Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2018

Chanson d'automne (quiz on connaît la chanson)

gaston automne.jpgTu sais
Je n'ai jamais été aussi heureux que ce matin-là
Nous marchions sur une plage un peu comme celle-ci
C'était l'automne
Un automne où il faisait beau
Une saison qui n'existe que dans le Nord de l'Amérique

et sûrement pas ici à Paris où il pleut 8 mois sur 10.
Ça y est c'est l'automne. Synonyme de rentrée scolaire, de travail, du retour de la pluie, de la nuit qui arrive tôt, du look bibendum emmitouflé sous 3 couches de vêtements, du rhume permanent, du nez bouché, des pieds gelés. Des feuilles qui tombent pour qu'on glisse dessus, des cheveux qui tombent aussi.

C’est une chanson pour l’automne
Pour les jours où y’a personne
Quand la ville est sous la pluie

Je lis plein d'articles qui tentent de nous convaincre que l'automne n'est pas une saison pourrie pour dépressifs adorateurs de pluie. Oui les feuilles orange (ma couleur préférée) sont très jolies avant de se transformer en gadoue infâme casse-gueules. Oui on peut en profiter pour faire des jeux de société, mais hier j'ai perdu toutes les parties et je suis un tantinet mauvaise joueuse. Comme je suis une grande fille qui se contrôle, je n'ai pas étouffé mon adversaire avec les dés, j'ai juste boudé dans mon coin que de toute façon c'est un jeu de hasard/qu'il faut bluffer et je suis trop honnête pour ça/ que je peux pas réfléchir parce que j'ai un rhume du cerveau, et plein d'autres raisons valables.

Si tu n’aimes pas trop la foule
Si parfois comme moi la vie te saoule un peu
Si tu te sens roulé en boule
Ou si le mauvais sort te blackboule hors du jeu
N’oublie pas qu’on est deux

Oui on peut profiter de la pluie automnale pour regarder des séries, mais je le fais déjà le soir, je ne vais pas y passer mes journées. Oui on peut rester vautré sur son canapé, mais si vous avez bien lu mon dernier article, je pète le feu moi, j'ai besoin de me dépenser !
« J'ai plein d'idées de sorties pour ce dimanche ! On pourrait se balader au jardin des plantes, voir l'expo un T-rex à Paris, puis aller au cinéma voir le dernier Lilti (j'avais adoré Hippocrate, voir mon article en lien) manger au resto et...
- Ok, mais là il pleut.
Je me tiens derrière les fenêtres comme mon chat dépité attendant que je lui ouvre la porte : - Ça va bien s'arrêter à un moment.
Une heure après : - Un rayon de soleil ! C'est bon on va pouvoir sortir !
- Où tu vois du beau temps ?
- Mais là, il vient de passer ! Let the sunshine, let the sunshine in !!
2 heures plus tard : -  Je vais quand même pas allumer à 15h de l'aprem ?
3 heures après : - Une éclaircie ! Ah non, encore fausse alerte. Mais je le sens, la pluie va cesser.
4h après : - Les gens qui osent sortir portent des bottes, des imperméables, et luttent contre le vent pour que leur parapluie ne se retourne pas. C'est l'apocalypse. Oh no, it's raining again.

Aujourd'hui, il fait enfin soleil. Un lundi. Quand on travaille.
Le lundi au soleil, c'est une chose qu'on aura jamais. Chaque fois c'est pareil, c'est quand on est derrière les carreaux, quand on travaille que le ciel est beau.
J'ai décidé de rester  dans le déni. Oui l'été est toujours là, non le travail n'a pas repris. Pour oublier l'injustice de la rentrée automnale, je vous propose un quiz de chansons de vacances. Atteinte de chansonnite aiguë, j'avais ces airs constamment en tête cet été. Il n'y a pas de raison (et pas de saison pour que vive la musique au fond) pour que je sois la seule atteinte, je vais vous contaminer.

Ainsi, dès que je marchais le long de la plage, même si des vacanciers étaient présents et m'entendaient, même si je les réveillais, je ne pouvais m'empêcher de fredonner :
« Seul sur le sable, les yeux dans l'eau, mon rêve était trop beau...»
et : « C'est l'amour à la plage, waouh tcha tcha tcha
En voiture, j'avais toujours en tête : « Faire une virée à deux, tous les deux sur les chemins. On s'en ira toute la nuit danser le calypso en Italie » Alors que je n'ai jamais fichu les pieds dans ce pays et que je me rendais simplement au supermarché d'un bled paumé.
Quand j'étais en Bretagne, je chantais du Tri yann : « C'est dans 10 ans, je m'en irai, j'entends le loup et le renard chanter. » Si je passe par Nantes, je fredonne forcément « dans les prisons de Nantes, dong di gui dong dong di gui di gui di gui dong »
En montagne, je m'exclamais à pleins poumons : « Pourtaaaaaant, que la montagne est beeeeeeeelllllleeeeuhhh... comment peut-on s'imaginer, en voyant un vol d'hirondelles, que l'automne vient d'arriver... »

L'automne, pardon ? Je ne connais pas ce nom.
Ainsi, demain, je vous présente le quiz on connaît la chanson de vacances. Ensuite, vous aurez droit au quiz de la chanson de rentrée (même si je ne connais pas ce terme non plus). En attendant, vous pouvez retrouver les 12 titres en italique dans ce texte.

C’est une chanson que je te donne
Comme un gilet qu’on boutonne
Pour se réchauffer la vie
Je t’ai tout dit.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Écrire un commentaire