Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2018

Série coup de cœur : The knick

knick.jpgCette excellente série de Steven Soderbergh relate la vie d'un hôpital en 1900. A part la comique Scrubs, je n'ai pas regardé de séries en milieu hospitalier, comme Urgences ou Grey's anatomy, car j'ai de mauvais souvenirs de l’hôpital ( = mouroir pour vieux). Je craignais d'être mal à l'aise avec les maladies, le sang, la mort. Mais vu le casting (Clive Owen♥, acteur des Fils de l'homme, et Steven Soderbergh, réalisateur de Traffic et Ocean's eleven) je me suis laissée tenter.

Le premier quart d'heure met directement dans l'ambiance : un médecin joue sa réputation en testant une nouvelle technique, en opérant devant ses pairs une femme enceinte : l'opération échoue, la femme et son bébé meurent, le sang gicle de partout et j'ai failli rendre mon cacao. Mais la réalisation est si intense et le propos si passionnant que je suis restée devant l'écran. On voit l'incroyable évolution de la médecine en un siècle : "on va être révolutionnaire, on installe l'électricité dans l'hôpital ! Bon ok on sait pas encore trop comment ça fonctionne et on a fait cramer un patient..." "Cet homme est cocaïnomane ? Nous venons justement de découvrir une nouvelle substance qui va le désintoxiquer en moins de deux : l'héroïne !" "nous venons d'inventer une machine incroyable pour voir à l'intérieur du corps humain ! On appelle ça des radios ! Et justement les rayons X sont extrêmement bénéfiques pour le corps !"

Ici, pas de manichéisme, pas de gnangnan (le beau docteur toujours propre et poli va t-il épouser l'infirmière ?) Le héros est un médecin cocaïnomane et irascible, qui dévergonde la jeune infirmière innocente. Mais cette dernière n'est pas si naïve et en profite pour gravir les échelons... La seule vraie histoire d'amour se déroule entre une femme aisée, bienveillante donatrice de l’hôpital, et le fils de son domestique, à qui elle a permis de faire des études et de devenir un brillant médecin. Mais comme il est Noir, on lui refuse le droit d'exercer, et comme il est issu d'une famille pauvre, l'histoire d'amour est impossible, la femme doit se plier aux convenances de son rang. La série traite également de l'avortement illégal à l'époque et pratiqué par... une religieuse : elle aide les femmes, souvent prostituées, en leur distribuant des préservatifs.

Les dirigeants de l’hôpital et les médecins doivent ruser pour trouver des subventions ou monter en grade. La série est cynique et très réaliste, elle reflète son époque et interroge la nôtre : si la médecine a progressé, les mentalités (racisme, avortement, préjugés, corruption, ambition démesurée) beaucoup moins...

La deuxième saison se termine abruptement sur un cliffhanger intenable et la troisième saison a été... annulée ! Soderbergh l'explique ainsi : "elle devait se dérouler en 1947 et être tournée en noir et blanc anamorphique. il est possible que cette idée ait contribué au non renouvellement de la série". M'enfin !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Cette série a l'air heuu comment dire..un peu dure ? Elle me donne pas trop envie haha peut être parce que c'est pas le genre de choses que j'ai l'habitude de voir mais bon il y a un début à tout alors pourquoi pas ! :)

Écrit par : Camille | 27/02/2018

J'aimais beaucoup cette série, je ne savais pas qu'il n'y aurait pas de saison 3, dommage.

Écrit par : Julie | 27/02/2018

Cette série a l'air vraiment très sympa! J'adore le cynisme et pas trop de gnangnan, je suis tentée :) Merci pour cette découverte!
Belle journée
Laurie
http://onlylaurie.fr/

Écrit par : Only Laurie | 27/02/2018

Camille : le + dur est le premier quart d"heure avec l'opération sanglante et désastreuse, après tout passe ;-)

Julie : oui je suis dégoutée !

Laurie : tu nous diras si tu la regardes, ce que tu en as pensé :-)

Écrit par : Papillote | 27/02/2018

J'avais regardé les premiers épisodes, mais je crois qu'à ce moment OCS proposait d'autres séries qui m'avaient plus captivée, du coup j'ai laissé tomber...dommage, en lisant ton article j'avais envie de la revoir (mais j'ai plus OCS!)

Écrit par : galinette sauvage | 27/02/2018

ah oui dommage car ça valait vraiment le coup ! J'ai abandonné plusieurs séries en route aussi

Écrit par : Papillote | 01/03/2018

Écrire un commentaire