Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2018

Black mirror : archange, les parents surprotecteurs

black mirror archange.jpgDans cet épisode réalisé par Jodie Foster, une petite fille échappe à la vigilance de sa mère dans un jardin d'enfants. Si on la retrouve quelques instants plus tard, la mère traumatisée décide de lui implanter une puce permettant de la localiser à tout moment. La femme accepte également un nouveau prototype plus élaboré, permettant de voir en temps réel à travers les yeux de la fillette, de contrôler sa santé et son niveau de stress, et de filtrer les images et propos violents qui pourraient heurter sa fille : ainsi, le chien qui l'effraie en aboyant sur le chemin de l'école, puis les images violentes ou pornographiques que l'on peut trouver sur le net. 
Mais en grandissant, l'enfant se retrouve isolée de ses camarades, puisqu'elle ne peut connaître ni comprendre les jeux violents auxquels ils font référence. Elle rencontre de certaines lacunes émotionnelles, n'ayant jamais été confronté à une émotion perturbante, l'application les bloquant instantanément. Un pédopsychiatre conseille donc d'enlever les filtres, mais la puce reste toujours implantée dans le cerveau de la jeune fille. Elle découvre alors d'un seul coup la violence du monde qui l'entoure, avec un camarade qui se fait un malin plaisir de lui montrer les pires vidéos d'internet, mais elle découvre aussi une autre émotion : les élans amoureux.
Inquiète de voir son adolescente s'éloigner d'elle et ne pas rentrer d'un rendez-vous avec une amie, la mère cède et se connecte à nouveau au logiciel pour savoir où est sa fille et ce qu'elle fait...

L'enfer est pavé de bonnes intentions. Un épisode qui parlera à tous les parents, et particulièrement aux parents surprotecteurs et aux mères célibataires de plus en plus nombreuses, et qui investissent trop la relation avec leur enfant au détriment d'autres rapports. Les parents anxieux souhaitent éloigner leur enfant du dur monde de brutes qui l'entoure, veulent le meilleur et le plus confortable pour lui. Mais de ce fait, ils lui empêchent de découvrir la réalité du quotidien, d'y faire face, de prendre des décisions par lui-même, de devenir mature et responsable.
Actuellement, les parents peuvent déjà géolocaliser leur enfant grâce à des traceurs GPS ou tout simplement leur téléphone portable. Tous les parents s'inquiètent de ce que peuvent voir leur enfant sur internet et essaient de le protéger en activant « un code parental » mais arriverons-nous un jour à une telle extrémité montrée dans cet épisode ? Archange soulève une réflexion pertinente.
L'épisode est néanmoins assez prévisible. Avec la quatrième saison de Black mirror, on est tellement habitués à l'excellence et à l'originalité, qu'on chipote dès qu'un propos paraît redondant.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Écrire un commentaire