Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2009

Mauvais esprit

police-mai68.jpgVoici donc le chaleureux accueil que m’ont réservé les chefs ce matin.
Petit rappel : suite à un baby-sitting pour la manipulatrice, j''étais épuisée vendredi pour mon nouveau boulot. Ma responsable m’a fait une remarque et j’ai tordu la gueule.

Ce matin, je m’attends à un accueil froid de sa part.
C’est tout le contraire. Je demande un renseignement à sa collègue, et elle me propose « je peux te rendre service ? Tu veux savoir quoi ? OK pas de problème je me renseigne… »
Tout sucre tout miel. J’ai l’impression que je lui ai fait peur en osant la contester !
Je lui parle le plus poliment possible avec de grands « merci, c’est gentil » etc… Je suis bien contente de cet heureux dénouement.
Je déchante vite.

flower power.jpgLe chef des chefs vient me voir :
« Suivez-moi, j’ai à vous parler. »
Tous mes collègues se retournent vers moi, l’air terrifié.
En chemin vers le bureau du dirlo, je potasse mon argumentaire pour expliquer ma réaction de vendredi.

Mais le chef me reproche quelque chose de plus anodin à mon sens.
Chef : « Tout d’abord, votre travail est excellent. Vous êtes vraiment très efficace, très rapide. Là-dessus il n’y a aucun problème. En revanche, je trouve que vous faîtes du mauvais esprit. J’ai peur que vous influenciez les autres. Quand vous êtes venue demander pour…enfin… »

mai 68 pavé.jpgIl s’interrompt car il n’ose pas me révéler la vraie raison qui lui pose problème :
J’ai été la seule à oser demander pourquoi notre salaire était inférieur de 100 euros au chiffre annoncé.
Le chef ne peut pas me blâmer d’avoir demandé des explications légitimes. Alors il me reproche ce que j’estime être des détails :
Lors d’une réunion de bilan, une responsable nous a dit « vous avez fait le double de travail demandé ! C’est génial ! »
Une collègue lui a répliqué sur le ton de la plaisanterie : « On a le droit à une prime ? »
La femme a éclaté de rire en disant « Je voudrais bien mais ce n’est pas de mon ressort ! »
Le responsable m’a ensuite également félicité sur mon travail, et j’ai ressorti bêtement la même blague : « Nous aussi, on a le droit à une prime alors ? hi hi ! »

Sauf que moi, le chef m’a entendu. Et il n’a pas trouvé ça drôle du tout. Il me le reproche donc aujourd’hui :
« JAMAIS vous n’aurez de primes, c’est bien clair ? »
Moi : Je le sais bien, c’était une plaisanterie…
Chef :- Ici, on ne plaisante pas. Votre humour est très malvenu.»

Il me regarde au fond des yeux, sans sourciller, pendant tout l’entretien. Il tente de déceler le trublion qui sommeille en moi.
Il s’attend peut-être à ce que je me lève et fasse le salut militaire: « Sir, yes sir ! »
Ou il pense que je vais chanter, la main sur le cœur : « C’est la lutte finale, groupons nous et demain… »

manif.jpgMe reprocher d’influencer les autres par mon humour, au lieu de me faire peur, j’ai trouvé ça plutôt flatteur. Ca n’a pas non plus effrayé mes collègues, qui pour l’instant trouvaient le chef plutôt sympa, et qui dorénavant s’en méfient et sont démotivés pour le travail.
Je leur raconte l’anecdote en mimant la scène, et ils sont morts de rire :
"Ouais, demain t’amènes ta banderole !"
"C’est pour quelle heure la manif ? "

Vous savez que j’ai toujours des chansons qui me trottent dans la tête. Jusqu’alors, au travail, c'était plutôt « siffler en travaillant» qui me venait à l’esprit. Aujourd’hui, j’ai pensé toute la journée à « Born to be wild ». J’espère que cette chanson ne sera pas remplacée par :
« Sois feignant, sois feignant,
Tu vivras content,
Sois feignant, sois feignant,
Tu vivras longtemps ! »
Quizz on connaît la chanson : Qui en est l’interprète ?

C’était un communiqué du SCME, Syndicat des Chats au Mauvais Esprit.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Ah c'est de notre regretté humoriste à la verve décapante et qui a failli devenir président de la rép' !!!

Écrit par : Antiblues | 07/10/2009

Bravo Antiblues ! Oui, c'est bien une chanson de Coluche !

Écrit par : Papillote | 07/10/2009

J'hallucine ma pauvre Papillote, en fait il veut simplement te clouer le bec, pensant que ton esprit subversif va peut être faire germer des idées chez tes collègues ! C'est affreux !!!
Je suis vraiment horrifiée que des patrons comme ça existent encore...
Tu travailles pas chez France Télécom quand même ?
En tout cas c'est pas à mon boulot qu'on me ferait ça, l'autre jour j'ai saoulé la secrétaire de mon chef pour qu'elle recompte toutes les heures qu'elle m'avait payé, croyant qu'elle en avait oublié, résultat, elle a passé une journée entière à tout reprendre et elle m'annonce tout gentiment qu'elle m'avait versé genre 200 euros en trop l'année dernière donc non je n'ai pas été arnaquée mais oui bien sûr je garde les 200 euros.

Écrit par : Scarlett | 07/10/2009

Mince , j'arrive après Antiblues , elle est drôle cette chanson de Coluche , j'adore

Quand je prend un nouveau travail , je met énormement de distance au début , puis je conteste si besoin , beaucoup plus tard
c'est ma stratégie ..
Wait and see ..

Écrit par : Jeanne | 07/10/2009

Scarlett : non, je ne suis pas à France Télécom, heureusement...je ne vis pas encore sous les ponts pour accepter des boulots qui ne me plaisent vraiment pas ! Excellente ton anecdote avec ta secrétaire ! Moi c'est l'inverse:
pour le baby-baby-sitting, je compte moi-même mes heures et la mère me fait confiance. Comme je suis méfiante et parano, j'ai pensé qu'elle bluffait pour voir si je déclarais plus d'heures. Pendant 15 jours, j'ai écrit une heure de plus par jour pour voir si elle s'en rendait compte, et non ! Elle ne vérifie pas ! J'ai rectifié bien sûr.
Ce mois-ci, je me suis comptée deux heures en trop, je lui ai dit, elle a rétorqué : "je vous dois deux heures en plus ? Pas de problème ! " Moi : "Non, c'est moi qui vous doit deux heures ! " Je suis honnête, mais je suis sûre qu'il y en a qui en profiterai !

Jeanne, je devrai suivre ton conseil...pour la discrétion, cette fois-ci c'est râpé !

Écrit par : Papillote | 08/10/2009

J'en reviens pas! S'il ne suit pas les conventions pour vos salaires, c'est quand même pas normal et il est important de le lui signaler!

Une copine a eu ce même genre de souci et elle s'en est finalement sortie.
Courage, lutte!

Écrit par : Thé Citron | 11/10/2009

Merci Thé citron pour tes encouragements ! merci aussi pour tous tes commentaires qui me font bien plaisir !

Écrit par : Papillote | 11/10/2009

Les commentaires sont fermés.