Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/09/2012

Une vache a mis le temps

chalet.JPGCa y est, samedi 22 septembre, c’est l’automne. Il fait officiellement plus froid et nuit plus tôt. Ce qui m’a fait chanter, lorsque j’ai fermé mes volets en avance car la lumière avait baissé Ce soir nous sommes septembre, et j’ai fermé ma chambre, le soleil n’y entrera plus
Sinon j’ai plus gai, un air que j’ai fredonné cet été. Donc pour éviter de penser à l’automne, espérons plutôt l’été indien comme dirait Joe Dassin, souvenons-nous des vacances d’été.

Fin août en montagne, comme il n’y avait pas de témoin, à part les proches qui me connaissent subissent déjà, je pouvais laisser libre cours à ma chansonnite aigue. Les cloches des vaches marquaient le tempo et les sentinelles marmottes poussaient leurs cris d’alarme à mon approche, qui signifiaient certainement : « planquez-vous ! La casserole arrive ! »  Je chantais de plus en plus fort en apercevant les crocus et les colchiques qui tapissaient le sol : « colchiques dans les prés, fleurissent, fleurissent, colchiques dans les prés, c’est la fin de l’été… LA FEUILLE D’AUTOMNE EMPORTEE PAR LE VENT… » (Vous pouvez cliquer sur le lien kitchissime du clip de Dorothée…)


titanic king of the world.jpgLa montagne me fait toujours cet effet. Il doit être provoqué par l’altitude, avec le manque d’oxygène, le cerveau est mal irrigué… ou alors les paysages grandioses me rendent euphorique. J’ai crié mon traditionnel « I’m the queen of the world !!! » en arrivant au sommet, cheveux au vent, à 2431 mètres d’altitude, avec un panorama à 360 degrés, bien mieux que Léo di Caprio.
Je voyais par exemple ce glacier. Avec le réchauffement climatique, les scientifiques prévoyaient dans le pire des cas sa disparition pour 2060. Ils ont revu leurs calculs, ce sera certainement pour 2040, voire plus tôt, si rien n’est fait pour limiter l’effet de serre…

animaux,montagne,chanson française


De l’autre côté, j’avais vue sur ces trois montagnes, dont ma préférée est bien évidemment la première à gauche, puisqu’elle se nomme… la tête de chat !  (On remarque les oreilles qui se dessinent sur la tête de profil).

animaux,montagne,chanson française


Devant moi, des vaches en liberté broutaient paisiblement. Jusqu’à ce qu’une famille débarque en 4X4…
Le plus jeune enfant, d’une dizaine d’années, se plante devant l’une de nos amies les bêtes qui font la tomme de Savoie et le lait de mon précieux cacao. Le gosse fait mine de lui refiler des coups de tête et des coups de pied pour qu’elle se lève, en tapant le sol et en gesticulant comme un torero. Cela sous le regard hilare des parents, qui filment la scène. La pauvre vache supporte ses agissements cinq bonnes minutes, jusqu’à ce qu’elle se dresse subitement, tête la première, cornes en avant, et charge le sale gosse. Celui-ci prend ses jambes à son cou et dévale la montagne comme un dératé en hurlant « mamaaaaaaaaaan ! ». Toujours sous le regard hilare de ses parents. Ma nièce de 6 ans conclut le spectacle par un « BIEN FAIT ! ».

Photo de notre héroïne (à droite) et de ses copines, avant que l'inopportun vienne troubler leur sieste :

animaux,montagne,chanson française

Ce qui me fait penser à cette vidéo, trouvée par le professeur Moustache. (voir le lien). D’ailleurs le deuxième tome de sa BD hilarante, adaptation de ce blog dont je suis fan, vient de sortir : « tu mourras moins bête, mais tu mourras quand même ».

Au premier temps de la vache,
Toute seule, dans son pré, elle est là,
Au premier temps de la vache,
Ya le gosse, ya la bête et ya moi…
Et le gosse qui bat la mesure,
La vache qui mesure sa proie,
Et la vache qui bat la mesure
Lui meugle lui meugle tout bas :

Une vache a mis le temps
Elle s’offre encore le temps…

Le 21 décembre pour l’arrivée de l’hiver, j’évoquerai peut-être mes vacances de cet été à la mer. Enfin, si ce n’est pas la fin du monde prévue par les Mayas.

Petit quiz on connaît la chanson, quelles sont les deux chansons parodiées et leurs interprètes ?

16/09/2012

Papillote tricote et A la télé cette semaine

papillote tricote.jpgJ’aurais bien conseillé l’excellent Les infiltrés de Scorsese, remake de l’excellent Infernal Affairs, mais TF1 le déprogramme pour mettre à la place l’excellent Mais où est donc passée la 7ème compagnie ? en hommage à Pierre Mondy.
J’aurais pu aussi enfin écrire la rubrique nécrologique… Mais vous n’avez toujours pas répondu à la devinette ! J’ai compris, on s’en fout de mes films. Ou alors, en n’écrivant pas de l’été, j’ai perdu tous mes lecteurs et ne me retrouve plus qu’avec les requêtes tapées sur google, dont la plus demandée est bizarrement « comment devenir syndicaliste » (Pourtant je ne le suis pas, et les employés français sont parmi les moins syndiqués en Europe). Je lis aussi d’autres loufoqueries comme « Jeannie Longo a une tête bizarre » ou « chat qui tricote ». Mais pas de demande cinématographique.
Donc j’ai bien reçu le message. Mémé va parler tricot. Justement ça tombe bien, vous savez que Papillote tricote.

tricot bleu.jpg

tricot bouton.jpgN'essayez pas de retrouver le modèle, je l'ai inventé. Je le trouvais trop monochrome, triste et monotone et m'ennuyais au bout de trois rangs en utilisant une seule laine, alors j'en ai mélangé 3... (j'aime me compliquer la vie). J’ai même réussi à finir mon gilet pour bébé de l’hiver dernier… cet été. Heureusement j’avais prévu le carnage et tricoté large. (J’ai choisi directement du 3 ans pour un enfant d’un an et demi) (Si vous voulez un pull pour votre prochain bébé, prévenez-moi avant même sa conception). (Enfin je ne compte pas me lancer dans une carrière, un seul représentait déjà un exploit…)

poupée rose et jaune entière.jpgEn revanche, une qui adore tricoter et veut bien le faire pour les autres, c’est ma mère. Elle a même confectionné une vingtaine de vêtements pour ma poupée d’enfance. Voici quelques photos, je vous mettrai les autres plus tard. Attention, si ça continue le site va devenir un blog de mode. D’ailleurs je ne vous ai jamais raconté mémé sortie de sa cambrousse invitée à un défilé de la fashion week… Heureusement le public n’était pas éclairé et on nous voyait pas trop, mon vieux jean et moi.

Pour ceux qui sont encore intéressés par la rubrique ciné, je vous conseille Lundi sur Arte l’excellent 7h58 ce samedi-là de Sidney Lumet, un thriller noir, histoire de famille au scénario implacable.
Mardi, le film d’animation Wall-E sur W9.
Mercredi, Les regrets de Cédric Kahn sur Arte.
Jeudi sur NT1, Edward aux mains d’argent. L’expo consacrée à Tim Burton présentait l’incroyable tenue de Johnny Depp et ses fameux ciseaux-doigts, impressionnants, mais les photos étaient interdites…
Le même jour, Gulli diffuse Les mariés de l’an II de Jean-Paul Rappeneau, avec Bébel, comédie où souffle un petit vent de folie propre aux années révolutionnaires. A la même heure, France 3 propose Basic Instinct de Verhoeven, un de mes réalisateurs préférés.
Pour les abonnés canal +, Layer cake mercredi et La guerre est déclarée jeudi.

Alors les photos de tricot...

poupée r.et j. chaussons.jpg

Vous remarquez que ma mère a tricoté non seulement la robe, la veste, mais aussi les chaussons assortis, modèle "avec le petit lacet qui se boutonne sur le côté". (ça se sent que je ne suis pas blogueuse mode et ne connais pas les termes, hein ?)

poupée robe rose.jpg

Elle va la tomber, tomber la chemise (ça se sent que je ne sais pas quoi dire ?)

poupée rose près.jpg

et une autre tenue :

poupée robe blanche.jpg

Parfaite pour emmener votre poupée à une soirée ou un mariage (quoi, ça ne vous arrive jamais ?)

poupée blanche et rose.jpg

Ma poupée est une star, il ne lui manque plus que les lunettes noires.

poupée blanche.jpg

Elle porte aussi un noeud au col mais il se voit mal (ça se sent que je sais pas faire les photos ?)

poupée blanche chaussons.jpg

D'autres tenues bientôt...

09/09/2012

A la télé cette semaine : Thank you for smoking, L'incorrigible, Coup de torchon...

thank_you_for_smoking.jpgBah alors, on ne joue plus, on ne devine pas combien j’ai vu de films en un an ? Ca ne m’encourage pas à remplir ma rubrique télé. Pour vous punir, je citerai donc sans m’attarder les films de ce soir uniquement. Peuh.

Les amateurs d’humour noir ne manqueront pas sur Arte Thank you for smoking de Jason Reitman (je vous conseillais Juno du même réalisateur dimanche dernier). Aaron Eckart campe le porte-parole des cigarettiers américains. Cette réjouissante satire dénonce les stratagèmes et la communication des « MDM, les marchands de mort », comme se nomment eux-mêmes les représentants des lobby du tabac, des armes et de l’alcool… Le film est suivi d'un documentaire montrant comment fumer était valorisé au 20ème siècle, avant d'être diabolisé aujourd'hui.

Ne ratez pas sur direct 8 L’incorrigible de Philippe de Broca, où Belmondo cabotine à merveille, comme dans Le magnifique ou L'homme de Rio. La première moitié du film est un pur régal, un festival de répliques d’Audiard :

incorrigible.jpgBelmondo : Moi aussi, j'ai longtemps été seul. J'ai eu une jeunesse atroce dont j'aime mieux pas parler. Un père alcoolique, maman usée par les lessives... Je la revois dans la forêt couverte de givre, ramassant du bois mort, moi accroché à ses haillons…
 - Vous étiez combien, chez vous ?
- Hôff... Au moins quinze.
- Quinze ?!
-  Et puis alors des hommes ont commencé à défiler à la maison. Des militaires, surtout. Faut dire que maman était très belle. Vous l'auriez vue sur le grand escalier du vestibule, avec son boa autour du cou, en plumes de paon...
 -Ah. Pour ramasser du bois, c'est pratique, ça...
-  Non, alors si vous m'interrompez tout le temps, moi je perds le fil.

Belmondo : Eh ben faites pas cette tête-là, chef...
Le gardien de prison: On savait bien que vous partiriez un jour, mais on se disait : il fera peut-être une bêtise, il butera un gardien, et puis voilà, le jour où ça arrive, ça fait mal...
- Vous avez raison, le plus dur, c'est pour ceux qui restent.

- Ta vie coule comme une eau vive tandis que la mienne fuit comme un vieux robinet.
- Ne serait-ce qu'à cause de ton vocabulaire, tu ne connaîtras jamais l'atroce volupté des grands chagrins d'amour. Mais tout le monde n'a pas la stature d'un tragédien... Contente-toi du bonheur, la consolation des médiocres.

Sur France 2, le dessinateur Joann Sfar, auteur du chat du rabbin, utilise son univers onirique pour une biographie de Gainsbourg : par exemple le Mr Hyde que le chanteur imaginait pour justifier ses excentricités, Gainsbarre, est ici représenté par une marionnette. Eric Elmosnino, ressemblant étrangement à l’homme à la tête de chou, a reçu le césar du meilleur acteur. Laetitia Casta est aussi convaincante en  Brigitte Bardot. Une biographie parfois incomplète (la dernière partie de la vie du chanteur), mais très originale.

Et sur les autres chaînes, comme si les bons films manquaient ce soir, l'hilarante comédie Mary a tout prix sur france4 et Sherlock Holmes sur TF1...

télé, cinéma, coup de torchon, bertrand tavernier, l'incorrigibleSi je n’ai pas le temps de l’écrire cette semaine (je travaille encore) (quelle idée) ne ratez pas  Coup de torchon de Bertrand Tavernier jeudi sur France 3, avec Philippe Noiret♥♥♥ et Jean-Pierre Marielle♥♥♥, film que j’avais choisi d’étudier à la fac.

Et peut-être un jour si vous êtes sages et répondez aux devinettes que l’on vous pose, enfin le retour de la rubrique nécrologique (il y en a eu des morts cet été !) et les critiques des films vus au cinéma.


Et vous, qu’avez-vous vu cette semaine ? Aimez-vous ces films ?

02/09/2012

Un mois sans films, à la télé cette semaine : Juno, Fourmiz, Jane Eyre...

chat-tele.jpgUn mois d’absence, un mois sans ordinateur, mais surtout un mois sans canal +, et carrément quinze jours sans télévision, donc sans films ! (Dans les locations de vacances, il fallait payer 40 euros la semaine pour regarder la télé, faut pas pousser). Les soirées semblaient parfois longues, mais je suis devenue imbattable au scrabble. Même si ma mère ne connaissait pas le si judicieux terme « geek », et ne voulait donc pas que je le place en mot compte triple, avec lettre double pour le k (ce qui faisait un total de 72 points tout de même) (en fait elle ne voulait tout simplement pas que je gagne encore.)

Je suis revenue mardi, et j’ai vite retrouvé les vieilles habitudes de mémé. Avant même de ranger dans le frigo les fromages qui puent de la ferme bio (mes voisins dans le TGV se réjouissaient) la viande et la charcuterie achetées en douce par ma mère (si je lui avoue que je n’ai pas fréquenté de boucherie une seule fois en 5 ans, je pense qu’elle frôle la crise cardiaque) les fruits et légumes du jardin (une tomate et une pêche se sont battues, puisque j’ai retrouvé leur sang étalé dans la glacière) mon premier réflexe a été d’allumer la télé, l’enregistreur dvd et l’ordinateur, pour voir si mes précieux se maintenaient en vie. (Ils ont 8 ans tout de même).
Et là le drame. Plus de canal + : « votre abonnement est arrivé à échéance ». C’est vrai, mais ils ne m’ont pas reconduit automatiquement ? Je prenais déjà le combiné du téléphone pour supplier : « vous ne pouvez pas me lâcher comme ça après 16 ans d’une fidélité sans faille, qu’est ce que je vais devenir, d’ailleurs pour me remercier d’être abonnée depuis si longtemps vous pourriez me faire une ristourne, sinon je me désabonne, comment ça vous ne m’en croyez pas capable ? » Ce coup de bluff n’a pas fonctionné l’année dernière, j’avais pourtant tenté la tactique dite "de la chouineuse" : « je suis au chômage, 33 euros par mois c’est trop cher ». Mais vu qu’il y aura bientôt plus de chômeurs que d’actifs, je devais être la 72ème de la journée à le dire. Puis j’ai réflexionné (parfois ça m’arrive) qu’avant de téléphoner sur un numéro 0800 à 49 euros la minute et 3 heures d’attente (environ) je pourrais peut-être lire d’abord leur site internet et la rubrique « les pannes les plus fréquentes ».
Résultat en 24 secondes chrono : si on se branche sur canal+ moins d’1h30 dans le mois, le décodeur ne fonctionne plus. Il suffit de replacer la carte mémoire et de laisser allumer une heure et ensuite zou, c’est parti pour le show, et c’est parti le stade est chaud. J’ai rattrapé mon retard canalplussien en regardant 9 films en 5 jours, et en enregistrant 4 autres...

 télé, cinéma, canal+J’ai vu par exemple Never let me go, triste et beau, avec Keira Knightley et Andrew Garfield. Super 8, décevant, m’enfin JJ Abrams, tu as pourtant écrit la géniale série Lost ? Cowboys et envahisseurs avec Harrison Ford et Daniel Craig, divertissant. Impardonnables de Téchiné, peu d’intérêt je trouve. Faut dire que j’en ai profité pour faire du sport devant la télé, comme souvent pendant les films français. Scream4,  je ne me souvenais même plus l’avoir vu au ciné… je vois tellement de films, ce qui est aussi pratique car je ne me rappelais plus du tueur, c’est grave docteur ?

Je note les noms et réalisateurs des films que je vois, puisque sans ça j’en oublie. Comme on a passé le 1er septembre, donc une nouvelle année scolaire, j’ai fait le compte des films vus cette année, télé et cinéma compris. Devinez combien…
Rassurez-vous, je ne regarde pas seulement des films. Je lis aussi (seulement une trentaine de romans et d’essais cette année ; loin du compte « un livre par semaine ») je vois des expos, je sors, je me promène et fais du sport chaque jour, et même, parfois, je travaille !

télé, cinéma, canal+A la base de ce billet, je voulais enfin reprendre la rubrique « à la télé cette semaine ».... Je vous conseille donc, en vrac :
Ce soir sur France 2 : Juno de Jason Reitman (réalisateur de Thank you for smoking et In the air) avec la ravissante Ellen Page (To Rome with love) et le tordant Michael Cera (Scott Pilgrim). A la première vision, j’avais trouvé ce film trop mode, trop branché, en prenant pour exemple les conversations sur les musiques, signifiant « on est cool et dans le coup ». Pas comme une mémé Beatles comme moi donc.
Ensuite vous pouvez regarder Rocky Balboa, sur la même chaîne. Contrairement à ce que je redoutais, Rocky (le premier étant le meilleur) n’est pas un film d’action pure avec un boxeur brute épaisse, mais propose au contraire un scénario intelligent, ancré dans la réalité sociale, avec un Stallone sensible et fleur bleue ! Dans ce dernier film, devenu vieux, il pleure sa bien-aimée et sa carrière passée.

Lundi, W9 programme Incassable de M.Night Shyamalan, quand le réalisateur de Sixième sens faisait encore de bons films (pas comme ses derniers Phénomènes » et Le dernier maître de l’air).
Pour les abonnés canal+, ne ratez pas la reprise des indispensables documentaires de spécial investigation, lundi et mercredi soir.

télé, cinéma, canal+Mardi Gulli diffuse le sympathique film d’animation Fourmiz, où Z de Costa Gavras se pose beaucoup de questions (sa voix est très justement confiée à Woody Allen) et décide de sortir du rang.

Jeudi et vendredi, Arte prolonge l’été non pas indien mais anglais. Après les adaptations des romans de Jane Austen, voici celle de Charlotte Bronte avec Jane Eyre. Il faut d’ailleurs que je vous parle du film vu depuis plus d’un mois au cinéma, avec Michael Fassbender♥♥♥.
A la même heure, genre radicalement différent, avec Matrix sur NT1 ou encore New York 1997 de John Carpenter sur direct star.

Et vous, qu’avez-vous vu cette semaine ? A votre avis, combien ai-je vu de films cette année ?