Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/01/2020

Star wars, épisode 238

star wars 9.jpgJe ne me tracasse même plus à chercher le titre et le numéro de la saga, vu que les scénaristes qui sont payés des millions pour écrire le film ne sont pas fichus de peaufiner une bonne histoire.
Mémé a décidé de faire semblant d'être une jeune dans le coup en délaissant ses documentaires pour avoir la bonne idée d'aller voir ce blockbuster dès le premier week-end (c'est donc pour ça que j'écris dessus un mois après). J'ai dû acheter les billets 4 heures en avance pour obtenir une place et attendre 1 heure debout devant la salle (mémé avait mal au dos), entourée de mecs geeks bien plus jeunes que moi. Grand moment de solitude.

Je n'ai pas trouvé un grand intérêt à ce film, avec un scénario téléphoné qui semble écrit en 24 h chrono. Clairement on sent que JJ Abrams a pensé : "Des millions de fans espèrent notre film ? Va t'on leur faire plaisir en soignant le scénar ? Pas la peine, ils viendront quand même ! Ils étaient déjà déçus par les deux premiers volets, mais ils paient quand même pour voir la suite, alors pourquoi se tracasser en leur vendant une bonne histoire, autant les prendre pour des poires jusqu'au bout puisqu'ils en redemandent !

star wars babu frik.pngLes geeks vont voir Star wars pour les scènes de bataille dans les vaisseaux sombres, moi j'ai confondu avec un épisode de Notre planète, j'y vais pour les petits zanimaux mignons et les beaux paysages des mondes inventés (ça permet de voyager sans quitter son fauteuil). L'île verte et isolée des Porgs, le désert de Tatooine, la fôret d'Endor...
Mais là, beaucoup de ruines filmées la nuit, des vaisseaux délabrés abandonnés (mais avec l'électricité qui fonctionne après 30 ans d'immersion sous l'eau) des galeries souterraines... Allumez la lumière, inutile de dépenser des millions dans les décors, on ne voit rien ! Bref, rien qui donne envie d'acheter le guide du routard ("ça a l'air sympa chez Palpatine ! Tout confort, très accueillant ! 5 étoiles sur B&B !")

Comme tous les enfants (je ne suis pas seulement fan de Faites entrer l'accusé) j'appréciais les animaux craquants marrants, comme les ewoks ou les Porgs, sorte de pingouins du dernier épisode. Je m'attendais à revoir cet incontournable, d'autant + que la saga a été rachetée par Disney et qu'elle veut vendre des peluches. Mais là, elles sont où mes bestioles mignonnes ? C'est la vieille réparatrice de droïdes Babu frik qui est censée tenir ce rôle ? Cet espèce de ver de terre ratatiné, cette chenille sans poil (à part au menton), cette grand-mère de monsieur Caca de South Park à l'humour très lourd ? "Peluche" sous-entend un jouet doux et duveteux que les enfants aiment câliner, Disney veut traumatiser les gosses avec ce vers gluant ?
Comme toutes les gonzesses, j'aime bien les histoires romantiques. Que deviennent les feux de l'amour entre Rose qui aime Finn mais Finn qui préfère Rey (qui préfère vivre en ascète et sauver le monde) ? Le personnage de Rose, la pauvre amoureuse éconduite, est totalement délaissé. A la fin les scénaristes ont dû se rendre compte que ça manquait un peu de bisous, alors ils ont rajouté ce moment ridicule qui arrive de nulle part, (attention spoiler) avec ce baiser incongru entre Kylo Et Rey. Ils ont passé 3 épisodes à s'entre-tuer, mais là, pif paf, tiens pourquoi pas, faites l'amour pas la guerre, flower power, Palpatine, t'es plus in, Macron démission (un intrus s'est glissé dans le texte)

D'autres rebondissements me paraissent très faciles (spoiler) : Palpatine dont on avait enfin réussi à se débarasser et  qu'on avait laissé pour mort, mais le matou revient, le jour suivant, le matou revient, il est toujours vivant. Rey qui s'encombre de deux sabres lasers, on ne s'attend pas du tout hein qu'elle le refilera à son nouveau pote... Etc.
Je ne suis pas la seule déçue, Star wars 9 (oui j'ai fini par vérifier le numéro) est classé à juste titre comme le moins bon de la série.
Vivement la suite !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Écrire un commentaire