Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/01/2015

Quiz On connaît le film : papillotes à gagner

michel blanc téléphone maison.jpgJe parle des papillotes en chocolat hein, pas de moi. Ni de mon chat (quoique, me débarrasser du panda obèse…) Les fêtes se sont bien passées ? Pour les prolonger un peu, je vous propose de remporter un cadeau inestimable, hautement symbolique : des papillotes.
Comme vous le savez, j’ai toujours des papillotes dans ma poche, mais je ne les donne pas à n’importe qui. Il faut les mériter. Il faut bien connaître la Papillote pour recevoir les papillotes. Je vous ai donc concocté un quiz 100 % radotage papillotien, avec mes films et auteurs comiques français préférés. Pour les fidèles lecteurs des débuts, ça devrait être facile. Vos chances sont même deux fois plus grandes car j’ai carrément deux paquets de papillotes à vous faire gagner. 
Un jeu entièrement sponsorisé par moi-même. 

1 ) De quel film ces répliques sont-elles extraites :

« Est-ce que je pourrai dormir chez toi ce soir… j’ai perdu ma mère ce matin.
- Elle est morte ?
- Non non, je l’ai perdue, c’est-à-dire que je l’ai perdue quoi, elle était là et pouf pouf, je l’ai perdue… Mais mon chien est mort par contre. Alors, si je pouvais dormir chez toi, tu vois, juste pour avoir une présence, un compagnon, pour pas être seul…
- Ça fait trois fois qu’il est mort ton chien.
- Oui mais il a beaucoup souffert ! »

-« Parlez-moi de vous plutôt. »
- « Il ne peut plus rien nous arriver d’affreux maintenant ! »

2 ) Dans quel film avec Louis De Funès entend-on cette réplique : « En tout cas on ne va pas moisir ici. J’ai un petit plan pour tous nous évader… Nous rentrons à Madrid, nous conspirons, le roi répudie la reine, la vieille épouse le perroquet, César devient roi, je l’épouse et me voilà reine ! »

a) La grande vadrouille
b) Les grandes vacances
c) La folie des grandeurs
d) Les grandes espérances

3 ) Associez la bonne réplique au film correspondant, joué par Michel Blanc :

A) « Toi et moi, on a un peu le même problème, c’est à dire qu’on ne peut pas vraiment miser sur notre physique, surtout toi. Alors si je peux me permettre de te donner un conseil, c’est : « oublie que t’as aucune chance, vas-y, fonce. On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher »
B) « J’ai eu une rupture. J’ai vécu avec une femme et puis au bout de 48 heures elle a décidé qu’on se séparerait d’un commun accord, alors j’ai pas bien supporté. J’ai même essayé de me suicider. On n’est jamais très original dans ces moments-là. J’ai mis l’adagio d’Albinoni, j’ai avalé deux tubes de laxatif et puis hop. J’ai perdu 16 kilos et ma moquette. Depuis je m’en suis jamais remis tout à fait. Surtout du point de vue digestif, c’est plus comme avant. »
C) « T’as fermé la porte ? Parce que j’ai été attaqué par des renards tout à l’heure (…) J’ai dû mal à parler parce que j’ai les dents qui poussent. »
D) « Sur les bords, au milieu, c’est vrai qu’il craint un peu » 

a) Les bronzés
b) Les bronzés font du ski
c) Viens chez moi, j’habite chez une copine
d) Marche à l’ombre

4 ) Tous ces films ont le même scénariste. Qui est-il ?

- Les compères
- L’emmerdeur
- La cage aux folles
- La chèvre

5) De quels films d’Yves Robert sont extraites ces citations ? 

- «Vous qui pénétrez dans mon cœur, ne faites pas attention au désordre»
- « Vois-tu Marthe, quand le bateau de la vie est déjà loin sur la mer, le capitaine doit savoir faire le point dans la tempête. Et pour cela, il a parfois besoin de s'isoler, de prendre du recul avec l’équipage. Et quand les étoiles… »
- « Je vais vous dire quelque chose que je n’ai jamais dit à personne… - Votre nom peut-être ? »

a) Le grand blond avec une chaussure noire / Le retour du grand blond
b) Un éléphant ça trompe énormément / Nous irons tous au paradis
c) La gloire de mon père / Le château de ma mère

6) Quelle réplique n’est pas signée Audiard ?

a) « Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît. »
b) « Quand les types de 130 kilos disent certaines choses, ceux de 60 kilos les écoutent »
c) « Si quelque chose devait me manquer, ce ne serait plus le vin, ce serait l'ivresse ! »
d) « C’est cruellement fatiguant d’être intelligent. - Je sais pas. Faudra que j’essaie. »

7) De quel film ces répliques sont-elles extraites ?  

- « Je suis ravi d’avoir une secrétaire aussi ravissante que vous !
- Je ne suis pas votre secrétaire.
- Mais vous êtes la secrétaire de qui alors ?
- Je suis colonel de l’armée israélienne, et l’idée est que nous travaillions ensemble. D’égal à égal.
- On en reparlera quand il faudra porter quelque chose de lourd. »

- « Finalement, cette bande de hippies est plutôt sympathique, une fois passée la barrière de l'hygiène s'entend. Enfin, que voulez-vous, c'est la jeunesse. Tôt ou tard, la vie se chargera de leur couper les cheveux. »

8 ) Associez la réplique au film correspondant, joué par Jean-Paul Belmondo :

A ) - « Il se passe que je vous emmerde monsieur. Vous, votre affreux boudin de femme, et votre sale chat. »
B) - « Et Bob Saint Clar, pagayant comme un fauve… »
C ) - « Bebel : Moi aussi, j'ai longtemps été seul. J'ai eu une jeunesse atroce dont j'aime mieux pas parler. Un père alcoolique, maman usée par les lessives... Je la revois dans la forêt couverte de givre, ramassant du bois mort, moi accroché à ses haillons...
-  Vous étiez combien, chez vous ?
- Boh... Au moins quinze. Et puis des hommes ont commencé à défiler à la maison. Des militaires, surtout. Faut dire que maman était très belle. Vous l'auriez vue sur le grand escalier du vestibule, avec son boa autour du cou, en plumes de paon...
- Un boa pour ramasser du bois, c'est pratique ça...
- Non mais alors si vous m'interrompez tout le temps, moi je perds le fil !»

a) Le magnifique 
b) Le cerveau 
c) L’incorrigible 

9) Quel nom n’est pas utilisé dans les films de Francis Veber ?

a) François Pignon
b) François Perrin
c) Francis Perrin
d) François Merlin

Et le plus emblématique pour finir, ma bannière de blog :
10 ) De quel film avec Patrick Dewaere est extrait ce dialogue : 
«  J'étais beau pourtant, dans mon costume blanc. Un peu le style agent secret, James Bond… Si j'avais été une femme, je serais immédiatement tombée amoureuse de moi ». 

a) Série Noire d’Alain Corneau
b) Préparez vos mouchoirs de Bertrand Blier
c) Coup de tête de Jean-Jacques Annaud

A vous de jouer ! Vous avez jusqu’à dimanche 18 minuit. Envoyez vos réponses par le lien « me contacter » en haut de la colonne de gauche sous la photo. Vous pouvez par avance me donner votre adresse postale (le jeu se limite à la France). Pour l’instant, vous avez le choix de papillotes entre
« chocolat noir majeur » et « chocolat noir majeur »...

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Ah la la, j'adore les papillotes, je ne peux pas manquer ça !!!
J'envoie les réponses par mail :)

Écrit par : Aurélien | 04/01/2015

Comment tu peux me faire ça ?????? Juste après les fêtes !!
Les "noir majeur", c'est mes préférées en plus...

Écrit par : Bérengère | 04/01/2015

Aurélien : parfait ! Bonne chance ;-)

Bérengère : J'y ai pensé qu'après : on s'est gavé comme des oies pendant 15 jours, normalement c'est le moment de la diète et des bonnes résolutions kilos/sport, alors si j'en rajoutais une couche en faisant gagner des chocolats ? :-D

Écrit par : Papillote | 04/01/2015

Des papillotes à gagner, quel symbole en effet ! Et des Révillon en plus, le top! (signée : une lyonnaise aussi)

Écrit par : Cath | 04/01/2015

je joue avec plaisir mais je laisse les papillotes aux autres participants, je peux en trouver facilement à Lyon :)

Écrit par : Cath | 04/01/2015

Je joue car j'ai bien envie de goûter ces chocolats que je ne connais pas, mais je n'ai pas toutes les réponses...

Écrit par : Dominique | 04/01/2015

Cath : Une Lyonnaise ! Bienvenue ! Les Revillon sont mes préférées aussi, surtout "noir majeur", "grandes origines" "spiritueux" "saveur noël, cannelle"... Enfin toutes (je fais la promo de Revillon, ils peuvent encore sponsoriser le jeu, "on sait jamais sur un malentendu ça peut marcher")
mais on ne trouve pas de papillotes chez les parigots ! J'ai fait 5 magasins, j'ai même envoyé une amie à la recherche des papillotes perdues, on a trouvé que les noir majeur dans 2 supermarchés seulement.

Écrit par : Papillote | 04/01/2015

Dominique : Si ça accorde comme on dit à Lyon, il n'y aura pas tant de participants, ou personne ne donnera toutes les bonnes réponses. Qui ne tente rien n'a rien ;-)

Écrit par : Papillote | 04/01/2015

très bon choix de films, je me suis régalée en lisant ces répliques !

Écrit par : Sandrine | 04/01/2015

J'ai eu du mal à choisir les citations marrantes car il y en a tellement. J'en mettrai d'autres dans le billet de réponse, parce que là "ça va couper chéri" ;-)

Écrit par : Papillote | 04/01/2015

J'ai répondu aux questions mentalement, me reste à faire le mail ^^ ! Tout ça me donne envie de revoir certains films !!

Écrit par : Océane | 06/01/2015

?????????????????????????????????????????????????????????????????
MAIS OU T'ES ?????????????????????????????????????????????????????

Écrit par : Virginie | 14/01/2015

PAPILL', PAPILL' OUTAI, PAPILL', PAPILL', OUTAI....
Je suis en deuil et je suis en grève. Je n'ai pas eu assez de joueurs pour gagner mes papillotes pourtant indispensables. Je reviendrai quand j'aurai 12 000 participants. Au moins.

Et quand on me chantera Hervé Vilard :
"reviens, on va vivre la main, dans la main, l'aventure avec toi c'est si bien !"
www.youtube.com/watch?v=wKrsyneDObs

Écrit par : Papillote | 14/01/2015

Super le quizz ! Je vais m'empresser de le faire s'il n'est pas trop tard.

Écrit par : Stephane | 27/01/2015

Les commentaires sont fermés.