous sommes en guerre

28-mois-plus-tard.jpgJour 3 de confinement
Comme beaucoup, j'ai écouté le discours présidentiel lundi, et comme beaucoup, j'ai trouvé qu'il manquait de clarté. Macron a annoncé les règles du confinement, sans pourtant employer le mot. Pour ne pas affoler ? "Surtout ne cédez pas à la panique"  mais il a répété 6 fois : "nous sommes en guerre" contre "un ennemi invisible".
Nos ancêtres ont combattu fusil à la main, à slalomer entre les obus, mais nous, on sauve la nation en se lavant les mains et en restant chez nous devant la télé. Ca devrait être plus facile. Je préfère tenir une télécommande qu'un fusil. 
Une semaine en amont, le couple présidentiel incitait la population à se rendre au théâtre. Ensuite, à rester chez soi, mais quand même sortir pour aller voter. Les transports en commun sont maintenus. Puis Bribri s'est indignée de voir des gens se promener sur les quais, pendant qu'elle... se promenait sur les quais. Alors, comme on n'a pas été sages et qu'on n'a pas écouté le maître, on est maintenant punis au coin avec un bonnet d'âne. On est passé de "c'est rien, une simple grippe, pas de quoi s'affoler" à "50 à 70% de la population infectée, planquez-vous, sinon vous allez crever, on envoie 100 000 flics pour vous contrôler

On peut sortir "pour faire de l'exercice physique, comme un jogging", ou bien pour les courses, ou promener son chien. Enfermée dans un studio minuscule avec vue sur la rue, où le soleil ne pénètre pas, j'ai besoin de prendre l'air (normalement je me promène quotidiennement au parc, mais il reste désormais fermé). Vais-je devoir enfiler un survet, voler le chien de la voisine et faire le tour du pâté de maison avec un poireau ?
Quant à l'attestation, je ne possède pas d'imprimante. Dois-je la recopier avec mes pattes de mouches, mon écriture illisible digne d'un docteur ? Ou alors je dessine un rébus, des petits coeurs :
"Je soussignée Papillote, certifie que mon déplacement est lié au motif suivant : "laissez-moi sortir sinon je vais me transformer en vampire, gros poutous"... Je propose de rajouter une ligne : "déplacement long et loin du domicile, car mon mec, ma femme, mon gosse, mon chien, ma télé, mes voisins me soulent". Si j'écris que je sors "pour effectuer des achats de première nécéssité : acheter des choux de Bruxelles", les flics ne vont jamais me croire "c'est un fake ! personne ne mange ces trucs-là !"

Avec cette attestation, j'ai l'impression de retourner au collège, quand je devais montrer mon carnet au surveillant et que j'avais imité la signature de ma mère.
Jusque-là, j'avais réussi à tenir sans me promener. Mais aujourd'hui, je suis sortie...
à suivre...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Je te souhaite vraiment beaucoup de courage... j'espère que tu as beaucoup de films pour tenir le coup :)

Écrit par : Carole Nipette | 20/03/2020

oui merci ! t'inquiète, avec canal+, ocs, tcm cinéma et toutes les chaînes documentaires planète + netflix, j'ai de quoi tenir un siège :-D

Écrit par : Papillote | 20/03/2020

oui merci ! t'inquiète, avec canal+, ocs, tcm cinéma et toutes les chaînes documentaires planète + netflix, j'ai de quoi tenir un siège :-D

Écrit par : Papillote | 20/03/2020

Écrire un commentaire