Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2022

L'importance de l'hygiène : Florence Nightingale, la 1ère des infirmières

infirmiere.jpgCe documentaire m'a fait penser à l'hygiène à travers les âges, à voir en lien et au tragique destin du docteur Semmelweis, que vous pouvez écouter ici. Ce médecin tenta d'imposer le lavage des mains, mais fut moqué, radié, sombra dans la folie et mourut en asile.

Car dans les années 1850, on ne connaissait pas l'existence des microbes. Les soignants passaient directement d'une dissection, d'un malade atteint de choléra, variole ou autre, à une opération ou un accouchement, sans se laver les mains au préalable. 9 personnes sur 10 mouraient d'infection sur la table d'opération.
Ca nous paraît étonnant, à notre époque de gestes barrières contre la pandémie, mais rappelons qu'en 2020, il a fallu dire aux gens qu'ils devaient se laver les mains, et un schéma expliquait comment le faire correctement ! Certains refusaient les gestes barrières et aujourd'hui, beaucoup tombent les masques alors que la 6e vague ne fait que commencer... 

Florence Nightingale (1820-1910) révolutionna l'hygiène dans les hôpitaux et contribua a diminué drastiquement la mortalité due aux infections. Elle a reçu plus de reconnaissance que le malheureux docteur Semmelweis. Peut-être parce qu'au lieu d'essayer de convaincre ses pairs arc-boutés sur leur savoir ancestral, elle a dévoilé l'horreur de ce qu'elle voyait au grand public, en contactant la presse.

Alors que le Royaume-Uni est engagé dans la très meurtrière guerre de Crimée, elle est envoyée au chevet des blessés dans un hôpital militaire de Constantinople. Elle découvre avec effroi que les soldats allongés sur des paillasses, qui croupissent dans leurs excréments, ne sont jamais lavés ni changés. Elle comprend que les maladies infectieuses font davantage de victimes que les combats. Son récit des conditions indignes qui règnent, publié dans la presse, scandalise l’opinion publique. Elle prend la peine d'envoyer des lettres (certaines publiées ensuite dans les journaux) aux proches des soldats qu'elle soigne pour les informer de leur état. 

L'infirmière se voit désormais reconnue comme une experte en matière de santé publique. Elle engage un profond travail de réforme des hôpitaux. Elle ouvre la première école d’infirmières de l’Empire britannique. En parallèle, elle crée un système de statistiques, pour connaître et suivre les évolutions des épidémies dans les hôpitaux qu'elle gère. Elle pose également les bases de l’éthique du "care", centrée sur le soin et l’empathie envers le malade. 
Un documentaire intéressant sur une figure méconnue en France, mais presque considérée comme une sainte en Angleterre !

- Florence Nightingale, la 1ère des infirmières, sur arte.tv jusqu'au 19/04

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Une femme incroyable ! il faut que je regarde le doc... je la connaissais mais je ne sais plus comment, un livre, un film... en tout cas c'est clairement une référence !

Écrit par : Carole Nipette | 23/03/2022

J'en avais jamais entendu parler alors qu'elle est une icône enAngleterre ! comme quoi on en apprend tous les jours

Écrit par : Papillote | 27/03/2022

Écrire un commentaire