Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2022

Inventing Anna, accro à Insta

anna.jpgAprès L'arnaqueur de Tinder, encore une histoire vraie de fraude, mais cette fois-ci, c'est une jeune femme qui mène une vie de luxe sans en avoir les moyens. Contrairement au faux fiancé qui a ruiné des femmes anonymes, court toujours et continue ses méfaits scandaleux, Anna a escroqué la haute société new-yorkaise et les banques, en empruntant sans apport. Elle projetait d'ouvrir un centre d'art contemporain, mais on ne prête qu'aux riches. Voler les puissants, ça, on ne pardonne pas ! Anna est-elle une sorte de Robin des bois qui redonne aux pauvres ? Elle fait en effet profiter ses amies modestes, comme l'hôtesse d'accueil d'un palace. Mais son vrai objectif, c'est de faire partie de la jet-set elle aussi, car elle est fascinée par l'argent et la célébrité.

inventing anna.jpgUne histoire qui ne pouvait que plaire à Shonda Rhimes (Scandal) qui l'a adaptée en série, en accentuant le côté girly superficielle qui m'agace. J'ai saigné des oreilles en écoutant la catastrophique b.o de pouffe, j'ai perdu la vue devant la réalisation clinquante (ralentis kitsch). La fascination pour le luxe et la haute couture, les restos chics où on paie une simple salade 400 balles sont ridicules pour moi.

Le besoin de s'afficher constamment sur Instagram dont est victime Anna m'est également incompréhensible. Je connaissais une fille comme ça. Dès qu'on sortait, elle se photographiait, devant tout et n'importe quoi, un tableau du musée, en train de manger au resto... Peut-être pour faire la fille branchée et sociable : "on y était à cette avant-première avec vue sur la tour Eiffel !" Comme si la photographie rajoutait de la valeur aux choses : "j'ai payé ce poke bowl 15 balles alors que c'est une simple salade d'ingrédients non mélangés, oui mais il est joli !" "Je m'ennuie dans cette soirée, mais je souris devant l'objectif pour prouver le contraire !"
Quand j'étais partie en Islande, cette fille m'avait demandé de lui envoyer des photos. Je lui ai donc transmis les superbes paysages, les montagnes couvertes de lupins, les cascades. Elle m'a répondu : "mais non ! des photos de toi !" Pourquoi faire ?! Alors que j'attendais ma commande dans un resto islandais, je faisais le tri de mes photos du jour, et je pouvais voir ma voisine faire de même avec les siennes. On avait visité les mêmes lieux, donc fait les mêmes clichés, sauf que sur tous les siens, on la voyait en premier plan, nette, et à l'arrière-plan, le paysage, flou. Toutes ses photos étaient donc gâchées.
Je possède un Instagram, mais il ne me viendrait pas à l'esprit de montrer ma tête. Si je vous suis sur insta, vous pouvez constater que je like essentiellement vos paysages, vos chats, vos réalisations (peintures, couture etc) mais les portraits dans des ascenseurs ou toilettes (si ça existe !) je ne vois pas l'intérêt ! Contrairement à ce que le nom Instagram indique ("instantané") je ne poste jamais en direct. Je préfère vivre le moment et trier les images plus tard (ou jamais).

Dans la série, rapporter ses faits et gestes en temps réel trahit Anna : la police et l'enquêtrice peuvent la localiser et reconstituer son parcours. La jeune femme s'immortalise dans un lieu célèbre, montrant à la police où elle se trouve, et laissant croire à ses fans à des vacances de rêve. En réalité, elle est en cure pour dépressifs suicidaires...

anna journaliste.jpgComme le prouve son Instagram, Anna est ultra narcissique. Elle se croit supérieure et au-dessus des lois ("les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît"). Elle est donc tête à claques au possible, et c'est inconcevable qu'elle ait pu séduire tant de gens, surtout qu'elle leur parle comme à des chiens. Mention spéciale à son amie carpette débile qui débourse à sa place 60 000 euros (!!) en frais d'hôtel (!!) et attend 3 mois le remboursement avant de réagir (!!) en trouvant des excuses à celle qu'elle persiste à nommer son amie (!!) Le paillasson chouine en suppliant son bourreau, qui lui rétorque : "pourquoi tu me déranges pour si peu ?" Mais bon sang, je lui aurais fait bouffer son sac chanel à la voleuse !

Autre toutou carpette, le mari de la journaliste qui enquête sur Anna. Au mieux, il fait tapisserie, ou sert de punchingball, pendant que son épouse à moitié hystérique lui aboie dessus. Comme un chien fidèle, il se tient assis sans bouger derrière sa maîtresse pendant qu'elle bosse jusqu'à sa perte des eaux (ah l'Amérique, ce pays des droits sociaux et de la sécu sociale, où les femmes n'ont presque pas de congé maternité et paient leur accouchement 30 000 balles, si elles ne meurent pas en couches (une des plus grandes mortalités infantiles au monde, comme l'explique le regretté effet papillon, ruinés par bébé, à voir absolument en lien.) La journaliste m'a presque autant agacée qu'Anna, avec son accent nasillard américain et ses gestes démesurés (elle ne peut pas s'empêcher d'en faire des caisses, de rouler des yeux comme une possédée, d'ouvrir une bouche béante et d'agiter ses mains comme des ailes de mouche pour marquer son étonnement ou sa joie). 

Autre truc qui m'a fait tiquer, c'est l'avertissement au début de chaque épisode : "toute cette histoire est complètement vraie, sauf les parties qui sont totalement inventées". Pourquoi créer cette confusion ?  

Bref, une série intéressante pour le contexte social, mais... agaçante ! et qui plaira surtout aux accros à Instagram.

- Inventing Anna, sur Netflix

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Je me suis arrêtée au premier épisode, trop d'ennui et d'inintérêt
Je poste aussi sur Insta en décalé déjà parce que je n'ai pas le temps quand je suis dans la visite ou l'action et pareil en général quand je rentre de voyage je n'ai pas beaucoup de photos de moi, souvent j'en fais une ou deux pour mon souvenir perso mais les 500 autres sont brutes de personnages !

Écrit par : Carole Nipette | 20/04/2022

oui pareil ! je fais aussi + de photos d'animaux que d'humains. à un mariage, la mariée m'avait demandé mes photos et avaient rigolé car elles commençaient par 16 photos de lapins présents sur le gîte :-D

Écrit par : Papillote | 21/04/2022

I think it's Netflix's most successful series this year, and its songs are also great.

Écrit par : Dogukan | 25/04/2022

Écrire un commentaire