Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2017

Help !

help.jpgHelp est écrite par John Lennon, dans la lignée de I'm a loser que j'évoquais dans le précédent billet. Les Beatles vaches à lait sont toujours autant exploités. Après A hard day's night (4 garçons dans le vent) on leur impose un nouveau film au scénario indigeste et absurde. Le long métrage prend d'abord pour nom l'improbable « 8 arms to hold you » pour appâter les midinettes hystériques  (« venez, les 4 Beatles sont dispo! Ya moyen que l'un d'eux vous épouse, si si ! ») A la place de ce titre mielleux, le groupe en propose un bien plus révélateur : « Help ! »

Avec Help, Lennon évoque la folie de la Beatlemania qui a totalement dépassé les membres du groupe. Des hordes de filles en furie les suivent partout. Lors des concerts, elles hurlent tellement que les musiciens ne s'entendent pas jouer et leur prestation est médiocre. C'est pour cela qu'ils décident d'abandonner très vite les live pour populariser à la place les clips télévisuels.
Les Beatles ont tous moins de 25 ans et forment le groupe le plus connu au monde. Les quatre gamins issus d'un milieu modeste (contrairement aux Rolling stones par exemple) isolés (Lennon rejeté par sa mère Julia, McCartney orphelin de mère à 14 ans) ne s'habituent pas à l’idolâtrie dont ils font l'objet. Ils montrent l'image de jeunes gens super cool, popularisée par leurs films comiques, mais Lennon est au fond de lui particulièrement angoissé et tourmenté. Avec Help, il montre enfin son vrai visage. Cette chanson reste pour lui sa préférée pour cette raison : car elle est « honnête » et sa plus « authentique ».

Pour supporter la pression, les Beatles l'oublient dans la drogue, comme l'explique Lennon des années après : « La folie Beatles dépassait l'entendement. Nous fumions de la marijuana au petit-déjeuner. Nous étions vraiment là dedans et personne ne pouvait communiquer avec nous, car nous étions dans notre propre monde, yeux vitreux et ricanant tout le temps. C'était ça, la chanson Help! » Il ajoute : « J’étais gros, déprimé, et j’appelais à l’aide. C’était ma période "Elvis gras". »

Même si les paroles de John n'ont pas été vraiment comprises à l'époque, elles ont connu un grand succès par leurs portées universelles :

Help ! I need somebody
A l'aide ! j'ai besoin de quelqu'un
Help, not just anybody
A l'aide, pas simplement n'importe qui
Help, you know I need someone, Help !
A l'aide, tu sais que j'ai besoin de quelqu'un, à l'aide !

When I was younger, so much younger than today
Quand j'étais jeune, bien plus jeune qu'aujourd'hui
I never needed anybody's help in any way
Je n'ai jamais eu besoin de l'aide de personne
But now these days are gone, and I'm not so self assured
Mais maintenant cette époque est révolue, et je n'ai plus la même assurance
Now I find I've changed my mind and I opened up the doors
Maintenant je trouve que j'ai changé de façon de voir les choses et j'ai ouvert des portes

Help me if you can, I'm feeling down
Aide-moi si tu peux, je me sens mal
And I do appreciate you being round
Et j'apprécie vraiment que tu sois là
Help me, get my feet back on the ground
Aide-moi à avoir de nouveau les pieds sur terre
Won't you please, please, help me !
Pourras-tu je t'en prie, je t'en prie, me venir en aide !

And now my life has changed in oh so many ways
Et maintenant ma vie a changé à tellement de niveaux
My independence seems to vanish in the haze
Mon indépendance semble disparaître dans la brume
But every now and then I feel so insecure
Mais à tout moment je me sens tellement en insécurité
I know that I just need you like I've never done before
Je sais que j'ai simplement besoin de toi comme je n'en ai jamais eu besoin auparavant

Help me if you can, I'm feeling down
And I do appreciate you being round
Help me, get my feet back on the ground
Won't you please, please, help me ! Help me !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Écrire un commentaire